marinade pour ailes de poulet | recette baguette polka | barres de cereales sans cuisson | marinade ailes de poulet | anchoiade pour 20 personnes | ailes de poulet marinées | biscuit amande en poudre
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Aujourd'hui je vous propose ma recette de  velouté de topinambours aux épices parue dans le n°6 de Yummy! magazine. C'est un exemplaire dédié aux fêtes et les recettes sont toutes plus gourmandes les unes que les autres pour satisfaire toutes vos envies de fin d'année. Vous trouverez aussi : • Des menus de Noël élaborés par la Yummy Team mais aussi le menu de Noël idéal de Christophe Felder, Alain Passard, Grégory Cuilleron, Alba Pezone, William Ledeuil … • Les recettes des blogueu(r)ses, sélectionnées sur le site, sur les thèmes de l’apéro festif, des gourmandises de Noël et des cadeaux gourmands. • Des Yummy Box à fabriquer pour offrir vos cadeaux gourmands. Il suffit de télécharger les gabarits des boîtes, de les imprimer et de suivre les instructions. • Les bûches à acheter ou la bûche à faire. Ainsi que des articles sur les traditions de Noël en Angleterre, en Provence ou en Italie.   Pour le feuilleter en ligne c'est par ICI (clic)   Pour le télécharger c'est par ICI (clic) La recette : Pour 4 personnes 800g de topinambours 1 échalote 150g de crème liquide 1/2 cuillère à café de noix de muscade râpée 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette 3 étoils de badiane (anis étoilé) Sel, poivre 1 cuillère à soupe d'huile d'olive Lavez les topinambours. Coupez-les en 2 ou 4 en fonction de leur taille. Mettez-les dans une casserole avec l'anis étoilé et un peu de gros sel. Recouvrez d'eau et laissez cuire 45 min à feu moyen. Pelez et émincez l'échalote. Versez l'huile d'olive dans une poêle et faites-y revenir l'échalote sans coloration. Lorsque les topinambours sont cuits, égouttez-les dans une passoire en conservant l'eau de cuisson. Laissez tiédir. Epluchez les topinambours. Ajoutez les dans la poêle avec l'échalote et faites revenir quelques minutes. Mettez le tout dans un mixeur et mixez finement. Ajoutez la crème, la muscade et le piment. Allongez ce mélange progressivement avec des louches d'eau de cuisson des topinambours, en remuant bien. Arrêtez dès que le velouté a la consistance souhaitée. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Servez bien chaud.

Source: lespetitsplatsdetrinidad.blogspot.com

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen Lorsque j’ai reçu le mail de So Ouest qui m'annonçait que je faisais partie des 12 gagnants du dîner étoilé par Alain Passard, j’ai été bien sûre ravie d’autant plus que j’avais oublié ma participation. En fait je me souvenais très bien d’avoir envoyé une photo de carottes et d’avoir demandé à quelques amis et collègues de voter pour moi, mais j’avais oublié tout bêtement la fin du concours. Une semaine après cette bonne nouvelle, nous voici tous réunis dans le centre commercial So Ouest. Le chef est présent et passe tous nous saluer, la presse est également là et je retrouve aussi Lilibox dont la photo gagnante lui a permis d’inviter Anne également... et surprise à notre table Stella est également présente. Les blogueuses savent montrer leurs plus belles photos quand il s’agit de décrocher un dîner 3 étoiles. Surtout si le Chef est Alain Passard, dont j'admire la passion et le travail à proposer des plats exceptionnels autour des légumes. Quelques amuses-bouches pour patienter dont un fin taboulé de légumes accompagné d’un fine crème au sumac absolument délicieuse, le dîner nous est servi alors que partent les derniers clients du Centre. Champagne Billecart Salmon brut , et un fin sushi de betterave au raifort frais viennent sonner la clochette du diner, c’est frais, délicieusement vinaigré. Suivent un Arlequin de légumes en aigre doux miel et citron accompagné d’un vin de Loire, un Jasnières «les rosiers» domaine Bellivière, 2011 (vin sec mais aux jolies notes florales que j'ai beaucoup apprécié). L’arlequin est un plat emblématique de Passard qui le réalise toute l’année en fonction des légumes de saison. Poireaux crayons, asperges, jeunes fêves, radis, carottes betteraves et pousses, et leur condiment au miel doux du domaine d’Alain Passard dans la Sarthe. On passe au plat, une lotte magnifique au Côtes du Jura, pommes de terre fumées, chou croquant et asperges vertes. J’ai adoré ce plat et n’avais jamais mangé une lotte de cette qualité. Très très bon, plat servi avec un rouge nature des Côtes du Roussillon «Clos du rouge gorge» de chez Cyril Fahl, 2009 , un rouge presque trop animal pour le poisson. Je crois que nous avons tous saucé notre assiette tellement la sauce aux Côtes du Jura était délicieuse. Pour finir la fameuse, tarte Bouquet de roses et dragées, si chère à Alain Passard que son nom est déposé. Servie avec un caramel laitier, elle était en dessous de mes attentes. Bien sûr nous n’étions pas dans les conditions de la cuisine de l’Arpège, mais la pâte manquait de croustillant. Par contre la rose est parfaitement calibrée au format d’une bouchée... voilà qui va m’obliger à me rendre à l’Arpège, vérifier si elle est meilleure sur place. Infusion du jardin et mignardises viennent conclure le repas réalisé dans des conditions exceptionnelles. Comme à l'Arpège, un Opinel gravé nous est remis à la fin du repas. Ce dîner a été une excellente manière de découvrir la cuisine d’Alain Passard et son univers. Jolie opération de relations publiques pour le centre commercial So Ouest que je fréquente régulièrement notamment pour le Marks & Spencer. J’espère que des opérations similaires seront organisées... en tout cas, je prépare déjà l’appareil photo. Pour finir, un petit dessert rapide, car je vous ai un peu délaissé en avril. Cela faisait longtemps que je n’avais pas utilisé mon thé matcha et j’aime bien l’associer à la fraise. Cette fois-ci les gariguettes sont belles et présentes sur les étals. Il est temps d’en profiter. La custard est une crème anglaise épaisse. Je vous présente ici la recette de Sainsbury’s. Custard au thé matcha, fraises et nougat Pour 4 personnes 275 ml de crème double 3 jaunes d’oeufs 1 cuillère à thé de maizena 25 g de sucre en poudre 1 cuillère à thé de matcha 100 g de fraises 50 g de nougat de Montélimar Dans une casserole à fond épais, faites chauffer doucement la crème. Dans un cul de poule, mélangez vivement au fouet les jaunes d’oeuf, le sucre, le thé matcha et la maizena. Quand la crème est chaude (mais non bouillante) incorporez la doucement au mélange aux oeufs sans arrêter de mélanger. Une fois que toute la crème est intégrée, reversez le mélange dans la casserole. Avec une maryse, mélangez doucement à feu doux jusqu’à ce que la crème épaississe. Lorsque la crème nappe bien la maryse, coupez le feu et versez la custard dans un saladier. Couvez la surface afin d’éviter qu’un film ne se forme sur la crème. Pendant ce temps coupez les fraises et le nougat en dés le plus fins possible. Servez votre custard dans des jolis bols, décorés des dés de fraises et nougat. Vous pouvez saupoudrez d’un fin nuage de thé matcha. Je devrais être de retour pour le 1 er mai car je suis encore sur le départ après Nantes et Annecy, ce week-end sera marseillais. De grandes verticales à travers la France mais toujours sous la pluie.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

Fumiko Kono, a commencé en cuisine par le nettoyage à l’ Arpège dirigé par Alain Passard : stage non rémunéré, 4 mots de français en poche… elle a fini second de cuisine. C’est l’histoire d’une japonaise qui vit une seconde naissance à Paris en débarquant à Roissy en 1993 à 24 ans. Elle va découvrir son pays de cœur, même si son goût lui, s’ancre au Japon, près du jardin potager de son grand oncle Tatsujiro, de ses légumes, et herbes fraiches. Après l' Arpège , elle a préparé des dîners pour des clients aux quatre coins du globe, mixant une cuisine légère et internationale avant de reprendre la carte de Fauchon . Son premier livre est sorti à la fin de l’été et il est à l’image de la couverture. Simple, évident, élégant et engageant… et il est totalement impossible de résister à ses St-Jacques à la citronnelle, sa glace au riz parfumé, son blanc-manger au sésame blanc, chantilly de bananes ou sa soupe Miro. Rarement je n’ai eu un tel coup de cœur pour un livre de cuisine. Elle officie désormais à l’école de cuisine d’Alain Ducasse. Vous allez donc certainement retrouver dans les mois à venir d’autres recettes. Mais il faut bien commencer et cette tartine de Saint-Jacques, compote d’oignons rouges au curry peut aussi bien se servir en apéritif que lors d’un brunch ou diner léger. Et vous allez voir c’est hyper simple. Tout ce que j’aime. Tartine de Saint-Jacques, compote d’oignons rouges au curry Pour 4 personnes 400 g de noix de Saint-Jacques (100 g par personne) 4 tranches de pain de campagne (pas trop grosses) 30 g de beurre demi-sel 4 cuillères à soupe de saint-morêt 4 petits radis 400 g d’oignons rouges coriandre curry 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc huile d’olive fleur de sel Epluchez les oignons rouges. Coupez un demi-oignon rouge en rondelles fines ainsi que les radis. Plongez les tranches dans une coupelle d’eau glacée quelques secondes, égouttez-les et réservez-les. Coupez le reste des oignons en tranches et faites les suer dans une sauteuse avec le beurre demi-sel. Les oignons doivent devenir fondants et caramélisés. Versez le vinaigre de vin blanc et déglacez : laissez les sucs de cuisson se dissoudre, salez et retirez du feu. J’ai fait griller légèrement mes tranches de pain, ce n’est pas précisé dans le livre mais cela me semblait mieux. Badigeonnez vos tranches avec le fromage frais. Dans une poêle, versez une cuillère d’huile d’olive. Faites revenir vos coquilles Saint-Jacques 2 minutes de chaque côté dans l’huile chaude. Coupez-les ensuite en deux dans le sens de l’épaisseur. Mettez une cuillère de compote d’oignons sur les tranches de pain, ensuite les tranches de Saint-Jacques, décorez avec un trait de curry, les feuilles de coriandre ciselées, les fines tranches d’oignon rouge et de radis. Ces tartines sont absolument délicieuses. Pour une première recette testée je suis très pressée d’en faire d’autres. Il y a plusieurs recettes de Saint-Jacques, à la citronnelle ou la vanille entre autres. Encore une histoire de tartines et un peu d’autosatisfaction pour avoir gagné le concours de Boitissimo sur les tartines, avec ma Tartine Cercle polaire . Je vous invite à suivre leur site pour connaître le prochain concours sur les entrées de Noël avec un budget imposé. A suivre aussi ma découverte du livre : « Une journée à El Bulli » que je déguste minute par minute grâce à mes Laurent avec qui entre autres, j’ai testé un excellent restaurant de la rue Richer : Kiku. Compte-rendu à venir aussi prochainement et encore bon anniversaire Laurent.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

Le livre de Fumiko Kono est mon dernier achat en France la semaine dernière . Dans la presse fleurissent les articles sur cette jeune cuisinière qui a été second de cuisine à l'Arpège chez Alain Passard et qui enseigne maintenant à l'école de cuisine d 'Alain Ducasse . Son livre propose une cuisine simple mais raffinée , très diversifiée ...vous verrez au fur et à mesure de mes essais . Ce premier test est super concluant , ce velouté de courgettes est réalisé d'une façon totalement différente des recettes habituelles mais le résultat est très fin avec la touche de citron et de thym , je vous conseille vivement de tester . pour 4 personnes : 4 courgettes 80 gr d'oignon blanc 1/3 citron 4 brindilles de thym frais 5 gr de beurre 100 gr de parmesan râpé 20 cl de lait demi écrémé 4 à 6 cuil à café d'huile d'olive Épluchez les courgettes, coupez les en dés et faites les blanchir dans de l'eau bouillante . Quand elles sont tendres les égouttez et les mettre dans le bol du blender .(gardez l'eau si besoin pour mixer la soupe) . Émincez l'oignon . Pelez le citron et coupez la pulpe en petit dés . Dans une casserole faites chauffer le beurre et revenir les oignons avec une pincée de sel et 2 cuil à soupe d'eau sur feu doux à couvert pour que les morceaux soient fondants . Versez le lait sur les oignons et faites chauffer .Versez le lait sur les courgettes dans le blender . Ajoutez le parmesan râpé et 2 cuil à café de fleur de sel . Ajoutez un peu d'eau ou de lait si le velouté est trop épais (j'ai ajouté une louche d'eau de cuisson des courgettes) . Mixez 3/4 minutes . Répartissez le velouté dans des petits bols , ajoutez des dés de citrons , des feuilles de thym et 1 cuil à café d'huile d'olive dans chaque bol et un peu de poivre et régalez vous .

Source: ondinecheznanou.blogspot.com

Plusieurs fois je l'ai pris, feuilleté, admiré puis reposé sur l'étagère. Et cela a duré 7 mois. A chaque fois le même sentiment de timidité faisait son apparition. Est-ce que j'allais enfin oser réaliser une recette de livre dédié aux végétaux écrit par celui qui murmure à l'oreille des légumes. Je m'étais bien dit au début du printemps qu'il était temps et voici que l'été est arrivé avec cette profusion de produits si savoureux. Et là, il fallait y aller. Se faire confiance, se dire que ces accords si étonnants ne peuvent pas uniquement rester dans un livre de cuisine mais doivent passer dans l'assiette. C'est chose faite ! Il me restait des pêches blanches de la dernière fois et j'avais trouvé de jolis haricots verts extrafins ainsi que des amandes fraîches. Le basilic pourpre planté il y a quelques semaines sur le bord de la fenêtre en prévision de certaines de ces recettes était prêt à être cueilli. La réalisation est extrêmement simple et demande peu de temps. En terme de présentation, j'ai fait au feeling : le livre ne présente que des collages réalisés par l'auteur lui-même. Et j'ai aimé avoir cette part de mystère où l'on comprend bien la structure du plat mais sans en avoir une image précise. Et pourtant, je suis toujours demandeuse d'images, j'ai besoin de me représenter visuellement une recette pour me l'approprier en cours de réalisation, même si la présentation ne sera pas tout à fait pareille au final. Vous aurez probablement reconnu entre le lignes le livre de collages et recettes d' Alain Passard . C'est une ode aux fruits et aux légumes de toute saison. On y retrouve des associations très créatives qui semblent évidentes tant elles sont justes. Ce premier essai m'a mise en confiance - pas absolue mais suffisamment pour me lancer vraiment - et j'espère bien pouvoir vous reparler bientôt d'autres recettes. Maintenant le dilemme c'est : par quoi commencer ? Haricots verts, pêches blanches et amandes fraîches Pour 4 personnes 600 g de haricots verts extrafins 12 amandes fraîches 1 belle pêche blanche quelques branches de basilic pourpre 1 copeau de beurre salé 1 long trait d'huile d'olive quelques pincées de fleur de sel sel, poivre du moulin Préparation et cuisson.  Équeuter les haricots verts puis les plonger dans une eau frémissante légèrement salée. Les faire cuire al dente, les récupérer dans une écumoire et les plonger immédiatement dans un saladier d'eau très froide (ajouter quelques glaçons si nécessaire) pour préserver leur couleur et stopper la cuisson. Les égoutter puis les faire rouler dans le beurre et l'huile d'olive. Détailler l pêche en 12 quartiers, décortiquer les amandes. Finition et service. Répartir les haricots verts dans les assiettes chaudes. Ajouter les quartiers de pêches, les amandes puis les feuilles de basilic pourpre. Parsemer de fleur de sel et donner quelques tours de poivre du moulin. Servir aussitôt. Exposition "le beau geste" Les collages originaux du livre "collages & recettes" par Alain Passard font l'objet d'une exposition intitulée Le Beau geste qui parcourt la France en 2011 : Du 7 au 10 Juillet 2011 : Haute Cuisine Paris dans les jardins du Palais Royal. www.hautecuisineparis.com Du 23 au 25 Septembre 2011 : Festival Vendanges étoilées à Cassis.  www.ot-cassis.com Du 17 octobre au 13 novembre 2011 : Arts Décoratifs, Musée Nissim de Camondo à Paris. www.lesartsdecoratifs.fr

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Vacances. La vie d'une pomme de terre c'est parfois prendre une teinte un peu girly. A l'origine, des betteraves cuites en croûte de sel façon Alain Passard qui sont devenues pour certaines un peu trop salées (d'ailleurs je ne m'explique pas bien encore ce mystère) et que je ne voulais pas jeter. De l'autre, des pommes de terre ramassées dans le potager et qui ne demandaient qu'à être dégustées en purée. La touche de vanille est venue toute seule, pour apporter de la rondeur à l'ensemble avec une huile d'olive bien parfumée. Si vous n'en avez pas, un beurre doux au bon goût de noisette ira parfaitement. Pour aller avec ces arômes de terre et de sucre, j'ai réalisé des grillades de porc à la plancha. Quelques pluches de persil, et voilà, c'est prêt. A table ! Purée de pommes de terre rose à la vanille, grillade de porc à la plancha Pour 4 personnes 800 g de pommes de terre 1/2 tranche de betterave cuite 1/5 de gousse de vanille 6 cuillères à soupe d'huile d'olive 4 grillades de porc sel, poivre quelques pluches de persil plat Préparation et cuisson de la purée de pommes de terre.  Peler les pommes de terre et les faire cuire à l'eau bouillante sans sel pour des betteraves cuites en croûte de sel, sinon bien sûr saler l'eau. Lorsqu'elles sont cuites les égoutter puis les passer au moulin à légumes. Détailler en très petits cubes la betterave et les ajouter à la purée. Récupérer les graines de vanille et les mélanger avec l'huile d'olive. Ajouter ce mélange petit à petit dans la purée obtenue jusqu'à la consistance et au goût désiré (ajouter un peu d'eau si elle est trop sèche). Poivrer. Mélanger un dernière fois. Réserver au chaud. Préparation et cuisson des grillades de porc.  Verser un peu d'huile sur la plancha et la faire chauffer sur feu moyen. Faire saisir les grillades de porc préalablement salées et poivrées sur les deux faces. Poursuivre la cuisson sur feu doux pour ne pas dessécher la viande. Finition et service. Répartir la purée de pomme de terre dans chaque assiette et disposer les grillades de porc. Parsemer de quelques pluches de persil plat et finir par quelques gouttes d'huile d'olive à la vanille si il vous en reste. Servir de suite.

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Il y a des invitations qui ne se refusent pas : passer la journée avec Alain chez lui, dans son potager. Alain , c'est mon dieu culinaire, celui chez qui j'ai vécu le meilleur moment gastronomique de ma vie (il y a quelques années déjà). Je lui trouvais un talent incroyable, une sacrée dose de culot aussi à proposer des légumes dans ses menus. Et là, j'ai découvert qu'en plus il était super accessible et gentil. Le chef parfait ! (je sens bien que vous vous dîtes : elle serait pas un peu groupie celle-là ? Un peu, beaucoup, énormément fan ?  La réponse est oui, mais je ne fais rien contre cela, ça fait des années que ça dure. Je trouve son travail et sa démarche admirable). Ce n'est pas Alain qui m'a contactée directement pour cette invitation, c'est LG , son partenaire. J'ai pu donc découvrir le nouveau réfrigérateur no frost qu'Alain trouve très adapté à la conservation des aliments et notamment des légumes. Cette gamme de frigos ne génère pas de givre (d'où le nom no frost ) grâce à la technologie du froid ventilé, et ça c'est une bonne nouvelle pour la ménagère et la consommation d'électricité et donc le développement durable. En plus, j'ai trouvé leur look vraiment sympa, ce qui ne gâche rien. Parmi tous les invités, il y avait également quelques personnes de la commune de Carrières-sur-Seine en charge des repas des enfants à la cantine. Avec LG et Alain, ils font le pari de faire découvrir et aimer les légumes aux enfants selon un dispotif qui ne manque pas de panache. Du 4 juin au 15 septembre 2010,  à chaque achat d'un réfrigérateur de la gamme no frost , un livret de 10 recettes magiques d'Alain Passard est offert et équivaut à 1 m2 de légumes du potager d'Alain soit 1 kg de légumes qui seront offerts aux cantines de Carrières-sur-Seine. Cette commune mène plusieurs fois dans l'année des actions pour les enfants, à savoir construire leur goût pour des choses saines.  L'engagement de LG est de 7 tonnes de légumes 100% naturels soit l'équivalent de 35 000 repas. Un vrai beau pari ! Mais revenons aux légumes. Ceux du potager sont cultivés sans engrais de synthèse ni pesticides (sans pour autant avoir le label AB biologique). Ils sont cultivés avec amour, au gré des saisons par une équipe de 5 jardiniers. Le désherbage s'effectue à la main, les terres sont labourées avec des chevaux et les cultures sont alternées pour ne pas épuiser le sol. Nous étions dans celui de la Sarthe (il y a en deux autres, dans l'Eure et dans la Somme). Pour y aller, nous avons pris le train et après un bus qui nous a amené au domaine. Nous avons été accueilli par une multitude de mets exquis préparés par les équipes du chef : jus de betterave, pomme et navet, petits pois aux fraises, légumes croquants aigre-doux mais aussi des couteaux et du homard au barbecue, de la poularde rôtie avec des pommes de terre... Et en dessert une salade de fraises à la badiane et au sirop d'hibiscus accompagnée de macarons à la carotte, aux asperges et parmesan. Le paradis ! Et en partant ? Comme si cela ne suffisait pas, nous avons été encore gâtés : un panier de légumes du jardin, de la moutarde onctueuse d'Orléans de Martin Pouret , le livre de recettes magiques, un coupe vent (probablement pour le jour où je reviendrais au potager si il ne faisait pas beau ?) et de la paille. Dans le train, j'ai demandé à Alain (oui, il a même pris le train avec nous) si je pouvais l'utiliser pour faire un poulet en cocotte lutée. Il m'a dit que ce serait plus aromatique avec du foin mais que ce se serait bon quand même. Ce qu'il faut retenir : faire cuire le poulet à four pas trop chaud et ensuite laisser se diffuser les arômes dans la cocotte sans ouvrir pendant au moins 30 minutes voire 1 heure.C'est là où tout se fait ! Poulet à la paille et ses petits légumes Pour 4 personnes 1 poulet entier prêt à cuire (1,3 kg) 4 grosses poignées de paille 300 g de fèves 4 mini fenouils 1 petite botte de mini carottes 1 échalote nouvelle 5 mini oignons (ciboules) 4 gousses d'ail 1 branche de romarin 2 feuilles de laurier 2 cuillères à soupe d'huile d'olive 15 g de beurre sel, poivre du moulin fleur de sel 150 g de farine Préparation et cuisson du poulet à la paille. Dans un cocotte, faire chauffer deux cuillères à soupe d'huile d'olive et y faire dorer sur toutes les faces le poulet (préalablement sorti du réfrigérateur 1 heure avant, les chairs ne seront pas traumatisées par le contraste chaud froid) et les gousses d'ail. Le débarrasser avec les gousses d'ail puis le saler et le poivrer sur toutes les faces. Verser 20 cl d'eau dans la  cocotte, faire bouillir et décoller tous les sucs puis laisser légèrement réduire sur feu plus doux pendant quelques minutes. Réserver ce jus. Déposer la moitié de la paille dans la cocotte, déposer le poulet et les gousses d'ail. Ajouter le romarin et les feuilles de laurier. Recouvrir avec le reste de paille. Dans un saladier, mélanger la farine avec un peu d'eau froide afin de former une pâte souple mais pas trop. La façonner en un long boudin et entourer le bord de la cocotte. Couvrir et bien appuyer pour souder la pâte. Enfourner pour une heure dans un four préchauffé à 170°C / 180 °C pendant 1 heure. Au terme de la cuisson, laisser la cocotte lutée pendant 30 minutes. Préparation et cuisson des légumes.  Pendant ce temps, écosser les fèves et les faire blanchir afin d'enlever la peau. Préparer les fenouils, carottes et ciboules. Dans une sauteuse, faire suer tous les légumes dans le beurre, saler et poivrer puis verser le jus réalisé avec le poulet. Couvrir ou mieux faire un couvercle avec un papier sulfurisé et découper une petite cheminée, faire cuire à feu doux pendant 15 minutes. Les légumes seront fondants et luisants. Finition et service.   Ouvrir la cocotte et découper le poulet. Répartir les morceaux dans les assiettes et ajouter le légumes. Saupoudrer de quelques grains de fleur de sel, servir de suite. En entrée, j'ai fait les asperges contenue dans le panier. Une cuisson à la vapeur après un épluchage rigoureux. Pour les accompagner, une vinaigrette réalisée à base de moutarde d'Orléans et de persil du potager. C'était bon. Merci encore pour cette belle journée, un vrai privilège, un bonheur.  Vous voulez en voir plus ? Partez gambader chez Hélène , Nadia , Clémence , Elodie , Adèle , Philo , Griottes , Anna , Karen et Edouard .

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Après les pâtes sans pâte ( Cannelloni de Comté et Pappardelle de céleri ), je continue sur ma lancée avec les risotti sans riz! En effet, après ma publication des tagliatelles de céleri il y a peu, inspirées de l'Arpège à Paris, Amélie de Cocotte & Cie me faisait remarquer que le chef Passard (restaurant l'Arpège - Paris) avait également imaginé, dans la même vague, un risotto de céleri! Ni une, ni deux, je me suis alors rappelée l'article sur les risotto sans riz que j'avais réalisé l'an passé (pour le Victoire Mag), avec notamment cette recette, inspirée cette fois de Thierry Marx, de risotto végé de soja! Si la réalisation peut paraitre fastidieuse (découpez les germes de soja en grains de riz) le résultat en vaut la peine. Et pour un bon compromis temps-résultat, je le prépare en verrine apéritive! ;-) J'ai un peu modifié celle de Thierry Marx (version petit budget ou deluxe ) point de vue ingrédients, mais la technique reste la même! A vous de jouer! Le risotto de soja, asperges et émulsion de coriandre, inspiration Thierry Marx Un risotto bluffant, à base de pousses de soja, coupées tels des grains de riz! Pour 6 personnes: 300 g de pousses de soja une botte d'asperges 2 échalotes 20 g de beurre 12,5 cl de crème fraîche 25 cl de vin blanc sec ½ botte de coriandre fraîche Sel, fleur de sel et poivre du moulin 1° Dégermez les pousses de soja et coupez-les en petits tronçons de la taille d’un grain de riz. 2° Nettoyez les asperges, ôtez la base dure, épluchez-les si nécessaire et détaillez-les en ½ cm d'épaisseur. 3° Dans un poêlon, faites réduire le vin blanc avec les échalotes hachées puis versez la crème, chauffez puis faites monter la sauce avec le beurre. Versez, éventuellement, un trait de jus de citron. Ajoutez ensuite la coriandre fraîche hachée, faites bouillir 1 min., assaisonnez, mixez, puis passez au chinois. Réservez. 4° Dans une poêle, faites fondre 1 noix de beurre et faites-y revenir les grains de soja et les asperges. Poivrez, salez, puis ajoutez 2 c. à s. de sauce à la coriandre et faites cuire environ 3 min en remuant avec une cuillère en bois, comme pour un risotto classique. 5° Au moment de servir, répartissez le risotto de soja, réchauffez et émulsionnez la sauce au mixer et versez-la sur le risotto. Décorez d'une pluche de coriandre ou d'une pointe d'asperge et terminez avec un peu de fleur de sel.

Source: squisitoo.blogspot.com

Je n’ai pas dit, mais j’adorais la apple pie du McDo ! Sa compote chaude cannelée juteuse dans son chausson pas tout à fait feuilleté, ce qui était la « tarte aux pommes » pour moi (et je n’en avais oublié il y a longtemps), jusqu’à ce que j’ai fait une tarte aux pommes maison, celle là, dont j’ai mangé un morceau, et l’envie de tartes aux pommes revient. J’ai fait une deuxième, feuilletée ultrafine, fort caramélisée, de façon comme si l’on tartine les pommes par dessus la feuilletée, forcément très sucrée, ce qui est parfaite avec une louche de crème fraîche vanillée. Et j’en rêve d’autres… Tarte aux pommes fines à sa compote Ingrédients 1 pâte sablée (pour un cercle à tarte à 24 cm de diamètre) 3 pommes - royal gala ( pomme très sucrée, faiblement acide avec une petite pointe d’amertume ; ferme et juteuse, très croquante  ) /elstar (pomme à chair blanche, sucrée et croquante qui fait une très bonne compote) beurre et sucre en poudre cannelle 1 gousse de vanille Progression Peler 2 pommes, les couper en petits dés et les faire cuire dans une casserole avec 20 g de beurre, 1 c. à soupe de sucre, la vanille fendue en deux, pincée de cannelle et un verre d’eau jusqu’à ce que vous obteniez une compote. Laisser refroidir. Allumer le four sur 180°, sortir la plaque du four et la tapisser d’une feuille de papier sulfurisé. Couper l’autre pomme en fines lamelles. Étaler la pâte sur un cercle à tarte. Répartir la compote en fine couche dessus, puis la pomme coupée en lamelles, saupoudrer de sucre, déposer des petites noix de beurre sur le dessus de la tarte et faire cuire 45 mn environ. NB. Vous pouvez ajouter quelques brindilles de romarin à la compote de pommes. oOo Tarte aux pommes caramélisées ultrafine cuite recto verso, nuage de  crème fraîche vanillée Ingrédients 1 rouleau de pâte feuilletée 2 pommes vertes, épluchées et épépinées 150 g de beurre 200 g de sucre en poudre 1 gousse de vanille 20 cl. de crème fraîche épaisse Progression Etaler la pâte feuilletée et la poser sur la plaque du four. Découper de fines lamelles de pomme à l’aide d’une mandoline et les déposer sur la pâte en les faisant se chevaucher. Réserver au réfrigérateur. Pendant ce temps, fouetter ensemble le beurre et le sucre. Préchauffer le four à 200°C. Sortir du réfrigérateur la pâte recouverte des quartiers de pomme et étaler la crème au beurre sur toute la surface. Enfourner et laisser cuire jusqu'à ce que les pommes commencent à dorer. Déposer alors sur la tarte une feuille de papier sulfurisé et une autre plaque, afin d’éviter que la pâte ne gonfle et pour maintenir les pommes en places. Retourner l’ensemble et laisser cuire jusqu’à ce que le fond ait bruni (compter environ 30 min). Sortir du four et tourner la tarte une nouvelle fois afin que les pommes soient à nouveau au-dessus. Laisser refroidir. Fendre la gousse de vanille en deux dans la longueur et récupérer les graines à l’intérieur. Les mélanger à la crème fraîche en fouettant, puis server cette crème fouettée avec la tarte. Servir la tarte tiède et la crème froide. Découper de jolis petits rectangles bien nets, et déposer  une petite quenelle de crème fouettée sur chacun d’eux. Ustensiles indispensables : un épépineur et une mandoline pour la préparation des pommes. oOo La plus grande difficulté pour la réalisation de tartes aux pommes, c’est peler et découper les pommes... Faites-moi la tarte de pommes d'Alain Passard! O      o

Source: delicesetcaprices.blogspot.com

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen A l'origine, la recette vient d’une chef pâtissier à la Nouvelle-Orléans, Bronwen Wyatt. La tarte aux pommes tout le monde sait faire. C'est certainement la première tarte que l’on réalise enfant, et que l’on fait et refait toute sa vie selon milles variantes. De la somptueuse tarte bouquet de roses d’Alain Passard à la tarte fine légèrement caramélisée réalisée minute et qui craque sous la dent. Cette recette m’a surtout plu car elle utilise du tahiné, cette pâte de sésame que j’adore. Le tahiné ici devient frangipane. <et le tahiné c'est bon pas que dans l'houmous... Rien de plus pour me tenter. La forme de la tarte est rustique, en forme de galette. Vous pouvez lui donner la forme que vous souhaitez. L’essentiel : une bonne pâte brisée maison, des jolies pommes bien fermes… Galette aux pommes, frangipane au tahiné, sirop hibiscus et miel Recette pour une galette pour 8 personnes Pour la pâte 300 g de farine fluide 160 g de beurre froid coupé en dés 1 cuillère à soupe bombée de sucre glace 1 pincée de fleur de sel 3 cuillères d’eau froide Pour la frangipane au tahiné 100 g de pâte de tahiné 2 cuillères à soupe de sucre en poudre 50 g de beurre pommade 1 œuf 1 pincée de fleur de sel Pour le sirop pomme hibiscus 100 g de pelures de pomme 50 g de miel de fleurs 1 cuillère à soupe de fleur d’hibiscus séchées 1 cuillère à soupe de jus de citron Il faut faudra bien sûr 6 à 8 pommes type Pink Lady, un peu de sucre en poudre et un œuf pour dorer la tarte Réalisez votre pâte brisée comme vous le faites habituellement. Je la fais toujours à la main en mélangeant la farine, le sel, le sucre et le beurre bien froid avec les mains jusqu’à obtenir une poudre grossière. Je rajoute l’eau froide (2 à 3 cuillères à soupe) afin d’amalgamer cette poudre et obtenir une boule de pâte. Je la place au froid dans un papier film pour la protéger. Elle se prépare à l’avance. Préparez votre frangipane en fouettant vivement votre pâte de tahiné afin de la ramollir. Rajoutez le sucre en poudre en continuant de battre jusqu’à dissolution du sucre. Rajoutez le beurre pommade au fur et à mesure, ensuite l’œuf battu et enfin le sel. Mettez au frais (la frangipane peut se faire à l’avance). Préparez le glaçage pomme hibiscus. Jetez deux grosses poignées de pelure de pommes dans une casserole. Rajoutez les fleurs d’hibiscus séchées et 20 cl d’eau. Faites chauffer jusqu’à ce que l’eau ait pris une belle couleur rouge et que les pelures soient devenues tendres. Filtrez et reversez uniquement le liquide dans la casserole. Rajoutez le miel, le jus de citron et le sucre avec une pincée de fleur de sel. Faites bouillir à nouveau et réduisez le feu jusqu’à ce que le liquide réduise et devienne sirupeux. Laissez refroidir dans une saucière. Préchauffez le four à 200°C. Pendant que le sirop réduit, abaissez la pâte sur une grande plaque de cuisson en gardant un large bord. Etalez la frangipane sur la pâte jusqu’à trois bons centimètres du bord. Coupez les pommes en tranches fines que vous disposez sur la frangipane. J’aime couper les tranches un peu fines et je les superpose en les serrant. Rabaissez les bords de la pâte sur les pommes afin de former un pourtour assez rustique. Dorez les bords de la galette avec un jaune d’œuf et saupoudrez de sucre en poudre toute la tarte y compris les bords. Mettez au four pour 45 à 50 minutes en surveillant la cuisson afin que les pommes ou les bords ne brûlent pas. La pâte doit être bien cuite et dorée. Attendez 10 minutes avant de glacer la tarte avec le sirop d’hibiscus à l’aide d’un pinceau. En fonction de vos goûts, vous pouvez servir cette galette en rajoutant un filet de sirop. La frangipane au tahiné est présente mais sans être écoeurante. Si on ne dit pas de quoi est composée la tarte, les gouteurs sont surpris et ont du mal à définir quel est la saveur en plus qui fait son originalité. Osez le tahiné en pâtisserie...

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

Vous aimez la pâtisserie ? Ca tombe bien, Séverine aussi. Elle a profité de son dernier séjour parisien pour faire la tournée des plus grandes pâtisseries. Lorsqu'elle m'a proposé de publier son compte-rendu sur mon blog, j'ai bien sûr dit oui ! Depuis février, Séverine nous entraine donc chez cinq pâtissiers parisiens à raison d'un pâtissier par mois. Ce cinquième et dernier billet de la série est consacré à Cyril Lignac , je vous laisse découvrir... En juin 2016, je suis rentrée en France et, pour la première fois en 17 ans, j’ai passé plus de 24 heures à Paris, ma ville d’étudiante et de jeune adulte. Pour ce voyage, je m’étais fixé comme objectif de rendre visite à plusieurs grands pâtissiers qui me font rêver. J’avais mis trois adresses sur ma liste et j’ai fini par en visiter cinq : c’est ce que j’appelle un succès. Aujourd'hui, je vous invite à me suivre chez le pâtissier Cyril Lignac . Crédit photo : Séverine. J’ai découvert Cyril Lignac et sa pâtisserie dans l’émission Le Meilleur Pâtissier sur M6 (la nouvelle saison a commencé le 21 juin 2017. Vous pouvez regarder les émissions grâce à l’application M6 replay depuis l’étranger). Ce n’est que récemment que j’ai découvert que Lignac n’était pas que pâtissier mais aussi cuisinier. Pour moi c’est un « double thread » : c’est un homme qui aime manger de l’entrée au dessert. Il a fait ses armes auprès de très grands que ce soit Alain Passard en cuisine ou Pierre Hermé en pâtisserie. Crédit photo : Séverine. Cyril Lignac a plusieurs restaurants dans Paris, surtout sous la forme de bistrot, ainsi que des boutiques en pâtisserie. Je suis allée rendre visite à La Pâtisserie située près du pont d’Iéna dans le 16ème arrondissement. Les pâtisseries en vitrine ressemblaient à celles que Cyril a présentées à la télévision, certaines portant sa fameuse signature velours. Crédit photo : Séverine. Ne pouvant vraiment choisir, j’ai pris un assortiment de gâteaux : l’Equinoxe (crème légère à la vanille, caramel au beurre salé, croustillant praline au spéculos), tarte au citron, Caraïbe (mousse au chocolat, cœur crémeux au chocolat, biscuit croustillant au cacao, fleur de sel et zeste d’orange), tarte framboise amande, Paris-Brest. Crédit photo : Séverine. Cyril Lignac était le pâtissier que je « connaissais » le mieux, étant très grande fan de l’émission « Le Meilleur Pâtissier » sur M6 que je regarde religieusement toutes les semaines. J’aime ses idées, sa façon de revisiter des classiques et nous faire voyager soit visuellement, soit gustativement, soit les deux. Tous ses gâteaux sont absolument excellents mais celui qui m’a le plus bluffée, c’est la tarte au citron. Tout y est et pourtant quand on la regarde, ça n’a rien à voir. Et quand on l’a goûtée, il y a un petit je-ne-sais-quoi en plus qui rend l’expérience inoubliable. Crédit photo : Séverine. A noter : Cyril Lignac vient d’ouvrir un nouveau restaurant Le Bar des Prés à Paris dans le 6e arrondissement et revient sur M6 avec sa nouvelle émission Les Rois du Gâteau à partir du 21 août. Crédit photo : Séverine. Un grand merci à Séverine pour ce tour des pâtisseries parisiennes. J'espère que ses billets vous auront donné envie de pousser la porte de plusieurs établissements de la capitale : n'hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires des billets de la série. En attendant, vous pourrez retrouver Séverine sur son blog, Entre Deux Continents.

Source: tetellita.blogspot.com

Vous qui êtes des lecteurs réguliers, bref mon fan club adoré (je suis en tongs du coup les chevilles qui enflent c'est pas grave) vous vous souvenez sûrement de ce billet: " des fraises en hiver? t'es pas ouf toi?! " Billet où je me faisais militante passionnée de la cause du défi pour la terre de Nicolas Hulot. Nicolas Hulot c'est un peu notre Leonardio DiCaprio national, un pourfendeur ultramediatisé des pollueurs et gaspilleurs. Quand on m'a proposé de proposer de concocter des recettes de saison faciles à préparer j'ai sauté sur l'occasion. Et le tout pro-bono. Pour me "remercier" mon portrait ( ici pour les curieux que vous êtes) est parmi ceux de chefs de renom: Julie Andrieu , Marc Veyrat , Jean Montagard , Alain Passard , Michel Bras , Cyril Lignac et la blogueuse star Anne ! La première de mes recettes est mon quinoa façon taboulé(recette à découvrir sur ce lien) : La seconde, je vous la laisse découvrir sur le site: Houmous de petits pois Télécharger le livret du défi pour la Terre pour fair ses courses ! N'oubliez pas de jouer à mon jeu: partager votre brunch pour la bonne cause, 5 DVDs Kitchen connection à gagner! (date limite pour participer: 31 juillet!) A lire également: - ma rubrique éco-citoyen! - ma rubrique c'est la crise! - ma rencontre avec Cyril Lignac - shopping écolo-chic

Source: lacuisinedebabeth.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2021 ® v3 - Contact