verrine crevette avocat boursin | recettes24.fr | soufflé thon et courgette marmiton | recettes de salsa | brochette poulet tandoori ananas | confiture abricots ricardo | recette ailes de poulet au four
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

J'aime beaucoup le livre d'Anne-Sophie Pic, Recettes pour tous les jours , il y a une foule de belles recettes, superbes faciles à réaliser avec des techniques auxquelles je n'aurai pas pensé. Pour ces croquettes de poulet, la farce est cuite un peu comme du sous-vide et elles sont servies avec une crème au Gouda, ce qui fait changement pour ceux qui les préfèrent avec du ketchup ou du miel. Je les ai cuites en friture mais pour un choix plus santé, vous pouvez les cuire à la poêle avec un peu de beurre. Les croquettes sont très croustillantes car il y a une double panure et l'intérieur est très moelleux et pas sec du tout. Succès garanti auprès des enfants ! Pour 4 personnes La farce : 400 g de blancs de volaille (poulet ou dinde) sans peau 200 ml de crème 35 %, bien froide 1 blanc d'oeuf Sel et poivre La panure : 1 et 1/3 tasses (200 g) de farine 4 oeufs 1/4 tasse (60 ml) d'huile 4 pincées de sel 200 g de chapelure 1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de cumin en poudre Bain de friture pour la cuisson Crème de Gouda : 100 g de Gouda 100 ml de lait La farce:  Couper 100 g de blanc de volaille en petits dés. Mettre de côté. Dans le robot culinaire, mixer très finement 300 g de blanc de volaille, la crème et le blanc d'oeuf. Saler, poivrer, puis verser dans un saladier. Ajouter les dés de volaille et mélanger bien. Moulage de la farce:  Poser un rectangle d'environ 25 cm de film alimentaire sur le plan de travail et déposez-y une partie de la farce. Former un boudin de 3 cm de diamètre dans le film.Rouler le boudin dans le film, serrer et nouer les extrémités pour bien enfermer la farce. Faîtes plusieurs boudins pour utiliser la farce. Cuisson de la farce : Cuire les boudins dans une casserole d'eau frémissante pendant 25 minutes. L'eau ne doit pas bouillir. Au terme de la cuisson, laisser refroidir quelques instants et déballer les boudins. Couper ensuite les boudins en tranche de 1 cm d'épaisseur environ et réserver au frais. La panure:  Préparer 3 assiettes creuses: l'une contenant la farine, l'autre les oeufs battus avec l'huile et le sel et la dernière contenant la chapelure et le cumin. Rouler les croquettes dans la farine, puis dans les oeufs puis dans la chapelure. Répéter l'opération une seconde fois et mettre de côté. La crème de Gouda : Dans une casserole, fondre à feu doux le Gouda et le lait. Ne pas faire bouillir. Mettre le mélange fondu au frais. La cuisson des croquettes : Faire chauffer l'huile dans une casserole. Plonger les croquettes dedans (en plusieurs fois). Laisser cuire et dorer 2 à 3 minutes environ. Égoutter et éponger les croquettes sur du papier absorbant. Servir bien chaud avec la crème de Gouda où vous les tremperez avant de les déguster. Variante plus santé : Vous pouvez  aussi faire dorer les croquettes dans une poêle avec une noix de beurre. Imprimer la recette

Source: lesgourmandisesdisa.blogspot.com

Cette recette est issue du livre de cuisine "scook recettes pour tous les jours" d'Anne-Sophie Pic, que je recommande car il est très beau, clair et les recettes sont bien expliquées (ce qui les rend simples à réaliser), de plus, comme vous allez le voir, le livre nous apprend des termes (plus ou moins techniques) de cuisine.. il est intéressant. J'avais peur au début que le riz soit trop sec, mais en fait il est parfait et je pense que c'est grâce à la cuisson "pilaf" que je referais souvent désormais. Le poulet également n'est pas sec, grâce au bouillon et parfumé (pas de trop tout de même). Mon riz sur la photo est légèrement rouge, c'est normal j'ai utilisé un oignon rouge (je n'avais plus que ça..) mais dans la recette, c'est un oignon normal que l'on utilise... Ce fut l'occasion pour moi de découper un poulet pour la première fois, sans aide. Je me suis pas mal débrouillée mais mon père m'expliquera quelques petits trucs, mes morceaux étaient un peu gros... Pour 4 personnes : - 1 poulet de 1,4 kg (le mien faisait un peu moins : 1,2 kg) - 3c. soupe d'huile - 50g de beurre demi-sel - 1/2 oignon (on utilise l'autre moitié pour le riz) - 10cl de vin blanc - 3 branches d'estragon - 30cl de bouillon de légumes - 250g de riz long (basmati) - 1/2 oignon - 15g de beurre demi-sel - 45cl de bouillon de légumes Il vous faut également un autocuiseur ! Le poulet : Assaisonnez le poulet à l'intérieur et à l'extérieur de sel et de poivre (enfin faites comme vous pouvez, j'ai pas bien réussi à en mettre à l'intérieur..) Farcissez le avec l'estragon. Faites fondre le beurre dans l'autocuiseur avec l'huile à feu moyen et y colorer la volaille sur toutes les faces pendant 10min. Retirez-la et videz la graisse de la cocotte. Ajoutez le demi oignon épluché et haché et laissez cuire 1 à 2 min (sans le colorer). Versez le vin blanc, grattez le fond de la cocotte avec une spatule en bois pour décoller les sucs de cuisson (Anne Sophie nous indique que ça s'appelle "déglacer"). Laissez bouillir et réduire de moitié. Versez le bouillon de légumes, puis remettez le poulet dans l'autocuiseur. Fermez-le et mettez le sous pression. Lorsque la soupape commence à siffler, comptez 14 min (en faites, vous devez cuire 1 min pour 100g - j'ai donc cuit 12min). Retirez du feu, laissez retomber la pression tout doucement (pendant que vous faites cuire le riz). Le riz : Faites chauffer une casserole avec du beurre, coupez l'oignon en fines tranches et faites dorer doucement 2/3 min. Ajoutez le riz, faites cuire lentement en tournant presque sans arrêt pendant 2/3 min (Anne-So nous apprend que ça se dit "nacrer le riz"). Ajoutez le bouillon de légumes, puis salez un peu. Couvrez et laisser cuire pendant 20min à feu doux (cela m'a parut beaucoup, effectivement au bout de 10min mon riz était cuit, je l'ai cependant laisser un peu plus mais il a accroché à la casserole - pas trop de dégât ne vous inquiétez pas). Salez si besoin. Ouvez l'autocuiseur, sortez le poulet et découpez le puis filtrez le jus avec une passoir, en recouvrir ensuite la volaille. Dégustez bien chaud avec le riz servit à part. Lien vers une vidéo expliquant comment découper une volaille cuite ici (merci pour le tuyau)

Source: the-wandering-girl.blogspot.com

Potage Dubarry... ce nom sonne comme le titre d'un roman du 19ème siècle.... En fait ça remonte même plus loin puisque pour la petite histoire, ce potage fut créé par le cuisinier de la Comtesse du Barry, favorite du roi Louis XV. Mais point de vieille recette poussiéreuse, au contraire ! Ce potage à base de chou-fleur est d'une douceur et d'un crémeux incroyable. Modernisé par un peu d'orange, de coriandre et une touche iodée avec des petits "croûtons" de sardines qui lui donnent un twist en plus, c'est mon coup de coeur soupe de l'hiver ! Le petit truc qui change tout : faire blanchir le chou-fleur, c'est à dire le cuire 5min à l'eau bouillante salée, avant de l'égoutter et de le mettre avec les autres légumes - douceur garantie ! Recette (pour 4 personnes, d'après une recette d'Anne-Sophie Pic) la moitié d'un beau chou-fleur 1 pomme de terre pas trop grosse (150g environ, d'une variété farineuse pour purée ou soupe) 1 oignon blanc 1/2cc de coriandre en poudre 30cl de lait + un peu pour ajuster la texture 30cl d'eau 1 boîte de sardines à l'huile d'olive 2 oranges 1cc de coriandre en grains sel, poivre Récupérer les sardines, les ouvrir en deux, enlever l'arête centrale. Poser les sardines sur une plaque recouverte d'un papier cuisson et enfourner à 150°C pendant environ 30min. Cette opération va dessécher les sardines qui viendront comme des petits croûtons sur la soupe. Rincer le chou-fleur, découper les fleurettes (toutes de la même taille pour une cuisson homogène) et les mettre pour 5min dans de l'eau bouillante salée. Pendant ce temps, émincer l'oignon, éplucher la pomme de terre et la couper en tranches fines. Dans un peu d'huile, faire revenir l'oignon sans le colorer, ajouter la pomme de terre, le chou-fleur égoutté, du sel, du poivre, la coriandre en poudre et 1 zeste d'orange. Verser l'eau et le lait, porter à ébullition et laisser cuire à frémissements pendant 20min. Mixer finement la soupe, en rajoutant du lait si besoin. La texture soit être très fine et crémeuse, pas trop liquide non plus. Rectifier l'assaisonnement si besoin. Eplucher les oranges à vif pour récupérer les quartiers (en réservant le jus) les couper en deux chacun. Ecraser les graines de coriandre avec le plat du couteau. Dans des bols, répartir le potage, parsemer de segments d'orange, de graines de coriandre et de sardines émiettées. Arroser de quelques gouttes de jus d'orange.

Source: mykitchenisgreen.blogspot.com

C’est drôle de voir qu’en cuisine comme  dans tout le reste on évolue au fur et à mesure. Quand je feuillette un livre ou un magasine de cuisine, je ne suis plus du tout séduite par les mêmes choses qu’il y a quelques années. Et si certains livres restent à mes côtés depuis le début, j’ai parfois de belles révélations en redécouvrant des univers qui ne m’avaient pas plu il y a quelques années. Les livres de cuisine d’Anne-Sophie Pic en sont un parfait exemple : grâce à mon amie Isabelle, je me suis replongée dedans et ma première remarque a été de dire qu’ils auraient pu m’être bien utiles pendant la compétition MasterChef ! (Isabelle, tu aurais vraiment dû insister plus la première fois…) Bref, ils font maintenant partie de ma « wish-list » pour Noël ! Rien qu’en les feuilletant rapidement la semaine dernière, j’avais déjà remarqué plusieurs recettes, notamment une rillette de saumon à la pomme et fève tonka et un millefeuille sardine chou-fleur. Et ce sont ces deux recettes qui ont porté mon inspiration pour arriver à cette entrée légère et un peu chic : du saumon mariné façon gravlax, une mousseline de chou-fleur à la pomme verte et fève tonka et des toasts croustillants (le nom culinaire de ces toasts étant des « melbas », j’ai encore appris quelque chose cette semaine…). Ça a beaucoup plu à mes invités et en plus c’est une recette qui se prépare à l’avance, ce qui est bien pratique pour l’organisation d’un dîner ! Recette (pour 4 personnes) Pour le saumon 300-400g de filet de saumon sans la peau et un peu épais (préférer un morceau près de la tête plutôt que la queue) 2cs de gros sel 2cs de sucre ½ cs de thé fumé 5 chatons de poivre long 1 zeste râpé de citron vert 1cs de vodka Pour la mousseline de chou-fleur 200g de chou-fleur ½ pomme verte 40g crème fraiche Fève tonka râpée Sel, poivre Pour les toasts 3 tranches de pain de mie Beurre fondu Finition  Jeunes pousses, demi-pomme verte restante, huile, vinaigre, sel de maldon et poivre Au minimum 24h à l’avance, préparer le saumon (36 heures avant max, après ça devient un peu trop salé à mon goût) : Dans un mini mixeur (ou un mortier) pulvériser les chatons de poivre, rajouter le reste des ingrédients sauf la vodka et mixer légèrement. Ajouter la vodka en dernier, ça aura la consistance du sable mouillé. Etaler la moitié de ce mélange sur un film transparent, poser le filet de saumon par-dessus et répartir le reste du mélange. Fermer le film en serrant bien, poser le saumon sur une assiette et le laisser mariner au frais 24h, en vidant le jus rendu et en le retournant une fois. On peut également préparer la mousseline de chou-fleur et les toasts la veille : Couper le chou-fleur et le mettre à cuire avec la pomme dans de l’eau bouillant salée pendant 10min. Egoutter et mixer avec la crème, assaisonner de sel, poivre et fève tonka râpée. Réserver au frais. Enlever la croûte des tranches de pain de mie, les ouvrir en 2 dans l’épaisseur puis découper en 3 bandes. Les poser sur une plaque de cuisson, badigeonner légèrement de beurre fondu, recouvrir d’une feuille de papier cuisson et d’une seconde plaque et enfourner pour 15min à 180°C. Vérifier la coloration : on doit obtenir des toasts bien colorés et croustillants. Les laisser refroidir sur une grille puis les réserver dans une boîte en métal. Au moment de servir : Rincer le saumon, l’éponger et le découper en fines lamelles. Découper la demi-pomme restante en fins bâtonnets et les assaisonner ainsi que quelques jeunes pousses avec un peu de vinaigre de sel et d’huile. Répartir dans les assiettes : une quenelle de crémeux de chou-fleur, des lamelles de saumon, les bâtonnets de pomme et les jeunes pousses ainsi qu'un toast. Saupoudrer d’un peu de fleur de sel et d’un tour de moulin de poivre et servir avec le reste des toasts.

Source: mykitchenisgreen.blogspot.com

 Ingrédients: Le coulis de tomates 4 tomates fraîches 3 oignons nouveaux 1 noix de beurre 1 gousse d'ail 1 branche de thym 1 pincée de sel La sauce béchamel 40 cl de lait entier 40g de beurre demi-sel 40g de farine Le soufflé 450g de sauce béchamel 1 échalote 250g de foie de veau 15g de beurre 5 jaune d'oeufs 2 cuil. à soupe de persil 6 blancs d'oeufs Sel, poivre 1. Le coulis de tomate: Avec un petit couteau, éliminez le pédoncule des tomates et épluchez-les. Dans une casserole, faites blondir à feu doux les oignons épluchés et coupés en petits dés, avec un peu de beurre. Ajoutez les tomates coupées en dés et les aromates, puis laissez cuire, toujours à feu doux, pendant 10 minutes. Eliminez la branche de thym, mixez finement le tout et rectifiez la texture en ajoutant un peu d'eau si elle est trop épaisse. Salez et mettez de côté, hors du feu. 2. La sauce béchamel: Dans une casserole, portez le lait à ébullition puis ôtez-le du feu. Dans une autre casserole, faites fondre le beurre à feu doux, puis ajoutez la farine préalablement tamisée avec une passoire fine. Faites cuire le "roux" pendant 2 minutes, à feu doux, en remuant avec une spatule pour bien cuire la farine. Versez ensuite le lait très chaud petit à petit, mélangez avec un fouet à la main, en prenant soin de faire bouillir la sauce un instant à chaque ajout de lait. Mettez de côté, hors du feu. 3. Le soufflé: A l'aide d'un pinceau, beurrez les moules à soufflés avec du beurre clarifié. Placez-les au frigo pendant 5 minutes puis beurrez-les à nouveau. Recommencez cette opération une fois encore. Epluchez puis coupez finement l'échalote. Assaisonnez le foie de veau coupé en petits morceaux, puis faites-le saisir pendant 1 à 2 minutes dans une poêle, avec le beurre et l'échalote. Ôtez du feu. Mixez finement puis passez au tamis pour éliminer les petits nerfs. Préchauffez le four à 200°C. Mélangez la purée de foie de veau avec la sauce béchamel, ajoutez les jaunes d'oeufs, et le persil finement coupé. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Dans un saladier, montez les blancs d'oeufs en neige avec une pincée de sel, à l'aide d'un batteur électrique. Lorsqu'ils sont crémeux, incorporez-les au mélange foie-béchamel. 4. Mettez l'appareil à soufflé dans une poche à douille puis remplissez les moules jusqu'à 1cm du bord. Enfournez-les pour 10 à 15 minutes de cuisson, suivant la taille de vos moules. Servez avec le coulis de tomates préalablement réchauffé. Recette trouvée dans le livre "Recettes classiques pour tous; leçon de cuisine par Anne-Sophie Pic" aux éditions Hachette pratique.

Source: alombredunoisetier.blogspot.com

Assalam alaikom, bonjour, Ces jours ci j'ai la tête dans les nuages, mes nuits sont très courtes. et la journée il faut suivre deux petits bambins en plein forme. tout cela ne m'empêche pas de cuisiner, pour moi la cuisine est vitale. que je sois fatiguée, épuisée, mon passage en cuisine chaque jour est un grand plaisir, ça me repose en quelque sorte. et heureusement mes petits sont sages au moment ou je prépares les repas. Le plus compliqué est de trouver le temps pour prendre mes photos, et poster mes recettes, cela dépend de la durée de la sieste bien sur. ça fait un moment que je voulais faire des oeufs cocotte. Cette recette de Anne-sophie Pic tirée de son livre "Leçon de cuisine" me donnait trop envie. vendredi soir je me suis lancée, c'est pas compliquée et le rendu est bien plus que satisfaisant. Dans la recette originale Anne-sophie pic associe les oeufs aux champignons et à la chataigne. je n'avais ni l'un ni l'autre mais j'avais de beaux poireaux tous frais qui venait du potager de mon beau-père. l'association du poireau et de la curcuma est un pur régal sans oublié les vertus anti-inflammatoire et anti-canser de cette épice. De plus le curcuma est utilisé traditionnellement contre les troubles digestifs, les ulcères, les lésions cutanées, et plus recémment on lui attribue des vertus anti-alzheimer source : e-santé Ingrédients : Pour 4 personnes 4 oeufs extra-frais (on peut prévoir deux oeufs par personne) 6 jeunes poireaux (on utilise que les blancs) La crème au curcuma : 100 g de crème liquide 130 g de lait (entier pour moi) 1 càc de poudre de curcuma sel fin et poivre, et fleur de sel quelques feuilles de persil frais pour la finition (j'en avais plus) Préparation : Les poireaux . Laver, éplucher et émincer les blancs de poireaux. Faire cuire dans l'eau bouillante pendant 10 min, égoutter, réserver. J'ai utilisé les verts de poireaux dans un velouté (avec la pomme de terre et un peu de crème pour mixer). La crème au curcuma : Faire bouillir dans une casserole la crème et le lait pendant quelques minutes. Quand la préparation épaissie, ôter du feu et ajouter le curcuma, saler, poivrer et réserver. Les oeufs : Remplir d'eau bouillante une plaque de cuisson au deux tiers de sa hauteur pour faire un bain-marie. Placer au four préchauffé à 160°. Casser les oeufs un par un dans des petits bols. Déposer les poireaux délicatement dans le fond des ramequins qui vont servir pour cuire les oeufs, assaisonner de fleur de sel (à défaut de sel si vous n'avez pas de fleur de sel). Déposer les oeufs (faire un petit trou pas profond afin que l'oeuf reste bien au milieu). Verser une càs de crème au curcuma par dessus (j'ai mis deux càs de crème). Placer les ramequins dans le bain-marie, recouvrir d'une feuille de papier aluminium. et faire cuire 30 min (attention, l'eau de bain-marie doit arriver au dessus su niveau des oeufs dans les ramequins pour qu'il y ait cuisson). Parsemer de fleur de sel et servir aussitôt. Bonne journée !!

Source: jnanesirine.blogspot.com

Assalamou alaikom wa rahmatoulahi wa barakatouh, Bonjour je me suis inspirée de la recette du chef Anne-Sophie Pic du blog " Jeanne - Sophie cuisine". les ingrédients : 1 kg de pomme de terre 25 cl de lait (demi écrémé pour moi) 75 cl de crème fraîche (25 cl pour moi) 2 gousses d'ail 50 g de beurre + un peu pour le moule (j'ai mis juste ce qu'il faut pour graisser le moule) une pincée de noix de muscade sel (et poivre pour moi) Éplucher et couper les pomme de terre en tranches bien fines. Porter à ébullition le lait, crème, la gousse d'ail épluchée, sel poivre et noix de muscade. Plonger les pomme de terre dans ce mélange et laisser cuire 6mn Enlever les pomme de terre a l'aide d'écumoire et les déposer dans un plat allant au four déjà graissé avec un peu de beurre et frotté avec la gousse d'ail restante. Laisser le mélange crème lait sur le feu afin qu'il s'épaississe un peu. Verser sur les pommes de terre et mettre dans le four préchauffé à 180° pendant 35 min. Servir en accompagnement d'une viande ou poisson ou seul avec une bonne salade le soir, c'est parfait ! BON APPÉTIT

Source: jnanesirine.blogspot.com

Assalam alaikom, bonjour, Ici dans la Drôme, la pogne fait souvent partie du dessert des repas familiaux, accompagnée de mousse au chocolat ou de salade de fruits fraîchement préparée. Mon beau-père c'est chez Ronjat à Saint-Donat qu'il la commande, et elle fait toujours le bonheur des grands et des petits. Nature ou aux pralines roses ou encore aux nougat, il y en a pour tous les goûts, alors si vous venez dans la Drôme, n'oubliez pas de repartir avec une pogne. Pour ma participation au tour de cuisine The Tops, j'ai choisi de partager avec vous la recette de cette brioche généreuse qui sent bon la fleur d'oranger. Avant mon départ au Maroc, j'avais repéré la recette de Anne-Sophie Pic que j'ai réalisé directement à mon retour, et que j'ai refaite encore cette semaine tellement elle est délicieuse, une recette que je garderais précieusement pour le dessert des repas de famille. Avec cette recette, je participe au tour The Tops du site Un tour en cuisine Source : Blog de Anne-sophie Pic Ingrédients : 520 g de farine 12 cl d'eau froide 12 g de levure fraîche 2 oeufs extra-frais 80 g de sucre 10 g de sel 35 g de lait 100 g de beurre 1/2 zeste de citron (j'ai mis un 1/2 zeste d'orange) 30 g d'eau de fleur d'oranger Préparation : La veille, préparer polish en mélangeant au fouet 120 g de farine avec 12 cl d'eau froide et 4 g de levure fraîche. Couvrir de film alimentaire et laisser au frais 12 heures Le lendemain, dans la cuve du batteur, mettre le polish, ajouter dans l'ordre 8 g de levure boulangère émiettée, 400 g de farine, le sucre et le sel. Pétrir au crochet à vitesse lente pendant 3 min Ajouter un à un deux oeufs battus, puis 35 g de lait Pétrir jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois de la cuve, ajouter le beurre coupé en petits morceaux et continuer à pétrir jusqu'à absorption totale du beurre Incorporer le zeste de citron (ou d'orange) et l'eau de fleur d'oranger Former une boule, la déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson, filmer et laisser reposer pendant heures Dégazer la pâte à la main, reformer une boule, faire un trou au centre et laisser reposer 2 heures badigeonner d'oeuf, parsemer de sucre grain et enfourner à 180° pour 35 min Bon dimanche !!

Source: jnanesirine.blogspot.com

INGRÉDIENTS Pour 2 personnes 2 blancs de poulet 1 bocal de cèpes persil sel et poivre RÉALISATION Faire revenir les cèpes dans une poêle beurrée. Saler, poivrer, persiller. Couper les blancs de poulet en portefeuille, les saler, les poivrer, et les farcir des cèpes coupés en petits morceaux. Rouler à l'aide de film alimentaire, et bien fermer les rouleaux. Faire bouillir de l'eau, y plonger 25 minutes le poulet en éteignant le feu. Retirer le film et servir chaud avec le restant de cèpes. ASTUCE Cette recette est l'occasion de faire connaître cette méthode de cuisson préconisée par Anne-Sophie Pic. La viande peut être farcie de multiple façon, avec de la tomate, cèpes et foie gras, chorizo, etc..

Source: sebencuisine.blogspot.fr

Il y a quelques mois, j'ai eu l'idée farfelue de m'inscrire à un concours de cuisine, Les Toqués organisé par mon magasin Zôdio. Il faut dire que Julie , gagnante de la précédente édition, m'avait fait un super compte-rendu de son expérience. La curiosité m'avait donc poussée à m'inscrire... Le jour J approchant, et après quelques infos sur le déroulé des épreuves, je dois dire que je devenais de moins en moins à l'aise... La perspective de devoir réaliser un plat à base de pâtes fraîches autour d'un ingrédient surprise en 45 minutes puis d'être jugée par un jury de pro n'était pas pour me rassurer... Finalement, cette première épreuve ne s'est pas trop mal passée. J'ai réussi à préparer des ravioles de saumon et ricotta, avec une gremolata à l'estragon et du fenouil croquant. Tout n'était pas parfait, mais je suis contente d'avoir réussi à faire ça dans les temps... La deuxième épreuve était le tiramisu, toujours en 45 minutes. Je suis partie sur un baba express, que j'ai réalisé dans des moules à cake pops. Le sirop se composait de café, de cardamome et badiane et d'amaretto. La photo ne rend pas hommage à la jolie présentation, réalisée sur les conseils de Stéphane Bignon ... Quelques petits détails font vraiment toute la différence. Je suis admirative! Tirami'baba : Babas: 2 œufs 25 g de sucre 90 g de farine 1 cc de levure chimique Préchauffer le four à 180°C. Mélanger les œufs et le sucre. Ajouter la farine et la levure. Bien mélanger. Garnir des moules à cake pops et faire cuire pendant environ 15 minutes. Démouler les gâteaux tièdes. Sirop: 500 ml de café 175 g de sucre 6 gousse de cardamome verte 1 badiane 75 ml d'amaretto Verser le café, le sucre, la cardamome écrasée et la badiane dans une casserole. Porter à frémissements et laisser mijoter quelques minutes; Enlever du feu et ajouter l'amaretto. Filtrer, puis verser sur les babas. Crème: 100 g de mascarpone 200 ml de crème entière liquide 2 jaunes d’œufs 50 g de sucre. Monter le mascarpone et la crème en chantilly ferme. Fouetter les jaunes et le sucre, puis les ajouter à la crème montée. Verser le tout dans une poche. Vous pouvez doubler les quantités, car il va vous rester des babas. Montage: Choisir de jolis verres à martini. Verser un peu de crème au fond. Déposer un baba, puis entourer de crème tout en laissant dépasser la sphère. Ajouter un peu de sirop de café dans une pipette et un voile de cacao amer. Déguster bien froid. Pour finir: au terme de ces deux épreuves, j'ai eu la chance d'avoir été désignée comme la gagnante. Je suis super contente! En plus d'un très sympathique bon d'achat de 150 euros, je vais avoir la chance et le privilège de pouvoir passer une matinée dans les cuisine de Jérône Bru , chef du B2K6, près de Clermont-Ferrand. Quel parcourt, notamment aux côtés d'Anne-Sophie Pic! Par ailleurs, je représenterai le magasin Zôdio Clermont à la grande finale nationale en début d'année prochaine. J'ai pas fini de stresser! Mon deuxième challenge sera de ne rien casser, ni renverser... En tout cas, je garderai un très bon souvenir de cet après midi de cuisine en compagnie de Nadia et Stéphanie .

Source: chichichoc.blogspot.com

Voilà quelques mois que je n 'ai pas posté de recette salé (je n'ai d'ailleurs pas publié grand chose mais je vais essayer de faire mieux pour cette fin d'année). Donc pour remédier à cette absence j'ai choisi de tester une recette d'Anne Sophie Pic tirée de son livre "l'intégrale des leçons de cuisine - SCOOK". Un très beau livre pleins de recettes sympas, je vous ai déjà parler de la cuisson du Cabillaud à basse température par ici . Cette recette de soufflé est idéale pour le dimanche qu'il fasse froid, pluvieux, venteux ... Rapide à réaliser, ils se mangent par tout les temps. J'ai modifié les durées de cuissons (mais je vous donne mais barrée les temps originaux). Le soufflé n'attend pas alors pour la séance photo il a fallu faire très vite. Mais le plus important était là : moelleux, aérien, délicieux, qui en jette plein les yeux. Accompagnés d'une petite salade verte, ces petits soufflés nous ont régalés. pour 6 soufflés 50 g de beurre demi-sel 50 g de farine 1/2 l de lait 5 jaunes d'oeufs 100 g de mimolette vieille râpée + quelques copeaux pour le décor 1 pincée de graines de cumin 8 7 blancs d'oeufs 1 cuillère à café de Maïzena 50 g de beurre fondu chapelure sel, poivre L'appareil à soufflé Faire fondre le beurre demi-sel et ajouter la farine. Mélanger et faire cuire à feu doux au moins 20 minutes 3 minutes. Verser le lait en fouettant pour faire une béchamel. faire cuire à feu doux pendant 2 à 3 minutes 10 minutes en remuant pour qu'elle épaississe. Laisser ensuite refroidir pendant quelques minutes. Hors du feu, ajouter les jaunes d'oeufs bien battus et la mimolette râpée. Assaisonner et ajouter le cumin. Placer le mélange à température ambiante. La préparation des moules Beurrer les moules avec le beurre fondu puis les placer au réfrigérateur. Quand le beurre est figé, beurrer à nouveau puis les placer au réfrigérateur, quand le beurre est de nouveau figé, beurrer à nouveau puis recouvrir de chapelure et les taper pour faire tomber l'excédent. Remettre au réfrigérateur. Préchauffer le four à 180°C. La cuisson des soufflés Monter les blancs en neige pas trop ferme avec la maïzena puis les incorporer délicatement à l'appareil à soufflé. Remplir les moules aux3/4 de leur hauteur avec une cuillère à soupe. Faire cuire pendant 11 17 minutes. A la sortie du four, déposer un copeau de mimolette sur chaque soufflé et servir immédiatement. Petit plus d'Anne Sophie Pic : Quand on prépare un soufflé, ne pas monter les blancs d'oeufs trop fermement car d'une part ils seront plus difficile à incorporer à la préparation et d'autre part il ne contiennent pas plus d'air. Il suffit de les monter normalement pour avoir le meilleur développement possible

Source: de-tambouille-en-barbouille.blogspot.com

Les fêtes de fin d'année approchent pour mon plus grand plaisir! Et je sais d'expérience que le plus dur est, parfois d'établir le ou les menus, aussi j'espère que cette petite sélection vous aidera... Et comme d'habitude sur Midi Cuisine, rien de bien compliqué et souvent des recettes à préparer à l'avance, ce qui, dans le cas des fêtes, est loin d'être négligeable :-) Voici ma sélection pour l'apéritif: Panna cotta à la lotte et au crabe Verrine de pommes au boudin blanc Mousseline de panais au sirop d'érable, noix de pécan et échalotes caramélisées Tartelette de boudin blanc au confit d'oignon rouge Verrines de crumble aux cèpes et aux noix Verrine de chèvre, figues et parme Rillettes de saumon à la fève tonka et pomme verte selon Anne Sophie Pic Panna cotta à la bisque de homard et au crabe Saint Jacques snackées au sésame, sauce cacao A l'exception de cette dernière recette, toutes les autres peuvent se préparer à l'avance. les panna cotta supportent très bien la congélation et il ne restera qu'à les agrémenter de leurs garnitures. Les tartelettes au boudin blanc peuvent également être congelées: il vous suffira de les passer directement au four une dizaine de minutes ! Pratique n'est ce pas?

Source: midicuisine.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2018 ® - Contact