poulet chasseur jehane benoit | content | salade couscous royale | madeleine de paul bocuse | verrine crevette avocat boursin | punch ruhm banane kiwi | POTÉE paul bocuse | recettes24.fr
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Aujourd'hui une recette de mousse au chocolat! Mais pas n'importe laquelle, celle de Christophe Michalak! Je continue d'explorer son livre dont je suis si fan "Les desserts qui me font craquer", éditions Plon. Après les cookies ( clic ) et les œufs à la neige ( clic ), je vous confie son astuce pour la réalisation de la mousse au chocolat : le siphon ! La recette pour 4 personnes : - Dans une casserole, mélangez  42 cl de lait (soit 425 gr), 10 cl de crème fraiche fluide (soit 100 gr), 20 gr de miel d'acacia , 35 gr de sucre et 2 jaunes d'œufs (soit 40 gr); cuire le tout jusqu'à 85 ° en remuant avec un fouet - Faites fondre au bain-marie 250 gr de chocolat noir et 50 gr de chocolat au lait - Mélangez les 2 préparations, puis mixez - Transvasez dans un plat à gratin, posez au contact du film alimentaire, et réservez au réfrigérateur jusqu'à refroidissement complet - Versez ensuite dans le siphon, charger 2 cartouches de gaz, laissez reposer au réfrigérateur, secouez bien puis dressez dans vos ramequins de présentation J'ai divisé ces proportions par deux et j'ai obtenu une assez grande quantité de dessert, vous êtes prévenus! Sinon, la texture obtenue est agréable, très aérienne... Si néanmoins, vous ne disposez pas de siphon ou vous manquez un peu de temps, je vous  rappelle ma propre recette ( clic ), bien évidement je n'ai pas la prétention d'égaler le champion du monde de pâtisserie!

Source: lamourdesmets.blogspot.com

Pour ouvrir la farandole des créations de Pâques, voici l'oeuf de Pâques 2012 de Christophe Michalak, inspiré de la célèbre devanture de l’hôtel Plaza Athénée et de son éclairage typiquement parisien. Le fer, forgé de chocolat (noir des Caraïbes) et délicatement paré de dorures cacaotées, enserre un photophore d’où jailliront milles petites douceurs. http://www.amabilia.com/blogs/passionsgourmandes/?p=4761

Source: macuisinedesaison.blogspot.com

Une recette fine et raffinée pour ce soir vue dans l'émission " Dans la peau d'un Chef " sur France2 émission animée par le Chef Christophe Michalak qui recevait la semaine passée le Chef Eric Guérin J'ai adoré les recettes de ce Chef . Toulousain d'origine, i l dirige plusieurs maisons : " Le jardin des plumes " à GIverny (Haute-Normandie) , " La Mare aux Oiseaux " et "L'Auberge du parc" en Brière, à Saint-Joachim (Loire-Atlantique). Il est également l'auteur de la carte du " Season's " de La Baule. Terroirsdechef.com nous révèle qu'à 20 ans, le jeune chef a fait ses armes au Ministère de la défense, où il était le cuisinier de Pierre Joxe. Il passe ensuite par le prestigieux restaurant La Tour d'Argent, puis est décoré d'une étoile au Michelin dans les cuisines de " La Mare aux Oiseaux ." Il est temps maintenant de passer à la recette, un plat surprenant, ni chaud, ni froid, une entrée originale un mariage de saveurs qui a réveillé nos papilles très bon ! Ravioles de pommes de terre aux crevettes, lait de poule parfumé aux noisettes d'Eric Guérin on s'offre un plat de Chef étoilé à la maison que du bonheur tant à la réalisation qu'à la dégustation -oOo- Pour ce faire, il vous faudra pour 2 personnes : pour les ravioles : on compte 3 ravioles par personne 2 grosses pommes de terre (samba Cette pomme de terre à chair fondante est tendre. Avec sa bonne tenue de cuisson, elle est idéale pour des plats mijotés en cocotte ou des gratins au four. à défaut utilisez la Monalisa ou la Nicola) 8 grosses crevettes roses (j'ai pris deux cameron, crevettes géantes) 40 cl de bouillon de volaille 1 citron vert 1 barquette d’oxalys (je n'en ai pas trouvé, je l'ai remplacé par de la roquette tout simplement, les feuilles ont un goût prononcé, légèrement poivré) une poignée de Noisettes torréfiées concassées grossièrement du beurre les zestes d'un citron vert pour le Lait de poule : 15 cl de bouillon de volaille 2 jaunes d’ œufs 5 cl d’huile de noisette 5 cl de crème liquide Poivre du moulin, huile d’olive , fleur de sel de Guérande et 1 cuillère à café de sauce d'huître (vous la trouvez en grandes surfaces ou magasins asiatiques) son autre nom Oyster sauce -oOo- on commence par les ravioles : Faire des lamelles de pommes de terre fines à la mandoline on doit voir à travers Les poser les unes sur les autres Mettre 20cl de bouillon dans un poêle, une noisette de beurre dès que le bouillon commence à frémir, mettre les rondelles de pommes de terre à pocher durant 5mn à feu doux puis éteindre le feu, les laisser dans le bouillon Filmer avec du film plastique une assiette deux couches ce sera plus solide pour la suite Récupérer les ravioles et les disposer sur le film -oOo- La farce : Couper le reste des pommes de terre en petits dés réguliers (brunoise) Mettre dans une casserole le reste du bouillon, une noix de beurre, du sel et du poivre du moulin dès que le bouillon frémit, ajouter les pommes de terre, les cuire comme un risotto, tout doucement en remuant souvent les enlever du feu dès qu'elles sont fondantes mais pas trop cuites Réserver dans un saladier -oOo- les crevettes : Tailler des lamelles les crevettes, j'en compte une par raviole si vos crevettes sont bien grosses ou deux tranches si vos crevettes sont de taille moyenne bien sortir les boyaux à l'aide de la pointe du couteau Tailler le reste en petits dés réguliers (brunoise) Mettre dans un petit bol, ajouter un filet d’huile d’olive, remuer et poivrer généreusement Égoutter les pommes de terre en brunoise les mélanger avec les crevettes -oOo- la Sauce ou Lait de poule : Mettre les 15cl de bouillon de poule dans un godet profond puis versez 5 cl d’huile de noisette, 5cl de crème liquide les 2 jaunes d’œufs Mixer le tout au mixer plongeant pour faire mousser un peu (l'écume !) goûtez .. Ajouter du poivre, du sel (pas trop, la sauce d'huître est salée) et ajoutez la sauce d'huître (ou Oyster sauce), mixer encore et goûtez pour rectifier l'assaisonnement si nécessaire -oOo- le Chef Eric Guérin le montage : Poser une petite cuillère du mélange sur une rondelle de pomme de terre puis reposez une autre rondelle par dessus pour former la raviole Poser les ravioles sur l'assiette de dressage 3 par personne Ajouter les tranches de crevettes sur les ravioles Ajouter des petites noisettes grillées concassées grossièrement Zester un peu de citron vert au dessus de chaque assiette Disposez quelques pluches d'oxalys si vous l'avez ou déposez une feuille de roquette pour ajouter de la couleur à mon plat j'ai ajouté au dressage de fins brins de betteraves que vous aurez huilée pour la rendre brillante mixez encore le Lait de poule avant de l'ajouter entre les ravioles puis versez le dans une bouteille de dressage au dernier moment (moi je l'ai mis 40secondes au micro-onde avant de servir, pour le tiédir on est entre le potage et le frais , ça surprend moins en cette saison, je pense qu'on peut servir froid en été) de la fierté à servir ce beau plat délicieusement surprenant très fin bonne dégustation ! photos du Parc Régional de Brière en Loire Atlantique

Source: cuisinenfolie.blogspot.com

La pâte à choux et moi sommes devenues copines ! Alors je l'invite souvent dans ma cuisine ^^ Les gougères, c'est un peu la version salée des chouquettes : Il faut une bonne recette de pâte à choux (pour moi c'est toujours la pâte à choux de Christophe Michalak , que je ne lâche pas !), du fromage râpé ou en tous petits morceaux, et si on veut, un peu de jambon. Un bon assaisonnement bien-sûr est de rigueur pour des gougères apéritives délicieuses avec un petit verre ! On peut les laisser telles quelles, ou bien les dorer à l'oeuf, ou encore les saupoudrer de gourmandises. On saupoudre les chouquettes de sucre en grain, on peut très bien saupoudrer ses gougères de graines de pavot, de sésame, ou bien de feuilles de thym ou d'origan. Si l'on se contente d'une pâte à choux sans fromage ni jambon, on pourra fourrer ses gougères avec une préparation à part, je vous proposerai différentes versions sur ce blog de cuisine . La réussite des gougères repose sur le bon dosage des ingrédients. Il faut peser au gramme près, et dans ce cas pas de soucis, ça va gonfler. Moi je me plante dans mes proportions une fois sur deux alors forcément j'ai eu des ratés LoL. Ah, je vous conseille de ne pas diviser les proportions par deux, car j'ai essayé et ça n'a pas marché du tout (ceci dis c'est peut-être dû à une erreur de ma part, c'est fort possible.. Mais enfin dans le doute je ne retenterai pas). On peut sans problèmes congeler ses gougères cuites et les passer un petit peu au four avant de les déguster. Ingrédients pour un apéritif de 4 personnes : 100 grammes d'oeufs (deux oeufs. Ajouter du lait s'ils ne font pas 100g, retirer de l'oeuf s'ils font plus.) 55 grammes de farine 100 grammes d'eau, ou 50g d'eau et 50g de lait. 45g de beurre Une pincée de sel Poivre ou piment Gruyère râpé (environ 30 grammes) (on peut ajouter ou remplacer par parmesan, vache qui rit, chèvre..) Une tranche de jambon (on peut aussi faire tout fromage) Préparation des gougères jambon fromage Préchauffer le four à 250°C. Mettre le beurre et l'eau (et le lait si vous en mettez) dans une casserole. Porter le tout à ébullition. Hors du feu, verser la farine d'un coup. Mélanger vivement pour bien l'incorporer. Lorsque la pâte est homogène, remettre la casserole sur feu doux pour la dessécher. Laisser chauffer en la bougeant à la cuillère en bois jusqu'à ce que la pâte forme une boule qui ne colle pas aux bords de la casserole ni à la cuillère (30 secondes à 1 minute). Verser le contenu de la casserole dans un saladier. Incorporer les oeufs en plusieurs fois en bien mélangeant entre chaque. La pâte doit se refermer derrière votre doigt si vous y creuser un sillon. Ajouter à présent fromage, jambon coupé en tous petits morceaux, sel, poivre, piment, herbes éventuelles.. Verser cette préparation dans une poche à douille. Dresser des gougères de 3cm de diamètre en quinconce en tenant la poche de façon verticale pour créer de petits dômes. Aplatir les pointes des dômes. Dorer à l'oeuf ou pas, saupoudrer de graines ou d'herbes. Eteindre le four et y laisser gonfler les gougères 10 minutes. Sans les sortir, allumer ensuite le four à 160°C. Laisser cuire 20 à 30 minutes. Version au pavot

Source: montiroirarecettes.blogspot.com

Recette vue dans l'émission " Dans la peau d'un Chef " animée par Christophe Michalak chaque soir sur France2 ICI c'est la pleine saison des petits artichauts poivrades, une recette qui change un peu je ne connaissais pas et comme j'adore découvrir de nouveaux risotto, cette recette est idéale Mais tout d'abord, parlons un peu du Chef Paolo Sari ... Né à Venise en Italie dans une maison du Castello, Paolo Sari a vécu toute son enfance dans les fumets odoriférants de la « cucina italiana « de sa mamma Paolo Sari sera un cuisinier véritable globe-trotter de la cucina italiana Il est passé par Londres puisla Corée, la Chine, le Japon pour sa cuisine kaiseki – enrichi d’un séjour dans un monastère japonais pour y étudier les légumes il a été dix années durant le Marco Polo des poêles et des cuissons à l’huile d’olive De retour dans sa terre natale, il transmet son expériences au Cipriani à Asolo, près de Venise, puis il est engagé par le Danieli, le Harry’s Bar, alors le plus fameux restaurant italien du globe, le Gritti au Club del Doge où les risotti sont d’anthologie, son dernier poste sur l’Île San Clemente, le grand hôtel bâti sur les eaux, en direction du Lido. C’est grâce au talent et à la créativité du chef Paolo Sari, que le Monte-Carlo Beach fait désormais partie de l’élite des grandes tables après avoir obtenu une étoile au Guide Michelin en 2014 Et bien voici son Risotto végétarien aux artichauts -oOo- pour ce faire, il vous faudra pour 4 personnes : Pour le risotto : 350g de riz à risotto Arborio ou Galbani ici le Riso Gallo reçu en cadeau, je les en remercie 1l de bouillon de légumes 3 artichauts poivrades 1 échalote (ou un bel oignon jaune) 80g de parmesan fraîchement râpé 40g de beurre 10cl de vin blanc sel et poivre du moulin 1 jus de citron huile d'olive pour les chips d'artichauts : 2 artichauts poivrades 10g de farine de riz fleur de sel huile d'arachide pour le dressage : des copeaux de parmesan des fleurs de bourrache comestibles (je les trouve chez Grand Frais) -oOo- Éplucher 3 artichauts poivrades pour ce faire, enlevez les feuilles les plus dures sur l'extérieur, coupez le haut des petits artichauts sur 1,5cm puis tournez les à l'aide d'un couteau bien aiguisé procédez selon la technique du Chef Simon ICI avec la pointe d'un couteau enlevez le foin ça n'était pas indiqué dans la recette je l'ai fait .. à vous de voir Mettre à bouillir les feuilles dures (extérieures) de l’artichaut dans un litre d'eau avec une cuillère à soupe de gros sel laissez infuser au moins 20mn après l'ébullition Filtrez ce bouillon des feuilles d’artichaut dans une autre casserole il vous servira pour le risotto Réserver. -oOo- préparer les cœurs de ces artichauts enlevez les feuilles restantes pour ne conserver que les plus tendres au coeur émincez les dans la longueur et réservez les dans de l’eau avec un jus de citron pour éviter qu’ils ne noircissent -oOo- le risotto : Émincer finement l'échalote dans une sauteuse versez 2 cuillères à soupe d'huile d'olive et à froid, jetez y les échalotes Laisser mijoter les échalotes à feu doux afin d’en préserver la saveur. Prenez les artichauts émincés et épongez les avec du papier absorbant Ajouter les dans la poêle avec les échalotes remuez bien durant 2mn Déglacer avec le vin blanc puis ajouter le riz à risotto remuez le bien jusqu'à ce qu'il devienne nacré puis versez louche par louche le bouillon sur le riz Remuer régulièrement. Rajouter le bouillon au fur et à mesure tout en remuant durant 20 bonnes minutes goûtez votre riz il doit être cuit sans être ni trop croquant ni trop cuits rajoutez un peu de bouillon de légumes si nécessaire salez et poivrez Hors du feu, ajouter le beurre et le parmesan. on appelle ça : procéder à la mantecatura : rendre le riz crémeux Mélanger le tout énergiquement. goûtez pour rectifier l'assaisonnement moi je le couvre durant 5mn avant de le servir pour qu'il prenne toutes les saveurs -oOo- Les chips d’artichaut : Éplucher 2 autres artichauts poivrades comme vous l'avez fait précédemment Émincer les finement à la mandoline dans la longueur puis mettez les dans de l’eau citronnée durant quelques minutes égouttez les, séchez les bien avec du papier absorbant mélanger avec de la farine de riz dans une passoire secouez bien pour enlever l'excédent de riz faites chauffer l'huile d'arachide dans une friteuse à 160° puis faites frire les tranches fines de cœurs d’artichaut elles cuisent très rapidement elles doivent être d'une belle couleur dorée Égoutter les chips d’artichaut sur du papier absorbant et saupoudrez les aussitôt de fleur de sel -oOo- Le dressage : Verser le risotto dans une assiette de présentation à l’aide d’un emporte-pièce rond puis déposez sur le dessus les petites tranches d’artichaut frit des copeaux de parmesan entre les chips et les fleurs de bourrache Décercler délicatement j'ai ajouté des fleurs d'ail que j'avais récoltées sur les hauteurs de Nice bonne dégustation ! les photos de Venise viennent de Pinterest

Source: cuisinenfolie.blogspot.com

Infos pratiques: - Quantité : 1 petit pot de confiture - Difficulté : ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ - Préparation : 15 minutes - Cuisson : 15 minutes La liste de courses : - 250 g de pistaches crues, non salées et émondées, - 124 g de sucre en poudre, - 60 g de poudre d'amandes, - 36 g d'eau, - 2 cuillères à soupe d'huile d'arachide, - 6 gouttes d'extrait d'amande amère [1]. La liste des ustensiles : - 1 casserole, - 1 thermomètre, - 1 mixer. Depuis quelques temps déjà, la pistache est à la mode, notamment parce qu'elle se marie parfaitement avec les fruits rouges particulièrement la fraise. J'ai longtemps résisté, peu convaincu par le mariage probable des saveurs. Ne souhaitant pas mourir (totalement) idiot, j'ai décidé de tenter l'aventure, en commençant par le commencement : la pâte de pistache. Et pas n'importe quelle pâte de pistache, celle de Monsieur Pierre Hermé, s'il vous plaît ! 0 difficulté : la pâte de pistache est simple et rapide à réaliser, c'est le même schéma qu'un praliné maison (je vous avais présenté celui de Philippe Conticini ). Pour les 100% d'avantages, c'est là aussi très simple : - La pâte de pistache est réalisée maison : elle ne contient pas (ou très peu) de bidules chimiques qui donnent la "belle" couleur verte fluo à la pâte industrielle :-). En prime, l'absence des bidules chimiques se ressent vraiment au goût : c'est de la pistache et non une pâte-qui-devrait-avoir-le-goût-de-la-pistache-mais-en-fait-non. La pâte revient bien moins cher, même si le coût des pistaches crues reste assez élevé. - La pâte de pistache peut être difficile à trouver pour tous ceux qui n'habitent pas en ville : avec cette recette, vous en aurez toujours sous la main. Les pistaches crues se trouvent au rayon des fruits secs/noix ou avec tous les trucs Vahiné. On en trouve aussi facilement en magasin bio ! - Pas de panique avec le "que vais-je faire de toute cette pâte de pistache ?" : ça se conserve plusieurs mois au frigo ou à température ambiante. Une fois que vous vous serez penché sur la question vous verrez qu'il y a plein de possibilités pour s'en servir. Enfin, et peut-être surtout, vous pouvez diviser ces proportions par deux (c'est ce que je fais, pour ne pas avoir à conserver la pâte trop longtemps). Allez, aujourd'hui on réalise cette pâte et, ce week-end, je vous livre les secrets de la tarte fraises et pistache de Christophe Michalak : une tuerie intergalactique qu'on me réclame régulièrement !!! Concrètement, pâtissons... 1. On commence par torréfier les pistaches pour développer leur arôme. Pour cela, on les place sur une plaque au four, à 150 °C, pour une durée de 15 minutes. Les pistaches vont légèrement brunir et s'ouvrir, c'est normal. 2. Ensuite, immédiatement ou quelques heures plus tard, on fait un sirop avec le sucre et l'eau : placés dans une casserole, ils doivent atteindre les 121° C. On jette alors dedans les pistaches et on remue pour que le sucre sable, c'est-à-dire qu'il devienne blanc et cristallise autour des pistaches. On s'arrête à cette étape là, on ne veut pas, comme pour le praliné, obtenir du caramel. 3. On place nos pistaches recouvertes d'une pellicule de sucre blanc dans le mixer, avec la poudre d'amande et l'amande amère. On mixe quelques temps puis on rajoute l'huile. 4. On continue à mixer quelques minutes et par intermittence (pour ne pas griller le moteur de votre mixer). Le but est de chauffer les pistaches pour que leur huile ressorte car c'est ce qui permettra d'obtenir cet aspect pâteux. 5. Une fois la texture souhaitée obtenue, on place la pâte dans un pot et direction le frigo ! ______________________ [1] L'amande, amère et en poudre, servent à renforcer et exalter la saveur de la pistache qui est relativement faible. En conclusion, dégustons ! Imprimer la recette de la pâte de pistache de Pierre Hermé [PDF].

Source: letabliergourmet.blogspot.com

Infos pratiques: - Quantité : 1 personne [1] - Difficulté : ☆ ☆ ☆ ☆ ☆ - Préparation : 10 minutes - Cuisson : 5 minutes La liste de courses : - 1 grande courgette, - 4 cubes de feta [2], - 8 feuilles de menthe, - 10 pignons de pin, - Huile d'olive, - Crème de vinaigre balsamique [3], - Sel et poivre. La liste des ustensiles : - 1 mandoline, - 1 couteau, - 1 planche, - 1 grille de four, - 1 poêle. Lorsque j'ai posté la recette de la tarte tatin de Michalak , je vous avais parlé de ma passion pour le blog de Valérie . Aujourd'hui, je rechute en vous proposant la recette d'une salade très fraiche, en ces jours ensoleillés. J'aime tout dans cette salade. Vraiment tout : utiliser de la courgette froide, la petite pointe fraiche de menthe, le côté sucré de la crème de balsamique, le croquant des pignons, la puissance de la feta... Bref, je ne vais pas vous faire un tableau, c'est une recette à tester rapidement, d'autant plus qu'elle est très simple à réaliser ! C'est en voyant les premières petites courgettes dans le jardin que j'ai eu envie de faire cette salade. J'ai donc ramassé deux petites courgettes (à la place d'une grosse), cueilli de la menthe, réalisé ma crème de balsamique et fait un tour dans mon magasin bio pour réaliser cette petite merveille que j'ai dégusté au soleil, dans le jardin. A ce moment-là, je ne devais pas être loin du paradis sur terre :-) ! Une recette bio. Une recette simple. Une recette rafraichissante.Une recette légère (c'est toujours ça de pris en cette période de régime tous azimuts avant l'été). Il n'y a pas à hésiter une seconde, il faut réaliser cette salade au plus vite... Concrètement, cuisinons... 1. On allume le grill du four sur 250° C, c'est la puissance maximale chez moi. Pendant ce temps, on fait torréfier les pignons à la poêle, sur feu moyen pour éviter qu'ils ne brûlent. On remue et quand ils ont une belle couleur caramel, on les réserve. 2. On lave les courgettes et, sans les éplucher, on fait de fines lamelles avec la mandoline. Attention à vos doigts :-) ! On met les lanières obtenues dans la lèchefrite du four ou sur la grille. On les enduit légèrement d'huile d'olive avec un pulvérisateur ou tout simplement au pinceau. On ne veut pas obtenir un beignet à la fin, quelques gouttes suffisent. 3. On enfourne alors les courgettes dans la partie haute du four, pour quelques minutes : tout va dépendre de la puissance du grill et de l'épaisseur des tranches. Lorsque les courgettes sont cuites et grillées, on retire la plaque du four. On laisse tranquillement refroidir les courgettes sur leur grille [4]. 4. Quelques minutes avant de dresser, on émiette la feta et on coupe la menthe. Il ne reste plus qu'à dresser minutes : commence par les courgettes que l'on place de manière à obtenir du volume. On enchaine avec la feta, puis la menthe et les pignons. On assaisonne. Il ne reste plus qu'à ajouter la crème de balsamique pour parfaire le tableau. On sert tout de suite et on se régale ! ______________________ [1] Avec ces proportions, on fait une entrée pour une personne. En doublant les proportions, on peut très bien imaginer la réaliser en accompagnement voire en plat. [2] Je ne savais pas trop ce que représentaient ces cubes, j'ai donc mis une cinquantaine de grammes de feta. [3] Je ne sais pas si la crème de balsamique existe en bio. Personnellement, je la réalise moi-même en faisant réduire du vinaigre balsamique bio avec du sucre. [4] Pour conserver les courgettes, Valérie préconise de les placer au frais, dans un récipient filmé mais sans les assaisonner. En conclusion, dégustons ! Imprimer la recette de la salade fraîcheur de courgettes bio de Valérie [PDF].

Source: letabliergourmet.blogspot.com

Aussitôt vue, aussitôt réalisée ! "c'est de la bombe atomique" comme dirait le Chef Michalak C'est un dessert que j'ai vu dans l'émission " Dans la peau d'un Che f" présentée par Christophe Michalak le soir sur France 2 Simple à réaliser, si ! si ! je sous assure suivez bien les instruction, organisez-vous bien vous pouvez réaliser tous les éléments à l'avance et dresser votre dessert avant de le servir le résultat est un délice exotique il a fait l'unanimité Des choux croquants mais pas trop, une compotée d'ananas parfumée juste comme il faut, un peu acidulée mais pas trop la fraîcheur d'une glace vanille et une sauce au chocolat à tomber A refaire sans hésiter pour un repas où je reçois voici les délicieuses Profiteroles exotiques de Christophe Michalak -oOo- pour ce faire, il vous faudra pour 4 personnes : pour la pâte à choux : 55g d’eau 55g de lait 5g de sucre 5g de sel 50g de beurre 50g de farine T55 tamisée 120g d’œuf (ça correspond à 2 ou 3 oeufs moyens) 30g de noisettes grillées 10g de graines de sésame pour la compotée exotique : 1 ananas 2 fruits de la passion (choisissez les bien fripés, ils seront meilleurs) 1 citron vert 10g de rhum brun (facultatif, mais moi qui n'aime pas le rhum là ça passe très bien, on ne le sent pas trop) 60g de sucre Astuce : pour choisir un bon ananas il ne doit pas être trop vert il doit sentir l'ananas et vous devez pouvoir décrocher une feuille du centre sans trop de résistance pour la sauce au chocolat : 25g d’eau 25g de crème 25g de lait 35g de chocolat Guanaja 70% (j'ai utilisé du chocolat noir à70%) 15g de chocolat Jivara 40% (j'ai utilisé du chocolat au lait) 1 pincée de fleur de sel et pour le dressage : 1 citron vert de la glace à la vanille -oOo- Préchauffer son four à 250°C. -oOo- les choux : On commence par faire bouillir le lait, l’eau, le sel, le sucre et le beurre dans une casserole Versez d'un coup la farine tamisée, mélanger vivement à la spatule en travaillant le moins possible l’appareil. Baisser le feu tout en remuant de temps en temps afin de dessécher la pâte. la pâte doit former une boule lisse sans coller aux bords et au fond de la casserole c'est ce qui s'appelle "dessécher" la pâte à choux Versez la pâte dans un saladier puis ajouter les œufs un à un tout en mélangeant à la spatule ou au fouet La pâte est prête lorsqu'elle forme un "bec" au bout du doigt -oOo- Remplir une poche à douille avec la pâte coupez la pointe de la poche à la pointe, un trou assez petit (1/2cm) Sur une plaque de cuisson, déposez un papier cuisson puis formez de longues tiges (comme des gressin) avec la pâte à choux saupoudrez de noisettes grillées concassées enlevez l'exédent de fruits secs en penchant la plaque Sur une autre plaque graissée ou recouverte de papier cuisson étaler une très fine couche de pâte à la spatule saupoudrez la de graines de sésame doré et de noisettes torréfiées concassées -oOo- Enfourner les plaques, les choux au dessus la tuile en dessous éteindre immédiatement le four et laissez cuire à feu éteint durant 20mn Rallumer le four à 170°C fin de finir la cuisson durant 10 -12mn suivant la taille des tiges de pâte à choux. Surtout, ne pas ouvrir le four pendant cette demi-heure ! en fin de cuisson, sortez les choux du four laissez les refroidir laissez sécher la tuile puis cassez la en gros morceaux réservez -oOo- la compotée : Épluchez l'ananas, pour ce faire, coupez les deux extrémités puis tenez le bien verticalement sur sa base et entaillez la peau pour la couper en descendant faites tout le tour du fruit enlever les "yeux" (les ronds noirs durs) puis coupez le en deux , encore en deux coupez la partie centrale qui est trop dure et coupez en petits morceaux (brunoise si vous y arrivez) pressez les fruits de la passion dans l'ananas mélangez bien Dans une poêle, caraméliser le sucre surveillez bien puis versez les fruits taillés zester le citron vert et son jus versez le rhum. remuez bien laissez compoter 10mn à petit feu remuez de temps en temps pour éviter que ça attache versez dans un saladier goûtez votre compotée, là déjà .. c'est trop bon ! réserver au frais -oOo- la sauce au chocolat : concassez grossièrement les chocolats avec un grand couteau dans une casserole faites chauffer l’eau, la crème, le lait et la fleur de sel, sans faire bouillir Verser le liquide très chaud sur les chocolats dans un bol profond et mixer le tout au mixer plongeant afin de bien lisser et homogénéiser la sauce gardez la tiède si vous la préparez à l'avance, il vous suffira soit de la maintenir dans un récipient plongé dans de l'eau chaude soit de la mettre quelques secondes au micro-ondes -oOo- le dressage : on a tout les éléments : la tuile que vous cassez en gros morceaux les bâtons de choux la compotée de fruits exotiques la glace vanille la sauce au chocolat tiède et onctueuse un citron vert à zester pensez à sortir la glace vanille au moins 1/2 heure avant de servir votre dessert coupez en biais les extrémités des bâtonnets de choux puis posez en deux par assiettes perpendiculairement au centre, déposez de la compote de fruits exotiques zestez du citron vert sur toute l'assiette ainsi que la compotée déposez 3 quenelles de glace à cheval sur les choux pour réaliser les quenelles : ayez un bol d'eau chaude (non bouillante) dans lequel vous plonger votre cuillère à soupe faites la glisser sur le dessus de la glace de façon à former une quenelle puis disposez un morceau de votre tuile sur chaque quenelle de glace et arrosez d'un filet de sauce au chocolat disposez un petit récipient contenant de la sauce dans chaque assiette bonne dégustation ! Les conseils du Chef Christophe Michalak Pour la pâte à choux : il faut bien faire attention à son taux d’humidité, ce n’est malheureusement pas une science exacte : elle ne doit pas trop sécher, sinon les choux vont craqueler et perdre leur moelleux à la cuisson, ni laisser trop d’humidité, sinon ils n’auront aucun croquant et la pâte sera encore humide à l’intérieur. Il faut toujours mélanger à la spatule: la pâte doit rester souple et la travailler au fouet aurait pour effet de faire travailler le gluten de la farine, et donc de la rendre élastique. pour les choux : La technique consistant à préchauffer son four puis le couper sert en fait à obtenir des choux lisses et droits : en four ventilé, ils risquent de pousser « tordus ». voilà, vous avez toutes les infos pour réaliser se délicieux dessert une belle présentation et surtout .. c'est très très bon ! si vous suivez bien les instructions et les conseils vous allez y arriver à vous maintenant :D les photos des cuivres viennent de Pinterest

Source: cuisinenfolie.blogspot.com

Pendant mon congé maternité, j’avais pris l’habitude de regarder l’émission de Christophe Michalak « Dans la peau d’un chef ». Le concept est simple et efficace : un chef fait la démonstration d’un plat devant 2 candidats qui prennent des notes. Ces 2 candidats s’affronte ensuite pendant 30 minutes durant lesquels ils doivent reproduire le plat uniquement à l’aide de leurs notes. Le goût et la présentation sont alors évalués par les chefs qui désignent un gagnant, qui empoche 1000€ et revient le lendemain. Fin septembre, je suis tombée sur une recette que j’ai eu très envie de reproduire (mais pas en 30 min !) . Une chance que pour les téléspectateurs, l a recette soit disponible sur le site de l’émission , sinon rien qu’avec des notes j’aurai eu du mal à tout refaire 3 mois après ! Cette recette, c’est donc le tartare de saumon de Flora Mikula, chef française qui tient « l’auberge de Flora » à Paris près de Bastille. Avant de commencer, je n’ai pas réussi à trouver d’anguille fumé pour la recette, je l’ai remplacé par de l’esturgeon fumé à l’huile, et n’ayant pas de centrifugeuse, j’ai réalisé le gaspacho de concombre avec un blender, ce qui donne un gaspatcho un peu moins liquide que l’original. Ensuite, mes testeurs m’ont fait plein de commentaires en « live », que j’ai décidé de vous mettre après la recette pour des améliorations futures ! La recette : 6 pers Préparation : 45 min Gaspacho 1 concombre 3 cuillères à soupe de fromage blanc épais 75 g de fromage feta mixé lisse Sel poivre 2 cs de raifort en bocal 3 cs de Vodka Garniture mimosa 1 œuf dur Œufs de saumon Tartare 300 g de filet de saumon 6 huitres creuses n°2 3 cuillères café de tartare d’algue (http://www.lavieclaire.com/tartare-d-algues-classique.html) 100 g d’esturgeon fumé à l’huile ½ bouquet d’aneth 1 citron vert 9 tranches de pain de mie Gaspacho concombre et féta Eplucher le concombre (une peau sur 2 pour garder la moitié de la peau verte) et l’épépiner. Le couper en morceau et le placer dans un blender avec la crème et la féta et mixer. Ajouter le raifort et la vodka et mixer de nouveau. Goûter et rectifier l’assaisonnement puis réserver au frais. Garniture mimosa Faire cuire un œuf dur. Le hacher au couteau et le mélanger délicatement avec les œufs de saumon et un peu d’aneth. Réserver au frais. Tartare Enlever la peau et la partie noire du filet de saumon puis le couper en petits dés. Couper en petits dés l’esturgeon fumé. Réunir les 2 poissons dans un petit saladier avec un peu d’aneth. Ouvrir les huitres et filtrer leur eau, en la réservant à part. Découper les huitres en petits morceaux et les ajouter aux poissons. Ajouter le zeste du citron vert, 3 cuillères à café de tartare d’algue, un peu de l’eau des huitres, et quelques gouttes de jus de citron vert. Mélanger, goûter et rectifier l’assaisonnement. Dressage Toaster les 9 tranches de pain de mie et détailler les croutons dans le pain à l’aide d’un emporte-pièce rond (en garder 6 ronds et couper les 3 autres en 2) . A l’aide du même emporte-pièce rond, déposer le tartare sur le crouton de pain dans le fond d’une assiette creuse. Recouvrir le tartare avec un demi-crouton. Déposer par-dessus 1 cuillère à café de garniture mimosa. Verser le gaspacho tout autour et servir avec un petit cruchon du gaspacho en plus à côté. Version imprimable de la recette Bon appétit ! Voilà maintenant les divers commentaires qui m’ont été fait : - La garniture mimosa n’apporte rien au plat à part une touche de déco. Au goût, cela complique trop la lecture avec l’ajout de 2 goûts, en plus du mélange déjà riche du tartare. - Le crouton aurait mérité d’être plus grillé et cassant. Voir même de réaliser un crumble salé à placer sous le tartare pour une touche croustillante et plus facile à prendre à la cuillère. - Au niveau de la présentation, le gaspacho ayant un peu détrempé le crouton, le dressage aurait été plus apprécié dans une assiette longue avec une verrine de gaspacho … et un petit shot de vodka glacé (à consommer avec modération) !

Source: agencer-et-mijoter.blogspot.fr

Il fait beau ,il fait chaud ! Que diriez-vous de partir à Cuba en dégustant une petite douceur ?!? Une tarte fraîche et gourmande au goût acidulé et subtil de menthe . Si vous êtes vous aussi addict au mojito , vous allez adorer ! On retrouve le goût caractéristique du mojito , Un pur moment ! Tarte Mojito Pour la pâte sable (j'ai pris celle de Michalak ) 190 g de farine 20 g de fécule de pommes de terre 90 g de sucre glace 130 g de beurre très froid 36 g de poudre d'amandes 1 pincée de sel fin 1 oeuf (50g) Pour la crème mojito 4 citron vert jus et zestes 4 Oeufs 150 gr Sucre 150g de beurre 1 goutte d’extrait de menthe douce ou bien du sirop de menthe (pas obligatoire mais je trouve que la menthe fraîche perd de son goût à la cuisson ) 8 branches de menthe fraîche 3 cuillères à soupe de rhum blanc 2 cuillères à café de gélatine dissoute dans un peu d’eau tiède 1 à 2 gouttes de colorant vert pas obligatoire Pour la pâte sable : Dans un robot ou à la main (moi je fais au robot ça prends 5mn ) Mettre tous les ingrédients dans le robot et attendre que la pâte se met en boule . , filmer et stocker au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation . Abaisser cette pâte dans un moule à tarte et la piquer à l'aide d'une fourchette ,réserver au congélateur (environ 30 mn). Préchauffer le four à 170°. Lorsque la pâte a reposée, enfournez environ 25 à 30 mn. Laisser refroidir. Pour la crème mojito: Mixez le sucre avec les feuilles de menthe. Dans un cul de poule, faites blanchir les oeufs avec le sucre de menthe. Récupérer le zeste et le jus des citrons puis l’ajouter à l’appareil. Dans une casserole mettre la préparation ,ajoutez le rhum et mettez à feu doux en remuant à l’aide d’un fouet jusqu'à épaississement. Hors du feux incorporer à l'appareil la gélatine. Laisser tiédir et ajouter le beurre en petits dés puis Mixer au mixeur plongeant pour avoir une crème bien lisse . Répartir sur le fond de tarte cuit Laisser refroidir complètement et placer au frigo environ 4 heures. Décorez la tarte de quelques tranches fines de citron vert ou de zestes et de feuilles de menthe. Servez bien frais . L’Chaim !

Source: lafabriquegourmandebyinbar.blogspot.com

Une recette toute simple faite en un tour de main pour avoir de la bonne sauce tomate "maison" vous pouvez la mettre en pot et les stériliser ou la congeler dans des gobelets que vous couvrez et conserverez au congélateur et ainsi vous en aurez à la demande pour les pâtes, les pizzas , le riz ou tout ce que vous voulez cette base vous servira pour tout un tas de recettes végétariennes ou non vous trouverez ma sauce bolognaise ICI les boulettes de viande de Christophe Michalak ICI ma recette de boulettes sauce tomate ICI et mes lasagnes ICI en saison vous utiliserez des tomates fraîches hors saison, utilisez des boîtes de tomates concassées épépinées Sauce tomate "maison" -oOo- pour ce faire, il vous faudra : 1 boite de tomates concassées et épépinées ou 1kg de tomates fraîches quand c'est la saison 1 oignon 1 carotte 2 ou 3 gousses d' ail selon vos goûts 1 cuillère à soupe d'origan ou d'herbes de Provence ou du thym frais une cuillère à café de sucre 10cl de vin rouge sel et poivre du moulin huile d'olive -oOo- la sauce tomate : épluchez oignon et l'ail , émincez finement l'oignon hachez l'ail faites revenir le tout dans une casserole dans deux cuillères à soupe d'huile d'olive bien chaude remuez, laissez suer puis ajoutez une bonne pincée d'origan ou les herbes de provence ou le thym que vous aurez gratté pour en récupérer les petites feuilles déglacez avec le vin rouge laissez le réduire de moitié puis ajoutez les tomates concassées ou les tomates fraîches coupées en morceaux ajoutez le sucre pour adoucir la sauce au premier bouillon, couvrez et laissez mijoter 30mn à feu très doux surveillez , rajoutez un peu d'eau si nécessaire souvent je rajoute une louche de l'eau de cuisson des pâtes en fin de cuisson mixez avec un mixeur plongeant goûtez pour rectifier l'assaisonnement parfois je rajoute un peu de sucre ou de sel tout dépend de la qualité des tomtates utilisez votre sauce comme vous voulez ou mettez la en pots et stérilisez les plus cette sauce sera réchauffée meilleure elle sera en y ajoutant de la viande hachée après avoir sué les oignons et avant de déglacer au vin, vous obtenez une bolognaise bonne dégustation !

Source: cuisinenfolie.blogspot.com

Je crois qu'avec le confinement, on aura jamais autant cuisiné "homemade"! Au moins un coté positif du confinement! Tout le monde partage ses recettes, même les grands chefs et ça c'est plutôt cool! J'ai déjà testé la délicieuse tarte aux pommes de Christophe Michalak qu'il avait partagé sur IG. Et voilà la seconde recette dénichée sur son compte : le flan. Un flan vanillé, crémeux et savoureux! Il est sans pâte pour une recette encore plus rapide! Pour 6/8 personnes (moule de 16/18 cm de diamètre) : 250 g de lait ou lait végétal, 250 g de crème fleurette ou crème de coco, 1 gousse de vanille, 3 œufs, 80 g de sucre en poudre, 30 g de maïzena Dans une casserole faire bouillir le lait, la crème et la gousse de vanille grattée. Laisser infuser hors du feu 15 min puis ôter la gousse. Pendant ce temps fouetter le reste des ingrédients et bien les faire blanchir pendant 1 min. Ajouter l'ensemble dans la casserole, faire bouillir 1 minute en remuant vivement avec un fouet. Hors du feu, mixer puis verser dans un moule beurré et saupoudré de maïzena. Laisser reposer 1 h. Faire cuire 40 min dans un four préchauffé à 190°C. Laisser refroidir 30 min puis mettre au moins 1 h au frigo, démouler et déguster! On peut aussi le faire la veille et le laisser refroidir une nuit. Cette pâtisserie se garde très bien quelques jours au frigo mais elle risque de ne pas faire long feu...

Source: lacuisinededey.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy