poulet chasseur jehane benoit | content | oeuf mimosa ricardo | salade couscous royale | madeleine de paul bocuse | verrine crevette avocat boursin | punch ruhm banane kiwi | POTÉE paul bocuse
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

  Voilà une super idée pour un apéritif, c'est joli, excellent, transparent, aérien et ça nous fait retomber en enfance par sa présentation. C'est en parcourant le livre d'Eric Fréchon que j'ai eu envie de les réaliser, sa recette à lui est légèrement différente, il utilise des langoustines et du basilic. J'avais du pesto que j'avais préparé quelques jours auparavant et des crevettes dans le frigo. J'ai adapté à ma sauce. C'est super bon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pour 12 sucettes 2 feuilles de brick du pesto pas trop liquide 3 crevettes moyennes 1 jaune d'oeuf Décortiquez les crevettes et coupez les en 2 dans le sens de l'épaisseur, recoupez les en 2. Vous aurez 4 morceaux par crevettes ainsi. A l'aide d'un cercle ou d'un emporte pièce, de 6cm de diamètre faites des ronds dans les feuilles de bricks. Mettez au centre de chaque rond 1/4 de crevette, 1 pointe de couteau de pesto . Badigeonnez au doigt, le contour du rond, avec du jaune d'oeuf. collez le rond supérieur. Faites de même avec tous les ronds de brick. Dans une poêle à feu moyen, versez 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Mettez tous les ronds et faites cuire 2 min environ de chaque coté. il faut que ça dore légèrement et que ce soit croustillant. Sortez de la poêle et mettez sur du papier absorbant. Plantez un pic à brochette de taille moyenne dans chaque rond et servez aussitôt.

Source: lespetitsplatsdetrinidad.blogspot.com

Que faire quand votre chéri revient du marché avec deux beaux filets de thon rouge? Fouiner dans les recettes pour trouver celle qui s'adaptera le mieux! Nous adorons le poisson cru et les sushis, mais nous avions envie d'une recette plus élaborée. Bref, c'est dans l'excellent livre d'Eric Fréchon: "Un chef dans ma cuisine", que j'ai trouvé mon bonheur. Et là, il s'est passé quelque-chose d'exceptionnel, l'Homme a commencé à me poser plein de questions, "comment on fait ci...", "comment tu ferais celà...", de question en question, il m'a mis la puce à l'oreille: il voulait cuisiner le thon lui même... Bref, au lieu d'avoir "un chef" dans ma cuisine, j'ai eu "un Homme" dans ma cuisine, épatant non? Le thon était très réussi, il a suivi la recette du livre à la lettre (elle est parfaite telle quelle). La prochaine fois, je lui montre comment utiliser la mandoline! Il refera ce plat très certainement... Chouette!!! Pour  illustrer ce billet, je vous propose de visiter avec moi le marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo ( Japon ), le plus grand marché au poissons de la Planète. Il faut se lever tôt. Comme pour Rungis chez nous, le marché ouvre à 5 heures du matin (à 9 heures tout est terminé). Arrêtez-vous à la station de métro Tsukijishijo, et suivez le flux... Vous serez surpris, non seulement par la taille du marché (22 hectares), par le choix et la fraîcheur des poissons, mais surtout par la frénésie et le ballet incessant des petits véhicules qui sillonnent à vive allure les allées étroites du marché. Il faut régulièrement s'écarter pour les laisser passer: ils ne s'arrêtent jamais (ils travaillent, eux!). J'ai vu à Tsukiji des variétés de poissons et de coquillages que je ne connaissais pas, mais surtout dans des tailles très inhabituelles pour nous: des moules ou des huitres de la taille d'une assiette, par exemple. On y trouve plus de 450 espèces de poissons qui viennent des quatre coins du globe: Thons de Guam (Pacifique), saumons de Norvège ou du Chili, crevettes d'Inde, poulpes d'Afrique.Presque toutes les espèces en vente dans le monde se trouvent là. Le thon rouge est la pièce la plus convoitée, mais également la plus menacée d'extinction, à cause de la pêche excessive! Les ventes aux enchères sont spectaculaires, on n'y comprend rien, et cela va très vite. Les thons arrivent soit congelés (découpés à la scie électrique), soit frais: coupés avec un couteau de la taille d'un catana (sabre japonais)! Ne repartez-pas sans passer par la boutique de couteaux: il y en a de toutes les tailles... et à tous les prix! Autour du marché, se trouvent des dizaines de petites échopes ou de restaurants qui vous proposent de savourer du poisson cru, ultra-frais bien entendu! Nous nous sommes régalés d'un bol de riz recouvert des meilleurs sahimis jamais mangés! Même à l'heure du petit déjeuner c'est un régal...Vu la fraîcheur, on comprend pourquoi le poisson occupe une place centrale dans l'art culinaire japonais. Thon Mi-Cuit au Sésame, Salade de Fenouils   Pour 4 personnes: 2 pavés de thon rouge épais (ou 4 filets) 2 gros fenouils 2 branches d'aneth 3 cs de sésame grillé 1 cs d'huile d'olive 5 cl de sauce soja Vinaigrette de soja (pour les fenouils): 1 cs d'huile de sésame 3 cs d'huile d'olive le jus d'1 citron vert 10 cl de sauce soja Les fenouils: Lavez-les, coupez les en tranches verticales très minces (trognon vers le bas sur la planche à découper). L'idéal est d'utiliser une mandoline, pour obtenir des tranches très fines. Préparez la vinaigrette de soja avec tous ses ingrédients. Emultionnez à la fourchette ou au fouet. Ajoutez le fenouil et l'aneth ciselé, mélangez. Réservez au frais. Le thon: Coupez les pavés de thon en deux.Chauffez une poêle avec une cuillérée d'huile. Lorsque celle-ci est bien chaude, faites saisir les pavés de thon sur toutes les faces. Ajoutez la sauce soja et enrobez soigneusement le poisson. Tout ceci ne doit pas prendre plus d'une ou deux minutes, le thon doit rester rosé à l'intérieur. Etalez le sésame grillé sur une assiette et roulez-y le thon, pour qu'il s'enrobe sur toutes ses faces. Découpez le poisson en tranches épaisses. Répartissez la salade de fenouil sur des assiettes (ou à part dans des bols), posez les pavés de thon par-dessus. Vous pouvez proposer un peu de sauce soja dans une coupelle à côté. Régalez-vous: cette recette est savoureuse et très diététique!

Source: devousamoi-dominique.blogspot.com

Hier soir petit repas autour de la tarte à la tomate selon la recette d'Eric Frechon,  recette piochée dans son livre "un chef dans ma cuisine"  Même que le livre m'est dédicacé grâce à mon beau-frère Recette que nous adorons et extrêmement facile TARTE A LA TOMATE 1 pâte feuilletée  1 kg de tomates 1 boite de concentré de tomates (140 g environ) 1 boite de pesto vert 1 morceau de parmesan Sel - Poivre -  Romarin - Basilic Préchauffer le four 200 °C Couper les tomates en tranche et les mettre dans une passoire pour qu'elles perdent un peu de leur jus (vous pouvez le faire à l'avance si vous voulez mais ce n'est pas une obligation) Dérouler la pâte dans un plat à tarte, la piquer avec une fourchette Étaler le concentré de tomates Mettre les herbes : romarin, basilic Recouvrir des tranches de tomates Saler, poivrer Laisser cuire au four 30 minutes Surveiller la cuisson pour que les tomates soient dorées et bien cuites A la sortie du four, déposer le pesto sur la tarte et ajouter des copeaux de parmesan

Source: lebookgourmand.blogspot.com

Pour aujourd'hui, la recette répond au thème du concours mensuel organisé par le site picard 750g , la Courgette ... Soulignons d'ailleurs la réception récente d'un duo de Moulins Peugeot (Sel et Poivre) gagné au mois de Décembre par l'intermédiaire de ce même concours ... Bref, depuis quelques temps, je participais, mais profitais de recettes publiées sur le blog à peu près au même moment avec le produit de saison concerné. Ce qui n'est pas le cas " présentement ", le Tzatziki de Courgette répondant spécifiquement à la demande. Perso, la courgette je l'aime petite et crue, avec son croquant, ses vitamines, sa légère âpreté ... cuite, je la trouve sans grand intérêt gustatif ... Parti de là, dur s'avérait le challenge ... Du coup, j'ai pensé à changer de cucurbitacée pour le Tzatziki grec, et par là même le traditionnel yaourt, pour un résultat plus léger en bouche et légèrement plus croquant. Pour l'occasion, j'ai épicé avec " beaucoup de parcimonie " la préparation, pour coller un peu mieux aux cuisses de grenouille "tandoori" (selon Eric Frechon ) ... Pour 25cl de Tzatziki (4 pers. environ) / Préparation : 15 min / Repos : 2h minimum Ce qu'il faut: ... pour le Tzatziki: - 3 petites Courgettes non traitées, - 1 petite Gousse d'Ail dégermée, - 1 portion de " Vache qui Rit ", - 2 belles CàC (bien bombées) de Mascarpone, - 1/2 bouquet de Coriandre fraiche finement hachée, - 1 CàS d'Huile d'Olive extra vierge, - Sel  & Poivre. ... tranches de Pain de Mie revenues à l'huile d'olive puis égouttées, ... pour les Cuisses de Grenouille: - 24 Cuisses de Grenouille, - 2 CàS rases de mélange Tandoori, - 1 CàS rase de Farine, - Filet d'Huile d'Olive, - QS Beurre, - Sel & Poivre. Ce qu'il faut faire: 1/ Laver les courgettes, éponger, vider et mixer au hachoir électrique. Réduire l'ail en purée, l'incorporer avec la vache qui rit aux courgettes. 2/ Fouetter le mascarpone très froid (à la manière d'une chantilly) , l'incorporer à l'appareil précédent. Ajouter ensuite la coriandre, l'huile d'olive, et assaisonner. 3/ Réserver au froid 2h minimum, idéalement 12h. 4/ Préparer les cuisses de grenouille, les plonger dans le mélange farine/épices/sel et poivre. Les faire revenir dans l'huile quelques minutes à feu vif, baisser celui-ci et jeter le beurre en parcelles afin de finir la cuisson avec un beurre mousseux. Bien remuer, dresser ...

Source: paladar-lepet.blogspot.com

Poursuivons avec les asperges vertes ... cette fois-ci sous forme de Bonbons d'Asperges Vertes & Œufs Brouillés à la Betterave . En fait, il me restait de l'appareil à mousse , que j'ai fait prendre dans des moules à tartelettes, puis trempé dans un jus de fraises pris à la kappa. Ces bouchées sont servies avec des œufs brouillés rougis à la betterave, crue, qui vient en plus contraster la texture. Cette brouillade est en plus parfumée à la tonka, venant ainsi compléter la fraise avec sa saveur vanillée. Un cordon de balsamique liquoreux et le tour est joué ... L'idée de ces bonbons me fut inspirée par des desserts proposés par Eric Fréchon , et présentés dans son récent bouquin. Pour 2 pers. / Préparation : 10 min (avec des restes) / Repos : 2h / Cuisson : 25 min Ce qu'il faut: ... pour les Bouchées d'Asperges: - Appareil pour Mousse d'Asperges Vertes , - 200g de Jus de Fraises, - 20g de Sirop de Sucre de Canne, - 3g de Kappa. ... pour la Brouillade: - 7 Œufs extra frais, - 100g de Betterave Rouge grossièrement râpée, - 80g de Parmesan râpé, - 2 belles pincées de Tonka râpée, - 50g de Beurre à la fleur de sel. Ce qu'il faut faire: 1/ Couler l'appareil à asperges dans des moules à mini tartelettes en silicone, piquet un cure-dent à mi-prise. Porter à ébullition le jus de fraise avec le sirop, ajouter la kappa, mixer au plongeur et porter à nouveau à ébullition durant 1 min. Hors du feu, plonger à 2 reprises chaque "sucette". Laisser refroidir à température ambiante durant 30 min. 2/ Dans un bain marie, brouiller les oeufs avec le beurre en parcelles et la tonka. A la fin, ajouter le parmesan ainsi que la betterave. Bien mélanger, et dresser.

Source: paladar-lepet.blogspot.com

La semaine dernière, je présentais une recette d' Eric Fréchon (chef du Bristol, 3étoiles) avec des gnocchis à la châtaigne ... Sur cet entre-fait, Nath' de Saveur Passion me propose de "réfléchir" sur des gnocchis "tout châtaigne", pour aboutir aujourd'hui à ces Gnocchis à la Châtaigne & leur Sauce à la Fourme d'Ambert , servis ici avec un poulet rôti. Les gnocchis sont réalisés à partir de châtaignes cuites réduites en purée et de farine de châtaigne. Le résultat est très ... châtaigne ;o) ... L'appareil est idéal à travailler en gnocchis, par contre, le résultat après cuisson ne me convient pas complètement. Je pense qu'il faut les passer au froid avant de les cuire à l'eau, qu'il faudrait les enrober de beurre fondu et les réchauffer rapidement sous le grille ensuite .... Enfin, la recette du jour est totalement présentable, même plus ... Pour 2 pers. / Préparation : 45 min / Attente : 30 min / Cuisson : 2h45 Ce qu'il faut: ... pour le Poulet Rôti: - 6 ou 7 gousses d'Ail, - Laurier, Thym, - Fleur de Sel, - Filet d'Huile d'Olive. ... pour les Gnocchis Châtaigne: - 150g de Châtaignes cuites, - 45g de Beurre, - 40g de Farine de Châtaigne, - 10g de Parmesan, - 1 Jaune d'œuf, - Sel & Poivre. ... pour la Sauce à la Fourme: - 1 Echalote finement ciselée, - 15 cl de Vin Jaune du Jura, - 25 cl de Fond de Volaille, - le Jus de Cuisson dégraissé du Poulet, - 50 à 60 g de Fourme d'Ambert. Ce qu'il faut faire: 1/ Fourrer l'intérieur du poulet des gousses d'ail en chemise, juste écrasées, avec le laurier et le thym. Verser un filet d'huile d'olive sur la volaille, saler et enfourner à 180°C durant 2h avec un récipient d'eau dans le four. La cuisson terminée, sortir le poulet, laisser refroidir, et passer le jus. Le dégraisser, réserver. 2/ Réduire les châtaignes en purée. Ajouter la farine, le beurre ramolli, le parmesan puis l'œuf, assaisonner, bien mélanger et obtenir une pâte souple, qui ne colle pas aux mains. Former des boudins, puis détailler les gnocchis. Marquer à la fourchette. Entreposer au froid, puis cuire à l'eau bouillante salée jusqu'à leur remontée à la surface. Les réchauffer à la poêle, avec une noix de beurre mousseux. 3/ Suer l'échalote, déglacer au vin, réduire des 2/3, mouiller avec le fond et le jus, réduire de moitié. Verser sur la fourme débitée en dés, mixer et passer, rectifier assaisonnement et consistance. Dresser ...  

Source: paladar-lepet.blogspot.com

Hello, Il vous reste du foie gras cuit et vous ne savez pas quoi en faire (hormis le manger simplement bien sur alors voici une petite recette apéritive : les cromesquis au foie gras. Cela ressemble à des croquettes sauf que le coeur est coulant et explosif en bouche. Ceux là sont de foie gras panées avec de la chapelure de pain de mie et de poudre d'amandes. Ce n'est pas mauvais, même plutôt bon, mais cela peut vite devenir écoeurant si on en abuse sauf pour les fans de foie gras. Sur Internet, j'ai pu voir qu'il y avait différentes façons de les faire, mais cette recette avec la poudre d'amandes me tentait plus que les autres. Je l'ai trouvée dans le livre "A partager" d'Eric FRECHON, qu'un de mes amis, lui aussi appelé, Eric m'a offert à mon anniversaire. Temps de préparation : 40 minutes - Cuisson - 2 minutes - Repos : 2-6 heures pour 15 cromesquis (d'environ 2-3 cm de diamètre) 150 gr de foie gras cuit 2 tranches de pain de mie 100 gr de poudre d'amandes 100 gr de farine 2 oeufs 1/4 de cube de bouillon de volailles 2,5 cl d'eau (+ 2 cs d'eau froide) Huile de friture Sel - poivre 1) Faites chauffer l'eau avec le cube de bouillon de volailles. 2) Ôter la croûte du pain de mie, coupez les tranches en 4. 3) Mixer le pain de mie afin d'en faire une fine chapelure puis ajoutez la poudre d'amandes et mixez de nouveau. 4) Cassez les oeufs dans un bol puis battez-les, salez, poivrez puis réservez. 5) Coupez le foie gras en morceaux puis mixer-le avec le bouillon de volailles jusqu'à obtenir une pâte lisse. Assaisonnez si besoin. 6) Versez cette préparation dans un moule à chocolats ou un bac à glaçons puis réservez-les au congélateur pendant 2 à 3 heures. 7) Au bout de ce temps, préparez trois assiettes différentes : une avec les oeufs, la seconde avec la farine et la dernière avec la chapelure pain de mie-amandes. Démoulez les cubes de foie gras (si vous ne les préparez pas tout de suite, remettez-les au congélateur. 8) Pour paner les cubes de foie gras : roulez-en un dans la farine puis dans les oeufs et ensuite dans la chapelure. Renouveler l'opération une à deux fois (pour moi une fois) afin d'avoir une belle boule enfin un beau cromesqui. 9) Faites chauffer l'huile soit dans une friteuse ou si comme moi, vous n'en n'avez pas, utilisez une sauteuse et ajoutez environ 1 cm de hauteur d'huile de friture. 10) Dès que l'huile est bien chaude, faites cuire pendant deux minutes (jusqu'à ce qu'ils soient dorés) les cromesquis. Servez chaud. Bon dégustation ! Si vous ne les mangez pas tous, vous pouvez les conserver au congélateur mais pas trop longtemps sinon ils vont s’abîmer.

Source: lesgourmandisesdeya.blogspot.com

.fullpost{display:inline;} J'ai découvert que les gaufres n'étaient pas réservées au sucré! Merci au chef Eric Fréchon. Je les ai trouvées délicieuses en accompagnement de saumon fumé! Ces gaufres de pomme de terre sont originales et vraiment bonnes, bien moelleuses... Ca change des blinis! En plus, la recette est vraiment très simple. Il faut juste un appareil à gaufres. Je ne sais pas ce que ça donne si on utilise une poêle, c'est peut-être faisable mais je ne l'ai jamais fait! Ingrédients (pour 4 gaufres) : Pour les gaufres 400 g de pommes de terre 160 g de crème fraiche 30 % de matière grasse 2 oeufs entiers 1 jaune d'oeuf sel, poivre et noix de muscade Pour la crème quelques brins de ciboulette 100 g de crème fraîche le jus d'un citron jaune sel, poivre Recette : Préchauffez votre appareil à gaufres en l'ayant préalablement huilé au pinceau. Epluchez et rapez vos pommes de terre comme vous le feriez pour des carottes rapées! Ensuite, mettez-les dans une passoire et pressez pour en faire sortir l'amidon. Essuyez-les. Réservez. Dans un bol, mélangez les oeufs, la crème, le sel, le poivre et la noix de muscade. Ajoutez les pommes de terre. Versez le tout dans l'appareil à gaufres en étalant bien les pommes de terre. Refermez et laissez cuire 5 bonnes minutes jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées. Pendant la cuisson des gaufres, préparez votre crème acidulée en mélangeant tous les ingrédients. Servez le tout avec du saumon fumé par exemple, c'est un délice!! Imprimer ma recette Mes gaufres de pommes de terre et saumon fumé façon Eric Frechon!

Source: atelier-gourmand.blogspot.com

Je ne sais pas si vous avez eu l'opportunité de feuilleter le livre " Oeufs " d' Eric FRECHON aux Editions Solar mais pour ma part j'ai craqué pour cette recette. Au fond de cette cocotte, on y retrouve des endives. Là, j'ai eu peur de la réaction des hommes mais finalement c'est très bien passé. Donc un petit plat à refaire pour les dimanches soirs :-) Ingrédients pour 4 personnes : - 4 oeufs - 2 petites endives - 50 g de noix fraîches - 20 cl de crème liquide - 50 g de beurre - 150 g de roquefort - Sel & poivre Préparation : Coupez finement les endives en petits carrés. Coupez le roquefort en petits cubes. Décoquillez et concassez grossièrement les noix. Beurrez les 4 ramequins. Préchauffez le four à 160° C. Dans une casserole, faites fondre une noix de beurre. Ajoutez les endives émincées et faites-les cuire jusqu'à évaporation complète de leur eau. Salez, poivrez puis mettez une cuillère à soupe d'endives cuites au fond de chaque ramequin. Déposez dessus quelques noix concassées. Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Gardez les jaunes de côté et versez un blanc d'oeuf dans chaque ramequin. Salez et poivrez. Posez les ramequins dans un plat allant au four, versez de l'eau chaude jusqu'à 2 cm de hauteur de manière à faire un bain-marie. Enfournez et laissez cuire pendant 7 à 9 minutes. Pendant ce temps, faites bouillir la crème liquide. Ajoutez le roquefort, poivrez, puis battez la préparation au fouet jusqu'à l'obtention d'une préparation onctueuse et nappante. Conservez à feu très doux jusqu'au moment de verser dans les ramequins. Une fois les blancs cuits, ajoutez dans chaque ramequin 2 cuillères à soupe de crème au roquefort puis un jaune d'oeuf et servez. IMPRIMER LA RECETTE

Source: philomavie.blogspot.com

Je ne peux pas dire que nous sommes assommés par la chaleur; loin de là! Mais j'essaye de faire attention à ma ligne en prévision de l'été (enfin si été il y a!!!). Du coup cette recette de gaspacho tombe à pic. J'ai pu par la même occasion tester le blender de mon nouveau robot Kenwood pour mixer la soupe. Un beau joujou que je vous présenterai encore certainement! Je me suis régalée mais j'en ai quand même laissé pour le reste de la famille ce soir! Recette tirée du blog: " Dans ma coquerie, recettes de cuisine" Ingrédients : (pour 4 personnes) 5 tomates bien mûres 2 poivrons rouges 1 gros oignon 3 gousses d'ail 1 concombre 1 tranche de pain de mie 10 cl de lait 10 cl d'huile d'olive 2 cuillères à soupe de concentré de tomate 5 cl de vinaigre de Xérès tabasco à votre convenance sel à votre convenance Préparation : La veille, lavez les tomates et les poivrons et pelez-les. Coupez-les en morceaux. Éliminez les extrémités du concombre, pelez le, coupez le en enlevant les graines. Coupez le pain en morceaux sans la croûte. Mettez tous les ingrédients dans un saladier (sauf le vinaigre, le sel et le tabasco), ajoutez le lait, l'huile, le concentré de tomate et laissez macérer toute une nuit. Le jour même, mixez la préparation. (Il est dit de passer la soupe au chinois mais je ne l'ai pas fait car je voulais une consistance moins liquide). Salez, ajoutez le tabasco , le vinaigre et mélangez. Au moment de servir, vous pouvez ajouter des glaçons et une feuille de basilic pour la déco! Vous pouvez également la servir en verrine à l'apéritif. Miam, maman j'ai faim part en escapade pour quelques jours.... A bientôt! Si vous voulez ne pas perdre une miette de mes recettes, n'oubliez pas d'inscrire votre e-mail dans le cadran en haut à gauche de la page d'accueil. De cette façon, vous serez informés dès la parution d'une nouvelle recette. Lorsque vous recevez mes recettes par mail, pensez à cliquer sur le titre de la recette pour être dirigé automatiquement vers le blog et ainsi découvrir les autres rubriques qui se cachent à l'intérieur.

Source: miammamanjaifaim.blogspot.de

Si j’ai toujours aimé voyager dans mon assiette , je dois dire que ces derniers temps, c'est devenu vital . Si on ne peut pas s ortir de chez nous , autant s’aérer l’esprit et l’estomac , vous ne trouvez pas? Alors quand l'agence Madame Kotoba m'a proposé de m'envoyer de belles bavettes irlandaises en collaboration avec Bord Bia , je leur ai tout de suite imaginé une destinée exotique . Le pot de miso larmoyant dans mon réfrigérateur me tendant les bras (heureusement que ça se conserve longtemps ces choses-là parce que je l’ai acheté il y a des siècles! ), l'idée m'est venue de réaliser des bavettes « Japan Style » , marinées au miso et à la sauce soja. Le résultat fut inédit : à la fois dépaysant et extrêmement savoureux donc amplement validé! Pour les accompagner, j’ai opté pour un accompagnement très tendance : les poireaux brûlés façon Eric Frechon. Je vous en parlerai dans un prochain article si ça vous intéresse. Dans tous les cas, voilà une recette à refaire sans nul doute , pourquoi pas avec un autre morceau de bœuf ou même avec des escalopes de poulet ou des pavés de saumon ! Ingrédients Pour 2 personnes Marinade: 2 cuillères à soupe de miso doux, beige à brun clair ou de shiro miso ( en supermarché asiatique au rayon frais ou bien en magasin bio ou dans certaines grandes surfaces ) 2 cuillères à café d huile de sésame, grillée ou non 2 cuillères à soupe de de mirin* 2 cuillères à café de sauce soja salée Une pincée de piment en poudre 1 petit morceau de curcuma frais ou de gingembre, pelé et finement râpé 2 belles bavettes ou hampe ou merlan ou filet de bœuf : environ 400g au total Une pincée de sésame doré Note* : le Mirin est un assaisonnement japonais. C'est une sorte de saké très doux qui se trouve facilement en épicerie asiatique ou sur internet. Il est difficilement remplaçable car son goût est assez typique mais on peut tenter une substitution par du vinaigre de riz. Source : recette de la marinade piochée sur le superbe blog CNZ avec quelques ajustements selon mes goûts. Préparation Mélanger avec une cuillère à soupe tous les ingrédients de la marinade dans une boîte ou un saladier pour obtenir une préparation bien homogène. Rajoutez un petit filet de mirin si celle-ci est trop épaisse. Badigeonner la viande avec la marinade à l'aide d'un pinceau. Filmer ( ou fermer la boîte avec un couvercle ) et réfrigérer pour quelques heures en retournant au moins une ou deux fois dans la marinade ( ou 30 minutes à température ambiante si on manque de temps mais ça sera un peu moins goûteux). Sortir la viande du réfrigérateur 30 à 45 minutes avant cuisson pour qu’elle revienne à température ambiante. Faire bien chauffer, sur feu vif, une poêle / grill huilée avec un peu de sopalin. On peut aussi choisir une plancha ou un grill ou une simple poêle anti-adhésive. Faire cuire la viande pendant 1 minute 30 à 2 minutes , sans rien toucher ( exactement 1 minute 30 pour mes bavettes de 200g) Retourner les pièces de viande, badigeonner au pinceau avec le reste de marinade et laisser à nouveau cuire 1 minute 30 à 2 minutes , toujours sur feu vif ( 1 minute 30 pour moi). Retourner une dernière fois la viande, juste 5 secondes et débarrasser sur une assiette. Note : le temps de cuisson est à adapter selon le morceau choisi et l’épaisseur de la viande. Ici, j’ai pris une bavette de 200g et obtenu une cuisson saignante avec le temps indiqué, ce que je recommande. Placer une feuille d’aluminium sur l’assiette, sans serrer et laisser reposer 2 minutes. Servir immédiatement, saupoudré de sésame doré, par exemple avec du riz japonais ou du riz noir et / ou avec des légumes rôtis ( poireaux rôtis au four ou poireaux brûlés, brocolis grillés, edamame...)! Déguster! La Note des Goûteurs : 17/20

Source: claireaumatcha.blogspot.fr

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2021 ® v3 - Contact