soupe diete benoit gagnon | cote de veau normande spaghettis | lasagne roulée ricardo | plat arabe avec cebette | recette de petit pain pilsbury | smoothie fruit des bois simple
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Une très bonne recette tirée du bouquin "Le livre des pâtes" aux éditions d'Alain Ducasse Un ouvrage qui nous propose un tour d'horizon des pâtes. Sous influence méditerranéenne ou asiatique, les recettes paraissent savoureuses et originales: -conchiglioni, crème roquefort et mangue -taglierini en carpaccio de foie gras et truffes noires -riccioli aux endives, stilton et granny smith -soba aux légumes et thé noir -tagliatelle de riz, filets de dorade, ail thaï, jus d'agrumes et noisettes -udon aux pointes d'asperges vertes, pistou d'algues et crevettes -udon frites au safran, fromage blanc et miel -spaghettini caramélisés au cacao et glace mascarpone -lasagne de pommes, lait de coco et safran -lasagne en fraisier contemporain -ravioli de chocolat crousti-fondants etc, etc, etc Il a été difficile de choisir une recette tant elles m'ont presque toutes donné l'eau à la bouche. Finalement, j'ai opté pour celle avec des pâtes à l'encre de seiche tout bêtement car je n'en ai jamais mangées ! Et comme le frigo gorgeait d'oeufs, la recette tombait à pic. Il s'agit d'un plat typique de la région de Naples. La veille, on mange les spaghetti aux tomates et le lendemain, on fait une omelette avec les restes ! D'habitude, on utilise des spaghetti ordinaires, mais les spaghetti noirs font un joli contraste visuel avec l'omelette. Succulent ! Entrée pour 4 personnes: 100 g de spaghetti noirs (j'ai utilisé des tagliolini) 5 tomates mûres 1 gousse d'ail 1 branche de basilic 8 oeufs 50 g de parmesan râpé 30 g de beurre vinaigre balsamique (de la crème balsamique pour moi) huile d'olive sel et poivre Monder les tomates. Les couper en quatre, retirer les pépins et hacher finement la pulpe. Peler l'ail et l'écraser. Le faire dorer dans une sauteuse avec de l'huile d'olive. Ajouter la branche de basilic et la pulpe de tomate, saler et poivrer. Faire réduire la sauce 3 minutes à feu doux, retirer du feu, ôter l'ail et le basilic. Faire cuire les pâtes 7 minutes dans de l'eau bouillante salée (si vous utilisez des taglioni, le temps de cuisson et d'environ 4 minutes). Egoutter et verser dans la sauce tomate. Poursuivre la cuisson 5 minutes à feu vif en remuant puis laisser refroidir. Préchauffer le four à 180C. Casser les oeufs dans un saladier, ajouter le parmesan, du sel et du poivre puis battre le tout au fouet. Fondre le beurre dans une poêle antiadhésive. Verser les spaghetti aux tomates, puis les oeufs battus. Cuire 5-6 minutes au four à 180C en contrôlant la cuisson des oeufs. Laisser reposer l'omelette ainsi obtenue pendant 5 minutes, puis couper en bâtonnets. Les dresser sur une assiette et arroser d'un filet de vinaigre balsamique.

Source: yeuxfriandsetbouchebee.blogspot.com

Et oui, depuis ma formation à l’École Ducasse, il m'en a fallut du temps et de la pratique pour réussir chez moi de beaux macarons, avec une belle collerette et à la coque bien lisse! Alors, par ma propre expérience et pour en avoir discuté autour de moi, ne vous étonnez pas de ne pas réussir vos macarons du premier coup... Pour moi, il a fallut environ 3 ou 4 essais... mais quelle satisfaction quand on y arrive!! Et j'ai essayé de changer un peu côté saveurs... De beaux macarons à la bergamote! Avant toute chose, pour ne pas paniquer pendant la préparation des petites mignardises, pesez et préparez bien vos ingrédients à l'avance et organisez votre plan de travail pour ensuite n'avoir simplement qu'à faire les mélanges. Je vous conseille également de préparer vos ganaches ou marmelades, etc. à l'avance, avant même de commencer vos coques de macarons. Et surtout ne soyez pas pressé, prenez votre temps! Allez, hop, on se lance! Pour environ une quinzaine de macarons à la bergamote: - Macaronnade 55g de poudre d'amande / 112,5g de sucre glace / 63g de blancs d’œufs (environ 2 blancs d’œufs) / 25g de sucre semoule / 5 gouttes de colorants jaune - Ganache Bergamote 45g de crème liquide / 47g de lait / 10g de thé à la bergamote infusé / 22g de lait / 7g de Maïzena / 55g de chocolat blanc / 38g de beurre > Pour la ganache à la bergamote: mélangez la Maïzena avec les 22g de lait. A côté, dans une casserole, à feu doux, faites bouillir la crème et les 47 g de lait ainsi que le thé infusé. Ajoutez à la casserole, le mélange à la Maïzena sans cesser de fouetter. Le mélange ne doit pas avoir de grumeaux. Laissez cuire environ 45 secondes. Pendant ce temps, dans un grand bol, disposez le chocolat blanc en morceaux. Versez la crème chaude sur le chocolat blanc et mélangez à l'aide d'une spatule pour obtenir un mélange homogène. Ajoutez ensuite le beurre et continuez à mélanger pour obtenir une ganache bien lisse. Réservez à température ambiante ou au frigo s'il fait très chaud. > Pour la macaronnade: Préchauffez votre four à 150°C en chaleur tournante. Dans un robot, mixez la poudre d'amande et le sucre glace pendant environ 15 secondes. Tamisez le mélange. Dans un saladier, montez les blancs en neige bien ferme (sans sel!) en les sucrant avec le sucre semoule petit à petit (en trois fois environ) . Sans cessez de battre les blancs, ajoutez le colorant et continuez de mélanger afin d'obtenir une couleur unie sur tous les blancs. Incorporez ensuite les poudres aux blancs en neige en faisant des gestes amples et circulaires, jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Commencez à faire retomber vos blancs en faisant de petit cercles jusqu'à ce que la masse soit élastique et brillante, pendant environ 5 secondes. Cette étape s'appelle le macaronnage, à mon avis c'est l'étape la plus difficile et la plus décisive pour la réussite de vos macarons. En fait, il faut à la fois casser vos blancs en neige sans pour autant les faire totalement retomber... Cela demande de l'expérience... A mon sens il faut l'avoir fait une ou deux fois au moins pour sentir à quel moment le macaronnage est réussi et qu'il ne faut plus macaronner. Remplir une poche à douille de cette macaronnade et sur une feuille de papier sulfurisé, formez des ronds de la taille d'environ une pièce de 2€. Laissez la pâte à macaron reposée à l'air libre pendant 30 minutes, c'est le croûtage. Une fois la pâte croûtée, cuire les coques pendant 13 minutes au four. Au fil de la cuisson, vous devriez voir apparaître sur le bord des coques à macarons, une belle collerette dentelée. A la sortie du four, laissez refroidir les coques avant de les décoller du papier. > Pour le dressage: Remplir une poche à douille de la ganache bergamote et disposer la ganache sur la face d'une coque en laissant un rebord d'environ 0,5cm. Recouvrir la ganache avec une deuxième coque et appuyer légèrement. Et voilà, vous avez fait vos macarons! Régalez vous! Et surtout, pas de déception, si vos macarons n'ont pas la belle coque bien lisse que vous espériez, ce n'est pas grave, sauf cas de gros ratage, vos macarons ont toujours un très bon goût, c'est juste l'aspect qui est très difficile à obtenir! C'est ça la cuisine, des essais et des rattrapages, mais surtout du plaisir! Si vous êtes vraiment fan de macarons et que vous voulez avoir les petites astuces de chefs, je vous conseille vivement les ateliers macarons à l’École Ducasse!

Source: onyvapasavecledosdelacuillere.blogspot.com

Après l'entrée, voici le plat de résistance préparé pour la Saint Valentin, le Magret de canard à l'orange. J'adore le magret de canard, c'est fin et il y a plein de façons de le préparer. Il se mange rosé. Cela me fait penser à une petite histoire qui me fait bien rire, ainsi que mes anciennes collègues de bureau... Je vous la raconte? Bon ok!  Nous allions déjeuner au restaurant et j'avais euh, comme un peu souvent, la tête ailleurs ou je ne sais pas trop... Bref, on regarde la carte et on passe commande au serveur...   Moi : je vais prendre un magret de canard Le serveur : rosé? Moi : non merci je vais rester à l'eau. Là tout le monde éclate de rire devant la tête du serveur, je reste perplexe... Puis je comprends qu'il me parlait de la cuisson du magret, pas de vin! Du coup, j'éclate de rire aussi et confirme, rosé évidement! J'ai adapté la recette qui suit en fonction du fait que nous étions deux, la Saint Valentin c'est à deux non? Cela donne des chiffres un peu bizarre mais en faites au pif. N'ayant pas trouvé de macis en poudre je l'ai remplacé par du gingembre. J'ai accompagné le magret de navets tranchés finement.  Les photos ne rendent pas super bien, les assiettes étaient super chaudes. Magret de canard à l'orange   Ingrédients : 17 cl de jus d'orange 35 grs de miel 17 cl de vinaigre de xérès 1 c.à.c/teaspoon de maïzena 25 cl de vin rouge 1 magrets de carnard de 400 grs 17 grs de miel Huile d'olive Beurre Sel, poivre 5 navets coupés en tranche fine Huile d'olive 2 c.à.s/table spoon de quatre-épices 1 c.à.c/teaspoon de gingembre en poudre Préparation : Préparer la sauce en premier, car plus elle réduit meilleur c'est! Mélanger les épices dans un bol et réserver. Dans une sauteuse mélanger le miel et le jus d'orange, faire réduire jusqu'à une consistance sirupeuse à feu moyen. Mettre le vin dans un casserole et le faire chauffer. Ajouter le vinaigre au mélange miel/orange, faire réduire de moitié à feu vif. Faire flamber le vin avec une allumette puis l'ajouter au mélange miel/orange/vinaigre. Faire réduire encore de moitié à feu vif. Ajouter la maïzena, mélanger bien pour éviter au maximum la formation de grumeaux. Laisser réduire jusqu'à ce que la sauce épaississe. Ajouter une cuillère à soupe du mélange d'épices. Réserver au chaud. Si vous avez des grumeaux passer la sauce au chinois en appuyant bien pour que la sauce passe à travers les petits trous. Éplucher les navets, les couper en tranches fines, les faire cuire dans un peu d'huile d'olive jusqu'à ce que les tranches prennent une belle couleur et réserver au chaud. Enlever un peu de graisse du magret de canard, inciser le reste du gras sans toucher la chair, huiler le magret et le faire rouler le magret dans le restant du mélange d'épices. Enlever l’excédant d'épices si nécessaire. Dans une poêle faire chauffer un peu de beurre, puis cuire à feu moyen le magret 7 minutes côté peau et 3 minutes côté chair. Pour servir, couper le magret en tranches, les disposer dans l'assiette gras sur le dessus, verser la sauce dessus et mettre les navets à côté. Source : La Cuisine de Ducasse par Sophie, Les éditions d'Alain Ducasse

Source: unepinceedeceline.blogspot.com

Nous adorons le risotto à la maison, c'est pour cette raison, que je me suis achetée un livre sur les risottos, "Risotto Bellissimo" par Valéry Drouet. Ce livre regorge d'idées de recettes, dont voici la première, le risotto safrané ! Dans le livre, il y a des noix de St-Jacques, j'ai choisi de le faire sans noix de st-jacques car j'avais des sardines fraîches, et j'ai donc accompagné ce risotto de sardines farcies façon "Riviera", recette issue du livre de la Cuisine de Ducasse par Sophie, dont je vous ai déjà parlé. Je vous mettrais la recette dans un prochain message. La recette est donnée pour 4 personnes. Ingrédients : - 90cl de fumet de poisson, - 3 échalotes (j'en ai mis qu'une les enfants n'étant pas trop fans des échalotes) - 3 cuillères à soupe d'huile d'olive - 300grs de riz arborio - 15cl de vin blanc sec - 3 pincées de safran - 50grs de beurre - 50grs de parmesan - sel et poivre Préparation : - Préparer le fumet de poisson. Faire chauffer 90cl d'eau et y délayer 2 bonnes cuillères à soupe de fumet de poisson. - Hacher les échalotes et les faire fondre pendant 2 minutes dans un wok ou autre (moi, j'aime bien le wok pour faire le risotto) avec deux cuillères à soupe d'huile d'olive. Ajouter le riz, le nacrer et verser le vin blanc dessus. Saler, poivrer et laisser cuire 5 minutes. - Verser dessus 30cl de fumet de poisson chaud, ajouter le safran et laisser cuire 17 à 18 minutes à feu moyen, en remuant et en ajoutant du fumet, au fur et à mesure qu'il est absorbé par le riz. - A la fin de la cuisson, hors du feu, ajouter le beurre froid coupé en morceaux et le parmesan. Mélanger pour bien enrober le riz et servir aussitôt. Un délice !!! J'ai saupoudré le dessus d'un peu de piment d'espelette. RISOTTO_SAFRANE

Source: lutrindansmacuisine.blogspot.com

Je vous parlais dans mon précédent message des sardines façon "Riviera" qui accompagnaient mon risotto safrané. Les voici, donc ! C'est une recette issue du livre "La cuisine de Ducasse par Sophie", que j'aime beaucoup, et qui regorge de belles recettes. A l'origine, dans la recette, il y a des feuilles d'épinards, je ne les ai pas mises, je n'aime pas. Allez c'est parti ! Ingrédients : - 18 sardines fraiches de 50grs environ pièce - 18 tomates confites - 18 petites olives noires - 6 cuillères à soupe d'huile d'olive Pour la farce : - 200grs de pain de mie sans croûte - 30cl de crème liquide - 2 oeufs - 80grs de parmesan frais râpé - 6 tomates confites - 1 gousse d'ail épluchée et hachée - 1/2 botte de cerfeuil - 3 branches de persil plat - 3 branches de basilic (dont 18 feuilles pour la déco) - 3 cuillères à soupe d'huile d'olive - sel, poivre Préparation : - Faire écayer, ébarber et vider les sardines par le poissonnier, ou comme moi achetez les fraîches dans votre supermarché déjà préparées. Laver les sardines et les essuyer délicatement. Assaisonner. Préparation de la farce : - Couper les tranches de pain de mie en cubes de 1cm de côté. Dans un saladier, les faire tremper dans la crème liquide pendant environ 20 minutes. Au bout de 20 minutes les égoutter et les écraser à la fourchette. - Effeuiller toutes les herbes et les hacher grossièrement au couteau. - Coupez les tomates confites en petits morceaux. - Dans un saladier, mélanger le pain de mie avec l'ail, les herbes, les tomates, les oeufs, le parmesan et l'huile d'olive. Assaisonner. Finition : - Préchauffer le four à chaleur tournante à 220°C. - Remplir l'intérieur des sardines avec la farce. Déposer dans un plat huilé allant au four et arroser d'huile d'olive. - Faire cuire au four pendant environ 15 minutes. - Sur les assiettes, répartir les sardines, les olives noires et les tomates confites entourées d'une feuille de basilic. Il n'y a plus qu'à déguster !! SARDINES_FARCIES

Source: lutrindansmacuisine.blogspot.com

A préparer la veille si vous voulez...ou le matin pour la retrouver prête en rentrant des activités d'une belle journée d'été Une merveille de recette ! Je ne connaissais pas et j'ai tenté... superbe idée ! originale et bien fraîche ! Comme chaque fois que je fais une recette je pioche partout, mais cette fois encore je copie Alain Ducasse, c'est une habitude maintenant... Je retiens les zestes d'orange et les poivrons qui colorent joliment.... mais comme toujours j'ai changé quelques ingrédients... pour 4 personnes : 500 g de veau (un beau morceau) 1 orange non traitée 1 cube ou du bouillon de volaille thym et laurier quelques câpres Pour la sauce : 1 petite boîte de thon à l'huile 3 filets d'anchois 2 jaunes d'oeuf 5 cl de vinaigre de Xérès 1 c. à soupe de moutarde forte 1 peu de poivron, rouge ou vert ou les deux Quelques feuilles de salade avec toutes les herbes que vous voulez... Dans une cocotte faire chauffer l'huile d'olive y déposer le veau et faire dorer de chaque côté Ajouter le bouillon reconstitué ou le bouillon maison du thym, une feuille de laurier Cuire à feu très doux 40 mn Prélever le zeste de l'orange et émietter le thym sur une plaque ou un papier sulfurisé faire sécher au four 1 h à 80° Eplucher les poivrons et les couper en petits dés Les faire fondre à la poêle Mixer les ingrédients de la sauce quelques secondes 1mn30 en fouettant (vit 4 ) Lorsque vous voudrez servir, couper le veau en tranches fines disposer dessus la sauce, les câpres, les cubes de poivron vert et les zestes d'orange Ajouter une salade avec toutes les herbes que vous aimez Servir bien froid et régalez-vous...c'est une belle recette d'été Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l'auteur (sauf mention contraire) aux thermes des articles L111-1 et L112-2 du code de la propriété intellectuelle. Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial sont, par conséquent, interdits sans autorisation du titulaire des droits.

Source: unefaimdeloup.blogspot.com

- 3 poivrons (1 rouge, 1 jaune,1 vert) - 1 oignon rouge - 1 oignon blanc - 2 courgettes - 2 petites aubergines - 3 tomates - 20 olives noires - 1 cuillère à soupe de câpres - 6 filets d’anchois - du céleri branche - 1 feuille de thym & 1 feuille de laurier - 1 belle poignée de pignons grillés Faire griller les poivrons rouge et jaune au four pendant 30 minutes pour pouvoir enlever facilement la peau puis les découper en large lamelles. Eplucher les oignons. Faire cuire les légumes séparément avec un peu d’huile d’olive en commençant par les oignons rouges puis les réserver. Cuire ensuite 5 minutes les oignons blancs puis les réserver. Cuire les courgettes puis les réserver et cuire enfin les aubergines. Rassembler tous les légumes pré-cuits dans une cocotte allant au four puis ajouter le poivron vert, les tomates auxquelles vous aurez retiré la peau, le céleri coupé en petits morceaux, les olives, les câpres, les anchois, le thym et le laurier et enfourner le tout 30 minutes à 160°C (si vous n’avez pas de cocote qui va au four vous pouvez aussi cuire le tout sur une plaque à feu doux). Au moment de servir décorer avec les pignons grillés et servir avec un oeuf mollet. Recette inspirée de celle d'Alain Ducasse partagée par Elise

Source: lejournalculinaire.blogspot.com

Un apéritif économique, idéalement frais, aux fruits de saison, à déguster avec modération durant les journées estivales. Figues fraîches, orange, mûres, fraises, pêche, eau de rose, eau de fleurs d'oranger, miel et vin blanc moelleux... un rêve d'apéro... Sangria blanche aux fruits de saison, eaux florales, miel tracy ducasse Recette de sangria blanches aux fruits de saison, arômes de fleurs d'oranger, de rose, miel 2 figues fraîches ½ orange 5 mûres, 5 fraises, 1 pêche 50 ml d’eau de rose 10 ml d’eau de fleur d’oranger 2 cas de miel 1 ½ l de vin blanc moelleux glaçons Préparation : Versez le vin blanc dans une casserole, avec l’eau de fleur d’oranger, le miel, l’eau de rose. Faites chauffer à feu doux, tout en remuant. Portez à ébullition et retirer du feu, laissez refroidir. Coupez les fruits en petits morceaux, versez dans la casserole, avec le vin blanc, faites cuire à feu doux. Mélangez intimement, lorsque les fruits se décomposent, retirez du feu et laissez refroidir. Laissez reposer 24 heures, puis filtrez. Mettez en bouteille et conservez au frais pendant trois jours. Servez très frais avec des glaçons. A lire : une sélection de recettes pour l'apéro

Source: streetfoodetcuisinedumonde.blogspot.fr

J’ai trouvé cette recette sur Pinterest où le visuel ultra moelleux de ce cake m’a tapé dans l’œil ! Et c'est sur ce blog que j'ai déniché la recette … avec des commentaires très encourageant et une petite variante substantielle : l’ajout de pépite de chocolat dur le dessus juste avant la cuisson. Bref : un cake simple à réaliser et vraiment savoureux :) La recette : 12 pers (2 moules à cake de 26 cm) Préparation 10 min Cuisson : 1h 200 g de farine 3/4 sachet de levure chimique (7 g) 85 g de cacao en poudre non sucré 3 œufs (125 g) 300 g de sucre 15 cl d'huile neutre (pépin de raisin ou tournesol) 25 cl de lait 125 g de crème liquide entière 80 g de pépites de chocolat (noir ou au lait) Préchauffer le four à 200°C. Tamiser ensemble la farine, la levure et le cacao et réserver dans un grand bol. Dans un saladier, fouetter les œufs avec le sucre et l’huile jusqu'à ce que le mélange blanchisse et devienne fluide. Ajouter le lait au mélange. Incorporer progressivement le mélange sec tamisé, en mélangeant entre chaque ajout jusqu’à ce que la préparation soit lisse et homogène. Ajouter la crème liquide pour détendre la préparation rapidement sans trop travailler la pâte. A l’aide d’un couteau, concasser grossièrement le chocolat en tablette. Verser la pâte dans les moules à cake en silicone (jusqu’aux ¾ de la hauteur), parsemer de grosses pépites de chocolat et enfourner pour 10 min à 200°C. Puis baisser la température à 150°C et poursuivre la cuisson 35/40 min. Laisser refroidir 10 min avant de démouler. Servir tiède ou à température ambiante. Version imprimable de la recette Bon appétit !

Source: agencer-et-mijoter.blogspot.fr

Pizza aux courgettes et au Sainte-Maure de Touraine selon Alain Ducasse Mon mari a horreur des courgettes, pour lui en faire manger c'est la croix et la bannière ! Quelle ne fût pas ma surprise quand, il y a quelques jours, alors qu'il lisait un article il me dit : " ah tiens, des courgettes faites comme ça je veux bien en manger..."! Et il me montre une vidéo avec une recette de pizza signée Alain Ducasse, agrémentée de chèvre de Sainte-Maure de Touraine AOP . Je ne sais pas si c'est à cause du fromage qui vient de notre région (la Touraine) ou de la signature du chef que ses papilles ont été éveillées, en tout cas l'occasion était à saisir d'urgence ! Très motivé, il est allé acheter un Sainte-Maure de Touraine tandis que je préparais une pâte à pizza (il faut battre le fer quand il est chaud), puis je m'en suis allée cueillir des courgettes et du thym au jardin. Le temps aussi de préparer des pétales de tomates confits et le soir même nous avons dégusté cette excellente et très graphique pizza de Chef. Et bien croyez-le ou non Monsieur a a-do-ré (et moi aussi )!!! Comme quoi, il ne faut jamais désespérer... Allez je vous donne la recette ! Pour 4 personnes - Préparation : 20 mn - Cuisson : 1h30 mn +20 mn 1 pâte à pizza de 400 g ( recette ici ) Pétales de tomates confits 3 tomates huile d'olive thym frais sel, Poivre du moulin sucre en poudre Marmelade de courgette 4 courgettes vertes 1 bouquet de basilic 1 gousse d'ail 1 brin de thym Garniture 1 oignon blanc 1 Sainte­-Maure de Touraine AOP frais cendré 8 pétales de tomates confites 1 douzaine d' olives noires dénoyautées 1 - Ébouillantez les tomates quelques secondes. Pelez-les, coupez-les en quartier et enlevez les graines. Déposez-les sur une plaque munie de papier cuisson, arrosez-les d'un filet d'huile d'olive. Salez, poivrez et sucrez légèrement. Saupoudrez de thym et mettez au four à 90°C environ 1 h 30 mn. 2 - Rincez les courgettes. Détaillez deux courgettes en petits dés et le reste en fines rondelles. Effeuillez et ciselez le basilic. Faites chauffer un filet d'huile d'olive dans une sauteuse et faites revenir la brunoise de courgettes avec l'ail simplement incisé et le thym. Assaisonner de sel puis cuisez à couvert pendant 10 minutes. Écrasez les courgettes à la fourchette, ajoutez le basilic et mélangez. 3 - Préchauffez le four à 180 °C . Fariner légèrement le plan de travail et abaisser la pâte à pizza en rectangle sur 4 mm d'épaisseur. Déposez-la sur une plaque beurrée et enfournez 3 minutes . Étalez la marmelade de courgette sur la pâte et parsemez la moitié de l'oignon émincé dessus. Disposez le Sainte-­Maure de Touraine coupé en tranche en intercalant avec les rondelles de courgette et les tomates confites. Agrémenter du reste d'oignon et d'olives. Enfourner de nouveau pendant 15 à 20 minutes, le fromage doit légèrement blondir. 4 - Assaisonnez la pizza avec de la fleur de sel, du poivre du moulin et un filet d'huile olive. Servez chaud. Le petit plus... Nous avons dégusté notre pizza avec un verre de Touraine blanc bien frais. Source : Le Point

Source: lasoupealacitrouille.blogspot.com

- 50 g de beurre noisette - 1 cl de vinaigre de Xérès - 2 cl de vinaigre balsamique - 2 échalotes - 40 cl de fond blanc de volaille - 10 cl d'huile d'olives très mûres - huile d'olive - 1 cuillère à café de poivre mignonnette - les barbes des St- Jacques Préparation Etape 1 Émincez les échalotes. Faites revenir les barbes dans de l'huile d'olive. Etape 2 Dès que la première eau apparaît, jetez-la et égouttez. Etape 3 Rincez la casserole, puis remettez un filet d'huile d'olive pour faire suer les échalotes. Etape 4 Remettez les barbes, poivrez et laissez mijoter 5 minutes. Etape 5 Déglacez aux vinaigres et laissez réduire à glace (comme un jus épais et joliment brillant). Etape 6 Mouillez à hauteur avec le fond blanc et laissez cuire à frémissement 10 à 15 minutes environ. Etape 7 Écumez si besoin. Etape 8 Une fois le temps écoulé, laissez reposer 5 minutes puis passez au chinois. Etape 9 Remettez la sauce à chauffer en la faisant réduire à nouveau quelques minutes. Etape 10 Émulsionnez au fouet en incorporant l'huile et le beurre.

Source: ptitchef.com

Ingrédients : 1 boule de céleri-rave 1 citron 1/2 bouquet de persil 1/2 bouquet d'estragon 1/3 bouquet de ciboulette pour la mayonnaise : 1 jaune d'oeuf 1 càs de moutarde 2 càs de vinaigre 20 cl d'huile d'olive* sel et poivre *j'ai remplacé l'huile d'olive par une huile neutre Préparation : Laver et éplucher le céleri rave. Le râper finement et ajouter le jus de citron pour éviter qu’il ne noircisse. Laver, sécher et effeuiller le persil et l’estragon. Réserver le quart environ des feuilles d’estragon et ciseler le reste ainsi que le persil et la ciboulette. Prendre soin que tous les ingrédients sont à température ambiante. Dans un bol, mélanger le jaune d’œuf, la moutarde et quelques gouttes d'eau. Monter ensuite la mayonnaise en versant progressivement l’huile. Quand la texture est bien onctueuse, ajouter le vinaigre, saler et poivrer. Rassembler le céleri râpé et les herbes ciselées puis ajouter la mayonnaise et bien mélanger le tout. Goûter et rectifier l’assaisonnement. Réserver au frais pendant au moins 2 heures. Dresser le céleri rémoulade dans un cercle sur un lit de salade de mâche et parsemer dessus les feuilles d’estragon (je n'en avais pas).

Source: theblogdeclementine.blogspot.fr/search/label/recette

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2018 ® - Contact