brochette de poulet | marinade pour brochette de poulet | marinade pour brochette poulet | marinade pour brochettes de poulet | marinade brochette poulet | brochettes de poulet de viviane
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Ecrit et réalisé par Very Easy Kitchen Je vous l’avais dit, je suis dans ma période concours de cuisine et celui sur la Bonnotte de Noirmoutiers était trop tentant. Premièrement parce que j’aime particulièrement ce coin de France et deuxièment, parce que les petites pommes de terre nouvelles et moi, c’est une grande histoire. Rien de meilleur que des petites pommes de terre juste sautées avec un peu de fleur de sel. La pomme de terre c’est simple mais toujours bon, comme le dit Robuchon. Plusieurs blogs partenaires pour cette opération: j'ai choisi de participer sur celui d' Audrey . Alors hors de question de perdre les qualités de ce produit d’exception en l’associant à des saveurs trop fortes qui cacheraient la finesse de sa chair légèrement iodée ou de la brutaliser en la réduisant en purée. En Savoie, dans les fermes, on mange des pommes de terre cuite à l’eau avec de la tomme fraiche ou du sérac. Un peu de sel, du poivre de la salade et le déjeuner était fait. C’est le plat préféré de maman. je me suis dit qu’il fallait donc associer cette Bonnotte avec un mets lui aussi d’exception : la burrata, une pâte filée italienne crémeuse que l’on peut déguster quand elle à la petite cuillère quand elle est fraiche. Un peu de poivre et du sel lui suffissent. Ensuite quelques jeunes légumes pour donner un peu de couleur au plat : carottes primeur et asperges vertes. Comme pour la mozzarella, on trouve plus de mauvaise burrata (très à la mode actuellement) que de bonnes. Faites donc attention à ce que vous achetez, et allez de préférence dans une épicerie fine italienne ou un fromager dont vous êtes sûr des fournisseurs.  Comme je n’ai pas pu choisir entre pommes de terre à l’eau et pommes sautées, j'ai associé les deux cuissons dans  cette assiette rustique que vous partagerez. Je n'ai pas choisi de faire un plat original mais un plat complet qui mette en valeur la pomme de terre. Sa saison est trop courte pour la gâcher. Bonnotte en deux cuissons, burrata et asperges Pour 2 personnes, plat à partager 1 burrata de 300 g environ Des bonnottes de Noirmoutiers (4 grosses et 8 petites) 4 asperges vertes 2 carottes primeurs 1 grosse noix de beurre salé fleur de sel  poivre huile d’olive quelques feuilles de basilic Lavez les pommes de terre, les carottes et les asperges. Coupez les tiges des asperges pour ne garder que la partie supérieure la plus verte. Frottez les Bonnotte au gros sel pour enlever une partie de la peau. Rincez les sous l’eau. Faites cuire à la vapeur ou à l’eau bouillante les 4 grosses Bonnotte et les asperges (il faut que les asperges restent al dente). Réservez-les. Faites chauffer le beurre salé et ajoutez les petites Bonnottes. Faites les revenir dan le beurre chaud, baissez le feu, couvrez et laissez les cuire environ 15 minutes en remuant régulièrement. Elles doivent être dorées et tendres au coeur. Dans une assiette, placez délicatement une burrata (ne jamais la piquer mais la servir avec une grosse cuillère pour ne pas percer la membrane). La Burrata doit être à température ambiante et surtout pas froide. Coupez les carottes en larges lanières ainsi que les tiges des asperges. Conservez les têtes pour une jolie présentation. Placez les autour de la Burrata. Coupez les Bonnottes cuites à l’eau en deux et les mettre dans l’assiette. Ajoutez les Bonnottes sautées chaudes, rajoutez de la fleur de sel sur le la burrata, poivrez, rajoutez un peu de basilic ciselé et un peu d’huile d’olive. Dégustez les Bonnottes avec un peu de Burrata. Totalement dément. La météo n'étant pas avec nous, nous n'avons pas pu préparer le potager avant le 1er mai. Voici donc le futur potager de près de 350 m2. Déjà plantés (et en fonction de la lune rousse actuelle) : les échalotes, oignons, poireaux, et pois gourmands. C'est le royaume et la passion de ma mère et je n'y fais pas grand-chose n'y allant qu'une fois par moi. Un tel potager représente 3 à 4 h de travail quotidien et une bonne activité physique. Et contrairement à Noirmoutiers nous n'aurons pas de pommes de terre nouvelles avant fin juillet.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

Pâtisserie des Rêves - Langues de chat noisettes-fleur de sel Versione italiana in corsivo Je vous ai souvent parlé de la Pâtisserie des Rêves et les douceurs de Philippe Conticini ... comme sa tarte douce au chocolat , son Paris-Brest , sa tarte à l'orange . Vous connaissez mes passions :-) Il y a des pâtissiers comme ça, que l'on aime non seulement parce que leur pâtisseries sont féeriques, les recettes superbes mais aussi parce qu'avec leurs gâteaux ils communiquent bien plus. La gourmandise profonde de l'enfance, la générosité, l'envie d'aller plus loin et de se régaler. Philippe Conticini et sa Pâtisserie des Rêves sont pour moi ainsi. Un univers doux, ludique, moelleux, croustillant, un hymne au sucré dans le sens gentil du terme. Vous pouvez donc imaginer mon enthousiasme quand j'ai été invitée, il y a quelques temps, découvrir en avant-première la nouvelle collection automne 2012, dans le salon de thé rue de Longchamp (que je connais bien, j'y emmène souvent les amis qui viennent à Paris ). Un havre de paix. Inutile de vous dire que je me suis régalée et ne savait plus où poser le yeux. Langues de chat au thé matcha - Conticini Les nouveautés ? J'adore, depuis son ouverture, les grands classiques comme le Saint-Honoré ou le Paris-Brest (pour moi les meilleurs de Paris et absolument indémodable. Mais là c'est encore plus intriguant. Un festival de chocolat, de café, de caramel, de mousses, de biscuits. Même des simples sablés (breton, normand) ou un financier ou cake font merveille. Mon grand grand coup de coeur (et je ne suis pas la seule) sont ses langues de chat au thé matcha . Un équilibre subtil entre le croustillant, l'amer, le doux, le crémeux... je pourrais en manger sans m'arrêter. Comme les langues de chat aux noisettes et fleur de sel . Et puis arrive le gâteau au café doux , un petit chef-d'oeuvre. Un entremets qui rappelle le tiramisù mais en plus léger, structuré et toujours la pointe de sel et de croustillant. Puis les biscuits à la cuillère caramel et fleur de sel, le Grand cru praliné, le financier coco-gingembre ... On sent le souci de perfection sans jamais oublier le goût. Même ses cakes ou ses financiers (cuits comme un cake) sont incroyables, moelleux, humides... Et j'ai un faible pour celui avec son confit d'orange . Il y avait toute sa nouvelle collection inspiration Japon pour fêter son ouverture à Kyoto et Osaka, comme la Meringue-Neige, le Kyoto-Brest, le biscuit roulé au yuzu... De belles pâtisseries. Gâteau café doux - Conticini Enfin, vous l'aurez compris :  c'est un endroit spécial. La nouvelle collection automne sera disponible à partir du 25 septembre 2012 . Ceci dit, la Pâtisserie des Rêves vaut le détour même avant n'est-ce pas ? Un vrai luxe... très accessible ;-) Un dernier mot sur Philippe Conticini. j'ai eu la chance de pouvoir le rencontrer en vrai. J'en avais toujours entendu du bien mais là l'émotion était forte. C'est quelqu'un d'une gentillesse et d'une générosité inouïes, à l'image de ses pâtisseries. Un grand Monsieur comme on dit. On pourrait l'écouter des heures sur ses émotions, ses envie de ressentir les plaisirs de l'enfance, de sa passion pour la fleur de sel, de comment il l'utilise... D'ailleurs en passant je vous conseille à nouveau son livre Sensations qui m'a très souvent inspirée (un autre devrait sortir bientôt et j'ai hâte ;-). Même la préface de Robuchon est belle. Et voilà, j'ai de nouveau envie d'y retourner maintenant, c'est malin... N.B . Les photos ne sont pas de moi  (et j'avais oublié mon appareil photo ;-( , mais m'ont été gentiment transmises par La Pâtisserie des Rêves Grand cru praliné - Conticini Vi ho parlato spesso di Conticini e della sua Pâtisserie des rêves . Ormai so che molte mie amiche non vengono a Parigi senza farci un salto ;-) Ecco poco tempo fa sono stata invitata (grande onore) ad assaggiare in anteprima la sua nuova collezione autunno 2012 (sì lo so, qui anche le pasticcerie si danno alle collezioni stagionali e devo dire che la cosa mi dispiace per niente). I suoi grandi classici sono il Saint-Honoré ed il Paris-Brest ad esempio, secondo me spettacolari, i migliori di Parigi. Ma qui la cosa era più intrigante: un festival di cioccolato, caffè, creme, croccante... Come nel gâteau doux au café (un dolce a più strati e senzazioni con cioccolato e caffè, un piccolo capolavoro). Poi ho adorato le lingue di gatto al tè matcha, un equilibrio stupendo. Senza parlare dei suoi cake sempre umidi e profumati, i sablés, il Kyoto-Brest... Insomma da fa girar la testa. Financier coco-gingembre - Conticini E la cosa bella è che lui è una persona adorabile, gentile, appassionato, generoso. È un piacere sentirlo parlare dei suoi dolci, della sua golosità. La nuova collezione sarà disponible a partire dal 25 settembre ma tanto lo sappiamo che vale la pena passare in qualunque momento. Tra l'altro vi consiglio anche la sala da tè, rue de Longchamp , piccola (meglio non andarci di sabato pomeriggio) ma con un'atmosfera, dolce, calma, luminosa... N.B . Le foto non sono mie ma mi sono stata trasmesse dalla Pâtisserie des Rêves

Source: undejeunerdesoleil.blogspot.com

L'année dernière déjà, j'avais participé au Concours Ariaké avec La Soupe de la Mariée .  Je prends toujours autant de grand plaisir à les utiliser et lorsque l'on m'a proposé, par l'intermédiaire de 750 gr de participer à nouveau, j'ai bien sûr accepté. Non pas que j'ai un quelconque espoir de gagner, les participations sont toujours de haut niveau et je n'ai, ni le niveau ni le cran, pour cuisiner devant le grand Chef qu'est Joël Robuchon. Pour tout dire, mon ambition se limite à promouvoir un excellent produit et à me lancer un petit challenge. Comme je veux garder, cette fois encore, le bouillon comme élément majeur de mon plat, j'ai choisi une soupe à consonance asiatique qui fait la part belle à la qualité du bouillon Ariaké . Cette soupe est à la fois légère et complète, avec son apport en protéines (crevettes, oeuf) et en légumes (épinards, fines herbes). Si vous souhaitez un goût moins prononcé, vous pouvez sans aucun souci remplacer le bouillon de crustacés par le bouillon de volaille Ariaké . Ingrédients: pour 4 personnes. Préparation: 15 mn - Cuisson: 15 mn.  - 75 cl de bouillon Ariaké de Crustacés préparé avec 2 sachets - 1 petit oeuf - 100 g de crevettes cuites - 100 g d'épinards frais - 1 cuillère à soupe de nuoc mâm (sauce de poisson) - 1 cuillère à soupe d'huile de sésame - 1,5 cuillère à soupe de farine de tapioca (ou de maïzena) - Coriandre - Ciboulette - sel et poivre Equeuter, laver et sécher les épinards. Les couper en lanières. Décortiquer les crevettes. Ciseler la coriandre et la ciboulette. Préparer le bouillon Ariaké de Crustacés en plongeant 2 sachets dans 75 cl d'eau bouillante. Couvrir et laisser infuser à feu doux pendant 5 minutes environ, en remuant de temps en temps. Ôter le sachet. Porter à ébullition le bouillon obtenu et ajouter les crevettes, les épinards en lanières et le nuoc mâm. Saler avec modération, poivrer. Délayer la farine de tapioca dans une à deux cuillerées d'eau, puis verser dans le bouillon en mélangeant. Battre l'oeuf dans un petit bol et le verser en filet, délicatement dans la soupe tout en tournant lentement. Parsemer de ciboulette et de coriandre. Verser un filet d'huile de sésame et servir aussitôt.  

Source: parmesanetpaprika.blogspot.com

Pour 6 personnes  : - 1kg de pomme de terre à chair ferme (Charlotte, Belle de Fontenay) cuites et épluchées - 1 gros oignon rouge - 1 botte de ciboulette ( je n’en avais pas) Pour la vinaigrette : - 2 c à s de mayonnaise - 2 yaourts brassés - 3 c à s de curry - ½ c à c de gingembre rapé - 1 citron vert - 1 citron jaune 1) Couper les pommes de terres en rondelles et les dresser dans un saladier. 2) Préparer la sauce en mélangeant la mayonnaise, les yaourt, les jus de citron, le curry et le gingembre. 3) Mélanger la moitié de la sauce avec les pommes de terre puis ajouter l’oignon émincé. Verser le reste de la sauce et mélanger bien (et parsemer de ciboulette ciselée). 4) Réserver au frais. Sortir du frigo un quart d’heure avant de servir. Astuce: Pour une salade complète ajouter des morceaux de poulet cuits. Cette recette est issue du livre : LA POMME DE TERRE de Stéphanie Béraud-Sudreau aux éditions SUD OUEST . Si comme moi vous adorez les livres de cuisine, je vous le conseille. C’est un beau livre, il se décompose en 6 parties : - bouchées et canapés - soupes et salades - purées et parmentiers - frites, sautées et rissolées - au four et gratinées - cuisinées et mijotées Les illustrations sont magnifiques et le préface est de Joël Robuchon. Un livre à offrir ou à s’offrir !!

Source: lespetitsplatsdema.blogspot.com

Ce n'est plus une nouveauté, le burger made in US est bien atterri en Europe. Il a déjà généreusement envahi nos cartes de restaurant et fait poussé chez nous quelques adresses 100% burger. Et bien évidemment, les maisons d'éditions n'ont pas loupé le coche... Let's cook homemade burger, it's the new trend !  (Et comme ça au moins, on est sure qu'on ne mangera pas un steak haché mi-cheval, mi-boeuf. QUoi que, un burger de cheval, ça doit pas être mal du tout...).  Aussi simple qu'il en a l'air, si il y a bien un plat qui soit modulable à l'infini, c'est bien le burger. Que l'on soit carnivore, végé, gourmand ou gourmet, on peut s'amuser avec toutes les "pièces": de la viande, au pain, de la sauce, au fromage, aux toppings et accompagnements... C'est le plat ludique par excellence! Besoin d'inspiration? Á vos bibliothèques! The classical ! Evidemment, rien de tel que de revenir à la source pour trouver the original burger ! New York , qui nous envoie depuis plusieurs années toutes ses habitudes food, du bagel au cupcakes, n'a pas omis de nous transmettre son mythique burger. Icone pourtant de la malbouffe, le voilà soudainement "assaini" grâce notamment aux nombreux restaurants qui n'hésitent pas à le présenter tel un plat de luxe et de qualité. Tous les chefs ont aujourd'hui leur version du burger, de Boulud à Bouley, en passant par Robuchon, Ducasse, Blumenthal et j'en passe! Dans " New York, les recettes cultes" , Marc Grossman, new yorker d'origine, nous partage les recettes de l'incontournable "cheeseburger" mais aussi 2,3 versions végés, et puis, indispensable pour un bon burger, la recette du bun homemade ! Mais au-delà du burger, on piochera aussi dans ce livre les recettes des doughnuts , pancakes, bagels, eggs benedict , BLT, Mac&Cheese, carrot cake, NY cheesecakes , cupcakes, pickles , corned beef... ou encore les bonnes adresses pour manger New York, sans cuisiner. (Et une fois refermé, je vous préviens déjà, on a qu'une envie, (outre celle de s'engloutir un cheeseburger), booker un aller (sans retour?) pour JFK Airport!) "New York, Les recettes Cultes", Marc Grossman, éd. Marabout, oct 2012, 274pp, 25 € Naked's burger Qui dit bouffe "good and easy" , dit "Jamie" . Le naked chef international n'est pas passé à côté du buzz burger. Toujours à son image, simple et généreuse, ses recettes de burger ne manquent pas pour autant d'originalité. Du classique BBQ, aux végé mexicain, aux haricots noirs, en passant par une luxueuse version au homard , et petitte mention particulière pour le Burger "exotique" au Braai (qui signifie "viande grillée" en africain). Et outre les burgers, Jamie en profite qu'il est sur le BBQ pour proposer d'autres recettes à faire sur le grill: viandes, poissons, légumes, sauces, marinades, accompagnements,...tout y est pour se donner un air d'été, malgré la pluie tapante dehors... "Burgers, barbecues et salades: Jamie Oliver & Co", Jamie Oliver, éd. Hachette Pratique, 96 pp,  juin 2012, 9,95 € Blend vs Le camion qui fume De New York à Paris, aujourd'hui, il n'y a qu'un pas. Les enseignes "burger only" affluent un peu partout dans l'hexagone. Á l'image de Blend , restaurant ouvert en 2010 dans le 2e arrondissement, et Le camion qui fume qui, outre la tendance outre atlantique des burger, combine avec celle des food trucks. Chacun avec son style a sorti sa version papier. Blend donne sa définition: "Hamburger Gourmet: N.M. Du bon pain, de la bonne viande, et de bons légumes" . Le graphisme est très réussi et les photos toutes plus alléchantes les unes que les autres. 5 chapitres  58 recettes (dont 5 sucrées, made in US , car tout le monde le sait, si les américains adorent les burgers, ils adorent aussi...le sucre ;-), chacun son petit nom, d'abord les pures 100%: Cantal (boeuf, cantal, confiture figue-raisin), Lard (boeuf, crème de colonnata), Fungi (veau, morilles), Thaïe (crevette thaïe, wasabi), Cab (cabillaud pané, sauce escabèche). Puis, comme son enseigne l'indique, les "Blend" (=mélanges): Blue (boeuf, bleu d'AUvergne), Ross (Boeuf au Foie gras), Ring (boeuf et ventrèche fumée) ou encore Scotch (boeuf au whisky). Viennent ensuite les devenus incontournables Végés: de Quinoa à Boulg en passant par Tofu. Pour finir enfin par 3 recettes de chefs: Meat (haché au couteau), Jack (Noix de St-Jacques) et Mango (homard). Et pour chacun, il propose un accord vinicole ou brasicole. Bref, ça donne envie de tourner complètement burger ! Petit plus pour la recette des buns maison qui font souvent toute la différence. Le camion qui fume , emplacement oblige, se veut plus fast mais tout aussi good ! Tout le petit monde foodie de l'hexagone connait bien cette enseigne qui sillone et embaume la capitale française de ses burgers fumants. On le repère de loin tant la file devant dépasse le "politiquement" correcte (en gros n'attendez pas d'avoir faim pour vous y rendre, vous risquez de tomber dans les pommes avant d'avoir accès à votre première bouchée). Branché bobo-bio faisant la part belle aux produits, le livre raconte l'histoire de ce restaurant mobile, ses origines, ses fournisseurs, ses habitués,..mais surtout, livre une belle série de recettes 100% burger. Ici aussi, les desserts ne sont pas oubliés avec notamment un irrésistible carrot cake . Seul petit regret, nous ne connaitrons pas la recette de leur parait-il délicieux bun (qui sont pourtant bien alléchant sur les photos!), dommage, il faudra aller jusqu'à Paris pour s'en satisfaire (...but why not?!) "Hamburger Gourmet (Blend restaurant)", Victor Garnier, éd. Marabout, oct 2012, 160 pp., 18,95€ "Burgers, les recettes du Camion qui Fume", Kristin Frederick, éd. Tana, 135pp., 20 € burger meatless  Cette petite bible du burger végé débarque enfin dans nos contrées francophones après avoir fait le buzz au USA. Dans la tendance du "manger mieux, manger moins de viande" , le burger se prête parfaitement à l'exercice. Là où certains ne peuvent dissocier le burger du meat patty , Joni Marie Newman, auteur californienne surnommée la  Queen du Veggie Burger , nous offre 101 alternatives pour pouvoir manger un burger, chaque jour, du petit dej (si, si, si...burger omelette, burger énergétique hyperprotéiné avoine & cerise...) aux repas de fête (pr la Pessah, l'Oktoberfest, Thanksgiving...), que l'on soit végé 100% ou simplement adepte du "jeudi veggie"(en Belgique) ;-). Des recettes faisant le tour du monde , de l'Italie à l'Asie, en passant par les Etats-Unis (of course) mais aussi la Jamaique, la Slovénie, la Russie ou encore la Suède... Des trucs et astuces indispensables pour avoir un patty moelleux et savoureux même sans viande, mais aussi pour des alternatives sans gluten, sans produits laitiers, sans sel , etc... Bref, un burger 100% healthy, bon et pour tous. Des recettes qui feraient presque oublier qu'il n'y a pas un ounce de boeuf dans nos burgers !  "Hold on to yours bun, the  burger revolution has begun" , c'est son créneaux! On suit! "Veggie Burgers", Joni Marie Newman, fevr 2013, 240pp., 15,90 € Mais encore... Et pour ceux qui ne sont pas très branché "papier", il y a aussi ce blog Suisse 100% burger, The Burger Blog ,  qui recense pas mal de recettes de burger issue de la blogosphère mais aussi, pour ceux qui voudraient faire un mini trip en terre helvétique, les meilleures adresses burger du pays. Et pour les adeptes du burger BBQ, un petit tour chez SmokeHouse  vous insufflera immédiatement un petit air chaud bien estival et une bonne odeur de grillade...

Source: squisitoo.blogspot.com

Pour 4 personnes : 4 poitrines de volaille avec la peau Pesto : 70 gr de feuille de basilic 3 gousses d’ail 2 cuillères à soupe de parmesan râpé Huile d’olive Sel, poivre Farce et sauce : 18.5 cl de vin blanc 5 cl de vinaigre balsamique blanc 30 cl d’eau 100 gr de champignons déshydratés ½ oignon 1 branche de thym 1 branche de romarin 1 feuille de laurier 5 grains de poivre 1 cuillère à café de sucre 20 cl de crème liquide 35% 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique 2 gousses d’ail Sel, poivre Écrasé de Pomme de terre : 5 pommes de terre 8 champignons de paris 1 grosse échalote 2 gousses d’ail 1 bosse de coriandre fraiche 20 gr de Beurre Huile d’olive Préparez les volailles : Réservez les aiguillettes des volailles pour la farce, et taillez la poitrine en portefeuille. Gardez le tout au frais le temps de préparer la farce. Le Pesto : Dans une petite casserole d’eau bouillante bien salée, faites blanchir les feuilles de basilic pendant 2 minutes, puis refroidissez-les dans un bol d’eau froide avec des glaçons. Égouttez bien les feuilles de basilic et séchez-les un peu dans du papier absorbant. Mixez les avec l’ail, le parmesan, une pincé de sel, du poivre et ajoutez petit à petit environ un quart de tasse d’huile d’olive. Réservez. La Farce aux Champignons Sauvages : Dans une grande casserole, mettez à bouillir 15 minutes à couvert: le vin blanc, le vinaigre balsamique blanc, l’eau, les herbes, le poivre, le demi-oignon émincé, le sucre et 1 gousse d’ail écrasée (avec la peau). Filtrez le bouillon et remettez le à chauffer. Rincez les champignons déshydratés et mettez les à cuire dans le bouillon pendant 10 minutes  à frémissement. Filtrez le bouillon, mettez les champignons à refroidir au frigo et mettez le bouillon à réduire (au moins de moitié). Quand les champignons sont froids, mixez les aiguillettes de poulet au robot. Hachez grossièrement les champignons au couteau et mélangez-les aux aiguillettes avec du sel et du poivre. Mettez les pommes de terre non épluchées à cuire dans de l’eau froide salée. Le montage des Ballottines : Mettez une grande marmite d’eau à chauffer pour pocher les ballottines. Assaisonnez l’intérieur des volailles en portefeuille, étalez une couche de pesto, puis une couche de farce aux champignons. Roulez les volailles en boudins en rabattant légèrement les bords, et enroulez les fermement dans un film alimentaire que vous nouerez de chaque coté : c’est en les filmant que vous leur donnerez une belle forme de ballottine.  Je conseille de les filmer deux fois afin d’éviter une éventuelle infiltration d’eau. Vérifiez la température de l’eau dans la marmite avec un thermomètre de cuisine : elle doit avoisiner les 80 °C. Piquez dans la plus grosse des ballottines pour que la pointe du thermomètre atteigne le cœur, et plongez les ballottines dans l’eau. Laissez cuire jusqu’à ce que le thermomètre indique 64 °C . Mettez les ballottines à refroidir dans un bain d’eau glacée quand la température est atteinte. Pendant la cuisson des ballottines : L’écrasé de pomme de terre : Pendant la cuisson des ballottines : Taillez les champignons en quartiers et dans une cocotte faites les sauter dans de l’huile d’olive bien chaude. Quand elles sont cuites, épluchez les pommes de terre encore chaudes et écrasez les avec une fourchette. Ajoutez les pommes de terre dans la cocotte et mélangez bien avec les champignons, le beurre, et la gousse d’ail hachée. Salez, poivrez, si l’écrasé vous parait un peu sec, rajoutez du beurre ou de l’huile d’olive. Au dernier moment rajoutez la coriandre ciselée. La sauce : Ajoutez la crème liquide à la réduction du bouillon de champignons ainsi que la gousse d’ail hachée et le vinaigre balsamique et mettez à réduire pendant une dizaine de minutes. Finition : Déballez les ballottines et épongez les avec du papier absorbant, et faites les colorer dans une poêle bien chaude  avec de l’huile d’olive, quand elles sont colorées, éteignez le feu et couvrez la poêle pour les faire réchauffer. (Il est aussi possible de les réchauffer au four à 180 ° C). Quand elles sont bien chaudes, taillez les en biseaux et parsemez de Fleur de Sel de Guérande (j'ai la chance d'en avoir directement de la bas !). Dressez les joliment avec l’écrasé de pomme de terre et la sauce légèrement mixée ou fouettée pour la faire mousser. Pour ce qui est de la sauce et de l'écrasé de pomme de terre, je me suis inspirée de la recette de Filet de Bar poêlé à l'embeurrée de pomme de terre du Livre Robuchon Facile , un excellent recueil plein d'idées vraiment intéressantes !! Et Bon Appétit Bien sûr !!

Source: gaelleetgourmandises.blogspot.com

Une recette facile de barres de céréales pour faire avec les enfants Fudge au riz soufflé et aux chamallows/ guimauves. Une recette facile pour faire avec les enfants Bonjour mes amis, Aujourd'hui je veux partager avec vous la recette d'un dessert très amusant: fudge au riz soufflé et aux chamallows ! Pour la faire, il ne faut pas être Joël Robuchon , ni même avoir beaucoup de temps. De plus, vous pouvez faire ce dessert avec vos enfants , qui pourront l'emporter à l'école comme goûter . Il y a quelque chose de mieux à manger que ce que nous-mêmes avons préparé? Ingrédients pour le fudge au riz soufflé et aux chamallows Pour 8 barres: 200 grammes de chamallows/ guimauves 30 grammes de beurre 160 grammes de céréales (j'ai utilisé du riz soufflé et des raisins et j'ai réservé quelques raisins pour décorer) 100 grammes de chocolat pour pâtisserie Préparation du fudge au riz soufflé et aux chamallows Fudge au riz soufflé et aux chamallows/guimauves. Une recette facile pour faire avec les enfants Tout d'abord, il faut avoir ou acheter du riz soufflé . Comme je ne savais pas où l'acheter je l'ai fait à la maison. Bien que le procès ne soit pas trop compliqué, est assez long. Ainsi, il faut cuisiner du riz comme on fait habituellement (20 minutes dans l'eau bouillant); le sécher dans le four pendant 1 heure et 30 minutes à 100 grades; et, pour finir, le frire dans la poêle avec de l'huile de tournesol et le zeste d'une orange. Après tout cela, le riz devient très croustillant. Le seul problème est réussir que tous les grains de riz soient homogénement cuisinés, donc il ne faut pas essayer de cuisiner une grande quantité en même temps. Du riz soufflé maison Une fois que vous avez du riz soufflé , il faut graisser le moule où vous placerez la pâte à fudge . Moi, j'ai mis une feuille de papier sulfurisé sur une moule rectangulaire. Préparer le moule avant de commencer à faire la pâte est très important, car les guimauves / chamallows deviennent solides très vite. Pour finir, il faut fondre les guimauves/ chamallows dans la poêle avec du beurre. Des guimauves/chamallows en train de se fondre Alors, il faut ajouter les céréales et les mélanger avec la pâte aux guimauves / chamallows . Comme j'ai dit avant, vous pouvez utiliser du riz soufflé , des raisins, et, en général, n'importe quel céréale ou fruit sec. D'autre part, j'ai réservé quelques raisins pour décorer le fudge . Pâte de fudge avec du riz soufflé et des chamallows Pour finir, il faut verser la pâte dans le moule et la décorer avec quelques raisins, par  exemple. Alors, il faut attendre jusqu'à qu'elle soit froide et solide. Pâte de fudge avec du riz soufflé et des guimauves Une fois que la pâte à fudge est froide il faut la couper. Pâte de fudge avec du riz soufflé et des chamallows Vous pouvez faire des barres, des carrés... Pâte de fudge coupée en barres Pour finir, vous pouvez fondre du chocolat pour enrober les barres de fudge . Fudge au riz soufflé et aux guimauves. Une recette facile pour faire avec les enfants Et voilà! Bon appétit :D

Source: gateauxenespagne.blogspot.com

Rendons à César ce qui lui appartient : cette recette s'inspire largement de celle de Joël Robuchon. J'ai légèrement modifié le mélange d'épices pour y introduire le poivre de Séchouan, merveille de Chine qui s'accorde parfaitement avec le foie gras. Je vous la livre avec quelques conseils sur les pièges à éviter. Prenez 2 foies gras de canard (1 à 1,2 kg) pour une terrine d'une contenance de 2 litres. La veille de la cuisson, sortez-les 30 minutes au moins avant de les travailler. Grattez les tâches noires avec la pointe d'un petit couteau. Tout au long de la préparation, n e les manipulez pas trop, car ils sont aussi fragiles que des poires. Plus ils seront marqués, plus ils perdront de gras à la cuisson. Séparez les gros et les petits lobes. Prélevez une tranche d'1 cm du côté le plus étroit des gros lobes, et mettez-les dans un grand saladier d'eau froide avec une cuiller à soupe de sel fin . Laissez-les ainsi dégorger au frigo pendant 6 heures : le sang sera évacué et les foies prendront une blancheur nacrée. Pendant ce temps, préparez l'assaisonnement : mettez dans une petite poêle une demi-cuiller à café de chacune de ces épices : poivre de Séchouan et piment de Jamaïque en grains , cannelle en baton, clou de girofle ; ajoutez 1 cuiller à café de poivre blanc et faites chauffer la poêle jusqu'à ce qu'une fumée blanche s'en dégage. Broyez aussitôt ces épices dans un petit mixeur électrique, en ajoutant au passage une demi-cuiller à café de muscade râpé . Passez pour obtenir une poudre fine. Prélevez une demi-cuiller à café de ce mélange et ajoutez 15 g de sel fin et une cuiller à café de sucre en poudre . Sortez les foies de l'eau et épongez-les soigneusement. Pratiquez dans chaque lobe une incision de 3 cm de profondeur dans le sens de la longueur. Enlevez délicatement le vaisseau sanguin unique du petit lobe, et les deux vaisseaux superposés du grand lobe avec un petit couteau d'office, en essayant de ne pas trop les abîmer. Saupoudrez les foies avec l'assaisonnement, en le répartissant sur toutes les faces, et mettez-les dans un grand saladier, sous un film plastique, pendant au moins 12 heures au frigo. Le jour de la cuisson, mettez les foies en terrine, en commençant par le premier gros lobe et en terminant par le deuxième. Entre les deux, faites de votre mieux pour remplir la terrine avec les petits lobes et les chutes, en laissant le moins de vide possible. Tassez un peu pour obtenir une surface assez plane. Recouvrez d'un papier sulfurisé de la taille de la terrine et remettez au frigo une bonne heure. Préparez le bain-marie : mettez la terrine dans un plat un peu plus grand qu'elle, et versez de ux litres d'eau bouillante (elle doit monter à 2 cm du bord). Enfournez 50 minutes à 120°. Sortez la terrine du four et versez soigneusement tout le liquide rendu par les foies dans un bol. Laissez reposer quelques minutes pour que décantent les impuretés et le sang. Reversez alors sur les foies la graisse claire pour les recouvrir entièrement. Laissez refroidir à découvert pendant 3 heures, puis mettez la terrine au frigo avec son couvercle pendant toute une nuit. Emballez ensuite la terrine dans un film plastique pour bien la protéger, et laissez-la maturer 2 ou 3 jours avant de déguster.

Source: alacasserole.blogspot.com

Cela fait seulement quelques mois que le risotto est entré dans notre cuisine, mais depuis, on peut vous dire qu'on les enchaîne : le véritable milanais au safran, celui aux champignons, version nature au parmesan, ou avec des pointes d'asperges vertes ... on expérimente et on ne s'en lasse pas! Le dernier en date? Et bien "p'tits pois-jambon" à l'occasion du challenge lancé par Riso Gallo pour l'ouverture de sa page facebook . Et sachez que cette version de risotto est bien célèbre du côté de Venise, chez "les rois du ptit pois", mais sous une appellation tellement plus douce à l'oreille : le Risi e Bisi (avec l'accent je vous prie, et là, on fond littéralement...)! Il est réalisé de préférence avec de la pancetta. (Merci Stéphanie !) C'est parti pour la recette, astuces et conseils à la clé! Ingrédients (pour 4 personnes): 300 g de riz carnaroli 1 petit oignon 1 verre de vin blanc 1 litre de bouillon de volaille ou de légumes 100 g de petits pois écossés 60 g de tranches très fines de jambon de Parme 30 g de parmesan Ptits pois - jambon Ecosser les petits pois et les plonger dans une eau bouillante salée pendant quelques minutes, le temps qu'ils cuisent suffisamment tout en restant fermes. Placer les tranches de jambon de Parme sur du papier sulfurisé, à plat, entre deux plaques de cuisson et enfourner pour une petite dizaine de minutes à 180°C pour qu'elles cuisent et deviennent un peu croustillantes. Tailler le jambon en petits morceaux. Cuisson du risotto Préparer un litre de bouillon de volaille ou de légumes. Il devra être frémissant tout au long du mouillage du riz, donc le laisser à feu tout doux à proximité. Couper l'oignon finement. Le faire revenir rapidement sans le colorer. Ajouter le riz et mélanger jusqu'à le nacrer. Ajouter le vin blanc et lancer le chrono pour 18 min à peu près! Dès que le vin est absorbé, commencer le mouillage du riz en versant deux louches de bouillon. Remuer constamment et rajouter une louche à chaque fois que la précédente est complètement absorbée. Continuer jusqu'à épuisement du bouillon ou du temps, mais n'oubliez pas de goûter, la cuisson peut bien sûr être de plus ou moins 18 min. Ajouter les petits pois et les dés de jambon de Parme. Mélanger le temps de réchauffer les derniers ingrédients ajoutés. Couper le feu et ajouter le parmesan. Laisser à couvert pendant quelques minutes puis servir. Indispensable! - remuer sans cesse le riz en maintenant un feu suffisamment vif mais pas trop non plus - ne rajouter du bouillon que lorsque la précédente louche a été absorbée - éviter les bouillons-cubes classiques qui sont souvent trop salés et peu naturellement parfumés au point de dénaturer complètement le goût du risotto (par exemple, nous on aime bien utiliser la version bouillon à infuser Ariaké de Robuchon).

Source: 4hbricoleur.blogspot.com

Achards de palmistes (La Réunion) Antipasti de courgettes à la menthe (Italie) Antipasti de poivrons grillés (Italie) Asperges rôties à l'huile d'olive Artichauts confits (Italie) Aubergines à la vapeur au gingembre Aubergines au porc haché (Chine) Aubergines Donburi (Japon) Aubergines de Mansouria (Maroc) Brocolis grillés au piment et à l’ail Brocolis sautés au wok (Chine) Butternut, panais et pommes de terre rôtis aux herbes Cappuccino de carottes jaunes au bleu et piment d'Espelette Carottes en chermoula (Maroc) Caesar salad (USA) Chou-fleur rôti Cocos de Paimpol à la Elvira Cocos de Paimpol à la tomate Coleslaw aux cranberries (USA) Cumin rice (Inde) Fenouils braisés aux anchois et aux câpres (Italie) Fenouils confits au citron Frita Galettes de pommes de terre à la tomate et au chèvre Garbure (Pays Basque) Gâteau de pommes de terre au fromage de brebis basque Ginger caprese (Italie) Gratin de butternut à l’estragon Gratin de côtes de bette Gratin de côtes de bette au St Nectaire Gratin de courgettes à l’estragon Haricots Borlotti frais en salade (Italie) Harira (Maroc) Légumes sautés à l’indonésienne Lentilles façon Robuchon Mashed potatoes au cheddar (USA) Minestrone (Italie) Méli-mélo de légumes Patates au Bleu Petits pois au bacon et oignons nouveaux (Angleterre) Pommes de terre Hasselback Pommes de terre rôties a la graisse d’oie (Angleterre) Peperonata (Italie) Petits navets glacés Piperade (Pays Basque) Ratatouille Salade artichauts, tomates, feta Salade de bœuf façon thaï Salade de chou aigre-douce (Thaïlande) Salade de concombre (Thailande) Salade de crevettes à la citronnelle (Thaïlande) Salade de fenouil, grenade et estragon Salade de feuilles d’épinards ET fleurs de ciboulette Salade de papaye verte (Thailande) Salade de pastèque, féta et coriandre Salade de pommes de terre / Potato sarada (Japon) Salade de pommes de terre aux maquereaux, curry et amandes Salade de poulet, agrumes et grenade à la Nigel Slater Salade d'orange a la poutargue Salade Landaise Soupe de courge musquée aux épices torréfiées Soupe de tomates et haricots tarbais Soupe d'orties Tarbais frais façon sud-ouest Tarte aux cistes Tarte aux oignons caramélisés Tarte fine à la tomate ananas, poireau et camembert Tatins d’oignons, ventrèche et sirop d’érable Tortilla de patatas (Espagne) Velouté de chou-fleur au garam massala

Source: undimanche.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2021 ® v3 - Contact
';