marinade pour brochette de poulet | marinade pour brochette poulet | marinade pour brochettes de poulet | marinade pour brochette de poulet | recette salade de pates | marinade pour brochette poulet
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Si vous avez suivi mes derniéres aventures culinaires, vous avez pu lire que j'ai eu la chance d'être conviée à passer une journée au potager d'Alain Passard . Un beau panier garni des légumes nous avait gentiment été offert à l'issue de cette belle journée. Dedans se trouvait une botte d'une dizaine d'asperges blanches. Je dois bien avouer que depuis que j'ai mon blog, cela fait la seconde fois que je cuisine des asperges. La première fois c'était pour faire un cappucino de crevettes aux asperges & aux oeufs de saumon . Je ne sais pas pourquoi mais je n'en achète jamais et pourtant je les apprécies. Alors pour ce coup-ci, j'ai voulu les cuisiner comme au potager d'Alain Passard c'est-à-dire poêler. A la lecture de la recette, vous verrez que c'est ultra simple, que ça ne mérite même pas d'être sur le blog. En tous les cas, à table, je fus ravie de découvrir que mon fiston a apprécié ces légumes. Ingrédients : - 1 dizaines d'asperges blanches - du beurre - du persil plat - de la fleur de sel aux trois poivres (offert par le site Edélices ) Préparation : Epluchez les asperges. Coupez-les en morceaux. Ciselez du persil plat à votre convenance. Faites fondre du beurre dans une poêle et ajoutez-y ensuite le persil plat et les asperges jusqu'à ce qu'elles soient croquantes et cuites. En fin de cuisson, dressez vos asperges dans les assiettes et parsemez de fleur de sel aux trois poivres. Dégustez aussitôt. IMPRIMER LA RECETTE

Source: philomavie.blogspot.com

Article écrit et réalisé par  Very Easy Kitchen C’est la pleine saison de la tomate et des figues. Autant j’adore la tomate, autant je n’aime pas la figue mais en voyant la recette d’Alain Passard dans le Régal de la rentrée, je me suis dit qu’il fallait tester ce gazpacho tomates et figues. Il est hyper rapide à faire et permet de faire le plein de vitamines et sels minéraux. Ayant rapporté de belles tomates du jardin d’Annecy : des Roma, des Marmande et de belles Cornue des Andes (mes préférées car très denses, peu juteuses et avec moins de pépins que les autres), j’en profite pour tester également une recette de tomates en dessert. Après avoir essayé les Tomates aux 12 saveurs  (une merveille de Passard), voici que je teste la tomate farcie aux nougats d’Eric Fréchon également dans le dernier Régal de septembre (Eric Fréchon 3 étoiles au Bristol à Paris). Gaspacho de tomates et de figues selon Alain Passard  Pour 4 personnes  500 g de tomates bien mûres pelées : mélange de Cornue des Andes et de Marmande 200 g de figues bien mûres et pelées  2 oignons nouveaux  quelques éclats de piments verts  huile d’olive  poivre noir  sauge  et pour accompagner des palets de chèvre frais (ne sont pas dans la recette d’origine).  Dans un blender ou au mixer girafe, mixez finement es tomates, les figues, le piment vert et les oignons. Rallongez avec un peu d’eau glacée si le mélange est très épais. Placez au frais au moins deux heures avant de servir. Servez avec un morceau de chèvre frais. Poivrez largement et salez. Décorez avec des petites feuilles de sauge, quelques gouttes d’huile d’olive et servez avec du pain grillé.   Plus surprenante la seconde recette de tomates servies en dessert. Tomates farcies au nougat selon Eric Fréchon  Pour 4 personnes    8 petites tomates (en grappe environ 3/4 cm de diamètre)  200 g de nougat mou  8 cuillères à soupe de miel de fleurs  1 gousse de vanille  3 petits bâtons de cannelle  1 badianes (anis étoilé)  1 cuillère à soupe de coriandre en grain  Faites bouillir le miel puis ajoutez toutes les épices : la vanille fendue en 2, la cannelle, l'anis étoilé et la coriandre. Laissez infuser jusqu'à refroidissement complet et passez le tout au chinois.   Coupez les tomates en 2 aux 3/4 de leur hauteur pour faire un chapeau. Évidez-les. Concassez grossièrement le nougat.   Préchauffez le four à 80/100°C . Disposez les tomates dans un plat à gratin avec le chapeau sur le côté. Garnissez-les tomates de nougat. Versez le miel sur les tomates avant d'enfourner.    Enfournez et faites cuire pendant 45 minutes en arrosant fréquemment les tomates avec le miel du plat. Lorsque les tomates sont confites, couvrez-les de leur chapeau et servez-les nappées de leur jus de cuisson. Servez avec une boule de glace au lait d’amandes ou une belle cuillère de yaourt à la grecque. Le gaspacho est une vraie réussite. Il est fruité et très équilibré. Je suis plus partagée sur la tomate farcie au nougat notamment par la saveur prononcée de la coriandre qui l'emporte un peu dans la recette. Je vous conseille de diminuer la quantité de coriandre en grains. Je préfère la tomate aux 12 Saveurs dans le registre de la tomate en dessert. Ces deux recettes ne sont pas présentées avec des photos mais dans de petits encarts dans Régal. il aurait été facile de les rater mais cela aurait vraiment dommage. L'été finira dans un mois. Profitons encore des beaux légumes.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

La première fois que j'ai rencontré Emilie c'était dans le potager d'Alain Passard . Nous n'avons échangé que quelques mots. Ayant récupéré le nom de son blog, j'ai pu découvrir son univers. C'était clair, je venais de passer une journée avec une de ces filles rares, si talentueuses, dotées d'une vraie gentillesse et qui ne se font pas mousser. J'étais bluffée, sous le charme, presque amoureuse de chaque photo ou post. Quand Emilie a sorti son livre Je cuisine poétique aux éditions Pyramid , c'était comme une évidence. Quel éditeur* aurait pu résister à ce qu'elle fait ? Des photos joliment stylisées, qui font rêver, empreintes de douceur, d'humour, de vérité. Des idées créatives, des recettes gourmandes. Et pour les textes, pareil. Je cuisine poétique est dans les tons roses et bleutés. Il retranscrit un univers féminin laissant libre cours à l'imaginaire : Marie-Antoinette, Alice au pays des merveilles, Marcel Proust... C'est un cadeau idéal pour une fille ou un homme qui veut faire plaisir à ses amies avec des plats déclinés dans tous les tons de rose que propose la nature. Entre deux galettes , j'avais invité une amie à venir prendre le thé et donc le goûter. Cette recette de brioches aux pralines roses était tout à fait appropriée (le titre de la page est "un goûter entre filles", c'était un signe, non ?). Contrairement à Emilie, j'ai concassé les pralines au lieu de les réduire en poudre et j'en ai mis le double (100 g au lieu des 50 g de la recette initiale). Oui, je suis gourmande.... Pour le lait, j'ai dû en mettre un peu plus que les 3 cuillères à soupe ; j'en ai mis aussi le double, donc 6. Sans cela, je trouvais ma pâte trop sèche. Il y aura une suite à ce livre : Je cuisine champêtre . J'ai hâte ! Bientôt, je vous parlerais d' Amélie , elle est la co-créatrice de cette collection avec Emilie. Avec elle, c'est : je cuisine naturel . Vous aimerez aussi, j'en suis sûre. *Emilie a réalisé les photos du livre Les intolérances alimentaires de Flo Makanai , écrit les recettes de Marshmallows et bonbons fraise aux éditions Larousse, écrit et photographié Smarties aux éditions Marabout. Et j'ai appris ce soir qu'elle avait réalisé quelques photos du dernier livre de Clothilde Dusoulier ( Chocolate & Zucchini ). Brioches aux pralines roses Pour 6 briochettes joufflues 300 g de farine 1 sachet de levure de boulanger 20 g de sucre 6 cuillères à soupe de lait tiède 2 oeufs 1 grosse pincée de sel 100 g de beurre 100 g de pralines roses concassées Préparation.  Préchauffer le four à 30/40°C. Dans un récipient, mélanger la farine avec la levure. Faire un puits au milieu et y verser le lait. Bien mélanger et ajouter les oeufs , le sucre, le sel et le beurre coupé en petits morceaux. Bien pétrir pour obtenir une pâte homogène. Former une boule, la disposer dans un plat. Couvrir d'un torchon. Enfourner dans le four éteint et laisser gonfler pendant 1h30 environ. Etaler la pâte grossièrement en un rectangle assez épais. Répartir les pralines roses concassées et replier la pâte plusieurs fois. Séparer la pâte en 6. Former une boule et en former une petite sur le dessus sans la détacher de la pâte. Disposer chaque briochette dans des moules à muffin. Couvrir d'un torchon et laisser reposer encore 1h00 à 1h30. Cuisson et service.  Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pendant 30 minutes. Laisser tiédir quelques minutes à la sortie du four. Démouler et laisser refroidir sur une grille.

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Vacances. La vie d'une pomme de terre c'est parfois prendre une teinte un peu girly. A l'origine, des betteraves cuites en croûte de sel façon Alain Passard qui sont devenues pour certaines un peu trop salées (d'ailleurs je ne m'explique pas bien encore ce mystère) et que je ne voulais pas jeter. De l'autre, des pommes de terre ramassées dans le potager et qui ne demandaient qu'à être dégustées en purée. La touche de vanille est venue toute seule, pour apporter de la rondeur à l'ensemble avec une huile d'olive bien parfumée. Si vous n'en avez pas, un beurre doux au bon goût de noisette ira parfaitement. Pour aller avec ces arômes de terre et de sucre, j'ai réalisé des grillades de porc à la plancha. Quelques pluches de persil, et voilà, c'est prêt. A table ! Purée de pommes de terre rose à la vanille, grillade de porc à la plancha Pour 4 personnes 800 g de pommes de terre 1/2 tranche de betterave cuite 1/5 de gousse de vanille 6 cuillères à soupe d'huile d'olive 4 grillades de porc sel, poivre quelques pluches de persil plat Préparation et cuisson de la purée de pommes de terre.  Peler les pommes de terre et les faire cuire à l'eau bouillante sans sel pour des betteraves cuites en croûte de sel, sinon bien sûr saler l'eau. Lorsqu'elles sont cuites les égoutter puis les passer au moulin à légumes. Détailler en très petits cubes la betterave et les ajouter à la purée. Récupérer les graines de vanille et les mélanger avec l'huile d'olive. Ajouter ce mélange petit à petit dans la purée obtenue jusqu'à la consistance et au goût désiré (ajouter un peu d'eau si elle est trop sèche). Poivrer. Mélanger un dernière fois. Réserver au chaud. Préparation et cuisson des grillades de porc.  Verser un peu d'huile sur la plancha et la faire chauffer sur feu moyen. Faire saisir les grillades de porc préalablement salées et poivrées sur les deux faces. Poursuivre la cuisson sur feu doux pour ne pas dessécher la viande. Finition et service. Répartir la purée de pomme de terre dans chaque assiette et disposer les grillades de porc. Parsemer de quelques pluches de persil plat et finir par quelques gouttes d'huile d'olive à la vanille si il vous en reste. Servir de suite.

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Comme disait le lapin dans Alice au Pays des Merveilles : « En r'tard, en r'tard , je n'ai pas l' temps de dire au r'voir, je suis en r'tard, en r'tard. » Soyons donc bref et efficace , donc possiblement pas au top de la funkitude inspirée. Mais avant d'être efficace, un message liminaire néanmoins informatif : le carnage continue chez les vétérans des médias de notre plat pays. Après l’éjection de la plante verte de la télé, PPDA , c’est maintenant la fin des haricots pour Jean-Pierre Coffe , passé à la moulinette des nouvelles grilles de rentrée sur France Inter. Bon, après j’arrête avec ça, mais quand même ! là encore, c’est pas que je sois fan, mais pour le coup, l’écouter le samedi midi dans ma cuisine, c’est une petite habitude qui me plaisait bien, aussi mémé que ça paraisse. Surtout, j’ai un peu de difficulté à concevoir le bien-fondé de la décision : 70 ans, d’accord, mais sûrement toutes ses dents zozotantes, et une bonne audience dont je vois mal l’intérêt d’être reprise par une blonde, quelque soit sa fraîcheur , vu que radio = pas télé = cheveux gras acceptés . Bref, j’étais un poil attristée en entendant ce petit chauve raconter, un mini tremolo dans la voix, comment la direction l’avait appelé quelques jours plus tôt pour l’informer bien cordialement que ce serait sa dernière émission. Fin du message liminaire néanmoins informatif Ah non , c'est pas la fin en fait, jamais deux sans trois : j'entends dans mon oreillette que Louis Bozon aussi s'en va de France Inter et du Jeu des Mille Euros . Et non je n'ai pas honte de l'écrire haut et fort : j'aime le Jeu des Mille Euros ! Banco, banco ! Snif. A part ça, lundi dernier, une fois n’est pas coutume , grosse journée people . Ça commence de bon matin : séminaire pour une grande marque de cosmétiques – et mode, et joaillerie, et autre nécessaires futilités – qui commence avec un C et finit avec un L, pour lequel quelqu’un avait eu la bonne idée de suggérer une intervention d’ Alain Passard . Je vous raconte même pas les manigances que j’ai du trouver pour créer un lien pertinentissime entre l’arrogance de l’oignon et la créativité de la crème de jour . Toujours est-il que lui et son jean étaient bien là, et que j’ai pu discuter au moins 12 minutes 33 avec lui (à peu près, hein, j’ai pas compté). Et en plus j’ai son numéro de portable (et c’est pas parce que c’est pas lui qui me l’a donné que ça compte pas). Comment ça, so what ? what else , plutôt ! Non, toujours pas ? ben quand même, je persiste avec mon mode ultra happy face depuis mon petit quart d’heure de papotage avec the idole (non mais te vexe pas JP , toi c’est pas pareil, tu le sais bien). Après cette grosse journée pleine d’escaliers, de stress et de chaleur, sur qui je tombe ? Pierre Hermé . Yes indeed (je sais, il faut que j’arrête avec les yes indeed mais ça veut dire ce que ça veut dire, donc). Il se trouve que j’étais plutôt au bon endroit , plutôt au bon moment (je garderai bien sûr la chose secrète histoire de préserver la sécurité de l’idole de beaucoup d’entre vous). Je l’aurais bien salué mais il m’avait pas l’air dans l’esprit Infiniment jovial , ni Carrément enjoué (notez la private joke tellement créative , svp). Puis Gilles Marchal (mais si, l’ancien pâtissier du Bristol, maintenant directeur de création de la Maison du Chocolat). Et pour finir, dîner à une table et demie de Carole Bouquet et Michel Blanc. Oui je sais on s’en fout , mais ça clôturait bien la journée. Bon, et bien après ça, je vous annonce que, moi aussi, je vous quitte . Pas pour de vrai de toute la vie, juste le temps de recharger les batteries après ces mois d'innovation qui mettent fin à ma brillante carrière avortée de marketeuse, de préférence loin, et de préférence là où on parle fluently le cookie . [ AHHHH ! Interruption intempestive : coup de téléphone du bureau d'Alain Passard me demandant quand je suis dispo pour passer une matinée en cuisine à l'Arpège :-) Comme quoi il écoute quand je parle, lui ... Quand tu veux ! Puis tout à coup : stress ! ] Sur ce, je vous laisse avec une recette de Pain d’épices au pralin , directement concoctée par Mr Lenôtre (pour la recette initiale) et moi (pour quelques modifs dont le coup du pralin) . Mielleux, moelleux, fondant , parfait selon moi, avec cette petite note de pralin juste ce qu’il faut : mon premier d’une longue série de pain d’épices. Mais avant, quelques petites choses réalisées après l’atelier Tomates et Concombre auquel j’ai participé mardi avec quelques blogueuses, dont MissBonBon , Requia et Sophie . Je suis repartie de là avec plein d’idées et quinze kilos de tomates diverses : noire de Crimée, cœur de bœuf, kumato, orange Bourgoin, ananas (comme une cœur de bœuf, mais jaune, très sucrée et charnue), cœur de pigeon … Bilan : j’adore la tomate, et elle risque d’en voir de toutes les couleurs ces prochains temps. En attendant le retour des vacances et d’autres recettes tomatées entre deux Mont-Blanc chez Angélina, un tartare de tomate noire de Crimée et concombre, rafraîchissant et bien assaisonné, servi avec de la tomate ananas juste couverte d’un filet d’huile d’olive, et un sorbet de tomate orange (tomate Bourgoin), agrémenté de quelques cerises , à déguster seul ou avec une salade de fruit (mais en salé aussi, remarquez). Pas mal, pas mal du tout. A dans quelques semaines :-) *** Sorbet de tomate orange et cerises 6 tomates Bourgoin (tomates oranges) 2 tomates rondes 10 cerises 60cL d’eau 60g de sucre Faire chauffer l’eau et le sucre, laisser bouillir 2 minutes puis laisser refroidir. Laver les tomates, retirer le pédoncule, les couper en morceau. Retirer le noyau des cerises. Mixer le tout et filtrer. Ajouter le sirop, mélanger et placer au frais au moins une heure. Faire prendre en sorbetière 20/25 minutes. *** Tartare de tomate noire de Crimée Pour 2 1 tomate noire de Crimée ¼ de concombre 2 gousses d’ail 1 échalote 1 cc de jus de citron 1 ou 2 cs d’huile d’olive Quelques feuilles de menthe sel, poivre Laver la tomate, la couper en dés et la faire égoutter dans une passoire. Laver le concombre, le faire dégorger quelques minutes puis le couper en tout petits morceaux. Emincer l’échalote, écraser l’ail en purée. Mélanger le tout dans un bol puis répartir dans deux cercles. *** Pain d’épices (de Gaston Lenôtre et moi) pour un grand moule à cake Entre parenthèse, les proportions d’origine 300g de miel (350g) 50g de pralin 40g de sucre roux 250g de farine T55 (125g de farine T55 et 125g de farine complète T110 (ou farine de seigle) 1 sachet de levure chimique 2 oeufs moyens 100ml de lait 1cc de quatre épices (1/8 cc de cannelle, 1/8 cc de anis vert, 1/8 cc de gingembre, 1/8 cc de cardamome) Préchauffer le four à 180°C. Dans une casserole, faire fondre le miel et le sucre à feu doux. Réserver Mélanger la farine, le pralin, la levure, les oeufs, le lait, les épices puis le miel tiède. Mélanger au fouet pour obtenir une pâte bien homogène. Verser dans un moule à cake jusqu'au trois quarts et cuire environ 45 min en couvrant avec une feuille de papier alu à mi-cuisson. Pour ma part je l'ai cuit un peu plus d'une heure, car le coeur était en coeur liquide après 45 minutes. Démouler chaud et laisser refroidir sur une grille. Le conseil du chef : envelopper le pain d'épices dans du papier film et le laisser reposer 24 heures, il n'en sera que plus moelleux et parfumé. C'est vrai.

Source: tronchedecake.blogspot.com

Vous qui êtes des lecteurs réguliers, bref mon fan club adoré (je suis en tongs du coup les chevilles qui enflent c'est pas grave) vous vous souvenez sûrement de ce billet: " des fraises en hiver? t'es pas ouf toi?! " Billet où je me faisais militante passionnée de la cause du défi pour la terre de Nicolas Hulot. Nicolas Hulot c'est un peu notre Leonardio DiCaprio national, un pourfendeur ultramediatisé des pollueurs et gaspilleurs. Quand on m'a proposé de proposer de concocter des recettes de saison faciles à préparer j'ai sauté sur l'occasion. Et le tout pro-bono. Pour me "remercier" mon portrait ( ici pour les curieux que vous êtes) est parmi ceux de chefs de renom: Julie Andrieu , Marc Veyrat , Jean Montagard , Alain Passard , Michel Bras , Cyril Lignac et la blogueuse star Anne ! La première de mes recettes est mon quinoa façon taboulé(recette à découvrir sur ce lien) : La seconde, je vous la laisse découvrir sur le site: Houmous de petits pois Télécharger le livret du défi pour la Terre pour fair ses courses ! N'oubliez pas de jouer à mon jeu: partager votre brunch pour la bonne cause, 5 DVDs Kitchen connection à gagner! (date limite pour participer: 31 juillet!) A lire également: - ma rubrique éco-citoyen! - ma rubrique c'est la crise! - ma rencontre avec Cyril Lignac - shopping écolo-chic

Source: lacuisinedebabeth.blogspot.com

Je n’ai pas dit, mais j’adorais la apple pie du McDo ! Sa compote chaude cannelée juteuse dans son chausson pas tout à fait feuilleté, ce qui était la « tarte aux pommes » pour moi (et je n’en avais oublié il y a longtemps), jusqu’à ce que j’ai fait une tarte aux pommes maison, celle là, dont j’ai mangé un morceau, et l’envie de tartes aux pommes revient. J’ai fait une deuxième, feuilletée ultrafine, fort caramélisée, de façon comme si l’on tartine les pommes par dessus la feuilletée, forcément très sucrée, ce qui est parfaite avec une louche de crème fraîche vanillée. Et j’en rêve d’autres… Tarte aux pommes fines à sa compote Ingrédients 1 pâte sablée (pour un cercle à tarte à 24 cm de diamètre) 3 pommes - royal gala ( pomme très sucrée, faiblement acide avec une petite pointe d’amertume ; ferme et juteuse, très croquante  ) /elstar (pomme à chair blanche, sucrée et croquante qui fait une très bonne compote) beurre et sucre en poudre cannelle 1 gousse de vanille Progression Peler 2 pommes, les couper en petits dés et les faire cuire dans une casserole avec 20 g de beurre, 1 c. à soupe de sucre, la vanille fendue en deux, pincée de cannelle et un verre d’eau jusqu’à ce que vous obteniez une compote. Laisser refroidir. Allumer le four sur 180°, sortir la plaque du four et la tapisser d’une feuille de papier sulfurisé. Couper l’autre pomme en fines lamelles. Étaler la pâte sur un cercle à tarte. Répartir la compote en fine couche dessus, puis la pomme coupée en lamelles, saupoudrer de sucre, déposer des petites noix de beurre sur le dessus de la tarte et faire cuire 45 mn environ. NB. Vous pouvez ajouter quelques brindilles de romarin à la compote de pommes. oOo Tarte aux pommes caramélisées ultrafine cuite recto verso, nuage de  crème fraîche vanillée Ingrédients 1 rouleau de pâte feuilletée 2 pommes vertes, épluchées et épépinées 150 g de beurre 200 g de sucre en poudre 1 gousse de vanille 20 cl. de crème fraîche épaisse Progression Etaler la pâte feuilletée et la poser sur la plaque du four. Découper de fines lamelles de pomme à l’aide d’une mandoline et les déposer sur la pâte en les faisant se chevaucher. Réserver au réfrigérateur. Pendant ce temps, fouetter ensemble le beurre et le sucre. Préchauffer le four à 200°C. Sortir du réfrigérateur la pâte recouverte des quartiers de pomme et étaler la crème au beurre sur toute la surface. Enfourner et laisser cuire jusqu'à ce que les pommes commencent à dorer. Déposer alors sur la tarte une feuille de papier sulfurisé et une autre plaque, afin d’éviter que la pâte ne gonfle et pour maintenir les pommes en places. Retourner l’ensemble et laisser cuire jusqu’à ce que le fond ait bruni (compter environ 30 min). Sortir du four et tourner la tarte une nouvelle fois afin que les pommes soient à nouveau au-dessus. Laisser refroidir. Fendre la gousse de vanille en deux dans la longueur et récupérer les graines à l’intérieur. Les mélanger à la crème fraîche en fouettant, puis server cette crème fouettée avec la tarte. Servir la tarte tiède et la crème froide. Découper de jolis petits rectangles bien nets, et déposer  une petite quenelle de crème fouettée sur chacun d’eux. Ustensiles indispensables : un épépineur et une mandoline pour la préparation des pommes. oOo La plus grande difficulté pour la réalisation de tartes aux pommes, c’est peler et découper les pommes... Faites-moi la tarte de pommes d'Alain Passard! O      o

Source: delicesetcaprices.blogspot.com

Magrets de canard odeur agréable, qui nous fait penser à un moment de fête, hibiscus l'exotique, le mystérieux. Merci M. Passard Chef du Restaurant L'Arpège à Paris, vous qui cuisinez suivant l'inspiration du moment, et qui ne faîtes que des plats qui régalent notre palais, merci de partager ce plat avec nous. Je dévoile cette recette, je sais que tous vos admirateurs l' attende !!!!!! Pour nos Magrets de Canard à L'Hibiscus et Fondue d'Orange il nous faut : Pour 6 personnes 3 magrets de canard 10 + 70 g de fleurs d'hibiscus séchées (magasins bio) 2 oranges non traitées + 15 cl de jus d'orange 2 clous de girofle 1/2 étoile de badiane 1 pointe de muscade 1 pointe de couteau de cannelle 2 cuil. à soupe de vinaigre balsamique 3 cuil. à soupe de sauce soja 100 g de beurre salé 1 dl d'huile d'olive 40 + 20 g de sucre Fleur de sel Retirez l'excès de gras des magrets, incisez la peau en croisillons avec la pointe d'un couteau. Chauffez une poêle, cuisez les magrets 6 mn à feu vif peau dessous (au fur et à mesure enlevez le gras rendu) ; retournez, cuisez 4 mn à feu moyen. Enfermez les 4 mn entre 2 assiettes creuses chaudes. Mixez 40 g de sucre et 10 g de fleurs d'hibiscus, tamisez à travers une passoire fine. chauffez 8 dl d'eau dans une grande casserole. Au premier bouillon, ôtez du feu, ajoutez 70 g de fleurs d'hibiscus, girofle, badiane, muscade, cannelle, 20 g de sucre ; couvrez, infusez 30 mn ; Puis filtrez. Faîtes évaporer la moitié de cette infusion dans une casserole. Ajoutez d'un coup le beure morcelé en fouettant sans cesse. Ajoutez la sauce soja, vinaigre et sans des magrets récupéré dans l'assiette. Hors du feu, couvrez et gardez au chaud. Morcelez les oranges non pelées, mixez en fine purée avec le jus d'orange. Versez dans une casserole moyenne avec l'huile ; posez dans une grande casserole à demi remplie d'eau chaude, chauffez 10 mn à feu très doux. Salez à la fleur de sel. En même temps, préchauffez le grill du four. Poudrez la peau des magrets de sucre d'hibiscus, faîtes le fondre et dorer sous le gril. Hors du four, semez de la fleur de sel, tranchez les. Pour servir : verser la sauce dans 6 assiettes creuses et chaudes, posez les tranches de magret et une quenelle de fondue d'orange. MAGRETS DE CANARD A L'HIBISCUS & FONDUE D'ORANGE BONNE DEGUSTATION !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Source: mespetitesrecettessavoureuses.blogspot.com

2 recettes coup de cœur à croquer en novembre : L’entrée : Tapas au kaki et au saumon fumé sur lit d’endives de Cyril Lignac Le kaki vous ne connaissez pas ? C’est le fruit de l’automne originaire de la Chine et la Corée : il se déguste une fois par an lors de la fête de mi- automne avec les Moon cake et un fruit noir exotique le châtaigne d’eau (voir mon billet sur les Moon cakes ici ). Le kaki contient de nombreuses substances bioactives qui lui confèrent un fort potentiel antioxydant. Utiliser un kaki bien mûr : Il se glisse en petits dés dans les salades d’endives qui elles-mêmes contiennent des fibres pour réguler le transit ; des oligoéléments et du potassium, pour contrôler la pression artérielle. Avec le saumon gorgé d’Oméga 3, c’est encore mieux ! Les saveurs s’accordent bien d’ailleurs. Tapas de kaki, endive et saumon fumé de Cyril Lignac Ingrédients pour 6 personnes : 2 tranches de saumon fumé découpées en lamelles 1 kaki persimmon 1 oignon nouveau avec sa tige (j’ai omis !) 1 citron vert 6 feuilles d’endive Huile d’olive Sel et poivre Découper le kaki en petits cubes. Placer dans chaque feuille d’endive une fine lamelle de saumon fumée puis d’une zester et de fines rondelles d’oignon nouveau. Assaisonner avec un trait d’huile d’olive, saler et poivrer. oOo Le souper : La recette toute branchée publiée juste samedi dernier par le chef trois étoiles de L’Arpège à Paris ; Alain Passard : les légumes sont soupe au lait ! Les légumes de tous les couleurs sont râpées en fines rubans à l’aide d’une mandoline et ensuite faites cuire dans le lait à ébullition juste pendant 3 minutes avant d’être mixé au blender. La touche magique finale est grâce au goût d’une cuillerée de moutarde de Dijon ! Mes légumes sont oignon nouveau frais avec tige(1), carottes fane (1 botte), courgette verte(1), radis noir(1), navet mauve(1), panais(1), fenouil (1/2). La soupe de lait aux légumes croquantes d’Alain Passard ( Le point.fr ) « Ce matin, place au velouté de légumes avec une palette de couleurs complètement folle : du vert, du jaune, du blanc, du mauve, du pourpre, du rouge, du noir... Commencez par faire chauffer du lait dans votre casserole, ajoutez un généreux trait d'huile d'olive et un beau copeau de beurre salé. Râpez à la mandoline vos légumes : carottes jaunes, carottes blanches, carottes oranges, courgettes vertes, courgettes jaunes, radis rouges, navets mauves, fenouil... On croirait des cheveux d'ange ! Lorsque le lait est à ébullition, déposez votre farandole de légumes dedans. Quelles magnifiques essences de terre. Après trois minutes de cuisson, laissez tiédir trois minutes l'ensemble en déplaçant votre casserole au coin du fourneau. Mettez tous vos légumes et presque tout votre lait dans un blender. La saveur mystère ? Disséminez une cuillère de moutarde fine. C'est parti pour mixer tous les ingrédients durant trois minutes. Versez votre velouté de légumes dans une assiette creuse. Ajoutez le restant du lait pour peaufiner votre texture. Pas besoin d'assaisonnement puisque la moutarde s'en sera malicieusement chargée. Dispersez quelques traits d'huile d'olive en spirale. Il n'y a plus qu'à savourer. Bonne table! »

Source: delicesetcaprices.blogspot.com

Un dessert aérien et fruité, une idée d'Alain Passard, le chef de l'Arpège à Paris. On a tellement adoré, que l'on a réalisé deux fois cette recette ce week-end! Le résultat est surprenant, et le mariage avocat/chocolat fonctionne à merveille. J'ai limité le sucre, lobotomisée par ma nouvelle obsession des indices glycémiques, mais libre à vous d'augmenter la dose. Pour que le soufflé monte, il faut suivre quelques règles listées ci-dessous. Les secrets pour un soufflé sucré réussi: - utiliser des œufs à températures ambiantes. - ajouter une pincée de sel pour aider les blancs à monter. - beurrer les moules et sucrer les parois. - laisser les moules au quinzaine de minutes au réfrigérateur avant cuisson. Pour deux personnes: - 1 avocat - 2 blancs d'oeuf - 2 cs bombées de sucre - 2 carrés de chocolat noir 90% 1- Mixer la chair de l'avocat avec le sucre. 2- Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. 3- Mélanger doucement les blancs avec la purée d'avocat sucrée. 4- Déposer dans deux moules. Ajouter un carré de chocolat noir au centre de la préparation. Oublier 15 minutes au réfrigérateur. 5- Cuire 8 minutes dans un four préchauffé à 210 degrés. Le soufflé est prêt quand il commence à dorer.

Source: lesamoursperissables.blogspot.com

Une envie de tarte aux pommes en attendant le printemps! Les tartes je les aime avec beaucoup de pommes. Je me suis inspirée de Philippe Conticini et d'Alain Passard. Une découpe de pommes en fines lamelles et arrosées d'un sirop comme préconise Philippe Conticini pour confire les pommes. Une pâte feuilletée inversée maison (dont vous trouverez la recette Ici ). Une cuisson lente pour ne pas agresser le fruits et une disposition des feuilles de pomme comme pour en faire une rose, clin d'œil à Alain Passard . Le résultat? Une tarte avec une bonne épaisseur de pommes, confitent en dessous et légèrement séchées sur le dessus et un vrai goût de pomme, pas trop sucrée, juste ce qu'il faut! Ma petite touche, le sirop à la fève Tonka, qui apporte la douceur à cette rose délicate. Allez, on y va ! Ingrédients pour un cercle de 20 cm 250g de pâte feuilletée inversée maison (ou pâte feuilletée surgelée pur beurre) 3 pommes Pink Lady 50g de sucre en poudre 50g d'eau 30g de beurre 1 fève Tonka Préchauffer le four à 150° position chaleur tournante. Étaler la pâte finement et foncer un cercle posé sur une plaque perforée recouverte d'un silpat ou tout simplement dans un moule moule à tarte après l'avoir graissé. Bien appuyer sur les bords afin de faire adhérer la pâte. Piquer le fond avec une fourchette et réserver au frais. Évider les pommes avec un vide pomme et les trancher très finement avec une mandoline. Préparer le sirop avec l'eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition et laisser sur le feu 2 à 3 minutes. Ajouter le beurre. Râper la moitié d'une fève Tonka, remuer l'ensemble.. Le sirop doit napper la cuillère. Sortir le fond de tarte du frigo et disposer les feuilles de pomme jusqu'au bord supérieur. Entre chaque couche de pomme, les badigeonner de sirop à la fève Tonka. Pour terminer la tarte couper les rondelles en 2 et faire une jolie rosace sur le dessus. Enrouler une rondelle afin de faire un petit bouton de rose et la placer au centre. Badigeonner de sirop et enfourner dans la partie basse du four en position de chauffe haut et bas. Cuire pendant 1h30 tout en badigeonnant régulièrement le dessus de la tarte avec le restant de sirop. Vérifier la cuisson en piquant les pommes avec un couteau. Il ne doit pas y avoir de résistance si c'est le cas prolonger la cuisson quelques minutes. À la sortie du four laisser tiédir et retirer le cercle. Allez, on goûte ? Et s'il reste un peu de pâte ne pas hésiter à faire des tartelettes! Astuces Pour utiliser le reste de pâte feuilletée, ne pas la remettre en boule mais la replier et l'étaler à nouveau, ainsi on garde le feuilletage. Pour garnir facilement les tartelettes, couper les rondelles de pommes en 8.

Source: petitefourchetteetgrandecuillere.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2019 ® - Contact