confiture mirabelle romarin | focaccia ricardo | pain de viande mijoteuse clodine | ailes de poulet marinées | recette salade quinoa costco | salade de kale ricardo | clafoutis aux poires ricardo
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Vous aimez cuisiner, c'est une chose mais j'imagine que vous êtes comme moi et qu'il vous plaît également de vous faire servir. Dans ce cas là, j'opte pour le restaurant car malheureusement mon mari n'a pas le don de savoir cuisiner. Cela dit il a d'autres dons mais je préfère les garder pour moi ;-) Le restaurant, c'est très bien, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses sauf que parfois on aimerait être royalement et gastronomiquement servi chez soi. J'ai la solution pour vous : Les Dîners d'Eloïse . Connaissez-vous ? Personnellement j'ai découvert ce concept et surtout pu l'apprécier en Janvier dernier sur Paris. J'ai eu la chance d'être conviée à ce genre de repas gastronomique à domicile sur le thème de la détox (après fêtes) avec d'autres bloggeuses dont Salma , Rose , Tiphaine , Julie (qui a également fait la saison 2 de Masterchef et qui est sortie 6ème) et Nelly . Le concept est simple et existe depuis 5 ans en Ile de France et en Aquitaine. L'un des Chefs issus de la restauration étoilée arrive deux heures avant l'heure de votre repas, il investit votre cuisine pour préparer et servir un dîner gastronomique de saison digne des plus grands restaurants. Sans aucune contrainte, vous êtes invités chez vous tandis que le Chef orchestre en cuisine la réalisation de mets raffinés. Vous profitez du plaisir de recevoir vos invités dans une cadre intime et chaleureux. Telle est la signature des Dîners d'Eloïse, la marque de Chefs cuisiniers à domicile et en entreprise. Vous pouvez découvrir tous les menus de saison sur le site internet comme le menu signé Ghislaine Arabian (Chef deux fois doublement étoilée, Directrice Artistique des Dîners d'Eloïse) ou encore prendre directement contact par téléphone avec le service commercial. Je vous laisse donc découvrir ce que nous avons pu déguster en condition réelle dans la gourmandise et la bonne humeur. Apéritif :  Couronne de champignons, crème de champignons et cubes de jambon fumé   Roulé de saumon fumé à la ciboulette Soufflé de homard au beurre blanc en tartelette Amuse-bouche : Thon snacké et pastèque marinée au miel et à l'huile d'argan, pousses de petits pois Entrée : Carpaccio de Saint-Jacques, artichauts poivrade, pousses de poireau et citron caviar Plat : Dos de bar de nos côtes en raviole de coriandre au lard de colonnata, consommé de citronnelle infusé au thé noirs, champignons Shitaké Dessert : Crémeux de chocolat, mousse de lait fumé et framboises J'espère que mon article vous a donné envie de découvrir ce concept réellement sympathique. Il peut être une chouette idée pour la Saint Valentin surtout si vous préférez un côté plus intime ;-)

Source: philomavie.blogspot.com

J'avais mis cette recette de Melissa D'Arabian dans mes favoris il y a plusieurs semaines déjà. Comme j'ai un stock de poitrines de poulet à écouler et que j'ai un litre de babeurre à utiliser, je me suis dit que c'était le bon temps de tester ce poulet ! J'ai décidé de cuire ce poulet entièrement au four car pas envie d'avoir de l'huile qui gicle partout sur mon poêle... Ah paresse, quand tu nous tiens... ! Ce poulet est vraiment fantastique ! Le babeurre donne un goût et une texture sans pareille. La viande est goûteuse et juteuse, miam ! Vous remarquerez que depuis quelques temps, je fais mes plats avec du panko au lieu de la chapelure. Je trouve ça plus facile, plus croustillant et vraiment meilleur. À essayer si ce n'est pas déjà fait ! 2 portions 2 poitrines de poulet (environ 150g chacune) 1/2 tasse de babeurre Une grosse pincée de sel 1/2 cuillère à soupe de sambal oelek 1/3 tasse de panko Mélanger le babeurre, le sel et le sambal. Y déposer les poitrines de poulet et mariner pendant au moins 8h ou toute une nuit. Égoutter légèrement le poulet puis enrober de panko. Vaporiser d'huile d'olive des deux côtés et cuire au four à 375°F pendant environ 30 minutes, ou jusqu'à bien doré.

Source: katiaaupaysdesmerveilles.blogspot.com

C'est l'été et le jardin regorge de tomates bien mûres et de fines herbes mais vous n'avez pas envie de passer la journée à préparer une sauce tomate classique ? Essayez donc cette fabuleuse sauce crue chipée chez Melissa D'Arabian ! Toute simple, ça prend seulement 5 minutes à préparer et c'est tout simplement irrésistible. J'en profite pour vous présenter ma dernière découverte en matière de pâtes : les nouilles shirataki . Ce sont des nouilles faites à base de tofu, donc sans gluten, qui ont une texture spéciale qui ne ressemble à rien que je connaisse et que j'aime bien (par contre, il semblerait que ce n'est pas le cas pour tout le monde...). Le seul problème, c'est qu'elles ne sont pas super nourrissantes : pratiquement aucune protéine et seulement 40 calories par paquet. On a intérêt à mettre de la viande dans la sauce ou à les accompagner d'autre chose de plus soutenant. Vous les trouverez à l'épicerie au rayon du tofu. Ne soyez pas rebutés par son emballage (un petit sac plein de liquide dans lequel baignent les nouilles), ces nouilles ne sont pas gluantes et n'ont pas une texture de spaghetti trop cuit ! 1 portion 2 petites tomates (jaune et orange pour moi) 2 cuillères à thé de câpres 1 gousse d'ail pelée, écrasée Une pincée de flocons de piment fort Un peu de zeste de citron Une sélection d'herbes au choix, ciselées (persil plat, basilic et menthe pour moi) Huile d'olive Sel et poivre 1 portion de pâtes Couper les tomates en petits dés. Ajouter le reste des ingrédients (sauf les pâtes), bien mélanger et laisser reposer pour que les saveurs se mélangent, environ 30 minutes ou plus. Retirer la gousse d'ail. Pendant ce temps, cuire les pâtes. Bien égoutter. Verser les pâtes sur la sauce crue. Laisser reposer 1 minute puis bien mélanger. Servir avec du parmesan râpé.

Source: katiaaupaysdesmerveilles.blogspot.com

Depuis le début du mois de janvier, Foodnetwork regorge de nouvelles émissions dont celle de Melissa D'Arabian qui consiste à cuisiner des repas pour quatre personnes à moins de 10$. Lors du premier épisode que j'ai regardé, elle faisait cette salade toute simple à base d'un paquet d'ingrédients que j'ai dans mon garde-manger et auxquels je n'ai pas touché depuis belle lurette. J'ai légèrement modifié la recette pour la rendre plus attrayante pour moi, notamment en diminuant la quantité de lentilles de moitié (je ne suis pas fan et c'était juste parfait pour moi) et en ajoutant des tomates, du jus de lime et beaucoup plus de coriandre. Malgré que ce plat soit bien bon, facile à faire et peu coûteux, je remarque deux choses. D'abord, il y a une petite amertume que je n'aime pas tellement que j'attribue au zeste de lime (mon zesteur a dû prélever la petite peau blanche de la lime j'imagine). Je retirerais donc cet ingrédient. Aussi, je trouve qu'il manque un ingrédient pour que l'expérience de saveur soit complète. Je propose ou bien des cubes d'avocat, ou bien des suprême d'oranges, ou pourquoi pas les deux. 4 portions 1/2 tasse de quinoa 1/4 tasse de lentilles brunes 1 cuillère à thé de moutarde de Dijon 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin rouge 1/4 tasse d'huile d'olive (au goût) 1/8 cuillère à thé d'ail en poudre Le zeste d'une lime et la moitié de son jus (seulement le jus la prochaine fois) Sel et poivre au goût 1 échalote française hachées finement 1 cuillère à soupe de coriandre fraîche hachée (au moins 4 fois plus pour moi !) 1 tomate en dés Débarrasser les lentilles des corps étrangers, rincer et couvrir d'eau. Porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux environ 30 minutes. Égoutter et laisser refroidir. Réserver. Porter 1 tasse d'eau à ébullition. Ajouter le quinoa, mélanger, couvrir et baisser le feu au minimum. Laisser reposer 12-15 minutes jusqu'à ce que l'eau soit toute absorbée et que le germe blanc soit libéré. Laisser refroidir. Réserver. Dans un grand bol, les ingrédients de la vinaigrette puis incorporer l'échalote, la tomate et la coriandre. Ajouter les lentilles et le quinoa refroidis. Bien mélanger. Servir.

Source: katiaaupaysdesmerveilles.blogspot.com

Jubilations Pour Lenôtre, Maison de Haute Gourmandise, 2007 est une année privilégiée. Une année d’indulgences pleinement créatives marquant cinquante ans d’exercice gastronomique et d’excellence ciselée en douceurs. Cinquante ans de révolutions de palais, de règne gourmand, d’empire du goût. Un jubilé jubilant et jubilatoire. De ceux dont on se réjouit et qui réjouissent les sens sur le mode pétillant. Cinquante ans de succès gustatifs saupoudrés d’inventions, cinquante ans de réussite économique incontestable, depuis cette première adresse parisienne ouverte en 1957 par Gaston Lenôtre jusqu’au rayonnement international d’une signature symbolisant de Las Vegas à Tokyo via Séoul et Dubaï la belle et bonne facture d’une maison de luxe française sachant faire école. Une année jubilaire, donc, marquée par autant d’évènements savoureux que de créations audacieuses imaginées par Guy Krenzer et les chefs Lenôtre depuis leur cuisine-laboratoire de Plaisir. Nom prédestiné qui oblige au meilleur et où la tradition pâtissière suscite la création contemporaine. Plaisir, impertinence et grand goût : pour ses premiers 50 ans, Lenôtre s’amuse à confondre dans un même bouquet délectables jubilations, gâteaux et cadeaux d’anniversaire. Que la fête commence… 50 ans de luxe : Un jubilé gourmand Paris/Pékin. Des premières pâtisseries Lenôtre en Normandie puis à Paris au nouveau restaurant gastronomique Le Pré Lenôtre qui ouvre dans les murs du Sofitel Wanda au cœur de la capitale chinoise, il se sera donc passé un beau demi-siècle. 1957-2007 : Lenôtre célèbre son cinquantenaire et profite de l’événement pour imaginer un anniversaire gourmand et créatif, juste avant la haute saison des fêtes de fin d’année et ses rituels sophistiqués par les chefs Lenôtre. Justement, après Gianfranco Ferré, Guerlain, Sonia Rykiel puis Nathalie Rykiel, Lolita Lempicka et Philippe Starck, c’est le couturier-star Karl Lagerfeld qui signe la Bûche de Noel Lenôtre 2007. Autre rituel attendu : celui de la Galette et des fèves Collector signées Louis Vuitton, Thierry Mugler, Yves Saint-Laurent, Christian Lacroix. Pour 2008, les Rois et les Reines Lenôtre s’inviteront pour une vie de château sous couronnes et fèves gagnantes numérotées de 1 à 50. Autre célébration : celle de la 3e étoile attribuée cette année à Frédéric Anton, chef de cuisine du Pré Catelan, table de prestige Lenôtre dont les autres restaurants sont le Pavillon Élysée et le Panoramique Lenôtre au Stade de France. Membre depuis 1987 du Comité Colbert qui représente partout dans le monde les plus belles maisons du luxe français, la Maison Lenôtre est la meilleure ambassade de la gastronomie et de la gourmandise parisiennes à l’étranger. Après ses premiers pas à Berlin voilà trente ans, Lenôtre est aujourd’hui présent dans douze pays avec 33 adresses et un développement exponentiel en Asie et dans les émirats. Tokyo, Séoul, Ryad, Dubai mis en bouche par combinaisons à succès de restaurants et boutiques Lenôtre. Mariages fastueux, olympiades, noces princières, grand’messes footbalistiques, fêtes de couturiers : à Paris, à Athènes, à Sydney et ailleurs dans le grand monde, Lenôtre applique ses recettes d’excellence à la haute facture des réceptions grandioses. Une référence saluée, plébiscitée et par les amateurs de croissants -300.000 pièces annuelles livrées chaque jour dans les magasins Lenôtre-, et par les grandes sociétés internationales sachant soigner leur image. Des petits luxes croustillants du matin aux métiers artisanaux et exigeants de la pâtisserie, du traiteur et de la restauration, c’est une seule et même intransigeante signature qui griffe depuis cinquante ans la Haute Gourmandise Lenôtre… Une haute gourmandise accessible au bout de quelques clics, sur le dernier rendez-vous gourmand Internet, la toute nouvelle boutique en ligne http://www.lenotre.fr/ Des créations jubilantes A tout anniversaire son gâteau. Chez Lenôtre, l’occasion était trop belle pour ne se contenter que d’un seul exercice, aussi spectaculaire soit-il. Aussi Guy Krenzer et les chefs Lenôtre ont imaginé de marquer l’événement avec plusieurs créations plaçant ce jubilé sous le signe d’un sucré/salé jubilatoire. Une célébration à croquer, des instants moelleux, crémeux, veloutés, si festifs qu’on en oublie les frimas de l’automne. Trois créations jubilantes expriment tout le talent des chefs Lenôtre mais aussi de leurs apprentis, comme la jeune Camille, dont le macaron chocolat au zeste d’orange porte désormais le nom et figure en juste place pour l’occasion entre ceux de ses maîtres, ou à la fève tonka et crémeux whisky. A l’heure apéritive, Lenôtre fête ses 50 ans avec l’impertinence d’une Lolita dessalée et quelques petites célébrations luxueuses, sensuelles et transgressives: biscuit chocolat amer et foie gras de canard pour un jeu de sucettes en mignonnette. Enfin, c’est sous le signe d’une trompeuse sobriété que Guy Krenzer concentre toute l’inventivité de la Maison Lenôtre. Nom de code : Ice3. Presqu’un pseudo de rappeur. Volume strict d’un cube ésotérique. Presqu’un Rubikub®. Composition architecturale crescendo de crème glacée au lait concentré, de glace au chocolat noir, de marbrage de confiture de lait, de dacquoise aux noisettes, le tout nappé d’un velours de chocolat : Ice3 ou l’audacieuse apologie d’un anniversaire déjà inoubliable. Créations disponibles dans toutes les boutiques Lenôtre à partir du 1er septembre 2007 : o Macaron chocolat au zeste d’orange – Prix 68.00 € le kg o Macaron whisky et fève Tonka – Prix 68.00 € le kg o Boîte de 20 macarons assortis – Prix 24.00 € l’unité o Sucette en mignonnette, pièce cocktail – Prix 1.80 € l’unité o Ice3 – Prix 39.00 € 6 personnes C’était aussi en 1957… Après l’adoption par l’Assemblée Nationale des principes du Marché Commun Européen, les six pays membres, France, Belgique, Italie, Pays-Bas, Luxembourg et RFA signent le Traité de Rome. Matraqué dix fois par jour sur les ondes de la toute nouvelle radio Europe 1, Bambino fait de Dalida une star du microsillon. Aux Etats-Unis, la famille Hamilton présente son invention : la montre électrique, Chevrolet dévoile la première Corvette et la firme Wham-O lance la mode du frisbee, objet volant identifié par un VRP de la maison après qu’il eut observé les étudiants du campus de l’université de Yale s’amusant à lancer des tartes en l’air. À Turin, Fiat met le contact de sa nouvelle 500. À Monza, le célébrissime pilote argentin Fangio remporte pour la 5e fois le titre de Champion du Monde de F1 –il faudra attendre Michael Schumacher pour le surpasser. Ecrit et composé par Leonard Bernstein, West Side Story débute en fanfare à Broadway. A Paris, Colette Renard triomphe dans Irma la Douce au Théâtre Daunon et Ionesco assiste à la reprise de sa Cantatrice Chauve au Théâtre de la Huchette qui la jouera pendant près de cinquante ans. Le Rocher à nouveau en liesse : le prince Rainier et la princesse Grace annoncent la naissance de Caroline de Monaco. Carnet rose encore : cette même année verra naître Carole Bouquet, Michelle Pfeiffer et le chorégraphe Angélin Preljocaj. Carnet noir, hélas avec les disparitions de Sacha Guitry, d’Erich von Stroheim, l’homme que le public adorait haïr, d’Humphrey Bogart et de Christian Dior, remplacé par Yves Saint-Laurent à la tête de sa maison de couture. Albert Camus est élu Prix Nobel de littérature, Roland Barthes publies Mythologies , Pagnol La gloire de mon père et Le château de ma mère , Boris Pasternak Le docteur Jivago et le Prix Goncourt est décerné à Roger Vaillant pour La loi que Jules Dassin se dépêche de porter à l’écran avec Gina Lollobrigida, Pierre Brasseur, Mélina Mercouri et Yves Montand (le film sortira en janvier 1959). Sur terre, on lance les briquets à gaz, dans les airs, les satellites artificiels Spoutnik (Compagnon de voyage en russe). A bord de celui lancé le 3 novembre, la fameuse chienne Laïka, premier être vivant propulsé dans l’espace. Sur disque, Georges Brassens chante qu’il s’est fait tout petit devant une poupée qui ferme les yeux quand on la touche, Trénet découvre un Jardin extraordinaire, et sur grand écran, il y a Mon Oncle aux prises avec la modernité de la Villa Arpel, 12 Hommes en colère, et un Triporteur qui fait de Darry Cowl la vedette du jour puisqu’il triomphe aussi dans Le temps des œufs durs. Dans les foyers bourgeois du XVIème arrondissement, l’heure gastronomique est aux soufflés, aux rognons sauce madère et au nègre-en-chemise. Monsieur écoute Jacques Brel et les Frères Jacques, Madame danse le mambo, le rythme en vogue et frissonne face à la Foule d’Édith Piaf. Leurs enfants sont rock’n roll avec Elvis qui fait un tabac avec Jailhouse Rock. Sur la Rive Gauche où le be-bop est son apogée, Boris Vian fait chanter à Magali Noel Fais-moi mal Johnny et à Salvador qui a pris pour pseudo Henry Cording un savoureux Rock and Roll Mops. Entre Sissi face à son destin et celui des héros de guerre face au Pont de la Rivière Kwai, le cinéma connaît une année faste : 1957 est l’exercice le plus prolifique de la décennie avec 110 films dont 32 en couleurs produits en France dont Une Parisienne avec Bardot, Les espions de Clouzot et Ascenseur pour l’échafaud qui fait de Jeanne Moreau une vraie star et Miles Davis un mythe du jazz. Les magazines de décoration s’angoissent : après la disparition de la robe d’hôtesse, et alors que les ventes de transistors explosent, où placer le poste de télévision ?. Avec 640.000 postes de vendus en 1957 et l’inauguration des studios de Buttes-Chaumont, les téléspectateurs se passionnent pour le Tribunal de l’Histoire, pour la Caméra explore le Temps et s’amusent aux facéties de la marionnette Papotin. Vous reprendrez-bien un canapé ? Lenôtre, Cinégala C’était en 2001, au hasard d’un dialogue imagé tenu entre la mère de Chochana (Elisa Tovati) et celle de Serge (José Garcia), avec accent chachouka-champions du monde, dans La Vérite si je mens 2 (Réal.Thomas Gilou) : -Si on parlait un petit peu du mariage ? Pour le traiteur, j’ai pensé qu’on pouvait prendre Lenôtre. - Le traiteur ! Qui c’est ? -C’est Lenôtre mais si vous préférez prendre le vôtre... -Non, on va prendre le vôtre. C’était téléphoné, déjà beaucoup fait en privé, mais l’impact comique du film fut tel que ces répliques sont devenues culte. Pour une maison comme Lenôtre, ce fut aussi une sorte de consécration populaire, d’autant qu’au cours de cette même année 2001, elle avait activement participé à la création des buffets films par Roland Joffé pour « Vatel » avec Gérard Depardieu dans le rôle-titre. Deux ans auparavant, Lenôtre avait aussi déjà fait son cinéma dans un film de circonstance, La bûche, réalisé par Danièle Thompson. Plus récemment, Lenôtre a participé aux réceptions de lancement du film d’animation gastronomique Ratatouille, juste quelques semaines après avoir assuré la restauration du patio Canal+ durant le Festival de Cannes 2007. Cinéma et bonne action : Lenôtre soutient également l’actrice Carole Bouquet pour les réceptions données lors des évènements caritatifs de l’association Enfance et Partage. Outre la restauration du Festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence, celle du village des sponsors du Tennis Master Séries de Monte-Carlo ou encore le dîner de clôture de la Rolex Cup réunissant 2200 convives dans l’enceinte de la citadelle de Saint-Tropez, la maison Lenôtre a également signé la direction gastronomique de soirées prestigieuses pour le joaillier Chopard et la Maison Hermès au Palais de Chaillot marquant le lancement de l’année Paris. Avec pour hautes références, le Trophée Lancôme ou les sommets européens d’Évian, Biarritz et Nice, la maison Lenôtre accompagne les festivités des plus grandes manifestations sportives de la planète, depuis les Jeux Olympiques jusqu’à la Coupe du Monde de Rugby en passant par les 24heures du Mans avec Peugeot, le Monaco Yacht Show ou encore les belles réceptions du Salon de l’Aéronautique du Bourget où, en 2007, 30.000 repas furent servis sept jours durant. Enfin, les grands et fastueux mariages comme celui de Vanisha Mittal, la fille du roi de l’acier indien, Lakshmi Mittal, sont pour Lenôtre l’occasion de démontrer tout l’inlassable savoir-faire et l’inventivité des chefs-pâtissiers Lenôtre. Ainsi de ce fameux gâteau de mariage haut de quatre mètres réalisé pour une princesse qui nécessita la bagatelle de 2500 heures de travail et qui comportait pour le décor trois mille roses en sucre réalisées à la main. De la haute couture à la haute gourmandise… Lenôtre : Les chiffres du succès « En 1957, nous étions 13. En 2007, vous êtes 1400… » Gaston Lenôtre. - 1ER traiteur en France avec 6500 prestations annuelles à son actif, Leader Mondial de la gastronomie de luxe. - 3 étoiles attribuées par l’édition 2007 du Guide Michelin au restaurant du Pré Catelan et à son chef, Frédéric Anton. - 8 Meilleurs Ouvriers de France (cuisiniers, pâtissiers, glaciers, boulangers…) comptés parmi les 450 chefs Lenôtre œuvrant et enseignant dans le laboratoire de Plaisir (Yvelines)et à travers le monde. - 30 ans de présence à Berlin, 10 ans à Las Vegas. - 50 ans de haute gourmandise depuis 1957. - 52 boutiques dont 15 à Paris, 1 à Cannes, et 36 adresses dans 12 pays. - 120 tonnes de beurre de Normandie par an. - 151° C pour le sucre tiré, satiné à la main à 60°C. - 450 chefs œuvrant et enseignant à Plaisir, en France et dans le monde. - 1400 collaborateurs dont prêt de la moitié appartenant aux métiers de bouche : cuisiniers, traiteurs, pâtissiers, glaciers, boulangers… - 2.500 heures de travail pour le gâteau de mariage d’une princesse, une pièce montée de 4 mètres de haut comportant 3.000 roses en sucre fait main. - 3.000 stagiaires professionnels dont 50% venant de l’étranger, formés chaque année à l’École Lenôtre fondée à Plaisir en 1971. - 12.000 Arlettes cuites et biscuites chaque jour. - 15.000 macarons confectionnés chaque jour. - 25.000 clients en 3 ans pour l’école Lenôtre de cuisine & pâtisserie du Pavillon Élysée à Paris et de la boutique de Cannes. - 30.000 recettes dans le répertoire Lenôtre. - 30.000 repas V.I.P. en sept jours sur le salon du Bourget 2007. - 200.000 litres de crème glacée turbinés chaque année. - 300.000 croissants de 50 gr. livrés chaque petit-matin de chaque année dans les magasins Lenôtre. LENÔTRE EN CHIFFRES D’AFFAIRES En 2006, Lenôtre a réalisé un chiffre d’affaires de 115,9 millions d’euros. Le seul réseau des boutiques en France comme à l’étranger représente 40% de ce chiffre avec 47 millions d’euros. Avec plus de 6500 prestations, le métier traiteur a suscité 40,8 millions d’euros. Avec 14,6 millions pour les restaurants ; 6,2 millions pour les ventes directes ; 2,6 millions pour les franchises ; 2,5 millions pour le pôle professionnel et 2,1 millions pour les licences, Lenôtre boucle son exercice à la hausse. LICENCES et PARTENARIATS Pour Lenôtre, le plus important est de faire partager son sens de la qualité, surprendre par sa créativité sans cesse renouvelée et faire apprécier les plaisirs gourmands de la gastronomie française. C’est dans cet esprit qu’en 1974 Gaston Lenôtre crée sa première licence avec Cacao Barry (Barry Callebaut) dans le métier du chocolat pour ses propres besoins, puis rapidement pour les pâtissiers, les boulangers et les restaurateurs de France et du reste du monde. Quelques années plus tard, une licence est signée avec Brossard qui introduit Lenôtre en GMS (grande distribution). Pour ce secteur, la dénomination sera dès lors « Une recette Lenôtre ». Le succès est immédiat et positionne ce partenariat leader de la pâtisserie surgelée haut de gamme. Puis, progressivement, d’autres industriels comme Miko Carte d’Or, des spécialistes des secteurs GMS et RHF (restauration hors-foyer), partageant la même exigence de qualité, se sont rapprochés de Lenôtre pour proposer aujourd’hui un choix transversal de produits haut de gamme à la marque « Une recette Lenôtre » ou « Une Sélection Lenôtre » avec Lesieur. Entraînée par la renommée internationale de Lenôtre, la notoriété de « Une Recette Lenôtre » ne cesse de croître au travers de l’image de qualité, de créativité, de pérennité, de savoir-faire et d’art de vivre de la maison-mère. Les partenaires, tirant parti de cette réputation, voient la progression de l’ensemble de leur volume d’affaires. Chaque nouveauté, mise au point par les chefs Lenôtre, reçoit une attention particulière du marché et des médias. Par leur originalité, elle témoigne d’une constante recherche sur les formes et les saveurs, et d’une sensibilité exercée à l’air du temps. Il était une fois… GASTON LENÔTRE, révolutionnaire de palais 1957. Paris, 44, rue d’Auteuil. Débarqué de sa Normandie natale où, avec son épouse Colette, il régalait depuis plus de dix ans les fins palais en plaisance de ses gâteaux, biscuits et entremets savoureusement délicats, Gaston Lenôtre part à la conquête de la capitale. Succès absolu. A la tête d’une brigade de vingt chefs formés sous sa houlette, Gaston Lenôtre inaugurera en 1964 un service traiteur qui s’imposera avec brio comme l’incontournable organisateur des plus belles réceptions parisiennes, toutes toquées de son immense talent, et passera à la vitesse supérieure en 1968 en installant son laboratoire et ses cuisines à Plaisir, non loin de Versailles. Oublié le petit pâtissier normand : Lenôtre est devenu un maître révéré et sa patte fait école. Dès 1971, en créant l’école Lenôtre, il accueille en ses murs des professionnels du monde entier venus acquérir connaissances nouvelles et tours de main uniques. 1957-2007 : La saga Lenôtre continue… Né en 1920 à Saint-Nicolas-du-Bosc, au cœur du Pays d’Auge et manifestant, tout juste âgé de 15 ans, un bel appétit pour la pâtisserie, Gaston Lenôtre patientera jusqu’après la Seconde Guerre pour s’établir avec pignon sur rue en sa chère province, puis à Paris en 1957. Aujourd’hui, Président d’honneur et membre du Conseil de surveillance du groupe Lenôtre, Gaston Lenôtre reste ce gentleman pâtissier à la renommée internationale. Auteur de nombreux ouvrages de pâtisserie et de cuisine, il transmet toujours avec enthousiasme et ferveur son savoir-faire. Depuis 1995, Patrick Scicard, lui-même fils de pâtissiers et passé par tous les échelons du métier de la restauration et de l’hôtellerie 4 étoiles, poursuit avec la même ambition l’incroyable développement créatif et mondial de la Maison Lenôtre, véritable signature de luxe du groupe Accor depuis 1985, et dont le rayonnement international porte loin le renom créatif de la gastronomie française contemporaine. REPERES HISTORIQUES 1957 : - Ouverture par Gaston et Colette Lenôtre de leur première boutique Lenôtre à Paris, rue d’Auteuil. 1964 : - Création du service Traiteur et Réceptions. 1968 : - Inauguration des laboratoires de production et de recherche à Plaisir dans les Yvelines. 1971 : - Création de l’Ecole Lenôtre à Plaisir. 1975 : - Lenôtre inaugure sa première adresse à l’étranger, à Berlin. 1976 : - Prise en concession du Pré-Catelan. 1979 : - Ouverture d’une première boutique Lenôtre au Japon, à Tokyo. 1985 : - Accor entre dans le capital de Lenôtre. - Prise en concession du Pavillon Elysée. 1986 : - 1ère enseigne en Arabie Saoudite à Riyad. 1987 : - Lenôtre fait son entrée au sein du Comité Colbert. 1992 : - Accor devient actionnaire majoritaire avec 98% des parts de Lenôtre 1994 : - Lenôtre s’implante en Corée. 1996 : - Nomination de Patrick Scicard au poste de Directeur Général. 1998 : - Une nouvelle adresse au Koweït et une inauguration à Rabat au Maroc. - Prise en concession des loges de prestige du Stade de France et de son Restaurant Panoramique. - Lenôtre est le traiteur officiel de la Coupe du Monde de Football en France. 1999 : - Patrick Scicard est nommé Président du Directoire. - Ouverture d’une boutique Lenôtre à Las Vegas, dans l’enceinte de l’hôtel Paris. 2000 : - Gaston Lenôtre fête ses 80 ans et ses équipes lui offre un gâteau de 11 mètres sur la place du Trocadéro. - Lenôtre est le traiteur officiel du Club France aux Jeux Olympiques de Sydney - Olivier Poussier, Chef Sommelier de Lenôtre, remporte à Montréal le titre de Meilleur Sommelier du Monde. 2001 : - Création de la filiale Lenôtre sur la Côte d’Azur, avec l’ouverture d’un laboratoire à Mouans-Sartoux, d’une boutique à Cannes, et le développement d’activités de réceptions sur tout le sud. 2003 : - Le Pavillon Elysée sur les Champs Elysées lance le nouveau concept d’un Café Lenôtre, une Ecole pour amateurs et un Comptoir Culinaire. - Inauguration d’un Café Lenôtre à Bangkok. 2004 - Lenôtre ouvre une école pour amateurs à Cannes. - Lenôtre est le traiteur de prestige des Jeux Olympiques d’Athènes. - Ouverture d’un Café Lenôtre et d’une boutique à Doha au Qatar. 2005 : - Lenôtre double le nombre de ses points de vente sur Paris par l’acquisition de 8 boutiques Fauchon. - Ouverture d’une boutique et d’un Café Lenôtre à Dubaï (E.A.U.) - Ouverture d’une boutique et d’un salon de thé à Marbella (Espagne) - Ouverture de 2 boutiques à Bangkok (Emporium et Siam Paragon) - Le Restaurant Le Pré Catelan rejoint la chaîne Relais & Châteaux – Relais Gourmands 2006 : - Olivier Turlan est nommé Directeur Général - Lenôtre est le traiteur de prestige pour la Coupe du Monde de Football en Allemagne. - Ouverture d’un restaurant et espace boutique à Abu Dhabi 2007 : - Frédéric Anton, Chef des Cuisines du Restaurant Le Pré Catelan, obtient trois étoiles au Guide Michelin - Ouverture d’une boutique et d’un Café Lenôtre à Séoul, et à Riyad - Ouverture d’un restaurant et d’un espace boutique à Dubaï - Ouverture de la boutique en ligne http://www.lenôtre.fr/ - Ouverture de la 16e boutique Lenôtre à Paris, Avenue de France dans le 13e arrondissement. - Lenôtre fête ses 50 ans de Haute Gourmandise. RESTAURANTS ET LIEUX DE RECEPTIONS Le Pré Catelan Bois de Boulogne – 75016 Paris - Salons de réception Tel : 01 44 14 41 00 - Restaurant Tel : 01 44 14 41 14 Le Pavillon Elysée Lenôtre 10, avenue des Champs Elysées – 75008 Paris http://www.lenotre.f%20r/ - Ecole pour Gastronomes Amateurs Tel : 01 42 65 97 60 - Café Lenôtre Tel : 01 42 65 97 70 - Salons de réception Tel : 01 42 65 97 67 Le Panoramique Lenôtre Stade de France – 93210 Saint-Denis Tel : 01 55 93 04 40 Café Lenôtre - Pavillon Elysée - 10, avenue des Champs Elysées - 75008 Paris Tel. : 01 42 65 85 10 - Avenue de France – 110, avenue de France – 75013 Paris Tél. : 01 44 97 01 39 - 63 rue d’Antibes - 06400 Cannes Tel. : 04 97 06 67 67 BOUTIQUES EN FRANCE Alésia – 91, avenue du Général Leclerc – 75014 Paris – Tél. : 01 53 90 24 50 Auteuil – 44, rue d’Auteuil – 75016 Paris – Tél. : 01 45 24 52 52 Avenue de France – 110, avenue de France – 75013 Paris – Tél. : 01 44 97 01 39 Bastille – 10, rue Saint-Antoine – 75004 Paris – Tél. : 01 53 01 91 91 Boulogne – 99 bis, avenue Edouard Vaillant – 92100 Boulogne - Tél. : 01 55 20 95 40 Cannes – Boutique & Café Lenôtre – 63, rue d’Antibes – 06400 Cannes – Tél. : 04 97 06 67 67 Courcelles – 15, boulevard de Courcelles – 75008 Paris – Tél. : 01 45 63 87 63 École Militaire – 36, avenue de la Motte-Picquet – 75007 Paris – Tél. : 01 45 55 71 25 Grande Armée – 61, avenue de la grande armée – 75016 Paris – Tél. : 01 45 00 12 10 Lecourbe – 61, rue Lecourbe – 75015 Paris – Tél. : 01 42 73 20 97 Neuilly – 3, rue des Huissiers – 92200 Neuilly sur Seine – Tél. : 01 46 24 98 68 Neuilly – 209, avenue Achille Peretti – 92200 Neuilly sur Seine – Tél. : 01 55 62 15 15 Parly II – Centre commercial – 78150 Le Chesnay – Tél. : 01 39 54 17 97 Passy Kennedy – 102, avenue du Président Kennedy – 75016 Paris – Tél. : 01 55 74 44 44 Victor Hugo – 48, avenue Victor Hugo – 75116 Paris – Tél. : 01 45 02 21 21 Vincennes – 22, avenue de la porte de Vincennes – 75012 Paris – Tél. : 01 43 74 54 32 Wagram – 121, avenue de Wagram – 75017 Paris – Tél.: 01 47 63 70 30 PRINCIPALES ADRESSES A L’INTERNATIONAL ALLEMAGNE KaDeWe (Kaufhaus Des Westens), Tauentzientrasse 21-24 – D 10772 Berlin Tél. 00 49 30 21 21 0 – Fax. 00 49 30 218 27 54 ARABIE SAOUDITE Boutique et corners Lenôtre Prince Sultant Street – Olaya Riyad Tél. 1461465 Boutique et Café Lenôtre Riyad Tél. 2791 108 Boutique Lenôtre Al Tahlia Street – Al Hamra Jeddah Tél. 26602803 COREE Boutique Lenôtre et Café Lenôtre, 1F-2 Hangkang B/D, 300-19 Yongsan-Ku, Ichon-dong, Séoul Tél. 822 793 6252 EMIRATS Boutique et Café Lenôtre ARABES UNIS Jumeirah Beach road, new Spinner’s centre Dubaï Tél. 971 4 3494 433 – Fax. 971 4 3449 99 09 Restaurant - Espace boutique Festival City Dubaï Boutique et Salon de Thé Mall of Emirates Dubaï Restaurant – Espace boutique Fotouh al Khair Mall Abu Dhabi ESPAGNE Boutique Lenôtre Urb. Jardines del Puerto 18/19 Avda. José Banus 29600 Marbella/Malaga Tel : +34 952 908 380 ETATS-UNIS Lenôtre Paris Las Vegas, 3645 Las Vegas Blvd. South, Las Vegas, Nevada 89109-4307 Tél. 1.702.946.43.41 JAPON Seibu Ikebukuro et Seibu Ikebukuro annexes, 1-28-1 Minami Ikebukuro Toshima-Ku, Tokyo 171-0022 Tél. 03 3983 6699 Seibu Yao 2-60 Hikari-Machi Yao-Shi Osaka 581-0803 Tél. 0729 95 5208 Seibu Sapporo 3-1 Kitayojyonishi Chuo-Ku Sapporo-Shi Hokkaido 060-0004 Tél. 011 210 7096 KOWEIT Boutique et Restaurant Lenôtre Arabian Golf Road, Besides Kuwait Towers P.O. Box 4618 - Safat 13047 Koweit Tél. 00965805050 Boutique Lenôtre et salons de thé Al Fanar Complex et Marina Mall Café Lenôtre et espace boutique The Mall « The Avenues » MAROC Boutique Lenôtre Angle route des Zaers et Ahmed Rifai Rabat Tél. 00212.763.90.81 QATAR Boutique et Café Lenôtre Salwa Road Al-Emadi Center – Doha Tél. 974.455.2.111 THAILANDE Boutiques Lenôtre - Emporium-622 emporium sukhumwit 24 klongtoey, Bangkok 10110 - Siam Paragon -991 Siam Paragon Rama 1 ROAD Pathumwan, Bangkok 10330 Café Lenôtre Natural Ville, 61 Langsuan road, Lumpini, Patthumwan, Bangkok, 10110 Thaïlande Corner Lenôtre Sofitel Silom Bangkok, 188, Silom Road – Bangrak_ 10500 Bangkok TUNISIE Boutique Lenôtre 37, rue Ahmed Tlili el Menzeh V- 2037 Tunis Tel : 216 71 234 261

Source: thymcitron2.blogspot.com

Une nouvelle semaine commence pour Top Chef, l'occasion de nous retrouver pour le débrief hebdomadaire. La première épreuve consiste à imaginer un plat gastronomique autour du pain. Jean-Philippe se lance dans un gratin de chicons revisité avec un crumble de pain au seigle. Pour Naoëlle, ce sera du pain perdu avec un velouté de topinambours. Joris veut faire un sandwich à sa façon. Florent décline le pain en trois façons. Du côté de Fabien, ce sera une dorade royale sur lit de nougatine de pain avec une purée de panais. Enfin Yori prépare un velouté de laitue avec des crostinis de baguette avec un oeuf coulant à l'intérieur. Tout me semble très gourmand! Place à la dégustation. A la clé, la possibilité de créer un sandwich en vente dans les enseignes Paul et surtout, la qualification en quarts de finale! Le nom du vainqueur est scellé dans une enveloppe, le résultat final ne sera connu qu'au moment de l'épreuve de la dernière chance... Tous les candidats participent donc aux prochaines épreuves. Le 1er groupe composé de Fabien, Jean-Philippe et Joris cuisineront donc pour une table de rêve : 2 chefs-membres du jury ainsi que 8 chefs 3 étoiles. Une entrée, un plat, un dessert pour un mini budget. Gastronomique et économique Celui qui aura l'addition la plus élevée ne cuisinera pas et ira directement en test sous pression. Verdict : c'est Jean-Philippe et Fabien qui cuisineront pour les chefs! Sauf que Jean-Philippe a la chance de se voir adjoindre un commis, Joris ... mais en ayant une heure de moins pour cuisiner! Du coup, Fabien commence seul ses préparations. Une heure plus tard, Jean-Philippe et Joris rentrent en cuisine. Fabien prépare un velouté de topinambours avec du cabillaud. Jean-Philippe revisite un gaspacho andalous en gelée. Le plat de Fabien ce sera une pintade avec des courgettes. Jean-Philippe prépare une carbonnade flamande. Au fur et à mesure que les minutes filent, Jean-Philippe se rend compte que sa viande ne sera pas suffisamment cuite. Fabien prépare une tarte au citron gastro ; Jean-Philippe élabore un sablé breton avec une poire caramélisée, caramel beurre salé. A la fin de l'épreuve, les candidats sont rincés! La dégustation commence. L'entrée et le plat de Fabien remportent un franc succès. Le dessert de Fabien remporte un succès mitigé - sa pâte est en deçà de ce que l'on attendait - celui de Jean-Philippe provoque un réel engouement auprès des chefs. 27 étoiles ont donc jugé les plats de 2 grands chefs en devenir ... Finalement, c'est Fabien qui se qualifie! Le 2ème trio se met en route pour la troisième épreuve. Autour d'eux, la forêt et Naoëlle n'est pas vraiment rassurée. Chacun se voit attribuer une lampe à pétrole et ils apprennent qu'ils vont dormir dans une tente sur la colline. Le lendemain, le réveil est un peu rude (la veille, ils ont dû faire face à une invasion de souris) et le but de l'épreuve, c'est de cuisiner les produits de la ferme le tout avec un barbecue. L'enjeu c'est donc de cuisiner au feu de bois, un menu gastro comprenant une entrée, un dessert et un plat qui devra obligatoirement être une potée paysanne revisitée! Bon, comme dit Florent, c'est la petite maison dans la prairie! Naoëlle décrète qu'elle est faite pour la cuisine moderne et la vie moderne en général ... La cuisine en mode Ingalls n'est pas une mince affaire, au moment du dessert Yoni se rend compte qu'il lui manque de la crème ... du coup, il pique un petit sprint jusqu'au garde-manger. Naoëlle fait brûler son caramel beurre salé (la faute au feu). Le menu de Florent est très apprécié, l'association foin-chocolat fait un tabac. Place au menu de Naoëlle ... auprès des agriculteurs, son menu fait fureur. Les chefs sont plus nuancés dans leurs jugements. C'est le tour de Yoni. La famille d'agriculteurs choisit le menu de Yoni. Chef Marx et Chef Arabian vont départager Florent et Naoëlle ... Je crois que le vote des chefs va se porter sur le menu de Florent plus campagne, plus dans le thème ... C'est bien Naoëlle qui part en dernière chance. Cette dernière chance est axée autour des pâtes. Pour Naoëlle, c'est une épreuve difficile car celle-ci ne maîtrise pas la préparation de la pâte à pâtes. Celle-ci se lance dans une préparation de pâtes aux saveurs méditerranéennes Jean-Philippe dompte son allergie à la farine pour goûter ses pâtes (et les recrache discrètement). Joris faisait des pâtes quand il était "pitit". Jean-Philippe se considère comme l'outsider de l'épreuve. Il me semble que l'assiette que va présenter Jean-Philippe est un peu en dessous. C'est l'heure de connaître le gagnant de l'épreuve du pain .. C'est Florent qui proposera son sandwich boeuf, condiment fromage frais roquette dans les boulangeries Paul. Le plat de Joris reçoit un accueil mitigé, celui de Jean-Philippe est un peu brouillon, quant à celui de Naoëlle, c'est très bon et beau. C'est sûr, Naoëlle est qualifiée (je mets ma main au feu). Verdict : Naoëlle se détache assez largement. Pour les deux derniers, ça va être serré. Finalement, c'est Joris qui s'en va. Il ne comprend pas bien que c'est lui qui part et pourtant .... Il ne comprend pas sa défaite, se considère plus fort que Fabien ou Jean-Philippe et accepte en bon fair play cet échec. Il faut dire ce qui est, Joris a été moins bon ce soir mais reste quand même un très bon cuisinier. C'est sur une pointe de tristesse que je vous laisse pour ce soir. Bonne nuit et à la semaine prochaine!

Source: cookingenaustralie.blogspot.com

Mamina nous a organisé un super jeu, où on devait utilise la gamme « Le fruit deMonin™ » pour préparer de petits plats. J’aime bien avoir des morceaux dans mes boissons – des bubble teas (sans le thé, bien sûr), du jus de coco avec des morceaux, des sangrias, … Par la même occasion, en faisant cette recette, j’ai testé des cocktails en couches. La prochaine fois, j’utiliserais des couleurs différentes pour que les strates soit plus nettes. Le résultat était un cocktail équilibré et très féminin. J’ai aussi inclus une photo du cocktail mélangé avec les morceaux de gelée flottant dessus. Cocktail coco des milles et une nuits Ingrédients Pour la gelée de basilic 50ml sirop de basilic Monin™ 250 ml d’eau 1 càs de gélatine en poudre Pour le cocktail 30ml ‘le Fruit de Monin™’ noix de coco 30 ml de sirop de rose 60ml de jus de coco 30 ml de jus de citron 60 ml de gin Quelques gouttes d’angostura bitters Méthode : Pour la gelée Faire chauffer l’eau et en prélever un peu pour y dissoudre la gélatine. Mélanger avec le restant d’eau et le sirop de basilic. Verser dans un moule et faire prendre au frais. Couper la gelée en petits des d’un demi centimètre. Pour l’assemblage du cocktail : Dans un verre à cocktail poser 2 càs de des de gelée de basilic. Couvrir complètement avec le ‘Fruit de Monin ™noix de coco. Mettre dessus délicatement le sirop de rose. Mélanger ensemble le jus de citron, jus de coco, gin et les bitters. Verser ce mélange délicatement sur le sirop de rose – si nécessaire en le versant sur le dos d’une cuillière. A votre santé ! *** Mamina organized a game for us where we had to use the range ‘ Le fruitde Monin™ in our recipes. I like bits of things in my drinks – bubble teas (without the tea for me), coconut water with bits of coconut, sangrias, etc. And at the same time, while making this recipe, I tried my hand at making layered cocktails. Next time, I’ll try contrasting colours to have the layers more contrasting. The result was a yummy and balanced cocktail that was very feminine. I also have posted a photo of the cocktail stirred up with the jelly pieces floating. Coconut Arabian nights cocktail Ingredients For the basil jelly: 50ml Monin™ basil syrup 250ml water 1 tbsp gelatin powder For the cocktail: 30ml ‘le Fruit de Monin™’ coconut 30 ml rose syrup 60ml coconut water 30 ml lemon juice 60 ml gin A few drops of angostura bitters Method: For the jelly: Heat the water and in a little bit of water dissolve the gelatin. Add in the remaining water and the basil syrup and mix well. Pour in a square cake tin and let it set in the refrigerator. When set, cut the jelly in ½ cm cubes. To assemble the cocktail: Pour 2 tbsps of basil jelly in the bottom of the cocktail glass. Cover completely with ‘le Fruit de Monin™’ coconut. Pour delicately the rose syrup on this layer. Mix the coconut water, lemon juice, gin and angostura bitter. Pour slowly on the rose syrup, if necessary, by pouring on the back of a teaspoon. Cheers! ***

Source: bombay-bruxelles.blogspot.com

Salut les patafoins! Ajourd'hui je fais ma grosse larve et je te suggère une ancienne recette que j'avais publiée il y a déjà deux ans et demi. Je la trouve parfaite pour les fêtes de fin d'année, et je trouve ça dommage qu'elle croupisse parmi mes vieux articles, du temps où j'étais la seule à lire mon blog (bon, d'accord, il y avait ma Reine Mère aussi, qui avait pitié de moi... et de mon pauvre humour). Je te laisse mon petit bavardage de l'époque (je vivais encore aux Ztazunis, pour situer un peu le contexte) Bon week-end les cocos! Et sinon: good News, la boîte à musique est enfin réparée! Pour combien de temps, je ne sais pas, mais voilà que Deezer ne me fait plus de boudin et est à nouveau mon ami, incroyab'!! J'en profite donc pour vous mettre un peu de zizique de NoYel. "J'adooooOOOre le filet mignon de porc! Le meilleur jamais mangé... un filet mignon au Maroilles , le pied total!! C'était au Grand Chemin, en Belgique ... Ici, bien entendu, on ne trouve pas de Maroilles ... trop parfumé, trop collant, trop "pas assez pasteurisé". Les Américains ne savent vraiment pas ce qu'ils ratent! J'ai par contre trouvé cette recette qui est un délice sur http://www.foodnetwork.com/ , une recette de Melissa D'Arabian . Vous pouvez la retrouver ici ou bien suivre la recette en français, c'est plus fastoche pour les "non fluent" Généralement, avec un filet mignon, je sers 4 personnes... mais après ça dépend de la taille du vôtre... de filet mignon, bien entendu!" Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici ! Ingrédients pour la croûte un oignon en cubes une botte de coriandre fraîche 2 gousses d'ail écrasées 2 cuillères à soupe d'huile d'olive 30 g de chapelure (je la fais moi-même, avec du pain raci que je fais toaster puis que je mixe une fois froid, c'est meilleur) sel Ingrédients pour le filet mignon 1 filet mignon de porc (forcément) 2 cuillères à soupe de moutarde 1 cuillère à café de cannelle en poudre 1 cuillère à soupe de cumin en poudre 1/2 cuillère à café de piment de cayenne en poudre sel 5 cl d'huile Comment qu'on fait? Préchauffer le four à 375°F = 190°C Dans un tout petit récipient, mélanger les épices ( cannelle , cumin et piment) avec le sel. Frotter cette mixture tout autour du filet. Dans une grande sauteuse, faire chauffer l'huile sur feu moyen et y faire dorer le porc, sur tous les côtés. Attention, parce que l'huile " pschitt " un max quand on retourne le porc, alors prévoyez du K2r, si vous avez décidé de sortir vos plus belles fringues pour l'occas '! Réserver le filet dans un plat à four, et garder la sauteuse telle quelle pour plus tard. Pendant ce temps là... mixer l'oignon, l'ail et la coriandre. Dans la fameuse sauteuse que vous avez pris soin de ne pas laver entre temps; ajouter l'huile d'olive, et faire revenir la mixture jusqu'à ce qu'elle soit tendre (pas longtemps, peut-être 3 ou 4 minutes). Ajouter la chapelure et faire revenir encore quelques minutes. Un peu de sel par dessus tout ça... et le tour est joué, y a plus qu'à tout mettre en place maintenant! Badigeonner le filet avec la moutarde à l'aide d'un pinceau, c'est plus facile et plus régulier. Et enfin appliquer une bonne couche d'herbes tout autour de la bête. Il faut bien presser pour que ça adhère comme il faut. Enfourner pendant environ 45 minutes. Une fois cuit, le sortir du four et surtout, SURTOUT le laisser reposer 10 bonnes minutes avant de le découper! Ce sera meilleur, et encore super chaud, croyez-moi ! D'habitude, je fais de l'orzo pour accompagner ce plat et une fondue de poireaux toute bête. Bone Appétouze ! Article séléctionné par Libéfood

Source: cabouffeundoberman.blogspot.com

J'adooooOOOre le filet mignon de porc! Le meilleur jamais mangé... un filet mignon au Maroilles , le pied total!! C'était au Grand Chemin, en Belgique ... Ici, bien entendu, on ne trouve pas de Maroilles ... trop parfumé, trop collant, trop "pas assez pasteurisé". Les Américains ne savent vraiment pas ce qu'ils ratent! J'ai par contre trouvé cette recette qui est un délice sur http://www.foodnetwork.com/ , une recette de Melissa D'Arabian . Vous pouvez la retrouver ici ou bien suivre la recette en français, c'est plus fastoche pour les "non fluent" Généralement, avec un filet mignon, je sers 4 personnes... mais après ça dépend de la taille du vôtre... de filet mignon, bien entendu! Si vous voulez suivre mes charmantes aventures et ne rater aucune actualité, n'hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en cliquant ici ! Ingrédients pour la croûte un oignon en cubes une botte de coriandre fraîche 2 gousses d'ail écrasées 2 cuillères à soupe d'huile d'olive 30 g de chapelure (je la fais moi-même, avec du pain raci que je fais toaster puis que je mixe une fois froid, c'est meilleur) sel Ingrédients pour le filet mignon 1 filet mignon de porc (forcément) 2 cuillères à soupe de moutarde 1 cuillère à café de cannelle en poudre 1 cuillère à soupe de cumin en poudre 1/2 cuillère à café de piment de cayenne en poudre sel 5 cl d'huile Comment qu'on fait? Préchauffer le four à 375°F = 190°C Dans un tout petit récipient, mélanger les épices ( cannelle , cumin et piment) avec le sel. Frotter cette mixture tout autour du filet. Dans une grande sauteuse, faire chauffer l'huile sur feu moyen et y faire dorer le porc, sur tous les côtés. Attention, parce que l'huile " pschitt " un max quand on retourne le porc, alors prévoyez du K2r, si vous avez décidé de sortir vos plus belles fringues pour l'occas '! Réserver le filet dans un plat à four, et garder la sauteuse telle quelle pour plus tard. Pendant ce temps là... mixer l'oignon, l'ail et la coriandre. Dans la fameuse sauteuse que vous avez pris soin de ne pas laver entre temps; ajouter l'huile d'olive, et faire revenir la mixture jusqu'à ce qu'elle soit tendre (pas longtemps, peut-être 3 ou 4 minutes). Ajouter la chapelure et faire revenir encore quelques minutes. Un peu de sel par dessus tout ça... et le tour est joué, y a plus qu'à tout mettre en place maintenant! Badigeonner le filet avec la moutarde à l'aide d'un pinceau, c'est plus facile et plus régulier. Et enfin appliquer une bonne couche d'herbes tout autour de la bête. Il faut bien presser pour que ça adhère comme il faut. Enfourner pendant environ 45 minutes. Une fois cuit, le sortir du four et surtout, SURTOUT le laisser reposer 10 bonnes minutes avant de le découper! Ce sera meilleur, et encore super chaud, croyez-moi ! D'habitude, je fais de l'orzo pour accompagner ce plat et une fondue de poireaux toute bête. Bone Appétouze ! B.O.R (bande originale de la recette) : Zero 7 "Simple Things " Porc , Plat , Epices , Moutarde , ail , Filet Mignon

Source: cabouffeundoberman.blogspot.com

Parce que je suis sympa je vous ai fait un récap des trucs et astuces vus à la télé lundi soir. Entre 100% Mag et le Choc des Champions Top Chef, ça a été un festival. Alors au cas où vous n'auriez pas été scothés devant le poste j'ai tout pris en notes : Les secrets des Chefs : * Thierry Marx fait cuire ses légumes dans de l'eau gazeuse . Naturellement salée elle laisse aux légumes leurs vraies couleurs. * Jean-François Piège : - remplace les pommes de terre par des chips pour faire une tortilla : percer le paquet, l'aplatir pour casser les chips et les introduire dans l'appareil avec les autres ingrédients. - pour faire une sauce parfaite pour le poisson cuit au four il fait une sauce 4/4 : les quatre éléments sont en quantités égales ; à savoir huile d'olive-jus de citron-eau-beurre. Il rajoute des tomates confites et des olives dénoyautées. * Christian Constant : - enlève les pépins de raisin à l'aide d'un trombone planté en forme de boucle dans un bouchon de liège. - cuit les moules en papillotes dans un four à 200° pendant 7-8 minutes, pour éviter de la vaisselle et avoir une cuisson parfaite. * Ghislaine Arabian : - met de l'alu (sur double épaisseur) percé dans la casserole d'eau (comme une passoire) pour éviter que les pâtes à lasagnes ne collent . - fait des oeufs pochés parfaits en les plongeant dans la casserole d'eau bouillante en faisant un tourbillon avec une fourchette. Les blancs ne s'attachent pas les uns aux autres, et ils ne s'effilochent pas. Les anti-rattages : * Un plat trop salé : mettre une pomme de terre épluchée et entière pendant 30 minutes dans la sauce, et l'enlever avant de servir. * Un curry trop salé : - allonger la sauce avec du lait de coco - ou, laisser refroidir le plat mijoté, pour le dégraisser avant de le réchauffer : les épices vont être prisonnières de la graisse figée en surface. * Un plat trop aillé : mettre 2 ou 3 branches entières de persil dans le plat pendant 30 minutes, avant de l'enlever pour servir. * Une mayonnaise ratée : mettre 1 cs de mayonnaise ratée avec 1 cs d'eau dans un autre saladier, mélanger et ajouter le reste de la mayonnaise ratée petit à petit toujours en fouettant. * Du riz brûlé : enlever le brûlé, poser du pain de mie dessus, fermer le plat avec de l'alu. Le pain absorbera l'odeur de brûlé. * La crème anglaise pleine de grumeaux : la verser dans une bouteille et la secouer comme un shaker jusqu'à ce que la crème ait la bonne consistance. Voilàààà ! La prochaine fois que vous ferez une boulette vous aurez la solution. Moi la première, parce que je suis championne pour me dire que "je sais pourtant que j'ai vu ça quelque part, mais c'était comment déjà ?".

Source: atable.blogspot.fr

Comme la plupart d'entres vous , j'ai suivi le Top Chef de ce lundi et certaines recettes m'ont tapé dans l'oeil, aïe ! ouille ! même pas mal ! comme ces oeufs en neige au micro-ondes de Ghislaine Arabian donc j'ai cherché sur le net après avoir vu l'émission, j'avais noté les quelques indications de Chef Arabian et pas facile, parce que sur le site de Top Chef sur M6 on ne nous donne pas les mesures alors j'ai testé pour vous et pour votre dessert les Oeufs en neige au micro-ondes -oOo- mon micro-ondes a une puissance de 870 watts au maximum donc ma recette est basée sur cette puissance pour les temps de cuisson si j'ai bien lu sur le net, il ne faut pas aller au delà de 1000watts à vous de voir -oOo- pour ce faire, il vous faudra pour 3 personnes : pour la crème anglaise : 3 cuillères à soupe de sucre 4 sachets de sucre vanillé 3 jaunes d'oeuf 2 cuillères à soupe de maïzéna 1/2 litre de lait j'ai ajouté les zestes d'un citron non traité (un du jardin familial) sont trop bons ! -oOo- pour les blancs en neige : 3 blancs en neige 1 pincée de sel 2 cuillères à soupe de sucre en poudre -oOo- pour le caramel : 100g de sucre en poudre quelques gouttes de jus de citron -oOo- pour le dressage : quelques amandes effilées grillées -oOo- on commence par battre les blancs en neige ferme quand vos blancs se tiennent et sont bien montés, ajoutez le sucre en poudre en deux fois tout en battant aux fouets électriques pour "serrez" vos blancs réservez -oOo- pour la crème anglaise : vos trois jaunes sont dans un saladier allant au micro-ondes , ajoutez le sucre vanillé, fouettez , faites chauffer 2 mn le lait au micro-ondes pendant ce temps ,continuer à fouettez les jaunes versez la maïzena , fouettez toujours puis versez le lait chaud en douceur , d'abord un peu , fouettez puis le reste en deux fois, fouettez ça mousse, c'est normal déposez le saladier au micro-ondes chauffez 2mn remuez encore 2mn , remuez profitez en pour ajoutez les zestes de citron puis encore 2mn , ça commence à prendre (là j'avoue que j'étais prête à remettre de la maïzena mais oh miracle ! sur la cuillère je vois que la crème commence à prendre) donc j'ai remis 2mn et c'était même un peu épais, j'ai ajouté un tout petit peu de lait pour que ça soit moins épais, plus crème , remuez bien , gouttez , c'est bon ! ouf ! ça c'est fait ... la crème nappe bien la cuillère quand je trace une ligne sur le dos de la cuillère la crème reste en place , c'est ok couvrez d'un film plastic , au contact, c'est à dire qu'il doit toucher la surface de la crème pour éviter qu'une croûte ne se forme et réservez au frais -oOo- on revient sur les blancs : dans une assiette creuse , versez un peu d'eau chaude remplissez une tasse que vous aurez passée sous l'eau , avec du blanc en neige tassez avec la spatule, puis videz la dans l'assiette sur l'eau chaude passez 2,15mn au micro-ondes elle a pratiquement doublé de volume déposez l'île sur un torchon propre procédez ainsi avec les deux autres îles -oOo- pour le caramel : il se fera au moment de dresser bien sûr versez les 100g de sucre en poudre dans un bol, ajoutez quelques gouttes de jus de citron et passez de deux minutes en deux minutes au micro-ondes il a fallu ... 8 mn avec mon micro-ondes pour que ça fasse du caramel d'une couleur ambrée attention le bol est très chaud ! sérieux ! je préfère le faire à la casserole -oOo- il faut dresser dès que votre caramel est prêt versez de la crème anglaise dans un ravier, verre, bol , ce que vous voulez ajoutez une île flottante, puis versez du caramel en filet sur le dessus j'ai saupoudrez de quelques amandes effilées grillées si la crème anglaise est déjà bien froide , servez aussitôt sinon vous pouvez réservez au frais une heure ou deux verdict : c'est un dessert qui est bon certes mais je préfère tout de même la version classique qui n'est pas plus difficile ni beaucoup plus longue habituellement , je fais pocher mes blancs en neige dans le lait qui me servira à faire la crème anglaise cette méthode au micro-ondes est à faire pour dépanner si vous avez des invités de dernières minutes bonne dégustation ! photo Pinterest Pam Braswell

Source: cuisinenfolie.blogspot.com

En novembre dernier, nous avons passé une semaine de vacances à Oman , au soleil. Ça nous a fait un bien fou ! Depuis que je suis végétarienne, avant chaque voyage je me renseigne un peu, pour savoir à quelle sauce je vais être mangée... pour savoir ce que je vais pouvoir manger dans ce pays ! Ce blog (en anglais) m'avait rassuré : a priori entre les spécialités indiennes (donc potentiellement vg) et les mezze style libanais, je devrais trouver mon bonheur ! Et pour faire ses courses les supermarchés Lulu sont a priori très bien. https://raggamuslims.wordpress.com/2012/10/22/the-vegan-scene-in-oman/ Voici mon retour en images ! Des les hôtels, le buffet pour le petit déjeuner est toujours très bien garni. Que l'on veuille manger salé ou sucré, ou en trouve pour tous les goûts. Les restaurants suivants ne sont pas vg, mais on peut y trouver à manger pour tous les goûts. Mascate D'arcy's Kithchen Le burger végétarien (possible végan) est très bon Trader's Vic Dans l'hôtel intercontinental (faites tamponer votre ticket de parking par le restaurant pour avoir le parking gratuit) Très bon cocktails Très belle carte, certains plats sont vg. Ils proposent d'eux même de nous préparer un repas vegan riz et légumes sautés), c'est très bon ! La Brasserie Comme son nom l'indique il s'agit d'un resto "français" Les plats de pâtes sont très bon (beaucoup de crème par contre) Resto indien dans le food court Oasis en face de l'hotel Safeer Les plats sont très bon, mais hyper épicés ! Je n'ai jamais mangé un biryani de légumes aussi épicé ! Bon d'accord, je ne suis jamais allé en Inde, ça doit être pour ça... Nizwa Mandi Dhahabi Nous avons déjeuné en face du fort, du l'autre côté du grand parking. Il y a beaucoup de choix à la carte, mais tout n'est pas dispo. Surement pas le meilleur resto de Nizwa, mais le seul dans le lonely planet... J'ai pris du pain et du houmous. Jabrin Jibreen hotel Il n'y a pas d'autre restaurants, heureusement que celui de l'hôtel est bien ! Quand nous y étions c'était un buffet pour un groupe de touriste (nous étions les seuls en individuels), mais si nous le souhaitons nous pouvons demander des plats à la carte, ils sont sympas et arrangeants. Leur soupe est délicieuse ! Djebel Sham Hotel The View Quand on dort à The View, on dîne aussi à The View ! Excellent buffet avec beaucoup de choix, mention spéciale pour les pâtes qui sont préparées devant nos yeux, avec juste les ingrédients qu'on aime ! Désert Idem, nous profitons de l'excellent buffet de l' Arabian Oryx Camp , beaucoup de choix pour tous les goûts ! Le pain est super moelleux ! Aéroport de Dubaï Je ne me souviens plus du nom, mais ce petit resto à emporter, non loin d'un Paul et d'une boutique Bateel, propose des jus et des en-cas ou salades sains et vegans. C'est très bon ! Si vous souhaitez pique-niquer, sachez que les supermarchés sont très bien achalandés, on trouve vraiment beaucoup de produits connus chez nous, donc on n'est pas dépaysés quand on ne lis pas l'arabe. Le pain est bon, les fruits aussi ! Côté friandises et sucreries, j'ai dégusté les meilleures dattes de ma vie ! Celles achetées au poids au souk de Mascate et mangées pendant le séjour Celles offertes dans les hôtels Celles de chez Bateel , dans de beaux coffret pour offrir Celles achetées à l'aéroport de Mascate pour rapporter aux collègues et aux amis Et en boisson, je me suis régalée avec le jus de citron à la menthe !

Source: leblogdeghislaine.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy