marinade pour brochette de poulet | marinade pour brochette poulet | marinade pour brochettes de poulet | marinade pour brochette de poulet | recette salade de pates | marinade pour brochette poulet
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Article écrit et réalisé par  Very Easy Kitchen C’est la pleine saison de la tomate et des figues. Autant j’adore la tomate, autant je n’aime pas la figue mais en voyant la recette d’Alain Passard dans le Régal de la rentrée, je me suis dit qu’il fallait tester ce gazpacho tomates et figues. Il est hyper rapide à faire et permet de faire le plein de vitamines et sels minéraux. Ayant rapporté de belles tomates du jardin d’Annecy : des Roma, des Marmande et de belles Cornue des Andes (mes préférées car très denses, peu juteuses et avec moins de pépins que les autres), j’en profite pour tester également une recette de tomates en dessert. Après avoir essayé les Tomates aux 12 saveurs  (une merveille de Passard), voici que je teste la tomate farcie aux nougats d’Eric Fréchon également dans le dernier Régal de septembre (Eric Fréchon 3 étoiles au Bristol à Paris). Gaspacho de tomates et de figues selon Alain Passard  Pour 4 personnes  500 g de tomates bien mûres pelées : mélange de Cornue des Andes et de Marmande 200 g de figues bien mûres et pelées  2 oignons nouveaux  quelques éclats de piments verts  huile d’olive  poivre noir  sauge  et pour accompagner des palets de chèvre frais (ne sont pas dans la recette d’origine).  Dans un blender ou au mixer girafe, mixez finement es tomates, les figues, le piment vert et les oignons. Rallongez avec un peu d’eau glacée si le mélange est très épais. Placez au frais au moins deux heures avant de servir. Servez avec un morceau de chèvre frais. Poivrez largement et salez. Décorez avec des petites feuilles de sauge, quelques gouttes d’huile d’olive et servez avec du pain grillé.   Plus surprenante la seconde recette de tomates servies en dessert. Tomates farcies au nougat selon Eric Fréchon  Pour 4 personnes    8 petites tomates (en grappe environ 3/4 cm de diamètre)  200 g de nougat mou  8 cuillères à soupe de miel de fleurs  1 gousse de vanille  3 petits bâtons de cannelle  1 badianes (anis étoilé)  1 cuillère à soupe de coriandre en grain  Faites bouillir le miel puis ajoutez toutes les épices : la vanille fendue en 2, la cannelle, l'anis étoilé et la coriandre. Laissez infuser jusqu'à refroidissement complet et passez le tout au chinois.   Coupez les tomates en 2 aux 3/4 de leur hauteur pour faire un chapeau. Évidez-les. Concassez grossièrement le nougat.   Préchauffez le four à 80/100°C . Disposez les tomates dans un plat à gratin avec le chapeau sur le côté. Garnissez-les tomates de nougat. Versez le miel sur les tomates avant d'enfourner.    Enfournez et faites cuire pendant 45 minutes en arrosant fréquemment les tomates avec le miel du plat. Lorsque les tomates sont confites, couvrez-les de leur chapeau et servez-les nappées de leur jus de cuisson. Servez avec une boule de glace au lait d’amandes ou une belle cuillère de yaourt à la grecque. Le gaspacho est une vraie réussite. Il est fruité et très équilibré. Je suis plus partagée sur la tomate farcie au nougat notamment par la saveur prononcée de la coriandre qui l'emporte un peu dans la recette. Je vous conseille de diminuer la quantité de coriandre en grains. Je préfère la tomate aux 12 Saveurs dans le registre de la tomate en dessert. Ces deux recettes ne sont pas présentées avec des photos mais dans de petits encarts dans Régal. il aurait été facile de les rater mais cela aurait vraiment dommage. L'été finira dans un mois. Profitons encore des beaux légumes.

Source: veryeasykitchen.blogspot.com

Le livre de Fumiko Kono est mon dernier achat en France la semaine dernière . Dans la presse fleurissent les articles sur cette jeune cuisinière qui a été second de cuisine à l'Arpège chez Alain Passard et qui enseigne maintenant à l'école de cuisine d 'Alain Ducasse . Son livre propose une cuisine simple mais raffinée , très diversifiée ...vous verrez au fur et à mesure de mes essais . Ce premier test est super concluant , ce velouté de courgettes est réalisé d'une façon totalement différente des recettes habituelles mais le résultat est très fin avec la touche de citron et de thym , je vous conseille vivement de tester . pour 4 personnes : 4 courgettes 80 gr d'oignon blanc 1/3 citron 4 brindilles de thym frais 5 gr de beurre 100 gr de parmesan râpé 20 cl de lait demi écrémé 4 à 6 cuil à café d'huile d'olive Épluchez les courgettes, coupez les en dés et faites les blanchir dans de l'eau bouillante . Quand elles sont tendres les égouttez et les mettre dans le bol du blender .(gardez l'eau si besoin pour mixer la soupe) . Émincez l'oignon . Pelez le citron et coupez la pulpe en petit dés . Dans une casserole faites chauffer le beurre et revenir les oignons avec une pincée de sel et 2 cuil à soupe d'eau sur feu doux à couvert pour que les morceaux soient fondants . Versez le lait sur les oignons et faites chauffer .Versez le lait sur les courgettes dans le blender . Ajoutez le parmesan râpé et 2 cuil à café de fleur de sel . Ajoutez un peu d'eau ou de lait si le velouté est trop épais (j'ai ajouté une louche d'eau de cuisson des courgettes) . Mixez 3/4 minutes . Répartissez le velouté dans des petits bols , ajoutez des dés de citrons , des feuilles de thym et 1 cuil à café d'huile d'olive dans chaque bol et un peu de poivre et régalez vous .

Source: ondinecheznanou.blogspot.com

Plusieurs fois je l'ai pris, feuilleté, admiré puis reposé sur l'étagère. Et cela a duré 7 mois. A chaque fois le même sentiment de timidité faisait son apparition. Est-ce que j'allais enfin oser réaliser une recette de livre dédié aux végétaux écrit par celui qui murmure à l'oreille des légumes. Je m'étais bien dit au début du printemps qu'il était temps et voici que l'été est arrivé avec cette profusion de produits si savoureux. Et là, il fallait y aller. Se faire confiance, se dire que ces accords si étonnants ne peuvent pas uniquement rester dans un livre de cuisine mais doivent passer dans l'assiette. C'est chose faite ! Il me restait des pêches blanches de la dernière fois et j'avais trouvé de jolis haricots verts extrafins ainsi que des amandes fraîches. Le basilic pourpre planté il y a quelques semaines sur le bord de la fenêtre en prévision de certaines de ces recettes était prêt à être cueilli. La réalisation est extrêmement simple et demande peu de temps. En terme de présentation, j'ai fait au feeling : le livre ne présente que des collages réalisés par l'auteur lui-même. Et j'ai aimé avoir cette part de mystère où l'on comprend bien la structure du plat mais sans en avoir une image précise. Et pourtant, je suis toujours demandeuse d'images, j'ai besoin de me représenter visuellement une recette pour me l'approprier en cours de réalisation, même si la présentation ne sera pas tout à fait pareille au final. Vous aurez probablement reconnu entre le lignes le livre de collages et recettes d' Alain Passard . C'est une ode aux fruits et aux légumes de toute saison. On y retrouve des associations très créatives qui semblent évidentes tant elles sont justes. Ce premier essai m'a mise en confiance - pas absolue mais suffisamment pour me lancer vraiment - et j'espère bien pouvoir vous reparler bientôt d'autres recettes. Maintenant le dilemme c'est : par quoi commencer ? Haricots verts, pêches blanches et amandes fraîches Pour 4 personnes 600 g de haricots verts extrafins 12 amandes fraîches 1 belle pêche blanche quelques branches de basilic pourpre 1 copeau de beurre salé 1 long trait d'huile d'olive quelques pincées de fleur de sel sel, poivre du moulin Préparation et cuisson.  Équeuter les haricots verts puis les plonger dans une eau frémissante légèrement salée. Les faire cuire al dente, les récupérer dans une écumoire et les plonger immédiatement dans un saladier d'eau très froide (ajouter quelques glaçons si nécessaire) pour préserver leur couleur et stopper la cuisson. Les égoutter puis les faire rouler dans le beurre et l'huile d'olive. Détailler l pêche en 12 quartiers, décortiquer les amandes. Finition et service. Répartir les haricots verts dans les assiettes chaudes. Ajouter les quartiers de pêches, les amandes puis les feuilles de basilic pourpre. Parsemer de fleur de sel et donner quelques tours de poivre du moulin. Servir aussitôt. Exposition "le beau geste" Les collages originaux du livre "collages & recettes" par Alain Passard font l'objet d'une exposition intitulée Le Beau geste qui parcourt la France en 2011 : Du 7 au 10 Juillet 2011 : Haute Cuisine Paris dans les jardins du Palais Royal. www.hautecuisineparis.com Du 23 au 25 Septembre 2011 : Festival Vendanges étoilées à Cassis.  www.ot-cassis.com Du 17 octobre au 13 novembre 2011 : Arts Décoratifs, Musée Nissim de Camondo à Paris. www.lesartsdecoratifs.fr

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Vacances. La vie d'une pomme de terre c'est parfois prendre une teinte un peu girly. A l'origine, des betteraves cuites en croûte de sel façon Alain Passard qui sont devenues pour certaines un peu trop salées (d'ailleurs je ne m'explique pas bien encore ce mystère) et que je ne voulais pas jeter. De l'autre, des pommes de terre ramassées dans le potager et qui ne demandaient qu'à être dégustées en purée. La touche de vanille est venue toute seule, pour apporter de la rondeur à l'ensemble avec une huile d'olive bien parfumée. Si vous n'en avez pas, un beurre doux au bon goût de noisette ira parfaitement. Pour aller avec ces arômes de terre et de sucre, j'ai réalisé des grillades de porc à la plancha. Quelques pluches de persil, et voilà, c'est prêt. A table ! Purée de pommes de terre rose à la vanille, grillade de porc à la plancha Pour 4 personnes 800 g de pommes de terre 1/2 tranche de betterave cuite 1/5 de gousse de vanille 6 cuillères à soupe d'huile d'olive 4 grillades de porc sel, poivre quelques pluches de persil plat Préparation et cuisson de la purée de pommes de terre.  Peler les pommes de terre et les faire cuire à l'eau bouillante sans sel pour des betteraves cuites en croûte de sel, sinon bien sûr saler l'eau. Lorsqu'elles sont cuites les égoutter puis les passer au moulin à légumes. Détailler en très petits cubes la betterave et les ajouter à la purée. Récupérer les graines de vanille et les mélanger avec l'huile d'olive. Ajouter ce mélange petit à petit dans la purée obtenue jusqu'à la consistance et au goût désiré (ajouter un peu d'eau si elle est trop sèche). Poivrer. Mélanger un dernière fois. Réserver au chaud. Préparation et cuisson des grillades de porc.  Verser un peu d'huile sur la plancha et la faire chauffer sur feu moyen. Faire saisir les grillades de porc préalablement salées et poivrées sur les deux faces. Poursuivre la cuisson sur feu doux pour ne pas dessécher la viande. Finition et service. Répartir la purée de pomme de terre dans chaque assiette et disposer les grillades de porc. Parsemer de quelques pluches de persil plat et finir par quelques gouttes d'huile d'olive à la vanille si il vous en reste. Servir de suite.

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

Il y a des invitations qui ne se refusent pas : passer la journée avec Alain chez lui, dans son potager. Alain , c'est mon dieu culinaire, celui chez qui j'ai vécu le meilleur moment gastronomique de ma vie (il y a quelques années déjà). Je lui trouvais un talent incroyable, une sacrée dose de culot aussi à proposer des légumes dans ses menus. Et là, j'ai découvert qu'en plus il était super accessible et gentil. Le chef parfait ! (je sens bien que vous vous dîtes : elle serait pas un peu groupie celle-là ? Un peu, beaucoup, énormément fan ?  La réponse est oui, mais je ne fais rien contre cela, ça fait des années que ça dure. Je trouve son travail et sa démarche admirable). Ce n'est pas Alain qui m'a contactée directement pour cette invitation, c'est LG , son partenaire. J'ai pu donc découvrir le nouveau réfrigérateur no frost qu'Alain trouve très adapté à la conservation des aliments et notamment des légumes. Cette gamme de frigos ne génère pas de givre (d'où le nom no frost ) grâce à la technologie du froid ventilé, et ça c'est une bonne nouvelle pour la ménagère et la consommation d'électricité et donc le développement durable. En plus, j'ai trouvé leur look vraiment sympa, ce qui ne gâche rien. Parmi tous les invités, il y avait également quelques personnes de la commune de Carrières-sur-Seine en charge des repas des enfants à la cantine. Avec LG et Alain, ils font le pari de faire découvrir et aimer les légumes aux enfants selon un dispotif qui ne manque pas de panache. Du 4 juin au 15 septembre 2010,  à chaque achat d'un réfrigérateur de la gamme no frost , un livret de 10 recettes magiques d'Alain Passard est offert et équivaut à 1 m2 de légumes du potager d'Alain soit 1 kg de légumes qui seront offerts aux cantines de Carrières-sur-Seine. Cette commune mène plusieurs fois dans l'année des actions pour les enfants, à savoir construire leur goût pour des choses saines.  L'engagement de LG est de 7 tonnes de légumes 100% naturels soit l'équivalent de 35 000 repas. Un vrai beau pari ! Mais revenons aux légumes. Ceux du potager sont cultivés sans engrais de synthèse ni pesticides (sans pour autant avoir le label AB biologique). Ils sont cultivés avec amour, au gré des saisons par une équipe de 5 jardiniers. Le désherbage s'effectue à la main, les terres sont labourées avec des chevaux et les cultures sont alternées pour ne pas épuiser le sol. Nous étions dans celui de la Sarthe (il y a en deux autres, dans l'Eure et dans la Somme). Pour y aller, nous avons pris le train et après un bus qui nous a amené au domaine. Nous avons été accueilli par une multitude de mets exquis préparés par les équipes du chef : jus de betterave, pomme et navet, petits pois aux fraises, légumes croquants aigre-doux mais aussi des couteaux et du homard au barbecue, de la poularde rôtie avec des pommes de terre... Et en dessert une salade de fraises à la badiane et au sirop d'hibiscus accompagnée de macarons à la carotte, aux asperges et parmesan. Le paradis ! Et en partant ? Comme si cela ne suffisait pas, nous avons été encore gâtés : un panier de légumes du jardin, de la moutarde onctueuse d'Orléans de Martin Pouret , le livre de recettes magiques, un coupe vent (probablement pour le jour où je reviendrais au potager si il ne faisait pas beau ?) et de la paille. Dans le train, j'ai demandé à Alain (oui, il a même pris le train avec nous) si je pouvais l'utiliser pour faire un poulet en cocotte lutée. Il m'a dit que ce serait plus aromatique avec du foin mais que ce se serait bon quand même. Ce qu'il faut retenir : faire cuire le poulet à four pas trop chaud et ensuite laisser se diffuser les arômes dans la cocotte sans ouvrir pendant au moins 30 minutes voire 1 heure.C'est là où tout se fait ! Poulet à la paille et ses petits légumes Pour 4 personnes 1 poulet entier prêt à cuire (1,3 kg) 4 grosses poignées de paille 300 g de fèves 4 mini fenouils 1 petite botte de mini carottes 1 échalote nouvelle 5 mini oignons (ciboules) 4 gousses d'ail 1 branche de romarin 2 feuilles de laurier 2 cuillères à soupe d'huile d'olive 15 g de beurre sel, poivre du moulin fleur de sel 150 g de farine Préparation et cuisson du poulet à la paille. Dans un cocotte, faire chauffer deux cuillères à soupe d'huile d'olive et y faire dorer sur toutes les faces le poulet (préalablement sorti du réfrigérateur 1 heure avant, les chairs ne seront pas traumatisées par le contraste chaud froid) et les gousses d'ail. Le débarrasser avec les gousses d'ail puis le saler et le poivrer sur toutes les faces. Verser 20 cl d'eau dans la  cocotte, faire bouillir et décoller tous les sucs puis laisser légèrement réduire sur feu plus doux pendant quelques minutes. Réserver ce jus. Déposer la moitié de la paille dans la cocotte, déposer le poulet et les gousses d'ail. Ajouter le romarin et les feuilles de laurier. Recouvrir avec le reste de paille. Dans un saladier, mélanger la farine avec un peu d'eau froide afin de former une pâte souple mais pas trop. La façonner en un long boudin et entourer le bord de la cocotte. Couvrir et bien appuyer pour souder la pâte. Enfourner pour une heure dans un four préchauffé à 170°C / 180 °C pendant 1 heure. Au terme de la cuisson, laisser la cocotte lutée pendant 30 minutes. Préparation et cuisson des légumes.  Pendant ce temps, écosser les fèves et les faire blanchir afin d'enlever la peau. Préparer les fenouils, carottes et ciboules. Dans une sauteuse, faire suer tous les légumes dans le beurre, saler et poivrer puis verser le jus réalisé avec le poulet. Couvrir ou mieux faire un couvercle avec un papier sulfurisé et découper une petite cheminée, faire cuire à feu doux pendant 15 minutes. Les légumes seront fondants et luisants. Finition et service.   Ouvrir la cocotte et découper le poulet. Répartir les morceaux dans les assiettes et ajouter le légumes. Saupoudrer de quelques grains de fleur de sel, servir de suite. En entrée, j'ai fait les asperges contenue dans le panier. Une cuisson à la vapeur après un épluchage rigoureux. Pour les accompagner, une vinaigrette réalisée à base de moutarde d'Orléans et de persil du potager. C'était bon. Merci encore pour cette belle journée, un vrai privilège, un bonheur.  Vous voulez en voir plus ? Partez gambader chez Hélène , Nadia , Clémence , Elodie , Adèle , Philo , Griottes , Anna , Karen et Edouard .

Source: danslacuisinedesophie.blogspot.com

On en raffole ! Son goût frais, sa texture fluide et soyeuse nous ravit. Au quotidien, Sojasun Cuisine Fluide remplace la crème fraîche dans toutes nos recettes. En plus c’est bon pour notre équilibre et notre bien-être. Voici quelques idées gourmandes… A chacun(e) de s’en inspirer pour créer ses propres recettes salées ou sucrées… Indispensable dans son placard. Salé On parsème toutes les soupes de légumes de gouttelettes de Sojasun Cuisine. On assaisonne les salades vertes aux pousses germées d’une vinaigrette à l’huile de colza à laquelle on ajoute deux cuillerées de Sojasun Cuisine. On les parsème de graines de sésame dorées à la poêle. On ajoute deux cuillerées à soupe de Sojasun Cuisine à une vinaigrette à l’huile d’olive dans une salade de lentilles cuites dans un bouillon de légumes. On sert la salade tiède avec des petits lardons frits chauds et parfois un oeuf poché. On enrobe des concombres râpés parfumés de menthe ciselée ou des radis noirs pelés puis râpés, d’une brique de Sojasun Cuisine mélangée à une cuillerée à soupe de vinaigre de vin, d’une pincée de fleur de sel et de poivre du moulin. On nappe des tomates en rondelles généreusement recouvertes d’échalotes finement ciselées, entourées d’oeufs durs coupés en quartiers, d’une brique de Sojasun Cuisine mélangée à une cuillerée de vinaigre de Xérès, de 3 pincées de fleur de sel et de poivre du moulin. On parsème un oeuf dur râpé finement sur des poireaux cuits vapeur et on nappe de Sojasun Cuisine mélangée à quelques gouttes de vinaigre de vin, fleur de sel et poivre du moulin. On verse dans un oeuf évidé et décalotté, posé dans un coquetier, du Sojasun Cuisine mélangée à un trait de vinaigre balsamique, fleur de sel et poivre de Sitchuan moulu. Cette sauce légère accompagne délicieusement des asperges vertes cuites à la vapeur (des « mouillettes végétales » délicates). On détend la mayonnaise avec du Sojasun Cuisine pour une sauce plus légère et digeste. On en nappe des oeufs mayonnaise, les tranches de pain de mie toastées d’un club sandwich, on la mélange à une salade César, à un cocktail de crevettes… On mélange une cuillerée à café bombée de raifort en pot, 10 cl de Sojasun Cuisine à de la truite fumée ou du maquereau fumé effilochés. On les propose en amuse gueule sur des tartines de pain grillées ou des demi sucrines. A la façon « nems », on coupe en lanières des bâtonnets de surimi de crabe que l’on associe avec des courgettes crues râpées assaisonnées de Sojasun Cuisine et jus de citron, feuilles de coriandre ciselées et on enveloppe le tout dans des lamelles fines de courgettes crues. On fait dorer des champignons de Paris, une poêlée de légumes, des endives coupées en lanières ou des bâtonnets de carottes cuites à l’eau puis on les nappe d’une brique de Sojasun Cuisine. On laisse réduire légèrement pour obtenir une sauce nappante. Pour finir on poudre les légumes crémeux d’herbes ciselées. On incorpore en fin de cuisson des risottos deux à trois cuillerées à soupe de Sojasun Cuisine. On porte à ébullition une brique de Sojasun Cuisine, on ajoute deux cuillerées de parmesan râpé et on verse cette crème de parmesan sur des pâtes. On prépare une délicieuse sauce au citron pour napper des filets de poisson (saumon, merlan, cabillaud, colin, truite, espadon…) : on porte à ébullition une cuillerée d’eau avec le jus d’un citron, on ajoute une brique de Sojasun Cuisine. On mélange et on laisse bouillir deux minutes. La sauce devient onctueuse. C’est prêt. On dilue du lait de coco avec une brique de Sojasun Cuisine pour les currys de poulet ou d’agneau. On allège la sauce béchamel avec la moitié d’une brique de Sojasun Cuisine. On fouette deux oeufs avec une brique de Sojasun Cuisine, un peu de lait de soja et on verse cette crème dans les quiches aux légumes. On porte à ébullition une brique de Sojasun Cuisine avec une grosse cuillerée de moutarde. On fouette vivement. On sert cette sauce avec un steak grillé, une entrecôte. On déglace les sucs de cuisson d’une escalope de veau ou de dinde avec une brique de Sojasun Cuisine. On porte à ébullition (sans les escalopes dans la poêle) et on fait réduire deux minutes. Sucré On a testé quelques petites gourmandises sucrées en suivant les conseils du talentueux chef cuisinier Alain Passard (3 étoiles). Il remplace un oeuf et une partie du beurre par le même poids de Sojasun Cuisine Fluide. Les gâteaux sont plus légers et conservent leur moelleux. On préfère les petits moules individuels. D’autres gourmandises qu’on aime préparer : On verse la moitié d’une brique de Sojasun Cuisine dans cinq cuillerées à soupe de miel et on fait bouillir deux minutes en mélangeant. On nappe de cette sauce chaude, des demi pêches caramélisées dans le miel, des abricots pochés. On ajoute quatre gouttes d’extrait d’amande amère dans une brique de Sojasun Cuisine. On la fait tiédir et on la sert avec les crumbles à la sortie du four. On cisèle très finement une petite tige de romarin et on mélange à une brique de Sojasun Cuisine sur des fraises coupées en quatre. Sojasun Cuisine Fluide UHT 20 cl. 100% végétale, naturellement sans cholestérol et allégée en matières grasses, Sojasun Cuisine est bien plus qu’une alternative diététique. C’est un nouvel ingrédient culinaire à part entière pour une cuisine légère et inventive. Côté cuisine Avec sa texture fluide et onctueuse Sojasun Cuisine est parfaite pour toutes les cuissons et s’utilise à chaud sans restriction. Grâce à sa bnne tenue, elle apporte une touche de légèreté et de fraîcheur à toutes ls préparations chaudes. Cuisson traditionnelle : Pour réduire des sauces sucrées ou salées : mousseline, sauce au chocolat, déglaçage de cuisson de viandes ou poisson, sauce carbonara pour les pâtes, gratins, tartes salées et sucrées, etc. Au micro-ondes : Pour les poissons et papillotes, en association avec des herbes fraîches, un jus de citron, etc. Informations produit - Packs de 3 briques de 20 cl. - DLC : 8 mois à température ambiante - Prix public : 3,60€ - Au rayon des crèmes UHT - Dans toute la distribution moderne L’avis de la nutritionniste L’intérêt nutritionnel de Sojasun Cuisine Fluide 100% végétale, naturellement sans cholestérol et sans lactose. Allégée en matières grasses (17%), elle contient deux fois moins de calories qu’une crème UHT entière. Elle trouve donc sa place dans l’alimentation de celles et ceux qui souhaitent perdre du poids ou le maintenir. Sojasun en direct Le Club Sojasun Pour en savoir plus sur les bienfaits du soja, connaître les points de vente, s’abonner à Sojanews (2 numéros par an). Gratuit et sans obligation d’achat : www.sojasun.com ou 0810 111 444

Source: thymcitron2.blogspot.com

Vue imprenable sur la baie de Menton, décor à la fois chaleureux et contemporain… Le Mirazur porte bien son nom. A la tête de cette aventure : Mauro Colagreco, Chef de cuisine, et Alain Kerloc’h, Directeur de salle. Deux talents (ré)unis pour un nouveau pari gastronomique au coeur de la Côte d’Azur. Au Mirazur, la cuisine traditionnelle flirte savamment avec les saveurs de la Méditerranée. « Découverte », « Dégustation », « Midi », « Saisons », « Nectar »… Au gré des menus, la créativité l’emporte. Autour de plats du terroir à la préparation parfaitement maîtrisée, la fantaisie distribue de discrets clins d’oeil. Ainsi la Volaille de Bresse, Jus corsé (menu « Découverte ») est-elle, par exemple, précédée par un jubilatoire Velouté de champignons, Eclats de cacahuètes… Perfection, rigueur et raffinement règnent sur la cuisine du Mirazur. Rien d’étonnant quand on sait que le Chef Mauro Colagreco, Argentin d’origine, a fait ses classes à Buenos Aires avant de rejoindre la France, notamment au sein de la brigade du regretté Bernard Loiseau puis en 2004 au restaurant Plaza Athénée d’Alain Ducasse. Son séjour à Paris se prolongera au restaurant de référence Le Grand Véfour - en qualité de chef de rang tournant auprès du talentueux créateur de saveurs Guy Martin. Un travail qui va lui permettre d'affirmer et son tempérament de chef accompli. Preuve, s’il en était besoin, que le paysage gastronomique français ne pourra bientôt plus se passer de lui : le Gault et Millau vient tout juste d’attribuer à Mauro Colagreco la très bonne note de 15/20 et de l’élire « Révélation de l'année » - un titre qui lui a été également attribué par le magazine Omnivore. Enfin, dans Omni n°29, le mensuel d'Omnivore - novembre 2006, Luc Dubanchet (rédacteur en chef de la revue) reprend un extrait de l’article paru dans le Carnet de Route : « Dans l’ancien bistrot de Jacques Chibois, repris tout récemment après deux années d’abandon, c’est le choc de l’année, une entrée en fanfare avec une cuisine qui, de prime abord, n’a pas d’équivalent en France, est loin en tout cas du répertoire technique tricolore. Mais à y regarder de plus près, on repère bien vite la légèreté, la maîtrise du feu de l’école Passard que Mauro a ingérée à l’Arpège. On trouve aussi des traces « andoniennes » (l’Andoni Luis Aduriz de Mugaritz, grand d’Espagne, également dans le Carnet), une cuisine sur les herbes, la fraîcheur marine, la transparence de propos assénée avec une netteté confondante. » Alain Kerloc’h n’en est pas, lui non plus, à son banc d’essai. Après avoir fait ses débuts chez Adolphe Bosser – l’un des rares restaurants étoilés bretons - à l’hôtel le Goyen à Audierne, le Quimpérois au grand coeur a fait un détour remarqué par l’Irlande, où il exerce en tant que responsable de gestion du restaurant Tea room du Clarence à Dublin (l’hôtel du génial groupe de rock U2 !). Puis c’est en tant que Maître d’hôtel qu’il officie pendant cinq ans au restaurant l’Arpège, à Paris, pour mettre à l’honneur la cuisine d’Alain Passard, trois étoiles au guide Michelin… Deux parcours au service de la réussite du Mirazur , deux personnalités qui garantissent excellence et originalité. N’est-ce pas là tout ce que l’on demande aujourd’hui à un restaurant de qualité ?

Source: thymcitron2.blogspot.com

Vous avez déjà goûté la rhubarbe crue ou son acidité vous a effrayé. Je vous laisse tester cette idée du chef Alain Passard, ajouter quelques cubes de rhubarbe crue dans un taboulé de légumes. J'ai personnellement beaucoup aimé, je vous laisse essayer. pour 4 personnes : 80 g de semoule fine un bocal de coeur d'artichauts 6 peites carottes nouvelles 1 tige de rhubarbe un peu d'huile d'olive 1/2 citron sel, poivre, ail semoule Eplucher les carottes et les faire cuire 10 minutes à l'eau bouillante. Les détailler en petites rondelles. Egoutter les coeurs d'artichauts et les couper en quatre. Eplucher la rhubarbe et la déatiller en tout petits cubes. Préparer la semoule en l'arrosant d'un filet d'huile d'olive puis en ajoutant le volume d'eau bouiilante nécessaire. Laisser gonfler à couvert pendant quelques minutes puis émietter à la fourchette. arroser de jus de citron et d'huile d'olive. Ajouter les légumes, bien mélanger, saler, poivrer et incorporer un peu d'ail semoule. Réserver au frais avant de servir.

Source: dans-mon-assiette.blogspot.com

Un dessert aérien et fruité, une idée d'Alain Passard, le chef de l'Arpège à Paris. On a tellement adoré, que l'on a réalisé deux fois cette recette ce week-end! Le résultat est surprenant, et le mariage avocat/chocolat fonctionne à merveille. J'ai limité le sucre, lobotomisée par ma nouvelle obsession des indices glycémiques, mais libre à vous d'augmenter la dose. Pour que le soufflé monte, il faut suivre quelques règles listées ci-dessous. Les secrets pour un soufflé sucré réussi: - utiliser des œufs à températures ambiantes. - ajouter une pincée de sel pour aider les blancs à monter. - beurrer les moules et sucrer les parois. - laisser les moules au quinzaine de minutes au réfrigérateur avant cuisson. Pour deux personnes: - 1 avocat - 2 blancs d'oeuf - 2 cs bombées de sucre - 2 carrés de chocolat noir 90% 1- Mixer la chair de l'avocat avec le sucre. 2- Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. 3- Mélanger doucement les blancs avec la purée d'avocat sucrée. 4- Déposer dans deux moules. Ajouter un carré de chocolat noir au centre de la préparation. Oublier 15 minutes au réfrigérateur. 5- Cuire 8 minutes dans un four préchauffé à 210 degrés. Le soufflé est prêt quand il commence à dorer.

Source: lesamoursperissables.blogspot.com

2 recettes coup de cœur à croquer en novembre : L’entrée : Tapas au kaki et au saumon fumé sur lit d’endives de Cyril Lignac Le kaki vous ne connaissez pas ? C’est le fruit de l’automne originaire de la Chine et la Corée : il se déguste une fois par an lors de la fête de mi- automne avec les Moon cake et un fruit noir exotique le châtaigne d’eau (voir mon billet sur les Moon cakes ici ). Le kaki contient de nombreuses substances bioactives qui lui confèrent un fort potentiel antioxydant. Utiliser un kaki bien mûr : Il se glisse en petits dés dans les salades d’endives qui elles-mêmes contiennent des fibres pour réguler le transit ; des oligoéléments et du potassium, pour contrôler la pression artérielle. Avec le saumon gorgé d’Oméga 3, c’est encore mieux ! Les saveurs s’accordent bien d’ailleurs. Tapas de kaki, endive et saumon fumé de Cyril Lignac Ingrédients pour 6 personnes : 2 tranches de saumon fumé découpées en lamelles 1 kaki persimmon 1 oignon nouveau avec sa tige (j’ai omis !) 1 citron vert 6 feuilles d’endive Huile d’olive Sel et poivre Découper le kaki en petits cubes. Placer dans chaque feuille d’endive une fine lamelle de saumon fumée puis d’une zester et de fines rondelles d’oignon nouveau. Assaisonner avec un trait d’huile d’olive, saler et poivrer. oOo Le souper : La recette toute branchée publiée juste samedi dernier par le chef trois étoiles de L’Arpège à Paris ; Alain Passard : les légumes sont soupe au lait ! Les légumes de tous les couleurs sont râpées en fines rubans à l’aide d’une mandoline et ensuite faites cuire dans le lait à ébullition juste pendant 3 minutes avant d’être mixé au blender. La touche magique finale est grâce au goût d’une cuillerée de moutarde de Dijon ! Mes légumes sont oignon nouveau frais avec tige(1), carottes fane (1 botte), courgette verte(1), radis noir(1), navet mauve(1), panais(1), fenouil (1/2). La soupe de lait aux légumes croquantes d’Alain Passard ( Le point.fr ) « Ce matin, place au velouté de légumes avec une palette de couleurs complètement folle : du vert, du jaune, du blanc, du mauve, du pourpre, du rouge, du noir... Commencez par faire chauffer du lait dans votre casserole, ajoutez un généreux trait d'huile d'olive et un beau copeau de beurre salé. Râpez à la mandoline vos légumes : carottes jaunes, carottes blanches, carottes oranges, courgettes vertes, courgettes jaunes, radis rouges, navets mauves, fenouil... On croirait des cheveux d'ange ! Lorsque le lait est à ébullition, déposez votre farandole de légumes dedans. Quelles magnifiques essences de terre. Après trois minutes de cuisson, laissez tiédir trois minutes l'ensemble en déplaçant votre casserole au coin du fourneau. Mettez tous vos légumes et presque tout votre lait dans un blender. La saveur mystère ? Disséminez une cuillère de moutarde fine. C'est parti pour mixer tous les ingrédients durant trois minutes. Versez votre velouté de légumes dans une assiette creuse. Ajoutez le restant du lait pour peaufiner votre texture. Pas besoin d'assaisonnement puisque la moutarde s'en sera malicieusement chargée. Dispersez quelques traits d'huile d'olive en spirale. Il n'y a plus qu'à savourer. Bonne table! »

Source: delicesetcaprices.blogspot.com

Le week-end j'aime me faire des petits déjeuners énergétiques. Il n'y a rien de tel pour bien commencer la journée. En plus on est gâté en ce moment avec les fruits et légumes de saison, on voit apparaître des framboises, des myrtilles, sur les étals des marchés. Comme j'aime bien le riz au lait, je me suis dit que j'allais tester le quinoa Tipiak au lait. La marque Tipiak ® m'a fait découvrir ses nouveaux produits dont le délicieux blé tendre lors d'un somptueux déjeuner au restaurant l'Arpège d'Alain Passard. J'ai vraiment aimé cette variante du riz au lait, douce et légèrement croquante à la fois! Ingrédients pour 4 personnes : - 200 g de quinoa Tipiak ® - 1/2 litre de lait - 4 cuillères à soupe de sucre - 1 gousse de vanille - quelques framboises - quelques myrtilles - un poignée d'amandes ou autres fruits secs La recette : - Mettre à bouillir le quinoa dans un grand volume d'eau - Egoutter le quinoa et le rincer - Dans une casserole, mettre le quinoa, le lait et les graines de la gousse de vanille - Couvrir à moitié la casserole et laisser cuire à feu moyen jusqu'à complète absorption du lait - Retirer du feu et ajouter le sucre - Mélanger - Disposer le quinoa au lait dans un bol - Ajouter des fruits rouges (framboises, myrtilles) et quelques amandes

Source: eloalabouche.blogspot.com

Pour ce Maxi Tour en Cuisine , j'ai choisi la spectaculaire tarte aux pommes façon bouquet de roses, repérée sur le blog de Sophia, Entre Épices et Macarons... Ma tarte est moins jolie que la sienne, mais elle est tout aussi délicieuse ! Allez, je sens qu'elle vous tente, suivez-moi pour les explications... Ingrédients 100 g de farine + un peu 100 g de poudre d'amande 80 g de sucre glace 100 + 10 g de beurre demi-sel 1 petit œuf 9 pommes Pink Lady ou Gala bio 2 sachets de sucre vanillé 25 g de sucre 60 g de caramel beurre salé Préparation La pâte sablée aux amandes : Dans le bol du Thermomix , verser farine, poudre d'amande, sucre glace et beurre. Donner 3 impulsions de turbo. Ajouter l’œuf et programmer 1 minute, fonction pétrissage. Ajouter un peu de farine si la pâte est trop collante. Décoller la pâte du bol et la réserver une heure au réfrigérateur. Lorsqu'elle est bien froide, l'abaisser au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé, foncer le moule et le remettre au froid. La compote de pommes : Éplucher et couper 3 pommes en morceaux. Mettre 10 grammes de beurre dans le bol du Thermomix, verser les pommes et ajouter le sucre vanillé. Programmer 8 minutes, 90°, vitesse 2. Mixer 12 secondes, vitesse 8. Réserver. La garniture : Laver et brosser les 6 pommes restantes. Avec un économe, tailler délicatement de longues et fines pelures de pomme en laissant 1 ou 2 millimètres de peau sur un des côtés. Enrouler chaque pelure sur elle-même pour former une rose. Le montage : Préchauffer le four à 180°. Sortir le moule du réfrigérateur. Sur la pâte durcie, étaler la compote. En commençant par les bords, disposer les roses de pommes en les enfonçant dans la compote pour les faire tenir. Lorsque toute la surface est remplie, saupoudrer de sucre et enfourner la tarte pour 30 minutes. Lorsqu'elle a un peu refroidi, verser le caramel beurre salé sur les roses de pommes. Déguster... Source : blog Entre Épices et Macarons.. , création du chef Alain Passard, réalisation Cooking Julia Je participe au maxi tour en cuisine

Source: cookingjulia.blogspot.fr

Copyright 2017 ® - Contact