poulet chasseur jehane benoit | content | oeuf mimosa ricardo | salade couscous royale | madeleine de paul bocuse | verrine crevette avocat boursin | blanquette de veau daniel pinard
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

  Voilà une super idée pour un apéritif, c'est joli, excellent, transparent, aérien et ça nous fait retomber en enfance par sa présentation. C'est en parcourant le livre d'Eric Fréchon que j'ai eu envie de les réaliser, sa recette à lui est légèrement différente, il utilise des langoustines et du basilic. J'avais du pesto que j'avais préparé quelques jours auparavant et des crevettes dans le frigo. J'ai adapté à ma sauce. C'est super bon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pour 12 sucettes 2 feuilles de brick du pesto pas trop liquide 3 crevettes moyennes 1 jaune d'oeuf Décortiquez les crevettes et coupez les en 2 dans le sens de l'épaisseur, recoupez les en 2. Vous aurez 4 morceaux par crevettes ainsi. A l'aide d'un cercle ou d'un emporte pièce, de 6cm de diamètre faites des ronds dans les feuilles de bricks. Mettez au centre de chaque rond 1/4 de crevette, 1 pointe de couteau de pesto . Badigeonnez au doigt, le contour du rond, avec du jaune d'oeuf. collez le rond supérieur. Faites de même avec tous les ronds de brick. Dans une poêle à feu moyen, versez 1 cuillère à soupe d'huile d'olive. Mettez tous les ronds et faites cuire 2 min environ de chaque coté. il faut que ça dore légèrement et que ce soit croustillant. Sortez de la poêle et mettez sur du papier absorbant. Plantez un pic à brochette de taille moyenne dans chaque rond et servez aussitôt.

Source: lespetitsplatsdetrinidad.blogspot.com

Un petit concours video bloggueurs autour de la collection " Nouvelles variations gourmandes " des Editions SOLAR a été lancé et il m'a été proposé de choisir un des livres pour réaliser une des recettes et bien entendu la filmer en maximum 5 minutes. D'ailleurs vous pouvez me retrouver en video en cliquant ICI . J'ai accepté de jouer le jeu d'autant plus que le premier prix gagnera un dîner pour 2 personnes au Bristol avec une rencontre exclusive avec le Chef Eric Fréchon (valeur 650 euros) et 3 ouvrages de la collection Nouvelles Variations Gourmandes édités chez Solar (valeur 21 euros) . Malgré un vaste choix dans la collection, je n'ai pas eu trop de mal à choisir le livre " Bouchées apéritives " de Luca Pantaleoni étant sans cesse à la recherche de ce type de recettes. En revanche, le plus dur a été de choisir une recette dans ce livre mais finalement j'ai opté pour une recette sucrée/salée qui a bien plu lors d'un pique-nique d'intérieur chez ma copine Clémence . Ingrédients pour 16 financiers : - 60 grs de jambon cru - 4 figues fraîches - 2 oeufs - 12,5 cl de lait tiède - 120 grs de farine de blé - 1 cuillère à café rase de levure chimique - 30 grs de poudre d'amandes - 80 grs d'olives noires dénoyautées - 10 cl d'huile - 1/2 cuillère à soupe de miel - Sel & poivre Préparation : Préchauffez le four à 180° C. Coupez le jambon cru en petits carrés et émincez les olives. Réservez. Dans un saladier, travaillez bien les oeufs au fouet, en ajoutant la farine de blé et la poudre d'amandes ainsi que la levure, le sel et le poivre. Incorporez petit à petit l'huile et le lait tiède. Mélangez bien et incorporez les olives et le jambon. Versez le mélange dans des moules à financiers (beurrés s'ils ne sont pas en silicone) et enfournez pour 10 minutes. Rincez, séchez et coupez les figues en fines tranches. Posez une tranche de figue sur chaque mini-cake. Badigeonnez de miel et enfournez de nouveau pour 10 minutes environ. La pointe d'un couteau enfoncée dans un cake doit en ressortir sèche. Attendez quelques instants pour démouler. Servez tiède ou froid. IMPRIMER LA RECETTE

Source: philomavie.blogspot.com

Que faire quand votre chéri revient du marché avec deux beaux filets de thon rouge? Fouiner dans les recettes pour trouver celle qui s'adaptera le mieux! Nous adorons le poisson cru et les sushis, mais nous avions envie d'une recette plus élaborée. Bref, c'est dans l'excellent livre d'Eric Fréchon: "Un chef dans ma cuisine", que j'ai trouvé mon bonheur. Et là, il s'est passé quelque-chose d'exceptionnel, l'Homme a commencé à me poser plein de questions, "comment on fait ci...", "comment tu ferais celà...", de question en question, il m'a mis la puce à l'oreille: il voulait cuisiner le thon lui même... Bref, au lieu d'avoir "un chef" dans ma cuisine, j'ai eu "un Homme" dans ma cuisine, épatant non? Le thon était très réussi, il a suivi la recette du livre à la lettre (elle est parfaite telle quelle). La prochaine fois, je lui montre comment utiliser la mandoline! Il refera ce plat très certainement... Chouette!!! Pour  illustrer ce billet, je vous propose de visiter avec moi le marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo ( Japon ), le plus grand marché au poissons de la Planète. Il faut se lever tôt. Comme pour Rungis chez nous, le marché ouvre à 5 heures du matin (à 9 heures tout est terminé). Arrêtez-vous à la station de métro Tsukijishijo, et suivez le flux... Vous serez surpris, non seulement par la taille du marché (22 hectares), par le choix et la fraîcheur des poissons, mais surtout par la frénésie et le ballet incessant des petits véhicules qui sillonnent à vive allure les allées étroites du marché. Il faut régulièrement s'écarter pour les laisser passer: ils ne s'arrêtent jamais (ils travaillent, eux!). J'ai vu à Tsukiji des variétés de poissons et de coquillages que je ne connaissais pas, mais surtout dans des tailles très inhabituelles pour nous: des moules ou des huitres de la taille d'une assiette, par exemple. On y trouve plus de 450 espèces de poissons qui viennent des quatre coins du globe: Thons de Guam (Pacifique), saumons de Norvège ou du Chili, crevettes d'Inde, poulpes d'Afrique.Presque toutes les espèces en vente dans le monde se trouvent là. Le thon rouge est la pièce la plus convoitée, mais également la plus menacée d'extinction, à cause de la pêche excessive! Les ventes aux enchères sont spectaculaires, on n'y comprend rien, et cela va très vite. Les thons arrivent soit congelés (découpés à la scie électrique), soit frais: coupés avec un couteau de la taille d'un catana (sabre japonais)! Ne repartez-pas sans passer par la boutique de couteaux: il y en a de toutes les tailles... et à tous les prix! Autour du marché, se trouvent des dizaines de petites échopes ou de restaurants qui vous proposent de savourer du poisson cru, ultra-frais bien entendu! Nous nous sommes régalés d'un bol de riz recouvert des meilleurs sahimis jamais mangés! Même à l'heure du petit déjeuner c'est un régal...Vu la fraîcheur, on comprend pourquoi le poisson occupe une place centrale dans l'art culinaire japonais. Thon Mi-Cuit au Sésame, Salade de Fenouils   Pour 4 personnes: 2 pavés de thon rouge épais (ou 4 filets) 2 gros fenouils 2 branches d'aneth 3 cs de sésame grillé 1 cs d'huile d'olive 5 cl de sauce soja Vinaigrette de soja (pour les fenouils): 1 cs d'huile de sésame 3 cs d'huile d'olive le jus d'1 citron vert 10 cl de sauce soja Les fenouils: Lavez-les, coupez les en tranches verticales très minces (trognon vers le bas sur la planche à découper). L'idéal est d'utiliser une mandoline, pour obtenir des tranches très fines. Préparez la vinaigrette de soja avec tous ses ingrédients. Emultionnez à la fourchette ou au fouet. Ajoutez le fenouil et l'aneth ciselé, mélangez. Réservez au frais. Le thon: Coupez les pavés de thon en deux.Chauffez une poêle avec une cuillérée d'huile. Lorsque celle-ci est bien chaude, faites saisir les pavés de thon sur toutes les faces. Ajoutez la sauce soja et enrobez soigneusement le poisson. Tout ceci ne doit pas prendre plus d'une ou deux minutes, le thon doit rester rosé à l'intérieur. Etalez le sésame grillé sur une assiette et roulez-y le thon, pour qu'il s'enrobe sur toutes ses faces. Découpez le poisson en tranches épaisses. Répartissez la salade de fenouil sur des assiettes (ou à part dans des bols), posez les pavés de thon par-dessus. Vous pouvez proposer un peu de sauce soja dans une coupelle à côté. Régalez-vous: cette recette est savoureuse et très diététique!

Source: devousamoi-dominique.blogspot.com

English version (recipe) English translation (post) Sur C’est moi qui l’ai fait , j’ai appris récemment un mode de cuisson des pâtes bien surprenant. Il s’agit de les préparer non pas dans une marmite d’eau bouillante, mais plutôt façon risotto. On oblige ainsi les pâtes à suinter leur amidon, ce qui les rend particulièrement crémeuses. J’ai désormais assimilé cette technique et l’applique selon le résultat que je souhaite obtenir. Voici ma dernière recette : Ingrédients Pour 250 g de torsades d’épeautre 1 cuiller à soupe d’huile d’olive 3 échalotes, hachées 3 cuillers à soupe de vin blanc demi-sec eau chaude un cube de bouillon végétal 1 tomate pelée et coupée en quartiers, soit environ 90 g (j’ai pris des tomates surgelées) 150g de champignons de Paris, en lamelles (j’ai pris des surgelés) 50 g de fèves pelées (j’ai pris des surgelées) 2-3 cuillers à soupe de noix, soit environ 20 g ½ cuiller à café de miso ½ cuiller à soupe de tahin 2 cuillers à soupe de levure de bière 1 feuille de laurier quelques feuilles de sauge émiettées Préparation Dans un faitout, faites chauffer l’huile, puis blondir l’échalote. Ajoutez les pâtes et les faire rissoler quelques minutes en tournant constamment avec une cuiller en bois. Ajoutez suffisamment d’eau chaude pour les couvrir, le vin blanc, le cube bouillon, les légumes et la feuille de laurier. Laissez mijoter jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbé. Entre-temps, concassez grossièrement les noix, puis faites-les griller à sec dans une poêle. Retirez des pâtes la feuille de laurier, et ajoutez-y le miso, le tahin et la levure de bière. Mélangez bien et parsemez de noix et sauge.

Source: absolutegreen.blogspot.com

Voilà une recette qui sent bon le sud-ouest, une recette qui fleure bon les produits de la terre et de la mer, et une recette généreuse qui respire la convivialité parce qu'on la présente dans un grand plat au milieu de la table pour une table pleine de convives heureux et affamés ! Les ingrédients pour 6 personnes : une quarantaine de grosses langoustines (ou écrevisses), 6 cuisses de canard confites, 1/2 chou pomme, 3 poireaux, 200 g de haricots blancs secs type mogette, 4 carottes, 1 foie gras entier cru, de la graisse d'oie, 6 tablettes de bouillon de poule, 300 g de champignons (pleurottes ou girolles, selon ce que vous trouverez sur les étals), sel et poivre. Préparation : Les légumes : lavez soigneusement les légumes et épluchez-les légumes en gros morceaux réguliers. Faites bouillir les 2 litres d'eau avec le bouillon et mettez-y à cuire les légumes en commençant par les choux (environ 3 mn), les poireaux (5 mn), les carottes (5mn), les haricots (environ 45 mn). Après cuisson, récupérer les légumes avec une écumoire et réservez-les dans un saladier. Dans une grande cocotte en fonte ou cuivre, faites fondre une noix de graisse d'oie. Mettez les légumes égouttés, et laissez mijoter le plus doucement possible sur le coin de la plaque pendant 1 heure en ajoutant régulièrement un peu de bouillon de cuisson des légumes ; les légumes vont ainsi confire à petit feu. Langoustines et cuisses de canard : décortiquez à cru les langoustines (ou écrevisses) en ne conservant que le bout de la queue, retirez le petit fil noir avec un couteau d'office. Dans une poêle, faites fondre une petite noix de graisse d'oie et faites revenir à feu vif les langoustines durant deux minutes environ,  puis retirez la graisse et les langoustines et mettez à la place les cuisses de canard confit et maintenez sur le feu. Les champignons : dans une casserole, déposez une petites noix de graisse de canard et faites revenir pendant deux ou trois minutes les pleurottes ou girolles bien nettoyées au préalable. Le foie gras : au dernier moment, coupez le foie gras en 6 tronçons régulièrs ; faites revenir ces tranches, directement à la poêle chaude sans autre matière grasse. Retournez-les en cours de cuisson. Pendant ce temps, faites griller quelques tranches fines de pain de campagne. Présentation  : déposez les écrevisses et les cuisses de canard sur les légumes dans votre plat de présentation, répartissez les champignons. Posez sur le dessus les tranches de foie gras elles-mêmes posées sur le pain grillé. Le vin idéal à mon sens pour ce plat on ne peut plus terroir du sud-ouest : un madiran ample et bien charpenté fera des merveilles. (recette inspirée par Eric Frechon, grand chef cuisinier au Bristol à Paris)

Source: unecuillerepourpapa.blogspot.com

Tout a commençé au mois de mars à la sortie de "Cuisine by Cyril Lignac #1" . Je m 'étais régalée de regarder les photos soignées de ce magazine de cuisine et de lire et relire certains articles. Mais celui qui m'a le plus marqué était celui situé sur la toute dernière page de ce premier numéro... Il y avait une page consacrée à un souvenir gourmand, un souvenir d'enfance d'Eric Fréchon, Chef du Bristol à Paris, 2 étoiles. Il décrivait un souvenir d'enfance, celui de sa première dégustation du "Gâteau Marie-Louise" lorsqu'il avait une dizaine d'années. Sa description l'assimilait à un soufflé fin et léger, qui se mange froid. J'étais restée sur ma faim car la recette était simplement décrite sans pour autant mentionner les proportions exactes... Déception...pour une gourmande deux étoiles...Malgré un appel d'une lectrice, les rédacteurs du magazine répondent que E. Fréchon n'a pas donné la recette exacte... Hier en flanant à la Maison de la Presse du bourg voisin, je fais mon petit tour au rayon cuisine et je décide d'acheter le numéro 3 et là Oh miracle, un lecteur - Merci André- a transmis la recette du gâteau Marie-Louise à la Rédaction de "Cuisine By..." Alors là autant vous dire que cela a fait tilt dans la tête et ma casserole dès ce soir!!! Tadam, Tadam, le fameux gâteau Marie-Louise le voici le voilà... Un gâteau magique si si! Gâteau Marie-Louise, si cher à Eric Frechon 1/2 l de lait, 3 CS de farine, 100 g de sucre, 15 morceaux de sucre, 125 g de beurre, 4 oeufs - Ma touche perso: une cuiller à café d'extrait de vanille - Préchauffer le four à 180°C. Dans une casserole, travaillez au fond la farine et le lait jusqu'à la disparition des grumeaux. Portez à ébullition sans cesser de tourner et laissez frémir 5 minutes. Ajouter le sucre en poudre et le beurre, l'extrait de vanille (facultatif), mélangez et laissez tièdir, fouettez les blancs d'oeufs en neige pour qu'ils soient très fermes. Incorporez au mélange lait-farine, les jaunes d'oeufs, un par un, puis les blancs. Dans une casserole, préparez un caramel en faisant cuire les morceaux de sucre et 1/2 verre d'eau. Quand le caramel est doré, versez dans un moule à savarin et faites cuire au four dans unn bain marie pendant 1 h. Laissez refroidir. Trempez le moule dans de l'eau chaude quelques secondes afin de pouvoir démouler. On peut parfumer le caramel avec du gingembre ou de la cannelle en poudre. (Source: André, lecteur de Cuisine By...#3) Ce que j'en ai pensé: Je n'ai pas résisté à y plonger la cuiller pour prendre la photo... Ouh là là certes on est bien loin du gâeau diététique au fromage blanc à 0% mais franchement c'est la première fois que je mange un gâteau si curieux en bouche...Je me suis prise pour un ange l'espace de quelques secondes... BOn daccord là j'abuse mais bon... On va dire alors que je me suis sentie pousser des ailes en medisant, mais alors c'est ça le gateau Marie-Louise... C'est comme un soufflé au fromage mais encore plus moelleux et sucré bien sûr!!! Je vous assure que ce gâteau mérite au moins d'être réalisé une fois dans sa vie, tellement sa texture est déconcertante... Il est tout comme l'a décrit Eric Frechon (ce qui m'a confirmé que je l'avais réussi hi hi hi). Ce n'est pas une mousse, ni un bavarois, ni un biscuit, c'est un nuage....une texture particulière inimittable, indescriptible... Il faut l'avoir eu sur le bout de la langue pour se faire sa propre idée. Je cite Eric Frechon: "Je me souviens... avoir trouvé ça très original. Le gâteau Marie-Louise n'est ni une mousse ni un biscuit. La texture est déstabilisante: quand on le voit, on pense que c'est un gâteau qui se tient, puis on plonge la cuiller et on se rend compte que c'est aérien. C'est mou comme une éponge et ça se tient. Je n'ai jamais vu ça ailleurs, même chez les grands pâtissiers et les chefs, épris de cuisine moléculaire." Voilà vous avez maintenant tout entre les mains pour vous faire votre propre idée d'autant que, finalement, cette recette est d'une simplicité déconcertante... avec les ingrédients que toute ménagère a dans son placard lait, farine, oeufs, sucre beurre et puis c'est tout... le reste n'est que magie! laissez-vous tenter. Je vous assure que vous ne serrez pas déçus!

Source: lessenssansdessusdessous.blogspot.com

Pour aujourd'hui, la recette répond au thème du concours mensuel organisé par le site picard 750g , la Courgette ... Soulignons d'ailleurs la réception récente d'un duo de Moulins Peugeot (Sel et Poivre) gagné au mois de Décembre par l'intermédiaire de ce même concours ... Bref, depuis quelques temps, je participais, mais profitais de recettes publiées sur le blog à peu près au même moment avec le produit de saison concerné. Ce qui n'est pas le cas " présentement ", le Tzatziki de Courgette répondant spécifiquement à la demande. Perso, la courgette je l'aime petite et crue, avec son croquant, ses vitamines, sa légère âpreté ... cuite, je la trouve sans grand intérêt gustatif ... Parti de là, dur s'avérait le challenge ... Du coup, j'ai pensé à changer de cucurbitacée pour le Tzatziki grec, et par là même le traditionnel yaourt, pour un résultat plus léger en bouche et légèrement plus croquant. Pour l'occasion, j'ai épicé avec " beaucoup de parcimonie " la préparation, pour coller un peu mieux aux cuisses de grenouille "tandoori" (selon Eric Frechon ) ... Pour 25cl de Tzatziki (4 pers. environ) / Préparation : 15 min / Repos : 2h minimum Ce qu'il faut: ... pour le Tzatziki: - 3 petites Courgettes non traitées, - 1 petite Gousse d'Ail dégermée, - 1 portion de " Vache qui Rit ", - 2 belles CàC (bien bombées) de Mascarpone, - 1/2 bouquet de Coriandre fraiche finement hachée, - 1 CàS d'Huile d'Olive extra vierge, - Sel  & Poivre. ... tranches de Pain de Mie revenues à l'huile d'olive puis égouttées, ... pour les Cuisses de Grenouille: - 24 Cuisses de Grenouille, - 2 CàS rases de mélange Tandoori, - 1 CàS rase de Farine, - Filet d'Huile d'Olive, - QS Beurre, - Sel & Poivre. Ce qu'il faut faire: 1/ Laver les courgettes, éponger, vider et mixer au hachoir électrique. Réduire l'ail en purée, l'incorporer avec la vache qui rit aux courgettes. 2/ Fouetter le mascarpone très froid (à la manière d'une chantilly) , l'incorporer à l'appareil précédent. Ajouter ensuite la coriandre, l'huile d'olive, et assaisonner. 3/ Réserver au froid 2h minimum, idéalement 12h. 4/ Préparer les cuisses de grenouille, les plonger dans le mélange farine/épices/sel et poivre. Les faire revenir dans l'huile quelques minutes à feu vif, baisser celui-ci et jeter le beurre en parcelles afin de finir la cuisson avec un beurre mousseux. Bien remuer, dresser ...

Source: paladar-lepet.blogspot.com

Alors voilà, aujourd'hui nous abordons la première des deux recettes de la semaine dédiées aux vieux légumes ... et vous verrez lesquels ;o) ... Rappelons qu'il s'agit la plupart du temps de légumes, oubliés depuis une bonne cinquantaine d'années pour une, voire deux raisons principales: certains gardaient la connotation de "légumes de guerre" (et à la Libération, "on" ne voulait plus en entendre parler) , la plupart ne correspondait pas aux critères de rendements de l'agriculture intensive. Bref, ici, il s'agit du dorénavant répandu Potiron , mais en version " Mini Jack " ... la recette est d' Eric Fréchon , qui la propose en version Potimarron (dans les mêmes proportions) avec de la truffe blanche d'Alba ... là, ce seront des Suprêmes de Pigeon, Gnocchis à la Châtaigne, Coulis de Potiron ... c'est goûteux, de saison, et pas excessif (sauf pour les pigeons ... dont les restes ont servi à la confection d'un fond) ... Ce qu'il faut: ... pour les Gnocchis: - 150g de pulpe de PdT cuite et sèche (préférer la cuisson en robe des champs, au four) , - 40g de Farine, - 10g de Parmesan râpé, - 45g de Beurre, - 1 Jaune d'œuf, - 15g de Marron cuit, - Sel & Poivre. ... pour le Coulis de Potiron: - 100g de Potiron (ici, Mini Jack) , - 10g d'Oignon, - 10g de Marron Cuit, - 10g de Poireau, - 10 cl de Fond (blanc de volaille, ou de canard) , - Sel & Poivre. ... pour le Pigeon: - 4 Suprêmes de Pigeon, - Sel, Poivre, Mélange d'épices pour Pain d'épices, - 4 gousses d'Ail en chemise, - feuille de Laurier, branche de Thym, - Jus de Cuisson réduit. Ce qu'il faut faire: 1/ Mélanger le beurre en parcelles à la chair de PdT encore chaude, avec la farine, le jaune d'œuf, le parmesan. Obtenir une pâte homogène. Ajouter ensuite le marron en fine brunoise. Réaliser des boudins, former des gnocchis et les cuire à l'eau bouillante salée. Dès leur remontée, les sortir, les égoutter, et terminer leur cuisson au moment de servir, en les colorant au beurre dans une poêle. 2/  Tailler le potimarron en cubes, émincer l'oignon et le poireau. Mettre à suer ces deux derniers durant 3 min à feu doux, ajouter le potimarron et le marron, mouiller avec le fond. Saler, cuire une 20aine de minutes, mixer, passer et réserver. 3/ Assaisonner les pigeons, enfourner 30 à 45 min à 65°C, avec les aromates, terminer la cuisson de la viande à la poêle. Dégraisser le jus de cuisson et réduire. Dresser ...  

Source: paladar-lepet.blogspot.com

La recette du jour, un Lapin Tandoori, Purée de Pois et Riz Basmatti, Sauce Ste Maure au Romarin , a pour origine 3 sources différentes ... L'association Lapin/Épices Tandoori/Purée de Pois vient du livre sur Éric Fréchon , aux éditions Solar , déjà testé à plusieurs reprises sur ce blog. La cuisson et l'assaisonnement de la viande sont fortement influencés par la méthode de Cyril Haberland pour l'agneau . La sauce au fromage de chèvre et au romarin est quasi-entièrement empruntée à Michel Roux . Pour 2 pers / Préparation : 45 min / Repos : 3 à 4h mini / Cuisson : mini 6h Ce qu'il faut: ... pour le Lapin: - 2 ou 3 Cuisses de Lapin (selon leur taille) , - 6 gousses d'Ail, - 1 branche de Thym, - 1 feuille de Laurier, - Sel et Poivre, - 1 bel Oignon, - 4 cl Vinaigre Balsamique, - 4 cl Vinaigre de Riz (ou de vinaigrette à la Pomme) , - 1 belle CàS de Mélange Tandoori (épices indiennes) . ... pour la Sauce: - 20 cl de Lait, - le Jus de cuisson du lapin, dégraissé, - 30g de Romarin frais, - 1/2 Ste Maure (à défaut un autre fromage de chèvre) assez frais. ... pour la Purée de Pois: - 100g de Pois cassés trempés (ou de petits pois) , - 1/2 Oignon, - 1 Carotte moyenne, - 50g de Poitrine fumée, - 1 gousse d'ail dégermée, - petit Bouquet garni, - 5 cl d'huile de Pépin de Raisin, - Sel et Poivre. ... pour le Riz: - 15 cl de Riz Basmatti, - QS Eau, - 1 gousse de Cardamome, - 1 ou 2 pistils de Safran, - Sel. Ce qu'il faut faire: 1/ Mettre le lapin dans une cocotte ou une sauteuse, saler, poivrer, ajouter le thym, le laurier, l'ail en chemise, écrasé, couvrir et enfourner à 85°C avec un récipient rempli d'eau (afin de créer de la vapeur) , cuire 6 heures minimum. Laisser refroidir et effilocher, conserver le jus de cuisson, dégraisser. 2/ Pendant ce temps, émincer finement l'oignon, le faire revenir dans un filet d'huile d'olive, sans coloration, verser les vinaigres, ajouter le mélange d'épices, confire doucement. Mixer, l'appareil doit avoir la consistance d'une pâte. Mélanger 2 CàS de celui-ci au lapin, bien remuer, bloquer au froid. Au moment, réchauffer tranquillement au four. 3/ Mettre à bouillir le lait. Retirer du feu et infuser le romarin à couvert et à température ambiante. Une fois refroidi, passer, remettre sur le feu avec le jus de cuisson, sans bouillir, verser sur le fromage et mixer. Passer à nouveau, et maintenir au chaud. 4/ Mettre le riz (rincé) dans de l'eau, salée, avec la cardamome et le safran, porter à ébullition, couvrir et cuire à feu moyen durant 10 min. 5/ Mettre les pois égouttés, l'oignon, l'ail, la poitrine et le bouquet garni dans une casserole, mouiller à hauteur d'eau, et cuire jusqu'à ce que les pois soient fondants. Retirer la garniture, passer les pois, mixer et monter légèrement à l'huile. Assaisonner, réserver au chaud. Dresser ...

Source: paladar-lepet.blogspot.com

Poursuivons cette première semaine de l'année et son Menu de la St Sylvestre , avec le plat de résistance et ce Homard en Trilogie: Queue à la Vinaigrette Caramel de Pomme, Pinces Mayonnaise Curry en "Mille Feuille" de Pomme, Risotto "à l'Américaine" ... là, je dois avouer que le plat est un peu délicat, à aborder ... le homard est en effet décliné en 3 préparations, l'une chaude (le risotto) , la seconde tiède (la queue en vinaigrette) , la dernière froide (le millefeuille) . Le risotto permet d'aborder un classique parmi les classiques: la Sauce à l'Américaine (ici, selon une recette de Michel Roux ) . La vinaigrette, fortement inspirée d'une recette d' Eric Fréchon , est réalisée à partir d'un Caramel de Pomme (avec les épluchure, déjà abordé sur ce blog ) , selon une recette d' Hervé Rumen publiée dans le Larousse Gastronomique (édition 1996) . Le MilleFeuille est en fait des dés de homard à la mayonnaise au curry de Madras, interposés entre des cercles de jus de pommes pris en gelée (pure inspiration perso) . Quant à la cuisson du Homard, elle fut selon une méthode d' Eric Fréchon . L'ensemble des plats utilise le jus de cuisson du homard ... Pour 2 pers. / Préparation, Attente, Cuisson ... long ... Ce qu'il faut: - 1 Homard breton de 1.5 Kg ... pour la Nage: - 12 cl de Vinaigre blanc, - 1/2 CàS de Poivre Noir concassé, - 1 feuille de Laurier, - 3 branches de Thym, - 1 Poireau, - 1 Oignon, - 1 Carottes, - Gros Sel, - QS d'Eau. ... pour la Mayonnaise Curry: - 1 Jaune d'œuf à température ambiante, - 2 CàC de Vinaigre de Xérès, - 1 CàC de Moutarde forte, - QS Huile d'Arachide, - Curry de Madras. ... pour la Gelée de Pomme: - 3 Pommes Granny Smith, - 3 cl de Manzana, - 1 feuille de Gélatine, - 2g d'Agar agar. ... pour la Vinaigrette de Caramel: - la Peau de 3 Granny Smith, - 8 cl de Vinaigre de Cidre, - 8 cl de Vinaigre de Riz, - 80g de Sucre, - 8g Beurre, - 15 cl de Jus de cuisson du Homard, - 5 cl de Calvados, - QS Huile d'Olive ... pour le Risotto: - 20 cl de Riz Arborio, - 60 cl de Jus de Cuisson du Homard, - 20 cl de Champagne, - 1 Échalote finement ciselée, - la carcasse du Homard, - le Corail du Homard, - 1 Carotte, - 1 belle Échalote, - Thym, Laurier, Estragon, - 2 Gousses d'Ail en chemise, écrasées, - 5 cl de Cognac, - 30 cl de Vin blanc sec, - 30 cl de Jus de cuisson du Homard, - 8 cl de Coulis de Tomate, - QS Crème liquide. Ce qu'il faut faire: 1/ Réaliser la nage avec l'ensemble des ingrédients, en mettant l'ensemble des ingrédients dans 2 litres d'eau. Porter à ébullition, et poursuivre à petits bouillons durant 20 min. Laisser refroidir à couvert. Passer et remettre à chauffer, porter à ébullition, cuire le homard 8 min. Le sortir, le laisser refroidir à température ambiante, prélever un bon litre de bouillon de cuisson. 2/ Décortiquer le homard, réserver au frais, conserver la carcasse, la tête et le corail. 3/ Éplucher les pommes, conserver la peau, enlever le trognon, et centrifuger, ou mixer et passer. Porter le jus et la manzana à ébullition, ajouter l'agar, poursuivre 1 min, puis la gélatine ramollie. Mixer, couler très finement et prendre au froid durant 4h. 4/ Réaliser un caramel blond avec le sucre et le beurre, ajouter les épluchures de pommes, bien remuer, décuire avec le vinaigre, mouiller avec le bouillon et réduire doucement à consistance sirupeuse épaisse, ajouter ensuite le calvados. Passer et refroidir. Au moment, prélever 5 cuillères à soupes, ajouter de l'huile d'olive et émulsionner. 5/ Réaliser la Sauce Américaine. Dans une sauteuse, faire revenir la carcasse avec un filet d'huile d'olive très chaude, bien remuer, ajouter la carotte en mirepoix, l'échalote, remuer de nouveau, puis l'ail. Verser le cognac, flamber, mouiller avec le vin blanc, le bouillon de homard, le coulis de tomate et le bouquet garni, cuire à feu doux durant 40 min en écumant. Passer, ajouter le corail et la crème, cuire 5 min. Rincer le riz et le laisser gonfler durant 1h. Chauffer un filet d'huile d'olive, suer l'échalote, ajouter le riz, bien enrober, laisser devenir translucide en remuant, déglacer avec le champagne, laisser absorber, puis mouiller avec 20 cl de bouillon à 3 reprises, en le laissant absorber à chaque fois, sauf pour la dernière où l'on laissera un peu de bouillon avant de verser la sauce américaine. Bien remuer et sortir du feu. 6/ Réaliser une mayonnaise et ajouter le curry. Détailler les pinces en petits dés, les additionner à 2 ou 3 CàS de celle-ci.  Dresser ... la queue du homard débiter en tronçons et réchauffer quelques minutes à 100°C, avec de la vinaigrette de caramel de pomme; le homard en mayonnaise comme un mille feuille avec la gélatine de pomme; et du risotto.

Source: paladar-lepet.blogspot.com

Je ne sais pas si vous avez eu l'opportunité de feuilleter le livre " Oeufs " d' Eric FRECHON aux Editions Solar mais pour ma part j'ai craqué pour cette recette. Au fond de cette cocotte, on y retrouve des endives. Là, j'ai eu peur de la réaction des hommes mais finalement c'est très bien passé. Donc un petit plat à refaire pour les dimanches soirs :-) Ingrédients pour 4 personnes : - 4 oeufs - 2 petites endives - 50 g de noix fraîches - 20 cl de crème liquide - 50 g de beurre - 150 g de roquefort - Sel & poivre Préparation : Coupez finement les endives en petits carrés. Coupez le roquefort en petits cubes. Décoquillez et concassez grossièrement les noix. Beurrez les 4 ramequins. Préchauffez le four à 160° C. Dans une casserole, faites fondre une noix de beurre. Ajoutez les endives émincées et faites-les cuire jusqu'à évaporation complète de leur eau. Salez, poivrez puis mettez une cuillère à soupe d'endives cuites au fond de chaque ramequin. Déposez dessus quelques noix concassées. Cassez les oeufs en séparant les blancs des jaunes. Gardez les jaunes de côté et versez un blanc d'oeuf dans chaque ramequin. Salez et poivrez. Posez les ramequins dans un plat allant au four, versez de l'eau chaude jusqu'à 2 cm de hauteur de manière à faire un bain-marie. Enfournez et laissez cuire pendant 7 à 9 minutes. Pendant ce temps, faites bouillir la crème liquide. Ajoutez le roquefort, poivrez, puis battez la préparation au fouet jusqu'à l'obtention d'une préparation onctueuse et nappante. Conservez à feu très doux jusqu'au moment de verser dans les ramequins. Une fois les blancs cuits, ajoutez dans chaque ramequin 2 cuillères à soupe de crème au roquefort puis un jaune d'oeuf et servez. IMPRIMER LA RECETTE

Source: philomavie.blogspot.com

Je ne peux pas dire que nous sommes assommés par la chaleur; loin de là! Mais j'essaye de faire attention à ma ligne en prévision de l'été (enfin si été il y a!!!). Du coup cette recette de gaspacho tombe à pic. J'ai pu par la même occasion tester le blender de mon nouveau robot Kenwood pour mixer la soupe. Un beau joujou que je vous présenterai encore certainement! Je me suis régalée mais j'en ai quand même laissé pour le reste de la famille ce soir! Recette tirée du blog: " Dans ma coquerie, recettes de cuisine" Ingrédients : (pour 4 personnes) 5 tomates bien mûres 2 poivrons rouges 1 gros oignon 3 gousses d'ail 1 concombre 1 tranche de pain de mie 10 cl de lait 10 cl d'huile d'olive 2 cuillères à soupe de concentré de tomate 5 cl de vinaigre de Xérès tabasco à votre convenance sel à votre convenance Préparation : La veille, lavez les tomates et les poivrons et pelez-les. Coupez-les en morceaux. Éliminez les extrémités du concombre, pelez le, coupez le en enlevant les graines. Coupez le pain en morceaux sans la croûte. Mettez tous les ingrédients dans un saladier (sauf le vinaigre, le sel et le tabasco), ajoutez le lait, l'huile, le concentré de tomate et laissez macérer toute une nuit. Le jour même, mixez la préparation. (Il est dit de passer la soupe au chinois mais je ne l'ai pas fait car je voulais une consistance moins liquide). Salez, ajoutez le tabasco , le vinaigre et mélangez. Au moment de servir, vous pouvez ajouter des glaçons et une feuille de basilic pour la déco! Vous pouvez également la servir en verrine à l'apéritif. Miam, maman j'ai faim part en escapade pour quelques jours.... A bientôt! Si vous voulez ne pas perdre une miette de mes recettes, n'oubliez pas d'inscrire votre e-mail dans le cadran en haut à gauche de la page d'accueil. De cette façon, vous serez informés dès la parution d'une nouvelle recette. Lorsque vous recevez mes recettes par mail, pensez à cliquer sur le titre de la recette pour être dirigé automatiquement vers le blog et ainsi découvrir les autres rubriques qui se cachent à l'intérieur.

Source: miammamanjaifaim.blogspot.de

Copyright 2017 ® - Contact