marinade pour ailes de poulet | recette baguette polka | barres de cereales sans cuisson | marinade ailes de poulet | anchoiade pour 20 personnes | ailes de poulet marinées | biscuit amande en poudre
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen Je crois que c’est la toute première fois que j’achète une boite de Régilait. Cela m’a rappelé avec beaucoup de nostalgie, les petits-déjeuners chez mes grand-parents. Comme ils avaient tous les deux travailler pour la Compagnie Générale du Lait, dit le Lait Mont-Blanc, crée en 1917 en Haute-Savoie, il y avait toujours du lait concentré et des laits en poudre chez eux. Et aussi du Tonimalt et des crèmes dessert Lait Mont-Blanc Aujourd’hui l’usine Lait Mont-Blanc est en Normandie alors que l’usine originelle en Haute-Savoie est devenu Nestlé Céréales. Dommage qu'ils n'aient pas gardé les anciennes publicités avec le fameux slogan : LAIT MONT-BLANC, BEAUX ENFANTS. Bref, je vous parle du Lait-Mont Blanc alors que pour cette recette, c’est un lait en poudre Régilait qui est utilisé. David Zuddas, le chef star de Dijon, a été sollicité pour imaginer des recettes avec de la poudre de lait. Et cette version de Saint-Jacques snackées à la poudre de lait m’avait beaucoup intriguée. Résultat assez bluffant car les Saint-Jacques deviennent joliment dorées sans ajout de panure ou de farine. Le lait en poudre contient une grande quantité de lactose, ce qui accentue la coloration. Il est aussi idéal en cuisine ou pâtisserie en facilitant la fermentation ou en absorbant l’eau des légumes dans un gratin. Bouillon de mousserons et asperges vertes, Saint-Jacques juste saisies Pour 4 personnes 8 asperges vertes 8 noix de Saint Jacques fraiches ou surgelées (sans corail) 8 cuillères à soupe de mousserons ou Champignons de Paris pour moi 50 g de poudre de lait sel finition du bouillon : 1 cuillère à soupe d’huile de noisettes 1 cuillère à soupe de poudre de lait Coupez la base dure des asperges, lavez, épluchez la queue sur 3 cm environ. Cuisez 6 mn environ dans l’eau bouillante salée puis plongez dans l’eau glacée. Egouttez, émincez la queue si vous ne souhaitez conserver que la tête des asperges. Dans 2 dl d’eau, ajoutez les mousserons coupés en grosses lamelles et 1 pincée de sel. Chauffez doucement jusqu’à l’ébullition. Ajoutez les asperges et faites chauffer quelques minutes. Passez les noix de Saint-Jacques bien épongées et sans corail, dans la poudre de lait (comme pour fariner) puis saisissez 2 mn sur chaque face dans une poêle anti-adhésive chaude mais pas brûlante avec un filet d’huile d’olive et une pincée de sel. Egouttez asperges et champignons, et disposez les au centre d’une assiette creuse. Ajoutez les noix de Saint-Jacques, versez autour le bouillon que vous aurez mixé avec une cuillère de poudre de lait et d’huile de noisettes. Me voilà donc en possession d’une boite de Régilait que je vais pouvoir tester sur d’autres recettes. Bonne nouvelle du jour Mes jolies carottes printanières m’ont fait gagner un concours photo pour participer à un dîner d’exception réalisé par Alain Passard himself. Autant vous dire, que pour moi qui adore les légumes, c'est manger à la table de Dieu le Père. Ce dîner pour 40 personnes aura lieu le 18 avril à So ouest à Levallois. J’espère vous en parler très vite mais je sais qu’en dessert, ce sera la fabuleuse Tarte Bouton de roses que je rêve de déguster depuis longtemps.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

Fumiko Kono, a commencé en cuisine par le nettoyage à l’ Arpège dirigé par Alain Passard : stage non rémunéré, 4 mots de français en poche… elle a fini second de cuisine. C’est l’histoire d’une japonaise qui vit une seconde naissance à Paris en débarquant à Roissy en 1993 à 24 ans. Elle va découvrir son pays de cœur, même si son goût lui, s’ancre au Japon, près du jardin potager de son grand oncle Tatsujiro, de ses légumes, et herbes fraiches. Après l' Arpège , elle a préparé des dîners pour des clients aux quatre coins du globe, mixant une cuisine légère et internationale avant de reprendre la carte de Fauchon . Son premier livre est sorti à la fin de l’été et il est à l’image de la couverture. Simple, évident, élégant et engageant… et il est totalement impossible de résister à ses St-Jacques à la citronnelle, sa glace au riz parfumé, son blanc-manger au sésame blanc, chantilly de bananes ou sa soupe Miro. Rarement je n’ai eu un tel coup de cœur pour un livre de cuisine. Elle officie désormais à l’école de cuisine d’Alain Ducasse. Vous allez donc certainement retrouver dans les mois à venir d’autres recettes. Mais il faut bien commencer et cette tartine de Saint-Jacques, compote d’oignons rouges au curry peut aussi bien se servir en apéritif que lors d’un brunch ou diner léger. Et vous allez voir c’est hyper simple. Tout ce que j’aime. Tartine de Saint-Jacques, compote d’oignons rouges au curry Pour 4 personnes 400 g de noix de Saint-Jacques (100 g par personne) 4 tranches de pain de campagne (pas trop grosses) 30 g de beurre demi-sel 4 cuillères à soupe de saint-morêt 4 petits radis 400 g d’oignons rouges coriandre curry 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc huile d’olive fleur de sel Epluchez les oignons rouges. Coupez un demi-oignon rouge en rondelles fines ainsi que les radis. Plongez les tranches dans une coupelle d’eau glacée quelques secondes, égouttez-les et réservez-les. Coupez le reste des oignons en tranches et faites les suer dans une sauteuse avec le beurre demi-sel. Les oignons doivent devenir fondants et caramélisés. Versez le vinaigre de vin blanc et déglacez : laissez les sucs de cuisson se dissoudre, salez et retirez du feu. J’ai fait griller légèrement mes tranches de pain, ce n’est pas précisé dans le livre mais cela me semblait mieux. Badigeonnez vos tranches avec le fromage frais. Dans une poêle, versez une cuillère d’huile d’olive. Faites revenir vos coquilles Saint-Jacques 2 minutes de chaque côté dans l’huile chaude. Coupez-les ensuite en deux dans le sens de l’épaisseur. Mettez une cuillère de compote d’oignons sur les tranches de pain, ensuite les tranches de Saint-Jacques, décorez avec un trait de curry, les feuilles de coriandre ciselées, les fines tranches d’oignon rouge et de radis. Ces tartines sont absolument délicieuses. Pour une première recette testée je suis très pressée d’en faire d’autres. Il y a plusieurs recettes de Saint-Jacques, à la citronnelle ou la vanille entre autres. Encore une histoire de tartines et un peu d’autosatisfaction pour avoir gagné le concours de Boitissimo sur les tartines, avec ma Tartine Cercle polaire . Je vous invite à suivre leur site pour connaître le prochain concours sur les entrées de Noël avec un budget imposé. A suivre aussi ma découverte du livre : « Une journée à El Bulli » que je déguste minute par minute grâce à mes Laurent avec qui entre autres, j’ai testé un excellent restaurant de la rue Richer : Kiku. Compte-rendu à venir aussi prochainement et encore bon anniversaire Laurent.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

La première fois que j'ai rencontré Emilie c'était dans le potager d'Alain Passard . Nous n'avons échangé que quelques mots. Ayant récupéré le nom de son blog, j'ai pu découvrir son univers. C'était clair, je venais de passer une journée avec une de ces filles rares, si talentueuses, dotées d'une vraie gentillesse et qui ne se font pas mousser. J'étais bluffée, sous le charme, presque amoureuse de chaque photo ou post. Quand Emilie a sorti son livre Je cuisine poétique aux éditions Pyramid , c'était comme une évidence. Quel éditeur* aurait pu résister à ce qu'elle fait ? Des photos joliment stylisées, qui font rêver, empreintes de douceur, d'humour, de vérité. Des idées créatives, des recettes gourmandes. Et pour les textes, pareil. Je cuisine poétique est dans les tons roses et bleutés. Il retranscrit un univers féminin laissant libre cours à l'imaginaire : Marie-Antoinette, Alice au pays des merveilles, Marcel Proust... C'est un cadeau idéal pour une fille ou un homme qui veut faire plaisir à ses amies avec des plats déclinés dans tous les tons de rose que propose la nature. Entre deux galettes , j'avais invité une amie à venir prendre le thé et donc le goûter. Cette recette de brioches aux pralines roses était tout à fait appropriée (le titre de la page est "un goûter entre filles", c'était un signe, non ?). Contrairement à Emilie, j'ai concassé les pralines au lieu de les réduire en poudre et j'en ai mis le double (100 g au lieu des 50 g de la recette initiale). Oui, je suis gourmande.... Pour le lait, j'ai dû en mettre un peu plus que les 3 cuillères à soupe ; j'en ai mis aussi le double, donc 6. Sans cela, je trouvais ma pâte trop sèche. Il y aura une suite à ce livre : Je cuisine champêtre . J'ai hâte ! Bientôt, je vous parlerais d' Amélie , elle est la co-créatrice de cette collection avec Emilie. Avec elle, c'est : je cuisine naturel . Vous aimerez aussi, j'en suis sûre. *Emilie a réalisé les photos du livre Les intolérances alimentaires de Flo Makanai , écrit les recettes de Marshmallows et bonbons fraise aux éditions Larousse, écrit et photographié Smarties aux éditions Marabout. Et j'ai appris ce soir qu'elle avait réalisé quelques photos du dernier livre de Clothilde Dusoulier ( Chocolate & Zucchini ). Brioches aux pralines roses Pour 6 briochettes joufflues 300 g de farine 1 sachet de levure de boulanger 20 g de sucre 6 cuillères à soupe de lait tiède 2 oeufs 1 grosse pincée de sel 100 g de beurre 100 g de pralines roses concassées Préparation.  Préchauffer le four à 30/40°C. Dans un récipient, mélanger la farine avec la levure. Faire un puits au milieu et y verser le lait. Bien mélanger et ajouter les oeufs , le sucre, le sel et le beurre coupé en petits morceaux. Bien pétrir pour obtenir une pâte homogène. Former une boule, la disposer dans un plat. Couvrir d'un torchon. Enfourner dans le four éteint et laisser gonfler pendant 1h30 environ. Etaler la pâte grossièrement en un rectangle assez épais. Répartir les pralines roses concassées et replier la pâte plusieurs fois. Séparer la pâte en 6. Former une boule et en former une petite sur le dessus sans la détacher de la pâte. Disposer chaque briochette dans des moules à muffin. Couvrir d'un torchon et laisser reposer encore 1h00 à 1h30. Cuisson et service.  Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 minutes. Laisser tiédir quelques minutes à la sortie du four. Démouler et laisser refroidir sur une grille.

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Vacances. La vie d'une pomme de terre c'est parfois prendre une teinte un peu girly. A l'origine, des betteraves cuites en croûte de sel façon Alain Passard qui sont devenues pour certaines un peu trop salées (d'ailleurs je ne m'explique pas bien encore ce mystère) et que je ne voulais pas jeter. De l'autre, des pommes de terre ramassées dans le potager et qui ne demandaient qu'à être dégustées en purée. La touche de vanille est venue toute seule, pour apporter de la rondeur à l'ensemble avec une huile d'olive bien parfumée. Si vous n'en avez pas, un beurre doux au bon goût de noisette ira parfaitement. Pour aller avec ces arômes de terre et de sucre, j'ai réalisé des grillades de porc à la plancha. Quelques pluches de persil, et voilà, c'est prêt. A table ! Purée de pommes de terre rose à la vanille, grillade de porc à la plancha Pour 4 personnes 800 g de pommes de terre 1/2 tranche de betterave cuite 1/5 de gousse de vanille 6 cuillères à soupe d'huile d'olive 4 grillades de porc sel, poivre quelques pluches de persil plat Préparation et cuisson de la purée de pommes de terre.  Peler les pommes de terre et les faire cuire à l'eau bouillante sans sel pour des betteraves cuites en croûte de sel, sinon bien sûr saler l'eau. Lorsqu'elles sont cuites les égoutter puis les passer au moulin à légumes. Détailler en très petits cubes la betterave et les ajouter à la purée. Récupérer les graines de vanille et les mélanger avec l'huile d'olive. Ajouter ce mélange petit à petit dans la purée obtenue jusqu'à la consistance et au goût désiré (ajouter un peu d'eau si elle est trop sèche). Poivrer. Mélanger un dernière fois. Réserver au chaud. Préparation et cuisson des grillades de porc.  Verser un peu d'huile sur la plancha et la faire chauffer sur feu moyen. Faire saisir les grillades de porc préalablement salées et poivrées sur les deux faces. Poursuivre la cuisson sur feu doux pour ne pas dessécher la viande. Finition et service. Répartir la purée de pomme de terre dans chaque assiette et disposer les grillades de porc. Parsemer de quelques pluches de persil plat et finir par quelques gouttes d'huile d'olive à la vanille si il vous en reste. Servir de suite.

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Versione italiana più giù L'hiver est la période des choux colorés et variés. L'idée de cette salade tiède légume-fruit à la couleur unique m'est venue en me souvenant de l' article publié par Anne du blog Papilles et Pupilles , sur Alain Passard . En particulier j'ai été attirée par cette approche: l'association des ingrédients par la couleur pour finalment créer un plat monchrome et très harmonieux (comme cette salade par exemple). Un exercice rigolo et créatif. Comme vous savez, j'adore les couleurs, les fruits et les légumes. Je voulais donc rendre le choux plus gai et peu mystérieux. Les myrtilles apportent une petite saveur fraiche-acidulée qui casse la monotonie du choux, elles se dissimulent bien d'ailleurs. Et c'est vrai, ces deux ingrédients semblent être faits l'un pour l'autre. J'ai servi la salade avec un mélange de poivres trouvé chez Goumanyat afin d'apporter une petite palette de parfums supplémentaires. Un plat tout simple, sain, goûteux et intéréressant. P.S. Comme chaque année, AFTouch Cuisine organise un classement des blogs de cuisine. Si vous avez envie vous pouvez voter pour ce blog ici , tous les jours, jusqu'en avril. C'est aussi l'occasion d'en découvrir d'autres ;-) Salade tiède de chou rouge aux myrtilles (pour 2 personnes) - 300 g de chou rouge (sans la base, plus dure, que les feuilles) - 100 g de myrtilles (même surgelées) - 30 g de sucre de canne 1 petite échalote - huile d'olive, sel, persil - Mélange de poivres (j'ai utilisée le mélange cinq baies de Goumanyat composé de poivre noir et blanc de Sarawak , poivre vert, piment de Jamaique et poivre rose) Emincer finement le chou rouge et l'écahalote. Dans une poêle, faire revenir 30 g d'huile d'olive avec l'échalote, puis ajouter le chou rouge. Saupoudrer de sucre, d'une pincée de sel puis faire cuire couvert à feu moyen pendant 30 minutes environ (le chou doit rester encore légèrement croustillant). Ajouter les myrtilles et cuire encore un quart d'heure environ. Saler, poivrer et servir chaud ou tiède avec un peu d'huile d'olive et quelques feuilles de persil. IMPRIMER LA RECETTE Versione italiana Quest'insalata nasce da un lato per dar un po' di gioia e mistero al cavolo (simbolo d'inverno) e dall'altra come esercizio di stile. In effetti avevo letto mesi fa' da una foodblogger francese, l'approccio, molto interessante, del grande Chef Alain Passard (conosciuto soprattutto per aver nobiltato tutte le verdure e già questo lo rende simpatico): gli ingredienti dello stesso colore si abbinano benissimo. Già avevo provato a farlo con successo nell'insalata d' indivia . Come sapete, adoro i colori, la verdura e la frutta. Ho quindi associato il cavolo rosso (diciamo viola) con i mirtilli che gli danno un tocco fresco leggermente acidulo molto piacevole che rompe la monotonia del cavolo ;-). Ed è vero, questi due ingredienti si fondono magicamente e sembrano fatti l'uno per l'altro. Ho aggiunto un miscuglio di pepi per dare una sfumatura aromatica. Un piatto semplice, sano, gustoso ed interessante. P.S. Scusate se sono un po' meno presente da voi, ho delle scadenze professionali a breve e spero tornare presto a un po' più di calma :-) Insalata tiepida di cavolo rosso e mirtilli (per 2 persone) - 300 g di cavolo rosso (netto, senza la parte centrale più coriacea) - 100 g di mirtillli (anche surgelati) - 30 g di zucchero di canna - 1 piccolo scalogno - olio d'oliva, sale, prezzemolo - Pepi misti (on utilizzato il miscuglio cinq baies di Goumanyat , composto da pepe nero e bianco di Sarawak , pepe verde, peperoncino della Giamaica, pepe rosa) Affettare finemente il cavolo rosso e lo scalogno. In una padella, far rinvenire 30 g d'olio d'oliva con lo scalogno poi aggiungere il cavolo. Cospargere di zucchero, un po' di sale e far cuocere a fuoco medio per una trentina di minuti (deve essere ancora leggermente croccante). Aggiungere i mirtilli e cuocere ancora per un quarto d'ora circa. Salare, pepare e servire caldo o tiepido con filo d'olio e un po' di prezzemolo. STAMPARE LA RICETTA

Source: undejeunerdesoleil.blogspot.com

Après les pâtes sans pâte ( Cannelloni de Comté et Pappardelle de céleri ), je continue sur ma lancée avec les risotti sans riz! En effet, après ma publication des tagliatelles de céleri il y a peu, inspirées de l'Arpège à Paris, Amélie de Cocotte & Cie me faisait remarquer que le chef Passard (restaurant l'Arpège - Paris) avait également imaginé, dans la même vague, un risotto de céleri! Ni une, ni deux, je me suis alors rappelée l'article sur les risotto sans riz que j'avais réalisé l'an passé (pour le Victoire Mag), avec notamment cette recette, inspirée cette fois de Thierry Marx, de risotto végé de soja! Si la réalisation peut paraitre fastidieuse (découpez les germes de soja en grains de riz) le résultat en vaut la peine. Et pour un bon compromis temps-résultat, je le prépare en verrine apéritive! ;-) J'ai un peu modifié celle de Thierry Marx (version petit budget ou deluxe ) point de vue ingrédients, mais la technique reste la même! A vous de jouer! Le risotto de soja, asperges et émulsion de coriandre, inspiration Thierry Marx Un risotto bluffant, à base de pousses de soja, coupées tels des grains de riz! Pour 6 personnes: 300 g de pousses de soja une botte d'asperges 2 échalotes 20 g de beurre 12,5 cl de crème fraîche 25 cl de vin blanc sec ½ botte de coriandre fraîche Sel, fleur de sel et poivre du moulin 1° Dégermez les pousses de soja et coupez-les en petits tronçons de la taille d’un grain de riz. 2° Nettoyez les asperges, ôtez la base dure, épluchez-les si nécessaire et détaillez-les en ½ cm d'épaisseur. 3° Dans un poêlon, faites réduire le vin blanc avec les échalotes hachées puis versez la crème, chauffez puis faites monter la sauce avec le beurre. Versez, éventuellement, un trait de jus de citron. Ajoutez ensuite la coriandre fraîche hachée, faites bouillir 1 min., assaisonnez, mixez, puis passez au chinois. Réservez. 4° Dans une poêle, faites fondre 1 noix de beurre et faites-y revenir les grains de soja et les asperges. Poivrez, salez, puis ajoutez 2 c. à s. de sauce à la coriandre et faites cuire environ 3 min en remuant avec une cuillère en bois, comme pour un risotto classique. 5° Au moment de servir, répartissez le risotto de soja, réchauffez et émulsionnez la sauce au mixer et versez-la sur le risotto. Décorez d'une pluche de coriandre ou d'une pointe d'asperge et terminez avec un peu de fleur de sel.

Source: squisitoo.blogspot.com

On en raffole ! Son goût frais, sa texture fluide et soyeuse nous ravit. Au quotidien, Sojasun Cuisine Fluide remplace la crème fraîche dans toutes nos recettes. En plus c’est bon pour notre équilibre et notre bien-être. Voici quelques idées gourmandes… A chacun(e) de s’en inspirer pour créer ses propres recettes salées ou sucrées… Indispensable dans son placard. Salé On parsème toutes les soupes de légumes de gouttelettes de Sojasun Cuisine. On assaisonne les salades vertes aux pousses germées d’une vinaigrette à l’huile de colza à laquelle on ajoute deux cuillerées de Sojasun Cuisine. On les parsème de graines de sésame dorées à la poêle. On ajoute deux cuillerées à soupe de Sojasun Cuisine à une vinaigrette à l’huile d’olive dans une salade de lentilles cuites dans un bouillon de légumes. On sert la salade tiède avec des petits lardons frits chauds et parfois un oeuf poché. On enrobe des concombres râpés parfumés de menthe ciselée ou des radis noirs pelés puis râpés, d’une brique de Sojasun Cuisine mélangée à une cuillerée à soupe de vinaigre de vin, d’une pincée de fleur de sel et de poivre du moulin. On nappe des tomates en rondelles généreusement recouvertes d’échalotes finement ciselées, entourées d’oeufs durs coupés en quartiers, d’une brique de Sojasun Cuisine mélangée à une cuillerée de vinaigre de Xérès, de 3 pincées de fleur de sel et de poivre du moulin. On parsème un oeuf dur râpé finement sur des poireaux cuits vapeur et on nappe de Sojasun Cuisine mélangée à quelques gouttes de vinaigre de vin, fleur de sel et poivre du moulin. On verse dans un oeuf évidé et décalotté, posé dans un coquetier, du Sojasun Cuisine mélangée à un trait de vinaigre balsamique, fleur de sel et poivre de Sitchuan moulu. Cette sauce légère accompagne délicieusement des asperges vertes cuites à la vapeur (des « mouillettes végétales » délicates). On détend la mayonnaise avec du Sojasun Cuisine pour une sauce plus légère et digeste. On en nappe des oeufs mayonnaise, les tranches de pain de mie toastées d’un club sandwich, on la mélange à une salade César, à un cocktail de crevettes… On mélange une cuillerée à café bombée de raifort en pot, 10 cl de Sojasun Cuisine à de la truite fumée ou du maquereau fumé effilochés. On les propose en amuse gueule sur des tartines de pain grillées ou des demi sucrines. A la façon « nems », on coupe en lanières des bâtonnets de surimi de crabe que l’on associe avec des courgettes crues râpées assaisonnées de Sojasun Cuisine et jus de citron, feuilles de coriandre ciselées et on enveloppe le tout dans des lamelles fines de courgettes crues. On fait dorer des champignons de Paris, une poêlée de légumes, des endives coupées en lanières ou des bâtonnets de carottes cuites à l’eau puis on les nappe d’une brique de Sojasun Cuisine. On laisse réduire légèrement pour obtenir une sauce nappante. Pour finir on poudre les légumes crémeux d’herbes ciselées. On incorpore en fin de cuisson des risottos deux à trois cuillerées à soupe de Sojasun Cuisine. On porte à ébullition une brique de Sojasun Cuisine, on ajoute deux cuillerées de parmesan râpé et on verse cette crème de parmesan sur des pâtes. On prépare une délicieuse sauce au citron pour napper des filets de poisson (saumon, merlan, cabillaud, colin, truite, espadon…) : on porte à ébullition une cuillerée d’eau avec le jus d’un citron, on ajoute une brique de Sojasun Cuisine. On mélange et on laisse bouillir deux minutes. La sauce devient onctueuse. C’est prêt. On dilue du lait de coco avec une brique de Sojasun Cuisine pour les currys de poulet ou d’agneau. On allège la sauce béchamel avec la moitié d’une brique de Sojasun Cuisine. On fouette deux oeufs avec une brique de Sojasun Cuisine, un peu de lait de soja et on verse cette crème dans les quiches aux légumes. On porte à ébullition une brique de Sojasun Cuisine avec une grosse cuillerée de moutarde. On fouette vivement. On sert cette sauce avec un steak grillé, une entrecôte. On déglace les sucs de cuisson d’une escalope de veau ou de dinde avec une brique de Sojasun Cuisine. On porte à ébullition (sans les escalopes dans la poêle) et on fait réduire deux minutes. Sucré On a testé quelques petites gourmandises sucrées en suivant les conseils du talentueux chef cuisinier Alain Passard (3 étoiles). Il remplace un oeuf et une partie du beurre par le même poids de Sojasun Cuisine Fluide. Les gâteaux sont plus légers et conservent leur moelleux. On préfère les petits moules individuels. D’autres gourmandises qu’on aime préparer : On verse la moitié d’une brique de Sojasun Cuisine dans cinq cuillerées à soupe de miel et on fait bouillir deux minutes en mélangeant. On nappe de cette sauce chaude, des demi pêches caramélisées dans le miel, des abricots pochés. On ajoute quatre gouttes d’extrait d’amande amère dans une brique de Sojasun Cuisine. On la fait tiédir et on la sert avec les crumbles à la sortie du four. On cisèle très finement une petite tige de romarin et on mélange à une brique de Sojasun Cuisine sur des fraises coupées en quatre. Sojasun Cuisine Fluide UHT 20 cl. 100% végétale, naturellement sans cholestérol et allégée en matières grasses, Sojasun Cuisine est bien plus qu’une alternative diététique. C’est un nouvel ingrédient culinaire à part entière pour une cuisine légère et inventive. Côté cuisine Avec sa texture fluide et onctueuse Sojasun Cuisine est parfaite pour toutes les cuissons et s’utilise à chaud sans restriction. Grâce à sa bnne tenue, elle apporte une touche de légèreté et de fraîcheur à toutes ls préparations chaudes. Cuisson traditionnelle : Pour réduire des sauces sucrées ou salées : mousseline, sauce au chocolat, déglaçage de cuisson de viandes ou poisson, sauce carbonara pour les pâtes, gratins, tartes salées et sucrées, etc. Au micro-ondes : Pour les poissons et papillotes, en association avec des herbes fraîches, un jus de citron, etc. Informations produit - Packs de 3 briques de 20 cl. - DLC : 8 mois à température ambiante - Prix public : 3,60€ - Au rayon des crèmes UHT - Dans toute la distribution moderne L’avis de la nutritionniste L’intérêt nutritionnel de Sojasun Cuisine Fluide 100% végétale, naturellement sans cholestérol et sans lactose. Allégée en matières grasses (17%), elle contient deux fois moins de calories qu’une crème UHT entière. Elle trouve donc sa place dans l’alimentation de celles et ceux qui souhaitent perdre du poids ou le maintenir. Sojasun en direct Le Club Sojasun Pour en savoir plus sur les bienfaits du soja, connaître les points de vente, s’abonner à Sojanews (2 numéros par an). Gratuit et sans obligation d’achat : www.sojasun.com ou 0810 111 444

Source: thymcitron2.blogspot.com

Je n’ai pas dit, mais j’adorais la apple pie du McDo ! Sa compote chaude cannelée juteuse dans son chausson pas tout à fait feuilleté, ce qui était la « tarte aux pommes » pour moi (et je n’en avais oublié il y a longtemps), jusqu’à ce que j’ai fait une tarte aux pommes maison, celle là, dont j’ai mangé un morceau, et l’envie de tartes aux pommes revient. J’ai fait une deuxième, feuilletée ultrafine, fort caramélisée, de façon comme si l’on tartine les pommes par dessus la feuilletée, forcément très sucrée, ce qui est parfaite avec une louche de crème fraîche vanillée. Et j’en rêve d’autres… Tarte aux pommes fines à sa compote Ingrédients 1 pâte sablée (pour un cercle à tarte à 24 cm de diamètre) 3 pommes - royal gala ( pomme très sucrée, faiblement acide avec une petite pointe d’amertume ; ferme et juteuse, très croquante  ) /elstar (pomme à chair blanche, sucrée et croquante qui fait une très bonne compote) beurre et sucre en poudre cannelle 1 gousse de vanille Progression Peler 2 pommes, les couper en petits dés et les faire cuire dans une casserole avec 20 g de beurre, 1 c. à soupe de sucre, la vanille fendue en deux, pincée de cannelle et un verre d’eau jusqu’à ce que vous obteniez une compote. Laisser refroidir. Allumer le four sur 180°, sortir la plaque du four et la tapisser d’une feuille de papier sulfurisé. Couper l’autre pomme en fines lamelles. Étaler la pâte sur un cercle à tarte. Répartir la compote en fine couche dessus, puis la pomme coupée en lamelles, saupoudrer de sucre, déposer des petites noix de beurre sur le dessus de la tarte et faire cuire 45 mn environ. NB. Vous pouvez ajouter quelques brindilles de romarin à la compote de pommes. oOo Tarte aux pommes caramélisées ultrafine cuite recto verso, nuage de  crème fraîche vanillée Ingrédients 1 rouleau de pâte feuilletée 2 pommes vertes, épluchées et épépinées 150 g de beurre 200 g de sucre en poudre 1 gousse de vanille 20 cl. de crème fraîche épaisse Progression Etaler la pâte feuilletée et la poser sur la plaque du four. Découper de fines lamelles de pomme à l’aide d’une mandoline et les déposer sur la pâte en les faisant se chevaucher. Réserver au réfrigérateur. Pendant ce temps, fouetter ensemble le beurre et le sucre. Préchauffer le four à 200°C. Sortir du réfrigérateur la pâte recouverte des quartiers de pomme et étaler la crème au beurre sur toute la surface. Enfourner et laisser cuire jusqu'à ce que les pommes commencent à dorer. Déposer alors sur la tarte une feuille de papier sulfurisé et une autre plaque, afin d’éviter que la pâte ne gonfle et pour maintenir les pommes en places. Retourner l’ensemble et laisser cuire jusqu’à ce que le fond ait bruni (compter environ 30 min). Sortir du four et tourner la tarte une nouvelle fois afin que les pommes soient à nouveau au-dessus. Laisser refroidir. Fendre la gousse de vanille en deux dans la longueur et récupérer les graines à l’intérieur. Les mélanger à la crème fraîche en fouettant, puis server cette crème fouettée avec la tarte. Servir la tarte tiède et la crème froide. Découper de jolis petits rectangles bien nets, et déposer  une petite quenelle de crème fouettée sur chacun d’eux. Ustensiles indispensables : un épépineur et une mandoline pour la préparation des pommes. oOo La plus grande difficulté pour la réalisation de tartes aux pommes, c’est peler et découper les pommes... Faites-moi la tarte de pommes d'Alain Passard! O      o

Source: delicesetcaprices.blogspot.com

Magrets de canard odeur agréable, qui nous fait penser à un moment de fête, hibiscus l'exotique, le mystérieux. Merci M. Passard Chef du Restaurant L'Arpège à Paris, vous qui cuisinez suivant l'inspiration du moment, et qui ne faîtes que des plats qui régalent notre palais, merci de partager ce plat avec nous. Je dévoile cette recette, je sais que tous vos admirateurs l' attende !!!!!! Pour nos Magrets de Canard à L'Hibiscus et Fondue d'Orange il nous faut : Pour 6 personnes 3 magrets de canard 10 + 70 g de fleurs d'hibiscus séchées (magasins bio) 2 oranges non traitées + 15 cl de jus d'orange 2 clous de girofle 1/2 étoile de badiane 1 pointe de muscade 1 pointe de couteau de cannelle 2 cuil. à soupe de vinaigre balsamique 3 cuil. à soupe de sauce soja 100 g de beurre salé 1 dl d'huile d'olive 40 + 20 g de sucre Fleur de sel Retirez l'excès de gras des magrets, incisez la peau en croisillons avec la pointe d'un couteau. Chauffez une poêle, cuisez les magrets 6 mn à feu vif peau dessous (au fur et à mesure enlevez le gras rendu) ; retournez, cuisez 4 mn à feu moyen. Enfermez les 4 mn entre 2 assiettes creuses chaudes. Mixez 40 g de sucre et 10 g de fleurs d'hibiscus, tamisez à travers une passoire fine. chauffez 8 dl d'eau dans une grande casserole. Au premier bouillon, ôtez du feu, ajoutez 70 g de fleurs d'hibiscus, girofle, badiane, muscade, cannelle, 20 g de sucre ; couvrez, infusez 30 mn ; Puis filtrez. Faîtes évaporer la moitié de cette infusion dans une casserole. Ajoutez d'un coup le beure morcelé en fouettant sans cesse. Ajoutez la sauce soja, vinaigre et sans des magrets récupéré dans l'assiette. Hors du feu, couvrez et gardez au chaud. Morcelez les oranges non pelées, mixez en fine purée avec le jus d'orange. Versez dans une casserole moyenne avec l'huile ; posez dans une grande casserole à demi remplie d'eau chaude, chauffez 10 mn à feu très doux. Salez à la fleur de sel. En même temps, préchauffez le grill du four. Poudrez la peau des magrets de sucre d'hibiscus, faîtes le fondre et dorer sous le gril. Hors du four, semez de la fleur de sel, tranchez les. Pour servir : verser la sauce dans 6 assiettes creuses et chaudes, posez les tranches de magret et une quenelle de fondue d'orange. MAGRETS DE CANARD A L'HIBISCUS & FONDUE D'ORANGE BONNE DEGUSTATION !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Source: mespetitesrecettessavoureuses.blogspot.com

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen David Toutain est certainement le chef parisien qui a eu le plus de presse depuis le début d’année. Formé chez Veyrat et Passard, l’ex-chef de l’Agapé Substance est parti autour du monde pour une année sabbatique avant de revenir à Paris pour ouvrir un restaurant à son nom dans le 7ème arrondissement fin décembre 2013. Je n’y suis pas encore allée mais les échos qui en viennent promettent un vrai parcours novateur et gourmand, où se jouent des associations chromatiques percutantes. On parle de sa cuisine comme inspirée « par la terre entière » mais aussi d’une grande poésie… J’ai hâte de la découvrir. A défaut de pouvoir vous parler par expérience de sa cuisine, j’ai dégoté cette petite recette ultra facile du chef qui vous permet de travailler un fromage comme un petit « paysage » qui mêle la douce chaleur de l’huile de noisette, avec le frisson du fromage glacé et le sucre épicé du confit de pomme verte. Vous pouvez préparer les ingrédients la veille et dressez quelques minutes avant de servir. Une jolie façon de proposer du fromage sans avoir à préparer un plateau complet. Quelques mots sur la Fourme d’Ambert AOP : C’est l’un des plus anciens fromages de France et donc d’Auvergne, région du Forez. Si vous avez la chance de trouver une fourme fermière, allez- y les yeux fermés, je la classe parmi les meilleurs fromages. Sa période de consommation optimale commence bien sûr en juin quand les vaches sont depuis quelques semaines en estive. C’est le plus doux des fromages bleus et aussi le plus onctueux. Vous pouvez commander sur le site Supeyres , une belle Fourme d’Ambert et lire les aventures de cette jasserie tout au long de l’année sur leur blog . Traditionnellement, les femmes passaient l'été en jasserie (ferme d'altitude) afin de préparer les fromages. Crumble vert à la Fourme d’Ambert et pomme verte confite par David Toutain pour 4 personnes (à préparer la veille) 250g de Fourme d’Ambert 1 pomme granny Smith 1/4 de baton de cannelle et 1 clou de girofle 500g d’eau et 50g de sucre pour le sirop Huile de noisette Huile d'olive Fleur de sel Zestes de citron une salade d’herbes (estragon, persil plat, cerfeuil, fines feuilles de roquette). Coupez la fourme en petits morceaux. Mettez-les au congélateur pour une nuit. Le lendemain, mixez les rapidement et grossièrement. Conservez ces miettes au congélateur. Préparez votre sirop pour le confit en faisant réduire l’eau, le sucre avec les épices jusqu’à l’obtention d’un sirop. Epluchez (ce que je n’ai pas fait) et coupez votre pomme granny en petits cubes sur lesquels vous versez le sirop brûlant. Conservez quelques heures au frais. Assaisonnez le confit avec un peu d’huile d’olive, des zestes de citron et une pincée de fleur de sel. Lavez et séchez les herbes. Assaisonnez les avec l’huile de noisette et un peu de fleur de sel. Déposez les dés de pomme verte confite dans le fond d’une assiette, ajoutez quelques herbes et les grosses miettes de fourme d’Ambert juste sorties du congélateur. Laissez-les revenir à température ambiante avant de servir. Pour ma part j’ai mis plus de salade que de fromage mais en réalité c’est la Fourme d’Ambert qui est l’honneur dans le plat. Super facile à faire et une jolie façon de proposer du fromage.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

Sur une idée d'Alain passard, les haricots verts rencontrent la pêches et les amandes. C'est une ode aux fruits et aux légumes de toute saison. On y retrouve des associations très créatives qui semblent évidentes tant elles sont justes. Haricots verts, pêches blanches et amandes fraîches Pour 4 personnes : 600 g de haricots verts extrafins 12 amandes fraîches 1 belle pêche blanche quelques branches de roquette 1 copeau de beurre salé 1 long trait d'huile d'olive quelques olives noires à la grecque quelques pincées de fleur de sel sel, poivre du moulin Préparation et cuisson : Équeuter les haricots verts puis les plonger dans une eau frémissante légèrement salée. Les faire cuire al dente, les récupérer dans une écumoire et les plonger immédiatement dans un saladier d'eau très froide (ajouter quelques glaçons si nécessaire) pour préserver leur couleur et stopper la cuisson. Les égoutter puis les faire rouler dans le beurre et l'huile d'olive. Détailler l pêche en 12 quartiers, décortiquer les amandes. Finition et service : Répartir les haricots verts dans les assiettes chaudes. Ajouter les quartiers de pêches, les amandes puis les feuilles de roquette. Parsemer de fleur de sel et donner quelques tours de poivre du moulin. Servir aussitôt. Un bon vieux herbie pour votre salade!

Source: lejardindadam.blogspot.fr

La tarte fleur aux pommes est une jolie tarte, rendue célèbre par Alain Passard. J'ai vu le concours organisé par le site 750g et ensuite la publication de Vanessa alors je me suis lancée.... C'est du boulot mais quel résultat.......belle, originale et délicieuse. C'est ma tarte aux pommes habituelle, pâte et compote faites maison- uniquement la décoration rappelle la jolie tarte d'Alain Passard. Pour la pâte: 125 g farine, 75 g beurre, 1 c.à s de sucre 1 c.à s de crème fraîche 1 œuf, 1 c.à café de levure chimique, sel, zeste de citron Pour la compote: - 3 pommes - 2 c.à.s de sucre - 20 g de beurre - cannelle 3-4 pommes : Ariane, Granny, Golden Les ingrédients pour la pâte doivent être à température ambiante. Versez la farine en pluie dans un récipient. Ajoutez les autres ingrédients puis pétrissez (crochets) au batteur électrique d'abord à vitesse lente puis rapide jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Formez une boule et laissez reposer pendant une heure au frigo. Épluchez et évidez les pommes. Râpez ou mixez les pommes Faites cuire les pommes avec le beurre, le sucre et la cannelle environ 5-8 minutes. Beurrez votre moule. Étaler la pâte et déposer la dans le moule. Couper les marges qui débordent. Étaler uniformément la compote sur la pâte à tarte Commencez la découpe des pommes : Enlever le trognon des pommes et découpez les pommes en deux. A l’aide d’un couteau économe découper de fines lamelles les plus longues possibles en gardant 1 à 2 mm de peau. Enrouler ces lamelles sur elles-mêmes en leur donnant la forme d’une rose et déposer sur la pâte, côté peau vers le haut. Une fois toutes les roses placées sur l'ensemble de la tarte, saupoudrer d'un peu de sucre. Enfourner dans le four préchauffé à 180°C pendant environ 30 minutes. Servir avec du caramel beurre salé ou simplement saupoudrée avec du sucre glace. Bon Appétit !!!!!! Imprimez- Print

Source: leblogdecata.blogspot.fr

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2021 ® v3 - Contact
';