content | verrine crevette avocat boursin | punch ruhm banane kiwi | recettes24.fr | soupe benoit gagnon recette | soufflé thon et courgette marmiton | recettes de salsa | brochette poulet tandoori ananas
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Après avoir mangé à la brasserie de l'Est de Paul Bocuse il y a quelques jours, j'ai eu envie de refaire la tarte saumon épinard qui nous a été servie en entrée. Une tarte généreuse, croustillante à l’extérieure et fondante à l'intérieure, et pleine de goût. Ingrédients : 1 pâte feuilleté (moi elle est maison, je vous mettrai ma recette bientôt) 350 g d'épinard frais 3 pavés de saumon 3 oeufs 25 cl de crème liquide 5 cl de lait sel/poivre/muscade Préparation : Moi j'ai préparé ma pâte feuilleté la veille mais vous pouvez utiliser une pâte toute prête. Enlever la queue des épinards et laver les a l'eau fraîche. Bien les essorer. Dans une grande poêle, faire chauffer un peu d'huile d'olive et y faire fondre les épinards pendant environ 2 minutes. Saler et poivrer et laisser refroidir. Enlever la peau de vos pavés de saumon. Rincer-les à l'eau claire. Couper-les en dés d'environ 2 cm. Dans un saladier, battre les 3 oeufs. Ajouter la crème liquide ainsi que le lait. Saler, poivrer, ajouter un peu de muscade. Bien mélanger pour avoir une crème bien homogène. Pour monter la tarte, utiliser un cercle à pâtisserie ou un moule à manqué (moule à gâteau rond à bord haut), je n'utilise pas de plat à tarte car sinon la tarte est trop fine. Étaler la pâte dans le moule, piquer-la avec une fourchette. Étaler sur le fond de la tarte les épinards et disposer ensuite au dessus les morceaux de saumon; verser par dessus la préparation à base de crème. Enfourner 1h à 180°C Déguster avec une salade verte.

Source: les-plaisirs-gourmands.blogspot.com

En reprenant le livre de Paul Bocuse, je retrouve des recettes que je n'avais pas réalisées depuis longtemps....Sans aucun doute parce que lorsqu'une bande d'ados habite votre maison généralement ce qui accompagne ce plat c'est un Beeeeeuuurk ! qui fait que petit à petit on oublie ce plat qui n'est plus familial et le grand loup est obligé de les manger lorsque nous allons au restaurant... Les ingrédients : 1 rognon de veau pour 2 personnes que votre tripier aura préparé ou alors à vous d'enlever tout ce qui entoure les rognons, graisses et nerfs. 1 échalote 1/2 verre de vin de Madère(que vous pouvez remplacer par un vin blanc un peu sirupeux) 1 petit pot de crème fraîche 125 g de champignons Un peu de persil 1 dl de jus de veau (reconstitué à partir d'un bouillon cube si vous voulez) 1/2 verre de Madère 1 peu de fécule La recette : Bien assaisonner les rognons de sel et poivre. Les couper en gros morceaux. Faire chauffer une belle noix de beurre dans une sauteuse et y faire dorer rapidement les rognons. Ne pas laisser bouillir, juste les saisir rapidement. Réserver dans une assiette. Mettre une échalote hachée dans la poêle, faire fondre (pas dorer !) Ajouter le madère et le laisser réduire de moitié, ajouter le jus de veau et faire bouillir quelques minutes encore. Au moment de servir donner un bouillon, commencer par mettre la crème, faire chauffer à nouveau, ajouter le beurre, les rognons qui doivent à peine se réchauffer, ne pas bouillir et trop cuire ce qui les rendrait caoutchouteux. Si vous le jugez nécessaire, garder quelques gouttes de bouillon dans lequel vous diluez une demi-cuillère à café de fécule que vous pouvez ajouter à la sauce, redonner un léger bouillon... Servir avec des petites pommes de terre vapeur...Vous avez le droit de noter : beuurk ! dans les commentaires...j'ai l'habitude ! Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux thermes des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont, par conséquent, interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Source: unefaimdeloup.blogspot.com

Le soufflé présenté ici est une recette proposée pour la saint Valentin. Elle est appréciée à toutes occasion....il suffira de multiplier les ingrédients pour arriver au nombre de convives Soufflé grand marnier...de Paul Bocuse, un grand Monsieur que l'on ne présente pas...et qui a fêté ce weekend un bel anniversaire....Bon anniversaire Monsieur Bocuse dont le livre "la cuisine du marché" m'accompagne depuis des années... Bon, rien de plus difficile que de photographier un soufflé...la chaleur a envahi l'objectif...et il a eu le temps de redescendre...Mais je vous assure qu'il était bien gonflé. Pour deux personnes : 1dl de lait 25 g de sucre en poudre 15 g de fécule ou maïzena (farine si vous n'avez pas)+un peu si vous mettez beaucoup de liquide d'alcool 10 g de beurre fin 2 jaunes, 3 blancs le parfum choisi : grand marnier ici (à vous de voir il n'est pas très précis sur le sujet, 1 c. à soupe pour moi) et une gousse de vanille. La recette : Chauffer le four à 180° et mettre un plat ou une plaque dans le four ou en bas. Faire tiédir le lait avec le sucre et les graines de la gousse de vanille après avoir prélevé un peu de ce liquide que vous délayez avec la maïzena. Une fois le lait bien chaud, le sucre bien fondu, ajouter le lait qui contient la maïzena et fouetter en remettant sur le feu. Cette préparation doit devenir bien épaisse et bien lisse. Hors du feu, ajouter les jaunes et le beurre frais. Fouetter toujours vivement et ajouter le parfum. C'est ici que l'on s'arrête si l'on veut préparer avant....le reste se fera au moment du service...du fromage il faut environ moins de 20 min de cuisson... Enfin, battre les blancs en neige bien fermes et lorsqu'ils sont blancs et mousseux, les "serrer" avec une cuillère à soupe de sucre en poudre. Mélanger avec beaucoup de précaution les deux préparations (en soulevant, doucement la masse). Beurrer les ramequins au pinceau en étirant vers le haut....ça marche ! ne faites que des mouvements de peinture du fond du moule vers le bord. Bien essuyer le bord du moule avant de mettre l'appareil....il n'ira pas en gonflant s'étaler sur le bord ! Saupoudrer l'intérieur de sucre glace ou en poudre. Remplir les ramequins quasiment au bord... Enfourner sur le moule chaud et ne pas ouvrir le four avant 15 min... Mais laisser cuire les soufflés, il ne faut pas servir un soufflé "monté" nous dit Mr Bocuse... Pour être exquis un soufflé doit être en surplus cuit ! Pour cela il doit être pénétré par la chaleur qui fait perdre aux blancs d'oeufs leur aspect albumineux et cru que l'on rencontre trop souvent " et toc ! toque même.... Donc 18 à 20 min, selon la contenance du plat...Saupoudrer de sucre glace et servir....c'est de la magie....de la chimie magique... Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de la Propriété Intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont, par conséquent, interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Source: unefaimdeloup.blogspot.com

"Patatas a la riojana" pour fêter le premier anniversaire de Gâteaux en Espagne Recette de ragoût au chorizo et légumes Bonjour mes amis, Aujourd'hui je veux partager avec vous ma recette préférée: des patates style La Rioja . Cette recette est, par plusieurs raisons, sacrée pour moi. Je dirais que, comme Diego Armando Maradona, les patates avec du chorizo méritent sa propre église :D Mais, quelles sont les raisons de cette véhémence? Tout d'abord, c'est la recette la plus paradigmatique et connue de ma région, La Rioja. De plus, c'est ma recette préféré depuis que je suis petite. Et pour finir, c'est la recette que j'ai choisie pour fêter le PREMIER ANNIVERSSAIRE DE MON BLOG Gâteaux en Espagne :D (Je sais, normalement, les gens font un gâteau). Comme je vous disais, j'adore le ragoût au chorizo depuis que j'étais un bout-de-chou (je crois que je les mangeais même avant de commencer à parler). Je pourrais les manger pour petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner chaque jour de ma vie sans me fatiguer. Mon adoration vers ce repas était tellement grande que, pour ma communion, quand ma mère m'a demandé ce que je voulais pour le banquet d'après la cérémonie j'ai répondu, sans hésiter ni un instant, des patates style La Rioja . Mais vous savez comme sont les mères: elles te demandent ton avis pour garder la prétendue démocratie familiale et finalement elles font ce qu'elles veulent. Le pire de tout est que ma mamie a été aussi de mèche avec ma mère de la conspiration pour offrir des fruits de mer au banquet à la place des patates ! Ça a été la fin des haricots! Mais revenons à nos moutons, le ragoût au chorizo est une recette traditionnelle de La Rioja avec des patates, du chorizo et des légumes. Au début, seulement les bergers mangeaient des patates style La Rioja puisque ce repas était considéré comme "humble". Cependant, la "classe sociale" du ragoût au chorizo a changé et, il paraît (selon de sites de douteuse réputation) que même le chef Paul Bocuse a dit que ce repas devrait représenter l'Espagne au monde. HURRAH!!!! Recette de ragoût au chorizo et légumes Ingrédients pour le ragoût au chorizo et légumes Pour 4 personnes: 1,5 kg de pommes de terre 2 poivrons rouges secs 1 poivron corne de boeuf vert frais 1 feuille de laurier 1 piment piquant petit 1 poireau 2 gousses d'ail Un jet d'huile d'olive 1 demi cuillère à café de paprika (pimentón de La Vera) 1 morceau de chorizo frais de 5 centimètres pour personne (c'est-à-dire, 4 morceaux pour 4 personnes) Préparation du ragoût au chorizo et légumes Pour commencer à préparer notre ragoût au chorizo , il faut laver bien tous les légumes et éplucher les patates. Recette de ragoût au chorizo et légumes Après, vous devez couper les ingrédients de notre ragoût au chorizo et les mettre dans une casserole. N'oubliez pas d'ajouter du sel. Si vous avez réussi à avoir du chorizo frais, ne le mettez pas dans la casserole parce qu'il se sur-cuisinera. Si, par contre, vous avez du chorizo sec, allez-y. L'eau ne doit pas couvrir les ingrédients, il doit arriver au bord légumes sans les dépasser. Un aspect très important pour réussir le ragoût au chorizo c'est la façon de couper les pommes de terre. Vous devez couper les patates en morceaux grands et grossiers. Et, en fait vous NE DEVEZ PAS "COUPER" LES PATATAS au sens proprement dit. Il faut enfoncer le couteau dans la patate un petit peu et la casser. Grâce à cela, les patates laisseront échapper de l'amidon et la sauce sera plus épaisse. Recette de ragoût au chorizo et légumes Après, il faut cuisiner les patates jusqu'à qu'elles soient molles. Le temps de cuisson dépend de votre cuisine. Approximativement, le temps est de 30 à 40 minutes, mais n'hésitez pas à les laisser cuire plus si elles ne sont pas molles. Quand le ragoût soit presque fini, ajoutez du chorizo frais (si vous l'avez) et laissez-le cuire 3 minutes avec les patates. Après, retirez la casserole du feu. Pour finir notre ragoût au chorizo , il faut faire ce que les Espagnols appelons "sofrito". Pour le faire, faites frire deux gousses d'ail dans une poêle avec de l'huile d'olive. Recette de ragoût au chorizo et légumes Quand les ails soient frits, retirez la poêle du feu et attendez une minute pour que l'huile ne soit pas trop chaud. Alors, vous devez ajouter une demi-cuillère à café de paprika (pimentón de la Vera) et renverser ce mélange sur la casserole de patates. Recette de ragoût au chorizo et légumes Et voilà, vous avez fait un vrai ragoût style La Rioja au chorizo . Il faut dire que sur mes photos, la sauce ne se voit pas à cause de l'assiette, mais le ragoût au chorizo est un repas qui se mange avec la cuillère et pas du tout sec. N'hésitez pas à accompagner ce repas avec un bon verre de vin rouge de La Rioja et une grosse tranche de pain. Recette de ragoût au chorizo et légumes Et pour finir, comme je vous dis d'habitude, n'hésitez pas à poser des questions ou à signaler des fautes d'orthographe. Mes amis disent que mon français est "exotique", mais je sais très bien que je parle le français comme une vache espagnole XD Oh, mon Dieu pourquoi la langue de Molière est si difficile?

Source: gateauxenespagne.blogspot.com

Je suis d'avis que si on aime cuisiner il faut avoir préparé au moins 1 recette de Paul Bocuse dans sa vie, car cela fait partie de la culture culinaire. J'avais envie d'un livre de Bocuse et j'en avais vu un chez un bouquiniste à Paris , mais il en demandait un prix exorbitant, car soi-disant les vieux livres de Bocuse étaient très rares. Plus tard j 'avais déniché sur un site internet hollandais un livre d'occasion pour quelques € seulement. J'avais chargé ma soeur en Hollande de l'achat et je récupérerais le livre chez elle lors d'un prochain séjour. Il s'agit du livre "Bocuse dans votre cuisine" de 1982 version hollandaise avec 200 recettes qu'il aime préparer pour sa famille et ses amis. A l'époque on avait encore le droit de préparer une cuisine riche avec du beurre, de la crème fraîche, et c'est cette cuisine que Paul Bocuse continue à affectionner particulièrement. Il est resté fidèle à lui-même. Aujourd'hui le beurre et la crème fraîche sont à bannir et à remplacer par des produits à base de soja, des yaourts 0% et d'autre produits maigres, ou alors des substituts de beurre auxquels on ajoute je ne sais combien d'additifs car soi-disant le beurre n'est pas bon pour le cholestérol, ni les oeufs, ni... Et ne parlons pas des plats préparés qui contiennent souvent du sucre, trop de sel et des arômes, émulsifiants, stabilisants et que sais-je encore. J e suis d'avis qu'il vaut mieux manger des produits naturels sans ajout de je ne sais combien d'ingrédients avec des noms à dormir debout. Il faut varier son alimentation et ne pas trop exagérer dans les quantités. Les recettes de ce livre sont archi simples et même la personne la plus maladroite en cuisine peut très bien les réussir. Il y a de ces recettes que j'ai toujours eu envie de préparer et qui figurent quelque part sur ma "to do" list. De temps en temps je pioche dedans, ce qui a été le cas pour cette soupe à base de poireaux et pommes de terre. Je me suis permis d'y apporter une petite modification, mais je pense que Monsieur Bocuse me le pardonnera. Ingrédients pour 4 personnes : 500 g de pommes de terre 4 poireaux moyens 30 g de beurre 1 dl de crème fraîche sel et poivre Préparation : Porter 1 1/2 l d'eau avec un peu de sel à ébullition Éplucher et laver les pommes de terre Couper les pommes de terre en petits morceaux Nettoyer les poireaux et rincer minutieusement sous le robinet et couper en morceaux de 1 cm Faire cuire les poireaux dans le beurre jusqu'à évaporation de tout le jus Ajouter l'eau bouillante ainsi que les pommes de terre Laisser cuire environ 20 minutes Assaisonner avec du sel et du poivre Ajouter à la fin la crème fraîche La soupe ne doit plus bouillir Servir chaud A la différence de Paul Bocuse j'ai mis un coup de mixeur plongeant à la fin afin d'obtenir un velouté. Recette de Paul Bocuse

Source: theblogdeclementine.blogspot.fr/search/label/recette

Refaire plusieurs fois la même recette? Vad e r é tro Satanas ! Blog oblige, j'essaye continuellement de me renouvele r et du coup, c'est assez rare que je remette au menu une recette qui a déjà été sur notre table quelques semaines auparavant. Et pourtant, il y a toujours des exceptions à nos grands principes , n'est - ce pas? Certaines recettes font partie de mes classiques et la tarte au citron meringuée en fait indéniablement partie ! Petite variation pour cette fois : une délicieuse pâte sablée qui nous vient de Mr Bocuse (j'y ai fait une formation de pâtisserie en octobre, il faudra que je vous raconte à l'occasion!), et une meringue italienne à la place de la meringue suisse , qui a l'avantage de bien se tenir , et ce même le lendemain et le surlendemain! Un must à faire et à continuer à refaire, malgré la petite voix perfide qui me susurre inlassablement :"et pourquoi ne pas essayer au tre chose , hein?!!"... Ingrédients Pour un moule à tarte de 24cm de diamètre (8 personnes) : Pâte sablée 220g de farine T5 5 90g de s ucre glace 30g de poudre d'amandes 1 œuf 130g de beurre mou (beurre "pommade") 1 pincée de sel Meringue italienne 100g de blancs d’œufs 200g de sucre 70g d'eau Crème au citron : 150 m l de jus de citron (4 citrons environ) Zeste fin d'un citron 70g de margarine (ou de beurre) 3 œufs 1 cuill ère à soupe de maïzena 150g de sucre Préparation Préparer la pâte sablée : Verser dans un saladier ou dans le bol du robot la farine, le sel, le sucre glace et la poudre d'amandes. Mélanger puis ajouter au centre le beurre très mou en morceaux. Mélanger avec la feuille du robot ou du bout des doigts. On obtient une texture de crumble. Ajouter l’œuf et mélanger rapidement à la feuille (ou à la main), pour obtenir une boule de pâte grossière. N e surtout pas trop travailler la pâte , elle deviendrait élastique. Fil mer la b oule de p ât e et réfrig érer po u r au moins de ux heures. Vous pouvez sans problème la congeler pour une utilisation ultérieure. Eta ler la pâte entre 2 feuilles de papier sul furisé et déposer dans un cercle ou un moule à tarte beurré, en gardant la feuille du dessous ce qui facilitera le démoulage. Piquer à la fourchet te et réfrigérer pour 20 minutes minimum , pour éviter que la pâte ne se rétracte à la cuisson. Préparer la crème au citron : Faire bouillir le jus de citron avec les zestes. Fouetter les œufs et le sucre dans un saladier, au batteur électrique, pendant 2 minutes. Ajouter la maïzena et fouetter encore. Ajouter alors progressivement le jus de citron bouillant en filet et mélanger continuellement, au fouet manuel. Remettre le tout dans la casserole, sur feu moyen et faire épaissir en remuant continuellement, jusqu'à obtention d'une crème assez épaisse . Cela peut prendre quelques minutes donc soyez patients. Verser la crème dans un saladier puis laisser tiédir la préparation. Ajouter la margarine (ou le beurre mou) quand la crème est tiède . Mélanger bien. Verser sur le fond de tarte et réfrigérer pour au moins 3 heures. Préparer la meringue italienne : Dans un saladier ou le bol du robot, verser les blancs d’œufs et une pincée de sel. Dans une casserole, porter à ébullition l'eau avec le sucre. Quand le sirop atteint 100°C , commencer à battre les blancs au batteur électrique ou au robot, à faible vitesse. Ils doivent être mousseux. Quand le sirop atteint 118°C (et pas un de plus), diminuer la vitesse du robot au minimum, et verser doucement le sirop en filet, contre les parois du bo l . Augmenter la vitesse au maximum et fouetter quelques minutes. La meringue obtenue doit être très ferme. A l'aide d'une poche à douille (douille à S aint -H ono ré pour moi ) , garnir de meringue. Colorer la meringue au chalumeau ou enfourner sous le à 230°C quelques minutes si vous préférez une meringue plus craquante . Réfrigére r jusqu'au moment de déguster .. C'est prêt! La Note des Goûteurs : 19/20

Source: claireaumatcha.blogspot.fr

Quenelles de Lyon nature sauce aux fruits de mer et bisque de homard Les quenelles de Lyon, tout un poème...plat terroir par excellence de la région lyonnaise. Ici natures, cuisinées avec une sauce à la bisque de homard et cocktail de la mer. Nous avons adoré; les quenelles sont bien légères et fines à la dégustation. la recette des quenelles : P. Bocuse - 365 recettes du terroir de France. Pour 4 personnes (12 quenelles) (Si c'est un plat, mais pour 6 personnes si c'est une entrée) 4 œufs 25 cl de lait 150 g de farine ou (75 g de farine et 75 g de semoule fine) 80 g de beurre 50 g de gruyère râpé sel, poivre Sauce : une boite de bisque de homard 200 g de crème liquide 150 g de bouillon de poisson (court-bouillon surgelés par mes soins, après cuisson des crustacés) 2 échalotes émincées une noix de beurre une c à s de farine 300 g de moules, crevettes, encornet mélangés. Un peu de gruyère râpé Poivre Chauffer le lait et le beurre, saler et poivrer. Dés l'ébullition mettre toute la farine en une fois. et laisser cuire en remuant constamment 10 mn. Hors du feu, ajouter le gruyère râpé puis incorporer un à un les jaunes d’œufs légèrement battus. Monter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement à la préparation. (ce n'est pas facile, détendre doucement avec un peu de blanc, mélanger vigoureusement, puis mélanger le reste en plusieurs fois avec plus de délicatesse.) Façonner les quenelles à l'aide de deux c à soupe. les fariner aussitôt. Cuire les quenelles dans de l'eau bouillante salée et dés qu'elles remontent à la surface. Les retirer avec une écumoire et les rafraîchir dans l'eau froide très rapidement. puis les égoutter soigneusement et rapidement. (elles sont tendres et passeraient vite à travers une grille). Au Thermomix : Dans le bol, mettre le lait, le beurre, le sel, le poivre Mixer 1 m/Vit.3/Temp.100° - Ajouter la farine Mixer 15s/Vit.3. Puis prolonger 3mn/100°/V3 - Mettre le bol a refroidir un peu (mis dehors cinq minutes). - Remettre le bol en place. Ajouter le fromage râpé Mixer 15s/V3 Ajouter les œufs un à un Mixer 30 s/Vit.5 Battre les blancs en neige à part puis ajouter à la pâte en 3 ou quatre fois V2/10s à chaque fois. Beurrer le plat qui va aller au four. Déposer les quenelles côte à côte. Préchauffer le four 200° Dans une sauteuse, fondre le beurre, y ajouter les échalotes ciselées, faire revenir sans coloration. Y ajouter les fruits de mer, les saisir quelques secondes. Saupoudrer de farine et poivrer. Puis mouiller avec le bouillon, la crème et ajouter la bisque de homard. Bien mélanger à la spatule. Porter à ébullition très douce. **Le sel est souvent superflu car tout est déjà salé. Mais goûter et au besoin rectifier l'assaisonnement. Aussitôt répartir la sauce sur les quenelles. Ajouter un peu de gruyère râpé. Enfourner sous le grill 10 mn environ. Servir chaud soit en entrée soit en plat accompagné d'un riz pilaf ! On peut varier la sauce, soit béchamel, Mornay, aux champignons ..! Bonne dégustation..! La coupe d'une quenelle, bien aérienne ! Tous les textes et photos de ce blog sont protégés de par les lois françaises et internationales sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Toute reproduction est interdite sans autorisation de l'auteur . Toute personne morale ou physique portant atteinte à ces droits s'expose à des poursuites Subscribe to LA TABLE LORRAINE D'AMELIE by Email

Source: latabledamelie.blogspot.com

Avec cet automne radieux, ce ne sont pas les idées d'escapades qui manquent. Cette fois-ci direction Lyon pour un weekend entre amis. Nous n'avons bien sûr pas échappé au centre ville avec ses jolies boutiques, ses bâtiments classés, au nouveau quartier Confluence, à l'apéro sur les quais avec vue sur la Basilique de Fourvière, et à la visite aux Halles Paul Bocuse le dimanche, pour acheter entre autres, du cervelas pistaché et une tarte à la praline. Mais nous avons également profité du soleil et du bon air pour parcourir les vignobles de Condrieu en Gyropode , lors d'une visite guidée de 2 heures. Départ avec le guide de la base nautique où nous pouvons admirer les amateurs de Téléski Nautique . Les chemins à ce niveau sont larges et plats, c'est parfait pour s'habituer à l'engin que je monte pour la première fois (ce n'est finalement pas si difficile!), puis visite des ruelles de Condrieu. C'est ensuite que les choses se corsent, on monte des chemins de plus en plus escarpés, entre les vignes, avec une facilité déconcertante. La vue de là haut est fabuleuse! Pour une première, ce fut un vrai plaisir. J'avais quelques craintes quant à la maîtrise de l'engin, mais elles ont vite été dissipées. Si on suit bien les recommandations, on s'en sort brillamment. L'engin monte les pentes très raides et caillouteuses sans broncher, on peut ainsi profiter pleinement de la visite. On a un casque et une oreillette, le guide donne des conseils techniques, mais nous raconte en même temps la petite histoire des lieux. Je n'ai pas pu prendre beaucoup de photos, et c'est dommage, il faut garder les mains sur le guidon! Mais ces quelques vues vous donneront un aperçu du panorama... Et comme le grand air ça creuse, on déguste au retour une tarte à la praline de chez Sève avec une tasse de thé. C'est un vrai délice... On trouve sur Lyon de nombreuses versions, chaque pâtissier a la sienne, plus ou moins épaisses. Celle de Jocteur par exemple est extra-fine. Une fois rentrée à la maison, j'avais envie de réaliser la mienne, je vous livre ici la recette... Quelques précisions pour bien réussir cette tarte aux pralines : Pour la pâte, je réalise toujours la même recette, c'est une valeur sûre. Avec les quantités que je donne ici, vous ferez une grande tarte et il en restera pour garnir 2 moules à tartelette. Vous pouvez la précuire plusieurs heures à l'avance, et même la congeler. J'utilise un cercle à tarte, pas un moule, pour un plus joli fini. J'en ai ainsi toute une série de différentes tailles. Ils sont micro-perforés, de la marque De Buyer (pour Valrhona). Pour la garniture aux pralines, c'est un peu plus technique. Il faut bien réaliser sa cuisson pour que la crème aux pralines durcisse lors du refroidissement. l'idéal est de mesurer la température avec un thermomètre de cuisson. Sinon, faites couler une goutte de crème sur une assiette froide, elle doit figer aussitôt (comme vous le feriez pour une confiture). Tarte à la praline Pour 6 personnes La pâte sablée : - 250 g de farine - 150 g de beurre mou - 90 g de sucre glace - 30 g de poudre d'amandes - 1 pincée de sel - 1 gousse de vanille - 1 œuf entier La garniture : - 200 g de pralines concassées - 20 cl de crème 1. La pâte : Dans le bol d'un robot, mélangez la farine, le sucre, la poudre d'amandes, le sel et les graines de la gousse de vanille. Ajoutez le beurre et périssez jusqu'à obtenir une consistance sableuse. Incorporez ensuite l’œuf, pétrissez rapidement jusqu'à ce que le pâte forme une boule. 2. Étalez la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé. Réservez 1 heure au frais. 3. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°C. Garnissez de pâte un cercle à pâtisserie de 20 cm de diamètre. Piquez le fond à la fourchette, puis couvrez avec une feuille de papier sulfurisé et des billes de cuisson. Enfournez et faites cuire 15 minutes. Retirez ensuite le papier et les poids, prolongez la cuisson 10 minutes. La pâte doit être bien dorée. Laissez refroidir. 4. Dans une petite casserole, faites chauffer la crème et les pralines. Maintenez l'ébullition une dizaine de minutes, jusqu'à atteindre 110°C. Versez la préparation dans le fond de tarte. Laissez refroidir puis réservez au frais jusqu'au moment de servir.

Source: devousamoi-dominique.blogspot.com

Je vous avais présenté ma recette de macarons à la meringue française ici, en déclarant que cette technique avait ma préférence. Et puis j'ai fait un stage de pâtisserie à Lyon chez Mr Bocuse , stage dans lequel j'ai appris tous les rouages des macarons à la meringue italienne ... Et j'ai changé d'avis ! Cette technique a en effet plusieurs avantages : m oins de temps de croûtage, moins de risques de ratages et en cas de besoin de préparation à l'avance, congélation impeccable ! Évidemment , je suis fière comme un coq de vous présenter des macarons aussi proches de la perfection . Ces macarons sont craquants et moelleux à la fois : de vrais petits diamants chocolatés ! Ingrédients Pour une bonne quantité de macarons 250g de sucre glace 250g de poudre d'amande de bonne qualité (bien fine) 1 cuillère à soupe bomb ée de de cacao non sucré (Van Houten) * 90g de blancs d'œufs + 90g de blancs d’œufs montés 75g d'eau 250g de sucre cristal (ou sucre en poudre) Ganache 250g de bon chocolat noir, pas trop fort en cacao 1 cuill è re à soupe de sucre en poudre 40g de beurre d oux ou demi-sel selon les goûts 200g de crème liquide entière Note* : le cacao est facultatif. O n pourra remplacer celui-ci par une toute petite pincée de colorant en poudre incorporé dans les blancs montés (voir plus loin). On p ourra également saupoudrer les coques d 'éclats de cr êpes dentelles ( cf photos). Préparation Préparer les coques : Tamiser le sucre glace, la poudre d'amandes et le cacao dans un saladier. Mélanger cette poudre avec les blancs d'œufs "crus" (donc non montés) pour obtenir une sorte de pâte d'amande. Dans une petite casserole, chauffer l'eau et le sucre cristal à 117°C (thermomètre à sucre obligatoire! Il coûte moins de 10 euros à Ikéa et vous servira pour une multitude de recettes, comme la crème anglaise, les tartes meringuées, etc...) . Quand la première ébullition apparaît (100°C), commencer à faire monter doucement les blancs au robot (ou au batteur électrique). Lorsqu'ils commencent à être mousseux, diminuer la vitesse du batteur au minimum et verser en filet le sirop de sucre à 117°C. Augmenter alors la vitesse au maximum et fouetter jusqu'à obtenir une meringue bien ferme. Si vous n'avez pas mis de cacao, rajouter une pointe de colorant à la fin et fouetter encore quelques secondes pour l'incorporer. Incorporer cette masse refroidie en trois fois à la pâte d'amande. Macaronner, c'est à dire remuer vivement la préparation à la spatule pour faire retomber légèrement le mélange (on doit obtenir une texture proche du chewing-gum pour vous donner une idée). Verser dans une poche à douille et pocher sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer éventuellement d'éclats de crêpes dentelles. Taper la plaque contre le plan de travail pour enlever les éventuelles bulles d ’ air. Laisser croûter une vingtaine de minutes (une croûte légère va se former). Préchauffer le four à 150°C . Enfourner dans le four préchauff é et baisser immédiatement la température à 140°C . Laisse r cuire 12 minutes à 140°C ( le temps peut être variable selon les fours). Attendre au moins 15 minutes avant de les décoller délicatement. Les coques peuvent à ce stade être congelées sans problème. Préparer la g anache : M élanger la crème et le sucre et faire bouillir au micro-ondes ou à la casserole. Disposer le chocolat coupé en petits morceaux dans un saladier. Lorsque la crème est bouillante, en verser la moitié sur le chocolat et mélanger vivement avec une spatule. Ajouter le reste de crème et mélanger encore jusqu'à ce que le tout soit bien homogène. Incorporer enfin le beurre mou coupé en petits morceaux (pour qu'il fonde plus facilement). Mélanger à la spatule.Verser dans une poche à douille et réfrigérer pour au moins 3 heures . Vous pouvez aussi verser la ganache dans un saladier et recouvrir de papier film, au contact de la ganache. Gar nir les macarons : A l'aide d 'une poche à douille (ou simplement d'une cuillère à café), verser une noisette de ganache sur la moitié des coque s. Recouvrir avec une autre coque de même dimension et appuyer délicatement pour que le tout adhère bien. Saupoudrer éventuellement de cacao tamisé (cf premiè re et dernière photo) C onserver les macarons dans une boîte fermée et hermétique et réfrigérer pour au moins 12h (voire 24h , c'est encore mieux). C'est grâce à ce repos une fois garnis de ganache qu e le s ma carons gagne nt en moelleux. Sortir les macarons du réfrigérateur 1 heure avant de les servir afin qu'ils redescenden t à température ambiante Déguster! La N ote des G oûteurs : 1 9 /20

Source: claireaumatcha.blogspot.fr

Je prends le temps de me poser quelques instants pour vous faire voyager et partager mon expérience à l' Atelier Nespresso que j'ai vécue en cette fin du mois de Janvier. Si vous vous souvenez bien - il y a deux ans presque jour pour jour - j'avais déjà eu l'occasion de vivre cette expérience gastronomique unique à l'occasion du SIRHA , du Bocuse d'Or et de la Coupe du Monde de Pâtisserie à Lyon. Une expérience inoubliable, riche en rencontres, découvertes, rebondissements, et surtout, riche en dégustations. Ce fut donc avec grand plaisir que j'ai accepté l'invitation de l'agence 14 septembre pour la deuxième année consécutive. A cette occasion, j'ai eu l'immense chance de pouvoir déguster un menu étoilé concocté par le Chef doublement étoilé Jérôme Banctel , le Chef Pâtissier Lyonnais Sébastien Bouillet ainsi que le sommelier Fabrice Sommier . Cette année l'Atelier Nespresso a investit un lieu unique: la Maison de Soierie Marc Rozier qui a bénéficié d'une scénographie spécialement étudiée pour immerger le visiteur et sublimer la Maison. Encore une fois je tire mon chapeau à l'agence événementielle Ebullition ainsi qu'à l'agence 14 septembre qui, pour la troisième fois, m'ont épatée par leur créativité et leur professionnalisme. Crédit photo © Emmanuel Nguyen Ngoc Après avoir assisté à un workshop fort intéressant en compagnie du sommelier Fabrice Sommier sur l'association champagne café avec les nouvelles éditions limitées Sélection Vintage, nous sommes passés à table. Comme vous devez vous en douter j'ai pu déguster au cours de ce déjeuner d es plats tous plus délicieux les uns que les autres que je vais vous laisser découvrir et apprécier en images. MENU Jérôme Banctel, Sébastien Bouillet Sommelier: Fabrice Sommier ~~~ Mise en bouche : So Fresh Maquereau cuit en bois de cèdre, quenelle de câpres, concombre pickles et caviar. Plat n°1 : Bonbon de topinambour glacé, truffes noires mélanosporum en impression. Plat n°2 : Saint-Jacques de la baie de Seine, carbonara d'oignons doux des Cévennes, Grand Cru Exclusive Sélection Kilimanjaro Peaberry. Mention spéciale pour ces Saint-Jacques et sa carbonara d'oignons qui fut mon coup de coeur de cette dégustation. Plat n°3 : Cochon de lait de Burgos croustillant, raviole de champignon au bouillon de kombu, émulsion froide de câpres Grand Cru Exclusive Sélection Nepal Lamjung Trou normand : So Fresh Dessert : Le Noisetier de Sébastien Bouillet Vous l'aurez compris, ce repas fut d'une très grande qualité, autant gustativement que visuellement. Une expérience gastronomique conviviale et unique où le café s'invite subtilement dans les plats. Merci à ces deux chefs de talent pour cette incroyable dégustation, merci à Juliette d'avoir bien voulu jouer le mannequin main ;) et un grand merci à Nespresso & à l'agence 14 septembre et plus particulièrement à Joy & Tiffany pour cette invitation ainsi que pour leur gentillesse et leur professionnalisme tout au long de ce week-end. L'Atelier Nespresso on y va, on y revient et on a encore envie d'y retourner !

Source: alleedesdesserts.blogspot.fr

Sablé Citron Vert, Banane et Noix de Coco, Sorbet litchi Si je cherche dans ma petite mémoire, le moment où à l'âge adulte je me suis dit : "La pâtisserie, un métier, oui je crois bien que je me suis loupée!", remonte à 2 ans. En Avril 2012, j'ai eu la chance de partir 2 jours à Lyon à l'Institut Paul Bocuse. Quelques mois avant, famille et amis s'étaient cotisés pour mes 30 ans (pfui, j'ai encore du mal à m'y faire!). J'ai donc choisi 2 journées en pâtisserie chez Mr Bocuse : Le grand frisson et Gourmandises sans complexe (tiens ça me rappelle un truc ça!!). Je vous passe les péripéties arrivés à la Méga Gare de Lyon, aux difficultés pour trouver mon hôtel, la honte quand je ne trouve pas mon hôtel et demande à l'accueil d'un autre hôtel, l'arrivée essoufflés (il ne me restait que 15 min avant que leur resto ne serve plus) après 30 min de marche en tirant ma valise au dit hôtel, me rendre compte en discutant avec les employés que j'étais à 10 min de l'arrêt de bus où j'étais descendu, c'est juste que j'ai pris la troisième rue au lieu de la deuxième au rond point.... Bref! On y est, je prends mes quartiers et passe une bonne nuit avant le premier grand jour dédié aux glaces et sorbets : pain de gêne, glace goût crème fraîche, puis vanille aux noix de pécans, fraise en vacherin.....Bon, bon et re bon. On s'y croit, on appelle le chef : chef, il a une grande toque et les élèves de l'Institut ont cours juste à côté de nous. On sent un respect de fou envers leurs maîtres, ils ne mouftent pas. Il y a beaucoup d'étrangers, mais tout le monde parlent français. Du moins ils essaient. Nous avons le plaisir de manger dans le restaurant d'études et de savourer les plats préparés par les élèves. Nous dégustons en dessert ceux que nous avons préparé le matin. On savoure ce moment c'est trop bien! Le 2ième jour, gourmandise sans complexe donc, thème centré sur les desserts à l'assiette. Beaucoup plus de rigueur que la veille, et beaucoup plus de technique aussi. Je me rends bien compte aussi que même si tu as toute la volonté du monde, pour refaire tout ce que l'on a fait il faut un minimum de matos. Et ça fait déchanter certaines personnes avec qui je fais le cours. C'est la journée que j'ai préféré. Je me remémore et tout ça, et j'ai envie de me plonger à nouveau dans les petits fascicules que nous avons gardé. Aujourd'hui se sera un dessert facile à réaliser mais qui est excellent. Sablé au citron vert, banane et noix de coco, sorbet litchi- Atelier Gourmandise sans Complexe Institut Paul Bocuse pour 8 personnes sablé au citron vert 160g de beurre mou 140g de sucre 100 de poudre d'amande 70g de jaunes d’œufs 210g de farine 15g de levure chimique 2 citrons verts sorbet litchi 250g de litchi au sirop 115g d'eau 62g de sucre coulis mangue 1 mangue 1 càs de sucre 2 à 3 càs d'eau froide pour les bananes 150g de poudre de noix de coco 150g de miel 3 bananes Préparez le sablé. Pommadez le beurre dans le bol de votre robot avec la feuille. Ajoutez le sucre, la poudre d'amande, les zestes des citrons verts. Ajoutez chaque ingrédients l'un après l'autre, jusqu'à incorporation complète du précédent. Continuez avec les œufs. Pesez la farine et la levure dans un bol, ajoutez l'ensemble au mélange précédent. Filmez, puis mettre au frais pendant 30 min. Préparez votre sorbet. La veille, mettre le bol de votre sorbetière au congélateur (c'est le mode d'emploi de la mienne, à l'adapter à la vôtre). Égouttez les litchis, mixez les au mixeur plongeant. Faire bouillir l'eau et le sucre. Ajoutez le sirop sur les litchis mixés. Faites votre sorbet. Conservez le au congélateur. Préparez votre coulis de mangue. Pelez et détaillez la mangue. Dans un saladier, ajoutez sur la mangue, le sucre et 1 càs d'eau. Mixez au mixeur plongeant. Ajoutez de l'eau si besoin, le coulis ne pas être trop épais. Réservez au frais. Sortez la pâte sablé, étalez la sur 3mm d'épaisseur. Détaillez 8 rectangles de 2,5 cm sur 8 cm. Les placez sur une feuille de papier sulfu, les cuire à 180°C pendant 8 à 12 min. Les sablés doivent être dorés sur les bords. Laissez refroidir. A l'aide d'un couteau scie, taillez les bords des biscuits afin d'avoir des sablés bien nets. Dans une poêle, faites chauffez du miel. Coupez les bananes en rondelles et faites les caramélisez dans le miel, sans qu'elles deviennent purée. Sur du papier cuisson, étalez la noix de coco, panez les rondelles de bananes. Réservez sur le côté. Montage du dessert au moment de servir. Sur les sablés, placez les rondelles de bananes à la noix de coco. Faites une quenelle de sorbet que vous placez sur les bananes. Décorez votre assiette de coulis de mangue. Sablé Citron Vert, Banane et Noix de Coco, Sorbet litchi Régalez vous!!!! Edit 1 : ce dessert est vraiment facile à réaliser. Vous aurez de la pâte à sablé de reste. Gardez la pour un fond de tarte ou congelez la. Edit 2 : à l'institut, nous avons réalisé de la pâte à cornet pour faire des décors ainsi que du caramel décor. Si vous êtes tenté faites le! Edit 3 : si vous n'avez pas de sorbetière, choisissez en magasins le goût qui vous plaira, mais surtout pas de crème glacé, trop lourd pour ce dessert qui doit rester frais! Coulis Mangue

Source: leptitgraindesucre.blogspot.fr

Une jolie et simple recette de Paul Bocuse adaptée, sans gluten, sans lactose et sans aucune matière grasse... C'est un beau et délicieux gâteau, apportée à l'instant par une amie, chez nos amis de Limoges

Source: cuisine-sans-gluten-ni-lactose.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2020 ® v3 - Contact