soupe diete benoit gagnon | cote de veau normande spaghettis | lasagne roulée ricardo | plat arabe avec cebette | recette de petit pain pilsbury | smoothie fruit des bois simple
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Encore en vacances jusqu’à la mi-août, je ne puis m’empêcher de vous faire un petit coucou avant de retourner dans mon jardin, loin de l’ordi, encore pour quelques jours. Le motif de cette brève apparition : la reprise d’un billet que j’ai publié en 2010 et qui présentait la Caponatina aux raisins secs et aux pignons du chef Alain Ducasse (source : livre Nature : Simple, sain et bon ). Il y a des recettes qui méritent une deuxième diffusion parce qu’elles sont exceptionnelles et celle que je reprends aujourd’hui figure parmi celles-là. Voici ce que j’en disais dans mon billet de l’époque  : Arrivée à la maison, le panier plein de ces beaux légumes, je me suis lancée dans la caponatina du chef Ducasse et j'ai suivi sa recette à la lettre. Fabuleux, merveilleux, la perfection en bouche! Mais ce qu'il faut retenir avant de s'engager dans cette recette, c'est que tous les légumes sont d'abord revenus à la poêle séparément pour ensuite se retrouver dans une cocotte genre  Le Creuset  pour terminer leur cuisson au four. L'idéal, c'est d'être deux pour la réaliser. Épouxcurien a coupé et moi j'ai fait revenir.  La caponatina se sert chaude ou froide, en légumes d'accompagnement d'une viande ou d'un poisson. Elle peut être délicieuse sur des pâtes. Aujourd'hui, j'ai décidé de garnir ma pizza de cette ratatouille colorée. Et cela s'est avéré tout à fait succulent! À tout bientôt! Lou Caponata du chef Ducasse 4 à 6 portions huile d'olive 2 poivrons rouges épluchés avec un économe 2 poivrons jaunes épluchés avec un économe 4 courgettes 2 oignons blancs 3 aubergines (couper les aubergines juste avant de les faire revenir pour éviter l'oxydation) 1 bonne poignée de raisins secs (j'ai mis une petite poignée), préalablement trempés dans l'eau quelques minutes et bien épongés 3 c. à soupe de pignons de pin, légèrement dorés dans une poêle anti-adhésive (à feu moyen/fort : surveiller la cuisson attentivement) 20 olives noires dénoyautées (je les ai déchirées en deux avec les doigts) 20 tomates cerises coupées en deux sur le long 8 filets d'anchois au sel, rincés et épongés (j'ai mis les 8 et pour ceux qui ne les aiment pas, allez-y quand même avec les 8, le goût ne s'avérant pas prononcé une fois la cuisson effectuée) 4 gousses d'ail écrasées et hachées grossièrement 2 branches de basilic débarrassées de leurs feuilles (les feuilles sont à conserver pour la finition) 2 brins de thym (libérés de leurs feuilles dans la cocotte, sauf quelques bouts de branches pour faire joli) Couper les poivrons épluchés, les courgettes et les aubergines en petits cubes de 1,5 cm. Les disposer dans des assiettes séparément. Couper les oignons en fins quartiers. Déposer un peu d'huile d'olive dans un petit bol. Avec un pinceau de cuisine, badigeonner d'huile le fond d'une grande poêle. À tour de rôle, faire revenir les légumes, catégorie par catégorie. Entre chaque poêlée, remettre un peu d'huile dans la poêle. Le chef Ducasse recommande de peu huiler, sinon la caponata sera huileuse et ce n'est pas ce que l'on veut. Voilà pourquoi j'ai eu l'idée de recommander l'utilisation du pinceau. Déposer les légumes revenus, au fur et à mesure, dans la cocotte qui ira au four. Pendant que vous faites revenir vos légumes, faire dorer les pignons dans une poêle anti-adhésive, en surveillant bien. Réserver. Ajouter maintenant dans la cocotte, les raisins, la moitié des noix de pin (l'autre moitié est conservée pour la finition), les olives, les tomates, les anchois, l'ail, les branches de basilic et le thym. Couvrir la cocotte et cuire 25 minutes à 315 degrés F (160 degrés C), telle est la recommandation d'Alain Ducasse. Dans mon cas, cela s'est avéré insuffisant. J'ai cuit une cinquantaine de minutes pour une cuisson parfaite. Donc, après 25 minutes de cuisson, il faut surveiller et rajouter peu à peu des minutes, si nécessaires. À la sortie du four, ajouter à la cocotte les noix de pin restantes et les feuilles de basilic que vous aurez déchirées en morceaux. Servir. Le chef indique que les restants de caponata se congèlent très bien. Pizza à la caponata 1 pâte à pizza crue 2 à 3 c. à soupe de sauce tomatée à pizza 3/4 tasse (60 g) de fromage Parmigiano Reggiano râpé finement, mais pas en poudre caponata retirée de la cocotte avec une cuillère à trous afin de l'égoutter Pour la préparation et la cuisson de la pizza, c'est par ici . Disposer sur la pâte crue, d'abord la sauce, ensuite le fromage et terminer par la caponata. Il se peut que vous deviez ajouter 1 à 2 minutes de plus de cuisson que ce qui est proposé plus haut. Surveiller la cuisson en soulevant légèrement la pizza et en regardant dessous. La croûte d'en dessous doit être légèrement dorée, pas plus.

Source: augredumarche.blogspot.com

Une très bonne recette tirée du bouquin "Le livre des pâtes" aux éditions d'Alain Ducasse Un ouvrage qui nous propose un tour d'horizon des pâtes. Sous influence méditerranéenne ou asiatique, les recettes paraissent savoureuses et originales: -conchiglioni, crème roquefort et mangue -taglierini en carpaccio de foie gras et truffes noires -riccioli aux endives, stilton et granny smith -soba aux légumes et thé noir -tagliatelle de riz, filets de dorade, ail thaï, jus d'agrumes et noisettes -udon aux pointes d'asperges vertes, pistou d'algues et crevettes -udon frites au safran, fromage blanc et miel -spaghettini caramélisés au cacao et glace mascarpone -lasagne de pommes, lait de coco et safran -lasagne en fraisier contemporain -ravioli de chocolat crousti-fondants etc, etc, etc Il a été difficile de choisir une recette tant elles m'ont presque toutes donné l'eau à la bouche. Finalement, j'ai opté pour celle avec des pâtes à l'encre de seiche tout bêtement car je n'en ai jamais mangées ! Et comme le frigo gorgeait d'oeufs, la recette tombait à pic. Il s'agit d'un plat typique de la région de Naples. La veille, on mange les spaghetti aux tomates et le lendemain, on fait une omelette avec les restes ! D'habitude, on utilise des spaghetti ordinaires, mais les spaghetti noirs font un joli contraste visuel avec l'omelette. Succulent ! Entrée pour 4 personnes: 100 g de spaghetti noirs (j'ai utilisé des tagliolini) 5 tomates mûres 1 gousse d'ail 1 branche de basilic 8 oeufs 50 g de parmesan râpé 30 g de beurre vinaigre balsamique (de la crème balsamique pour moi) huile d'olive sel et poivre Monder les tomates. Les couper en quatre, retirer les pépins et hacher finement la pulpe. Peler l'ail et l'écraser. Le faire dorer dans une sauteuse avec de l'huile d'olive. Ajouter la branche de basilic et la pulpe de tomate, saler et poivrer. Faire réduire la sauce 3 minutes à feu doux, retirer du feu, ôter l'ail et le basilic. Faire cuire les pâtes 7 minutes dans de l'eau bouillante salée (si vous utilisez des taglioni, le temps de cuisson et d'environ 4 minutes). Egoutter et verser dans la sauce tomate. Poursuivre la cuisson 5 minutes à feu vif en remuant puis laisser refroidir. Préchauffer le four à 180C. Casser les oeufs dans un saladier, ajouter le parmesan, du sel et du poivre puis battre le tout au fouet. Fondre le beurre dans une poêle antiadhésive. Verser les spaghetti aux tomates, puis les oeufs battus. Cuire 5-6 minutes au four à 180C en contrôlant la cuisson des oeufs. Laisser reposer l'omelette ainsi obtenue pendant 5 minutes, puis couper en bâtonnets. Les dresser sur une assiette et arroser d'un filet de vinaigre balsamique.

Source: yeuxfriandsetbouchebee.blogspot.com

C'est en voyant la photo sur mon ordinateur, que j'ai réalisé qu'on dirait un visage, deux yeux et une bouche ! Est-ce que cela vous fait la même impression ? Bon passons ! Je ne sais pas pourquoi, j'ai eu envie de faire du risotto avec du poisson aujourd'hui, alors ni une, ni deux, je feuillete mes livres et recettes. La recette de la viennoise d'herbes (j'adore !) est extraite du livre "La cuisine de Ducasse par Sophie", un livre vraiment beau à regarder et plein de recettes originales et succulentes ! La recette du risotto est une variante (il faut toujours que je mette mon grain de sel !) du risotto aux courgettes et aux crevettes, sauf que dans la mienne il n'y a pas de courgettes et de crevettes, remplacées par des noix de st-jacques. J'avais trouvé cette recette sur un Yummy magazine, je ne sais plus lequel et la recette était de Mamina. Bon finis les bla-bla, passons à la recette ! Ingrédients pour le poisson et la viennoise (pour 4 personnes) : - 4 dos de cabillaud surgelés ou frais (j'avais des dos surgelés, un petit truc que vous connaissez peut-être ou pas, faire décongeler le poisson dans du lait, il n'en sera que plus moelleux !) - pour la viennoise d'herbes : 80grs de chapelure, 85grs de beurre, 3 cuillères à soupe d'herbes (cerfeuil, persil, coriandre, etc ...) Il pleuvait chez moi aujourd'hui alors en grande courageuse que je suis, je n'ai pas voulu aller dans le jardin sous la pluie, alors j'ai mis des herbes "Secrets d'Arômes" de Knorr (j'adore, le flacon existe en deux parfums, j'ai pris pour cette recette celui qui contient la ciboulette, le cerfeuil, l'aneth avec une huile aromatisée au basilic - si vous ne connaissez pas se trouve au rayon des herbes dans les supermarchés) Préparation : - Si vous avez pris des dos de cabillauds surgelés, les faire dégeler dans du lait, évidemment il faut s'y prendre un peu à l'avance, ça ne se dégèle pas en 5 minutes. - Pour la viennoise d'herbes, prendre une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen, ajouter la chapelure, et mélanger pendant une minute. Retirer du feu, ajouter les herbes. C'est pas plus compliqué que ça ! - Prendre un plat allant au four, déposer les dos de cabillaud dedans, et recouvrir complétement chaque morceau de viennoise. J'ai mis un peu d'huile d'olive et un fond de vin blanc pour la cuisson. Mettre au four pendant environ 20 minutes (cela dépend de votre four). Ingrédients pour le risotto : - 200grs de riz arborio - 2 petites échalotes ciselées - 1 litre de bouillon de légumes - 1 verre de vin blanc sec - 2 grosses cuillères à soupe de mascarpone - 70grs de parmesan râpé - une bonne vingtaine de noix de st-jacques (ou plus, ou moins c'est selon vos goûts !) décongelées dans du lait - sel, poivre, beurre persillé - huile d'olive Préparation : - Faire revenir les noix de st-jacques dégelées dans un beurre persillé, mais pas trop longtemps, pas plus de 5 minutes et à feu doux. Les maintenir un peu au chaud en les couvrant d'un couvercle (mais plus sous le feu). - Dans une grande poêle ou un wok (ce que j'ai pris) faire fondre les échalotes dans de l'huile d'olive à feu doux. Elles doivent devenir translucides. A ce moment là, ajouter le riz. Poursuivre la cuisson une minute ou deux en remuant sans arrêt pour que les grains soient bien enrobés de gras et soients brillants. - Verser le verre de vin blanc, attendre qu'il soit complétement absorbé avant de verser le bouillon de légumes (gardé chaud) petit à petit. Vous en mettez une ou deux louches et vous attendez que le riz ait totalement absorbé le bouilon pour en remettre. - Lorsque le riz est cuit (au moins 20 minutes) mais que tout le liquide n'est pas absorbé, maintenir le feu doux et incorporer le mascarpone en remuant vivement pendant une minute. Ajouter à ce moment là les noix de st-jacques, attendre une minute, bien les incorporer au riz puis éteindre le feu. - Verser de suite le parmesan dans le riz et remuer jusqu'à ce qu'il soit complétement fondu. - Goûter et rectifier l'assaisonnement, pour ma part je n'ai rien rajouté. - C'est prêt, dresser sur une assiette ou faites comme moi, le mettre dans un emporte pièces pour faire une jolie présentation. DOS_DE_CABILLAUD_A_LA_VIENNOISE_D

Source: lutrindansmacuisine.blogspot.com

Les premiers jours de printemps ça vous donne des envies de légèreté. Un peu comme en début d'année où il est de tradition de prendre de bonnes résolutions, on a envie de se faire encore plus de bien dans l'assiette mais on veut aussi de la nouveauté... Je suis tombée sur une nouvelle collection des éditions Larousse "saveur et bien-être" . 3 ouvrages sont déjà sortis dont Quinoa, boulgour et autres céréales de Valéry Drouet. Dans mon placard, j'ai plein de sortes de céréales mais j'avoue que ma main plonge beaucoup plus naturellement vers les pâtes, les lentilles ou le riz que vers le quinoa ou le millet. Ce livre, à l'instar du Nature, simple, sain et bon d'Alain Ducasse et Paule Neyrat (diététicienne) fait redécouvrir avec gourmandise et sans complexes ces céréales dont on ne sait pas toujours comment les cuisiner. Ici c'est le docteur Florence Solsona, nutritionniste, qui donne ses conseils. Le langage est précis et apporte des informations intéressantes. Les recettes sont vraiment gourmandes et les photos de Pierre-Louis Viel mettent en appétit. On passe de l'apéritif au dessert avec un sentiment de légèreté, de facilité : pas de recette compliquée, elles sont applicables au quotidien et variées. Quinoa, boulgour, épeautre, kamut, orge, avoine, millet, sarrasin... Il y en pour tous les goûts.On y retrouve aussi des recettes végétariennes mais ce n'est pas le coeur de l'ouvrage. J'ai testé cette recette qui en a surpris plus d'un à table. Et j'ai vu avec plaisir tout le monde se resservir. C'est un plat sucré-salé un peu fusion food, léger et nourrissant. Une jolie découverte. Poêlée de quinoa aux aiguillettes de volaille et aux abricots Pour 4 personnes 300 de quinoa blanc 16 aiguillettes de poulet 12 abricots secs moelleux 2 cuillères à soupe de miel liquide 3 cuillères à soupe d'huile d'olive 80 g de pistaches non salées 3 cuillères à soupe de sauce soja "salée" 3 cuillères à soupe de sauce soja "sucrée" 1/2 botte de ciboulette 25 g de beurre sel, poivre Préparation et cuisson Rincer soigneusement le quinoa dans une passoire. Le placer dans une casserole avec deux fois son volume d'eau froide. Saler puis porter à ébullition, puis laisser cuire 7 à 8 minutes à feu moyen. Oter du feu, couvrir et laisser le quinoa gonfler pendant 15 minutes. Pendant ce temps, détailler les abricots en lamelles et concasser grossièrement les pistaches. Dans une grande poêle, faire chauffer l'huile d'olive et y saisir les aiguillettes de poulet sur les deux faces. Saler légèrement et poivrer. Verser le miel puis ajouter les morceaux d'abricots et les pistaches concassées. Laisser légèrement caraméliser et verser les deux sauces soja. Poursuivre la cuisson 3 à 4 minutes sur feu vif. Finition et service Egoutter le quinoa et le mélanger avec le beurre. Répartir le quinoa dans des assiettes, ajouter les aiguillettes de poulet aux abricots et aux pistaches. Ciseler la ciboulette et la parsemer sur les assiettes. Servir de suite.

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Premier gâteau au chocolat du dimanche soir (avec quelques jours de retard) de 2015, hi hi, un gâteau de grand chef pour bien commencer !! On dirait que 2015 sera placée sous le signe du sucré, vu les articles que j'ai en attente, mais je tâcherai de plus varier les plaisirs ;-) J'ai trouvé cette recette sur le blog Le Pétrin , car il me fallait absolument une recette de gâteau avec du cacao en poudre. Pourquoi donc avec du cacao en poudre, et bien tout simplement parce j'étais en rupture totale de chocolat à pâtisser, et qu'il me fallait quand même mon gâteau au chocolat du dimanche soir !! Je sais, je devrais avoir honte (et j'ai un peu honte de l'écrire sur ce blog !), comment ai-je bien pu laisser tout mon stock de chocolat s'épuiser sans le renouveler ?!? Mais heureusement qu'Internet existe, et que cette recette existe ;-) Alors je dois vous avouer qu'à la première lecture de la recette, j'ai eu un peu peur quand j'ai vu la dose de sucre (300 g rien que ça !!), mais comme ici on utilise du cacao en poudre non sucré, il faut bien rajouter un peu du sucre qu'il y aurait eu dans du chocolat à pâtisser ! L'avantage, c'est que cette recette n'utilise pas de beurre, mais de l'huile (on se console comme on peut, même si ça reste toujours du gras lol) Pour un moule à cake de 28 cm Préchauffer le four à 200°C. Battre vigoureusement 2 gros œufs (ou 3 moyens) avec 300 g de sucre et 140 g d'huile végétale neutre jusqu'à obtenir une texture homogène et lisse. Incorporer progressivement le mélange sec composé de 200 g de farine, 7 g de levure chimique et 85 g de cacao en poudre non sucré. Détendre l'appareil avec 125 mL de crème liquide, puis 240 mL de lait. Verser dans un moule à cake et enfourner d'abord pour 10 min à 200°C, puis 45 min à 155°C. Ça fait long, mais il y a des choses qui se méritent... A la sortie du four, attendre (encore !) que le cake refroidisse avant d'y toucher. En tous cas, sans tablette de chocolat et avec ses 300 g de sucre, ce cake était juste extra ! Moelleux, fort en goût, pas trop sucré, et avec la bonne texture un peu humide du cake, il n'a pas fait long feu ^^

Source: jesuisunequicheencuisine.blogspot.com

Un apéritif économique, idéalement frais, aux fruits de saison, à déguster avec modération durant les journées estivales. Figues fraîches, orange, mûres, fraises, pêche, eau de rose, eau de fleurs d'oranger, miel et vin blanc moelleux... un rêve d'apéro... Sangria blanche aux fruits de saison, eaux florales, miel tracy ducasse Recette de sangria blanches aux fruits de saison, arômes de fleurs d'oranger, de rose, miel 2 figues fraîches ½ orange 5 mûres, 5 fraises, 1 pêche 50 ml d’eau de rose 10 ml d’eau de fleur d’oranger 2 cas de miel 1 ½ l de vin blanc moelleux glaçons Préparation : Versez le vin blanc dans une casserole, avec l’eau de fleur d’oranger, le miel, l’eau de rose. Faites chauffer à feu doux, tout en remuant. Portez à ébullition et retirer du feu, laissez refroidir. Coupez les fruits en petits morceaux, versez dans la casserole, avec le vin blanc, faites cuire à feu doux. Mélangez intimement, lorsque les fruits se décomposent, retirez du feu et laissez refroidir. Laissez reposer 24 heures, puis filtrez. Mettez en bouteille et conservez au frais pendant trois jours. Servez très frais avec des glaçons. A lire : une sélection de recettes pour l'apéro

Source: streetfoodetcuisinedumonde.blogspot.fr

A préparer la veille si vous voulez...ou le matin pour la retrouver prête en rentrant des activités d'une belle journée d'été Une merveille de recette ! Je ne connaissais pas et j'ai tenté... superbe idée ! originale et bien fraîche ! Comme chaque fois que je fais une recette je pioche partout, mais cette fois encore je copie Alain Ducasse, c'est une habitude maintenant... Je retiens les zestes d'orange et les poivrons qui colorent joliment.... mais comme toujours j'ai changé quelques ingrédients... pour 4 personnes : 500 g de veau (un beau morceau) 1 orange non traitée 1 cube ou du bouillon de volaille thym et laurier quelques câpres Pour la sauce : 1 petite boîte de thon à l'huile 3 filets d'anchois 2 jaunes d'oeuf 5 cl de vinaigre de Xérès 1 c. à soupe de moutarde forte 1 peu de poivron, rouge ou vert ou les deux Quelques feuilles de salade avec toutes les herbes que vous voulez... Dans une cocotte faire chauffer l'huile d'olive y déposer le veau et faire dorer de chaque côté Ajouter le bouillon reconstitué ou le bouillon maison du thym, une feuille de laurier Cuire à feu très doux 40 mn Prélever le zeste de l'orange et émietter le thym sur une plaque ou un papier sulfurisé faire sécher au four 1 h à 80° Eplucher les poivrons et les couper en petits dés Les faire fondre à la poêle Mixer les ingrédients de la sauce quelques secondes 1mn30 en fouettant (vit 4 ) Lorsque vous voudrez servir, couper le veau en tranches fines disposer dessus la sauce, les câpres, les cubes de poivron vert et les zestes d'orange Ajouter une salade avec toutes les herbes que vous aimez Servir bien froid et régalez-vous...c'est une belle recette d'été Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux thermes des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont, par conséquent, interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Source: unefaimdeloup.blogspot.com

Pizza aux courgettes et au Sainte-Maure de Touraine selon Alain Ducasse Mon mari a horreur des courgettes, pour lui en faire manger c'est la croix et la bannière ! Quelle ne fût pas ma surprise quand, il y a quelques jours, alors qu'il lisait un article il me dit : " ah tiens, des courgettes faites comme ça je veux bien en manger..."! Et il me montre une vidéo avec une recette de pizza signée Alain Ducasse, agrémentée de chèvre de Sainte-Maure de Touraine AOP . Je ne sais pas si c'est à cause du fromage qui vient de notre région (la Touraine) ou de la signature du chef que ses papilles ont été éveillées, en tout cas l'occasion était à saisir d'urgence ! Très motivé, il est allé acheter un Sainte-Maure de Touraine tandis que je préparais une pâte à pizza (il faut battre le fer quand il est chaud), puis je m'en suis allée cueillir des courgettes et du thym au jardin. Le temps aussi de préparer des pétales de tomates confits et le soir même nous avons dégusté cette excellente et très graphique pizza de Chef. Et bien croyez-le ou non Monsieur a a-do-ré (et moi aussi )!!! Comme quoi, il ne faut jamais désespérer... Allez je vous donne la recette ! Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 1h30 mn +20 mn 1 pâte à pizza de 400 g ( recette ici ) Pétales de tomates confits 3 tomates huile d'olive thym frais sel, Poivre du moulin sucre en poudre Marmelade de courgette 4 courgettes vertes 1 bouquet de basilic 1 gousse d'ail 1 brin de thym Garniture 1 oignon blanc 1 Sainte­-Maure de Touraine AOP frais cendré 8 pétales de tomates confites 1 douzaine d' olives noires dénoyautées 1 - Ébouillantez les tomates quelques secondes. Pelez-les, coupez-les en quartier et enlevez les graines. Déposez-les sur une plaque munie de papier cuisson, arrosez-les d'un filet d'huile d'olive. Salez, poivrez et sucrez légèrement. Saupoudrez de thym et mettez au four à 90°C environ 1 h 30 mn. 2 - Rincez les courgettes. Détaillez deux courgettes en petits dés et le reste en fines rondelles. Effeuillez et ciselez le basilic. Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse et faites revenir la brunoise de courgettes avec l'ail simplement incisé et le thym. Assaisonner de sel puis cuisez à couvert pendant 10 minutes. Écrasez les courgettes à la fourchette, ajoutez le basilic et mélangez. 3 - Préchauffez le four à 180 °C . Fariner légèrement le plan de travail et abaisser la pâte à pizza en rectangle sur 4 mm d'épaisseur. Déposez-la sur une plaque beurrée et enfournez 3 minutes . Étalez la marmelade de courgette sur la pâte et parsemez la moitié de l'oignon émincé dessus. Disposez le Sainte-­Maure de Touraine coupé en tranche en intercalant avec les rondelles de courgette et les tomates confites. Agrémenter du reste d'oignon et d'olives. Enfourner de nouveau pendant 15 à 20 minutes, le fromage doit légèrement blondir. 4 - Assaisonnez la pizza avec de la fleur de sel, du poivre du moulin et un filet d'huile olive. Servez chaud. Le petit plus... Nous avons dégusté notre pizza avec un verre de Touraine blanc bien frais. Source : Le Point

Source: lasoupealacitrouille.blogspot.com

Probablement le gâteau au chocolat le plus répondu et qui rempote sûrement tous les suffrages à l'unanimité. Un grand classique au chocolat et noix de pécan caramélisé mais revu et corrigé par Mr Alain Ducassse. À la fois moelleux, fondant et intensément chocolat , c'est réellement une pur moment de gourmandise!!! INGRÉDIENTS : 200 gr de chocolat noir 200 gr de beurre mou 200 gr de sucre 4 oeufs entiers 100 gr de farine Pour les noix de pécan caramélisées: 120 gr de noix de pécan grossièrement concassées 30 gr d'eau 90 gr de sucre PRÉPARATION: Dans une casserole, porter à ébullition l'eau et Le sucre. Hors feu ajouter les noix de pécan, mélanger puis verser le tout sur une plaque garnie de papier sulfurisé. Etaler la préparation à l'aide d'une cuillère en bois, enfourner à 150° et laisser caraméliser pendant 10 min en remuant de temps à autres. Retirer du four et laisser refroidir. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Mélanger au fouet le beurre et le sucre puis ajouter les oeufs un à un en mélanger vivement à chaque fois. Ajouter la farine, mélanger encore puis incorporer le chocolat fondue. Incorporer les noix de pécan caramélisées et mélanger délicatement. Verser la préparation dans un moule à brownie et faire c uire à 170 °C pendant 20 minutes. Laisser complètement refroidir avant de poudrer de cacao amer, de découper et de déguster.

Source: dlicedorient.blogspot.com

- 50 g de beurre noisette - 1 cl de vinaigre de Xérès - 2 cl de vinaigre balsamique - 2 échalotes - 40 cl de fond blanc de volaille - 10 cl d'huile d'olives très mûres - huile d'olive - 1 cuillère à café de poivre mignonnette - les barbes des St- Jacques Préparation Etape 1 Émincez les échalotes. Faites revenir les barbes dans de l'huile d'olive. Etape 2 Dès que la première eau apparaît, jetez-la et égouttez. Etape 3 Rincez la casserole, puis remettez un filet d'huile d'olive pour faire suer les échalotes. Etape 4 Remettez les barbes, poivrez et laissez mijoter 5 minutes. Etape 5 Déglacez aux vinaigres et laissez réduire à glace (comme un jus épais et joliment brillant). Etape 6 Mouillez à hauteur avec le fond blanc et laissez cuire à frémissement 10 à 15 minutes environ. Etape 7 Écumez si besoin. Etape 8 Une fois le temps écoulé, laissez reposer 5 minutes puis passez au chinois. Etape 9 Remettez la sauce à chauffer en la faisant réduire à nouveau quelques minutes. Etape 10 Émulsionnez au fouet en incorporant l'huile et le beurre.

Source: ptitchef.com

Ingrédients : 1 boule de céleri-rave 1 citron 1/2 bouquet de persil 1/2 bouquet d'estragon 1/3 bouquet de ciboulette pour la mayonnaise : 1 jaune d'oeuf 1 càs de moutarde 2 càs de vinaigre 20 cl d'huile d'olive* sel et poivre *j'ai remplacé l'huile d'olive par une huile neutre Préparation : Laver et éplucher le céleri rave. Le râper finement et ajouter le jus de citron pour éviter qu’il ne noircisse. Laver, sécher et effeuiller le persil et l’estragon. Réserver le quart environ des feuilles d’estragon et ciseler le reste ainsi que le persil et la ciboulette. Prendre soin que tous les ingrédients sont à température ambiante. Dans un bol, mélanger le jaune d’œuf, la moutarde et quelques gouttes d'eau. Monter ensuite la mayonnaise en versant progressivement l’huile. Quand la texture est bien onctueuse, ajouter le vinaigre, saler et poivrer. Rassembler le céleri râpé et les herbes ciselées puis ajouter la mayonnaise et bien mélanger le tout. Goûter et rectifier l’assaisonnement. Réserver au frais pendant au moins 2 heures. Dresser le céleri rémoulade dans un cercle sur un lit de salade de mâche et parsemer dessus les feuilles d’estragon (je n'en avais pas).

Source: theblogdeclementine.blogspot.fr/search/label/recette

Aujourd'hui nous allons tenter de voir la vie en vert, si si en vert , car aujourd'hui je participe au jeu « recette autour d’un ingrédient » lancé par les deux blogueuses Samar, du blog mes inspiration culinaires et Soulef du blog amour de cuisine . La marraine du jeu, Soulef du blog Amour de cuisine a choisi comme ingrédient « Les pois (Frais, petits, gourmands ou cassés)» pour être la vedette de ce mois . Et comme chacun le sait les petits pois sont verts (et non les petits poissons rouges ^^ ) uhuh Et comme chez moi j'ai des adeptes du petits pois et des heu non merci j'aime pas trop j'ai rusé pour leur préparer cette jolie soupe , que l'on peut servir froide , comme un gaspacho , mais aussi chaude , si comme par chez moi vous avez un temps délicieusement automnal avec pluie et orages au rendez vous . Pour 4 à 6 personnes vous aurez besoin de : - 500 grammes de petits pois ( frais ou surgelés ) écossés - 100 grammes de petits oignons grelots , ou d'oignon blanc doux - 3 c à soupe d'huile d'olive - 1 bouillon cube de légumes - 2 morceaux de sucre - 2 c à soupe de menthe sèche ( pour un parfum plus doux prenez de la menthe fraiche ) - 1 c à soupe d'ail semoule ou deux gousses d'ail -200 grammes de chèvre frais - 5 cl de crème fleurette Dans une cocottes faites revenir les oignons dans l'huile d'olive à feu doux , vous ne voulez pas les colorer juste les attendrir, ajoutez les petits pois et la menthe , mélangez bien. Ajoutez 75 cl d'eau et le bouillon cube de légumes , le sucre et l'ail semoule , laissez mijoter à feu moyen pendant 25 minutes, jusqu'à ce que les petits pois soient tendres. Salez et poivrez selon votre gout. Mixez la soupe au mixeur plongeur jusqu'à ce qu'elle soit bien lisse. Dans le bol du robot lame en s mélangez la crème avec le chèvre frais , mixez jusqu'à obtenir une préparation lisse et mousseuse . Servez une fois bien refroidi (ou chaud s'il fait un temps tout moche ^^ ) avec la chantilly de chèvre frais. Régalez vous. Et comme les petits pois c'est un délice (si si ma fille c'est très bon les petits pois ^^ ) on va piocher de belles idées chez les copines : Soulef du blog Amour de cuisine du blog Amour de cuisine avec Paella terre et mer Michèle du blog Croquant fondant gourmand avec Velouté glacé de petits pois d’Hélène Darroze Ponpon du blog Miam ponpon avec Omelette aux petits pois d’Alain Ducasse S0-cuizine du blog So-cuiZine avec Moelleux aux petits pois Martine du blog Kilomètre-0 avec Sots l'y laisse à la mousse de petits pois Hélène du bog Keskonmangemaman avec un gaspacho de petits pois à la menthe et sa chantilly au chèvre frais Marion du blog cuisine.chez-la-marmotte.fr avec salade de chou-fleur, petits pois et courgette à la chermoula Jackie du blog jackiecuisine.com avec Galettes de petits pois à la menthe et à la feta Samar du blog mesinspirationsculinaires.com avec Nouilles sautées au boeuf et petits pois Coco de Nice du blog cuisinenfolie.blogspot.com avec Crème de petits pois au fenouil, céleri et piment d’Espelette, oeuf en cage, pétales d’artichaut violet frits Miechambo du blog miechambo.canalblog.com avec Nage de moules, crème de petits pois . Delphine du blog ohlagourmandedel.com avec Cabillaud et pois gourmands au cookéo Amal du blog lacuisinedeamal.com avec râgout de petit pois et carottes Brigitte / Les filles à table du blog du blog lesfillesatable.com avec Agneau aux petits pois à l’italienne Fabienne du blog famoh.net avec Omelette tomate et petits pois Catalina du blog leblogdecata.com avec Rôti de porc aux petits pois Michelle du blog plaisirs-de-la-maison.com avec Gnocchi aux petits pois et menthe latabledeclara du blog latabledeclara avec terrine macédoine de légumes oeufs durs et estragon Natly du blog cuisine.voozenoo avec Gratin de coquillettes à la vénétienne Lic du blog lic_ Aussi délicieux qu’un gâteau avec gâteau bébé pois Christine du blog pause nature avec Nouilles soba aux petits pois Rosa du blog Rosa culinaire avec omelette ouverte de petits pois lardons et boudin noir Virginie du blog ç a ne sent pas un peu le brulé la avec Petits pois à la française .

Source: keskonmangemaman.blogspot.fr

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2022 ® v3 - Contact