brochette de poulet | marinade pour brochette de poulet | marinade pour brochette poulet | marinade pour brochettes de poulet | marinade brochette poulet | confiture de figues au thermomix
Se Connecter

Connectez-vous pour recettes24 pour enregistrer vos recettes préférées

Si vous n'êtes pas encore enregistré(e), inscrivez-vous maintenant!

Mot de passe oublié?

Verrine de crevettes Versione italiana più giù Une verrine , presque une trilogie (ce mot fait toujours bien n'est-ce pas ? ;-) autour de la crevette et sa saveur douce. Un apéritif ou une entrée très légère, de la mer, un peu exotique et surtout qui peut se préparer bien à l'avance. Un jeu d'enfant tout rose. J'ai imaginé cette entrée pour le concours lancé par Ariaké et 750g autour de ces très bons bouillons. Je vous en avais déjà longuement parlé à propos de ma soupe de pois chiches orecchiette et coques . Ces bouillons, ont été conçus par un japonais M. Kineo Okada en 1960, puis découverts et commercialisés en France par le grand Chef Joël Robuchon après un voyage au Japon. Il est d'ailleurs devenu un précieux collaborateur de Ariaké.  Ils sont très bonne qualité : il n'y a que de la matière première et sont peu salés, isl peuvent même se boire en tisane c'est dire. Beaucoup de chefs les ont adaptés dans leur cuisine.  Je suis devenue une grande adepte depuis plus d'un an, surtout quand j'ai peu de temps (sinon je les prépare moi-même, toujours la fixée du fait maison ;-). Comme ICI ou ICI . Donc voilà, je voulais mettre à l'honneur les crevettes et leur bouillon de crustacés délicat et parfumé. Les voici donc transformés en gelée très fraîche de la mer, accompagnés de crevettes au coco minute pour la substance et enfin par le granité pur de crevette, histoire de rester sur une note légère. Si vous aimez les crevettes, c'est une belle idée tout simple à recycler : elle fait toujours son effet ;-) Très bon weekend à tous ! Verrine de crevettes en gelée, marinées au coco et en granité (pour 4 personnes) Pour la gélee au bouillon de crustacés - 500 g (50 cl) d'eau - 2 sachets de bouillon de crustacés Ariaké (ou bien fait maison comme ICI ) - 6 g de gélatine (en feuilles, soit 3 feuilles) ou ½ càc d'agar-agar Pour les crevettes au coco et citron vert - 12 crevettes fraîches (de Madagascar par exemple) - 8 cs de lait de coco de bonne qualité - le zeste d'un citron vert - sel et poivre Pour le granité aux crevettes - 400 g (40 cl) d'eau - 2 sachets de bouillon de crustacés Ariaké - 8 crevettes fraîches (de Madagascar par exemple) 1. Plonger les crevettes dans de l'eau bouillante salée pendant 2 minutes, les égoutter et les décortiquer. Couvrir et mettre de côté au frais. 2. Préparer le granité de crevettes. Porter à ébullition l'eau puis y laisser infuser les sachets pendant 10 minutes. Les retirer et ajouter le 8 crevettes. Mixer et mettre au congélateur pendant 2-3 heures en ayant soin de gratter de temps à autre. 3. Préparer la gelée. Plonger la gélatine dans de l'eau froide pendant 10 minutes. Porter à ébullition l'eau puis y plonger les sachets de bouillon et laisser infuser 10 minutes. Retirer les sachets. Chauffer à peine le bouillon et incorporer la gélatine bien pressée afin qu'elle fonde. Verser dans 4 verrines, laisser tiédir et mettre au frais au moins 2 heures. 4. Dès que la gelée est prise, mélanger les 12 crevettes avec le lait de coco et le citron vert. Saler et poivrer puis les poser sur la gelée. Garder au frais. Servir avec le granité de crevettes. Versione italiana I gamberi in versione leggerissima, chic (diciamo così) e una verrine a tre strati. L'idea di questo bichierino che racchiude un dolce sapore di mare esotico mi è venuta per un contest su dei brodi (ottimi e sani) della marca Ariaké , creati da un giapponese negli anni 60 e commercializzati, innovati dallo Chef Joël Robuchon. In realtà ve ne avevo già parlato . Si tratta di brodi liofilizzati con dentro solo il cibo relativo al brodo. Niente conservanti o roba strana, poco sale ecc. Si possono anche bere come tisana per dire. Infatti sono molto usati dagli Chefs. E sono comodi quando per esempio non si hanno 3 ore per preparare un brodo di carne ;-). Non ho idea se si vendono in Italia (ne dubito) ma si trovano online. Quindi ecco: un brodo leggerissimo in gelo, i gamberi marinati nel cocco e infine una granita fresca dal gusto sottile di gamberi. Naturalmente tutto questo si puo' fare con un brodo di gamberi fatto in casa (ci vuole mezz'ora) come qui. Un aperitivo etereo che cambia un po' no? Buon fine settimana! Bicchierini ai gamberi in gelo, gamberi marinati e granita di gamberi (per 4 persone) Per il gelo di gamberi - 500 g (50 cl) d'acqua - 2 bustine di brodo di gamberi di ottima qualità (ho usato Ariaké ) oppure brodo fatto in casa come qui - 6 g di gelatina (circa 3 fogli) Per i gamberi al latte di cocco e lime - 12 gamberi freschi - 8 cucchiai di latte di cocco di buona qualità - le scorza di un lime - sale e pepe Per la granita di gamberi - 400 g (40 cl) d'acqua - 2 bustine di brodo di gamberi di ottima qualità (ho usato Ariaké) oppure brodo fatto in casa - 8 gamberi freschi 1. Tuffare i gamberi nell'acqua bollente salata per un paio di minuti, poi scolare, lasciar intiepidire e sbucciarli. Coprire e mettere in fresco. 2. Preparare la granita di gamberi. Portare a bollore l'acqua poi tuffarci le bustine di brodo lioflizzato di gamberi (oppure preparare direttamente un brodo con le teste come qui). Lasciar in infusione 10 minuti poi toglier ele bustine. Frullare con 8 gamberi e mettere in freezer almeno 2 ore avendo cura di mescolare di tanto in modod che non diventi un blocco (se dovesse succedere frullare tutto il ghiaccio ;-). 3. Preparare il gelo. Immergere la gelatine in acqua fredda per 10 minuti. Nel frattempo preparare il brodo portanto a bollore l'acqua e poi mettendo in infusione le bustine (oppure preparando un brodo fatto in casa con le teste, lo stesso di prima ;-). Togliere le bustine, scaldare di nuovo e scioglierci la gelatina ben strizzata. Versare in dei bicchieri e far rapprendere in frigo un paio d'ore. 4. Quando la gelatina si è rappresa, far marinare i gamberi nel cocco e nel lime e poggiarli sulla gelatina. Tenere in fresco. Servire con la granita di gamberi.

Source: undejeunerdesoleil.blogspot.com

Réveillée à 6h un dimanche matin, impossible de me rendormir. Je tourne, je vire dans mon lit, je cogite bien sûr. Et si ceci, et si cela... Stop! La boîte à questions veut fonctionner? Alors debout et direction la cuisine. Allons-y: quel dessert pour midi avec de belles framboises? Une tarte? Et pourquoi pas au citron? Et pourquoi pas avec du chocolat? Et si je mettais du grué de cacao dans la pâte.? Kescekecé? Le grué est l'éclat de fève de cacao torréfié puis concassé. Produit acheté par curiosité mais peu apprécié par mes gourmands qui lui reproche son amertume. J'ai ensuite lancé les recherches, dans mes livres, cahiers, notes diverses et sur le net avant de passer à l'action en croisant plusieurs sources pour arriver à ceci: Le classique mariage citron- framboise ,acidulé- sucré est complété par une petite amertume en fin de bouche. J'ai ajouté 30g de grué de cacao à la base de pâte sablée de Robuchon que j'ai adoptée depuis longtemps (déjà publiée ICI ). Je vais vous en redonner les secrets afin de participer au concours de Cuisine Plurielle : une recette simple comportant une pâte Pour une tarte de 23 cm de diamètre La pâte: 20g de poudre d'amandes 60g de sucre glace 100g de farine Une pincée de sel 75g de beurre doux à température ambiante 30g de grué de cacao la préparation au citron: 100g de sucre 2 oeufs 1 citron 50g de beurre 1 cuillère à café bombée de farine 1 grosse cuillère à soupe de crème fraîche Les fruits: 300 à 400 g des framboises fraîches Commencez par la pâte: mettez la poudre d'amandes et le sucre glace dans le bol du robot et mélangez. Ajoutez la farine et le sel, mixer à nouveau. Ajoutez enfin le beurre et mixez juste 10 secondes pour obtenir une chapelure grossière. Incorporez le jaune d'oeuf et le grué de cacao et actionnez le mixer 9 fois de suite (9 impulsions) jusqu'à ce que la pâte prenne de la cohésion. Il ne faut pas trop la travailler, elle ne doit pas former une boule. A l'aide d'une raclette, déposez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé. Aplatissez- la en un cercle, emballez et mettez au réfrigérateur pour 1 heure minimum (24 maximum). Un peu avant la fin du temps de repos au frais de la pâte préparez la crème au citron: Faites fondre le beurre. Battez les oeufs avec le sucre, ajoutez la farine, la crème, le zeste et le jus de citron, battez à nouveau. Ajoutez le beurre fondu, mélangez. Réservez. Sortez la pâte du frigo. Allumez le four à 200°C, th. 6 et demi. Abaissez la pâte sur le plan de travail fariné pour former un disque de 25 cm environ et mettez- le dans le moule à tarte( à fond amovible si vous voulez pouvoir démouler). Versez la crème au citron et mettez à four chaud pour 30mn, le dessus va dorer en fin de cuisson. Sortez la tarte, laissez refroidir avant de garnir de framboises fraîches.

Source: lagazettedesfourneaux.blogspot.com

Je n'arrive plus bien à savoir si l'on se situe davantage en hiver ou en automne, du fait du froid, de la pluie et des feuilles mortes qui volent le matin sur les trottoirs… Tout cela m'a donné envie de manger un risotto aux champignons, bien de saison pour le coup. Il me restait un bocal de misto funghi (petits champignons italiens) ramené des Cinq Terre (Ligurie, Italie) l'été dernier. Cela m'a permis de tester mon nouveau bouillon de coquillages de Joël Robuchon, que j'aime d'amour (le bouillon, pas Joël). Je n'ai pas pu suivre ma recette habituelle de risotto car il me manquait pas mal de choses dans mes placards, mon envie s'étant déclarée aux alentours de 23h… J'ai donc remplacé l'oignon par de la confiture d'oignon (j'ai rajouté une gousse d'ail des fois que la confiture soit trop douce), le vin blanc par du cognac, le persil frais par du basilic ciselé congelé… Je vous donne ici la recette avec les ingrédients habituels parce que tout de même, je suis une inconditionnelle du vin blanc dans le risotto, et le cognac, ben c'est tout simplement pas pareil. De même pour l'oignon, la confiture apporte un côté sucré qui me plait moins. Pour le risotto aux misto funghi (pour 2 gourmands) 150 g de riz type Arborio / 0,5 l de bouillon de coquillages / 1 verre de vin blanc sec / 40 g de copeaux de parmesan / 20 g de beurre / 300 g de champignons misto funghi / 2 c.s. d'huile d'olive / 1 oignon émincé ou 2 échalotes / 1 gousse d'ail / sel, poivre de sishuan / 1 c. s. de persil haché Rincer les champignons à l'eau claire, les faire revenir dans une poêle avec une cuillère à soupe d'huile d'olive et la gousse d'ail hachée, à feu vif jusqu'à ce qu'ils rendent leur eau. Assaisonner, mélanger le persil et réserver. Préparer le bouillon (un sachet dans 50 cl d'eau bouillante infusé pendant 10 minutes). Dans un poêlon à fond épais, verser une cuillère à soupe d'huile d'olive, faire revenir l'oignon émincé à feu doux quelques minutes. Y ajouter le riz, faire dorer à feu vif puis mouiller avec le vin. Saler, et incorporer petit à petit le bouillon dans cesser de tourner, pendant environ 10 minutes jusqu'à évaporation du bouillon. Ajouter les champignons, couvrir, et laisser cuire dix minutes supplémentaires en remuant de temps en temps. Assaisonner le riz, et hors du feu, incorporer le beurre et le parmesan. Laisser reposer quelques minutes et servir aussitôt. Si vous êtes patients, vous pouvez laisser reposer une bonne demi-heure et repasser quelques minutes au chaud, afin que le riz  s'imprègne davantage de toutes les saveurs. Et si ma foi vous trouvez des courges sur les étalages, je vous propose d'autres recettes de risotto d'automne : le R isotto aux pomarines et au safran / le Risotto au potimarron / le Risotto à la butternut . Et une recette plus printanière, le Risotto au parmigiano et aux asperges .

Source: melopapilles.blogspot.com

A défaut d'avoir pu participer au jour du macaron ( clic ), j'ai décidé de clôturer la saison d'hiver à ma façon et de laisser définitivement place au printemps, en faisant une dernière soupe! (eh oui, on se console comme on peut !) Cette recette m'a tapé dans l'oeil à la lecture d'un numéro de Saveurs...et j'avoue que je serai presque pressée de voir revenir des températures un peu fraîches, pour me réchauffer avec un bon bol de ce bouillon ! Et pourtant, le matin sur mon vélo, ce n'est pas faute de le maudire ce froid...y'en a marre! Maintenant, on veut laisser les vêtements chauds au placard...et porter des petits trucs légers ! Bon, je m'égare, revenons à nos moutons... La recette pour 4 personnes :  - Faites chauffer doucement 1,5 litre de bouillon de légumes - Epluchez 4 carottes et détaillez-les en cubes - Lavez 2 poireaux en coupez-les en fines rondelles - Ajoutez les légumes au bouillon. Salez, poivrez et laissez cuire 15 minutes - Farinez 4 plaques de ravioles du Dauphiné et détachez-les - Au moment de servir, ajoutez les ravioles au bouillon et laissez cuire encore 2 minutes - Versez dans les bols, et ajoutez de la coriandre ciselée Je n'avais pas de bouillon de légumes, j'ai donc utilisé pour la première fois les sachets de bouillon à boire et à cuisiner Ariaké, selon la recette de Joël Robuchon. J'en avais vu dans les magazines et j'ai enfin réussi à en trouver ! (pas si simple dans nos contrées...) Bref, super pratique, on utilise ça comme un sachet de thé qu'on laisse infuser 5 minutes dans de l'eau frémissante. Eh beh, je vous le recommande, le résultat est bluffant...vraiment goûteux !

Source: lamourdesmets.blogspot.com

Je suis sûre que vous avez déjà connu ces petits problèmes : votre poulet est soit trop cuit et sec, ou pas assez cuit et sanguinolent, malgré tous vos efforts... Terminé avec cette recette (ou technique, c'est comme vous voulez), issue du livre "Tout Robuchon" Automne Hiver Tome 1,  acquis il y a quelques mois... Le Chef y délivre de délicieuses recettes, et beaucoup d'astuces. Je ne regrette vraiment pas mon achat ! Je vous délivre la recette de base, mais vous pouvez parfumer votre poulet, en soulevant délicatement la peau, et en y glissant des herbes aromatiques fraîches.  La recette : Pour 4 gourmands : 1 poulet d'1,5 kg Spray d'huile d'olive (ou beurre si vous préférez) fleur de sel sel  poivre 1/2 verre d'eau Préchauffez votre four à 210°. Sortez le poulet du réfrigérateur 20 minutes avant de le cuire. Salez et poivrez généreusement l'intérieur du poulet.  Pulvérisez votre spray d'huile d'olive sur toute la peau du poulet. Salez et poivrez généreusement l'extérieur. Huilez la plaque de votre lèchefrite. Posez votre poulet sur le côté (aile et cuisse contre la plaque).  C'est cette partie du poulet qui nécessite davantage de chaleur. Cuire 25 minutes. Retournez le poulet de l'autre côté (sur l'autre cuisse) en prenant garde de ne pas percer les chairs. Arrosez d'un demi verre d'eau et cuire 25 minutes. Tournez le poulet d'un quart (le dos en dessous) et cuire ainsi pendant 10 minutes. Tournez le poulet pour que le dos soit cette fois au dessus (comme il est conditionné) et cuire 5 minutes. Sortez le poulet du four et vérifiez la cuisson : percez la patte à la jointure : le jus ne doit pas être sanguinolent.  Laissez reposer 20 minutes, en posant une feuille d'aluminium dessus sans l'envelopper complètement, afin de détendre les chairs. J'adore glisser des zestes de citron à l'intérieur du poulet pour le parfumer, un délice !  Cette recette a été sélectionnée par :

Source: mesrecettessalees.blogspot.com

Pour 4 personnes : 4 poitrines de volaille avec la peau Pesto : 70 gr de feuille de basilic 3 gousses d’ail 2 cuillères à soupe de parmesan râpé Huile d’olive Sel, poivre Farce et sauce : 18.5 cl de vin blanc 5 cl de vinaigre balsamique blanc 30 cl d’eau 100 gr de champignons déshydratés ½ oignon 1 branche de thym 1 branche de romarin 1 feuille de laurier 5 grains de poivre 1 cuillère à café de sucre 20 cl de crème liquide 35% 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique 2 gousses d’ail Sel, poivre Écrasé de Pomme de terre : 5 pommes de terre 8 champignons de paris 1 grosse échalote 2 gousses d’ail 1 bosse de coriandre fraiche 20 gr de Beurre Huile d’olive Préparez les volailles : Réservez les aiguillettes des volailles pour la farce, et taillez la poitrine en portefeuille. Gardez le tout au frais le temps de préparer la farce. Le Pesto : Dans une petite casserole d’eau bouillante bien salée, faites blanchir les feuilles de basilic pendant 2 minutes, puis refroidissez-les dans un bol d’eau froide avec des glaçons. Égouttez bien les feuilles de basilic et séchez-les un peu dans du papier absorbant. Mixez les avec l’ail, le parmesan, une pincé de sel, du poivre et ajoutez petit à petit environ un quart de tasse d’huile d’olive. Réservez. La Farce aux Champignons Sauvages : Dans une grande casserole, mettez à bouillir 15 minutes à couvert: le vin blanc, le vinaigre balsamique blanc, l’eau, les herbes, le poivre, le demi-oignon émincé, le sucre et 1 gousse d’ail écrasée (avec la peau). Filtrez le bouillon et remettez le à chauffer. Rincez les champignons déshydratés et mettez les à cuire dans le bouillon pendant 10 minutes  à frémissement. Filtrez le bouillon, mettez les champignons à refroidir au frigo et mettez le bouillon à réduire (au moins de moitié). Quand les champignons sont froids, mixez les aiguillettes de poulet au robot. Hachez grossièrement les champignons au couteau et mélangez-les aux aiguillettes avec du sel et du poivre. Mettez les pommes de terre non épluchées à cuire dans de l’eau froide salée. Le montage des Ballottines : Mettez une grande marmite d’eau à chauffer pour pocher les ballottines. Assaisonnez l’intérieur des volailles en portefeuille, étalez une couche de pesto, puis une couche de farce aux champignons. Roulez les volailles en boudins en rabattant légèrement les bords, et enroulez les fermement dans un film alimentaire que vous nouerez de chaque coté : c’est en les filmant que vous leur donnerez une belle forme de ballottine.  Je conseille de les filmer deux fois afin d’éviter une éventuelle infiltration d’eau. Vérifiez la température de l’eau dans la marmite avec un thermomètre de cuisine : elle doit avoisiner les 80 °C. Piquez dans la plus grosse des ballottines pour que la pointe du thermomètre atteigne le cœur, et plongez les ballottines dans l’eau. Laissez cuire jusqu’à ce que le thermomètre indique 64 °C . Mettez les ballottines à refroidir dans un bain d’eau glacée quand la température est atteinte. Pendant la cuisson des ballottines : L’écrasé de pomme de terre : Pendant la cuisson des ballottines : Taillez les champignons en quartiers et dans une cocotte faites les sauter dans de l’huile d’olive bien chaude. Quand elles sont cuites, épluchez les pommes de terre encore chaudes et écrasez les avec une fourchette. Ajoutez les pommes de terre dans la cocotte et mélangez bien avec les champignons, le beurre, et la gousse d’ail hachée. Salez, poivrez, si l’écrasé vous parait un peu sec, rajoutez du beurre ou de l’huile d’olive. Au dernier moment rajoutez la coriandre ciselée. La sauce : Ajoutez la crème liquide à la réduction du bouillon de champignons ainsi que la gousse d’ail hachée et le vinaigre balsamique et mettez à réduire pendant une dizaine de minutes. Finition : Déballez les ballottines et épongez les avec du papier absorbant, et faites les colorer dans une poêle bien chaude  avec de l’huile d’olive, quand elles sont colorées, éteignez le feu et couvrez la poêle pour les faire réchauffer. (Il est aussi possible de les réchauffer au four à 180 ° C). Quand elles sont bien chaudes, taillez les en biseaux et parsemez de Fleur de Sel de Guérande (j'ai la chance d'en avoir directement de la bas !). Dressez les joliment avec l’écrasé de pomme de terre et la sauce légèrement mixée ou fouettée pour la faire mousser. Pour ce qui est de la sauce et de l'écrasé de pomme de terre, je me suis inspirée de la recette de Filet de Bar poêlé à l'embeurrée de pomme de terre du Livre Robuchon Facile , un excellent recueil plein d'idées vraiment intéressantes !! Et Bon Appétit Bien sûr !!

Source: gaelleetgourmandises.blogspot.com

Je réalise enfin mon blog avec mes recettes. Je prends un vrai plaisir à cuisiner et j'aimerais partager avec vous mes recettes et également apprendre de nouvelles recettes. J'adore découvrir et essayer de nouvelles saveurs. Et voici en exclusivité mondiale, la recette de nems de ma môman (c'est-à-dire à l’œil) : Environ 40 nems de taille moyenne Ingrédients - 500 grammes d’échine de porc ou du poulet - 2 grosses pommes de terre - 3, 4 carottes - une bonne poignée de champignons noirs déshydratés - 1 oignon - un petit bouquet de coriandre - un petit bouquet de cive - une poignée de vermicelle de riz - 2 œufs entiers - des galettes de riz - sel, poivre, sauce Maggi - 1 ou 2 litres d'huile de friture Sauce - 1 dose de nuoc mam - 1 dose de sucre - 4 doses d'eau - 1 dose de vinaigre blanc - 2 gousses d'ail - piment, carotte Faîtes chauffer l'eau et y incorporer le sucre. Mélangez jusqu'à sa complète dissolution. Ajoutez une fois le mélange refroidi le nuoc mam et le vinaigre. Pilez l'ail et le rajouter à la sauce. Ajoutez les carottes râpées très finement. Préparation - 30 minutes + le temps nécessaire au roulage des nems... Mettez à tremper les champignons et le vermicelle dans un peu d'eau tiède. Râpez les carottes ainsi que les pommes de terre et y ajouter un peu de sel pour faire dégorger pendant une dizaine de minutes puis les essorer entre les mains pour en faire sortir l'eau. Hachez la viande et la réserver dans un grand récipient. Émincez les oignons (ou les passer au mixeur). Émincez la coriandre et la cive. Égouttez les champignons et le vermicelle. Coupez les champignons en lamelle (ou les mixer) et découpez le vermicelle (environ 1 cm). Ajoutez tous les ingrédients à la viande (carotte, pomme de terre, oignons, la coriandre, la cive, crevette, crabe, etc.) bien mélanger. Ajoutez ensuite du poivre, un peu de sel, sauce Maggi selon votre convenance , les oeufs et enfin le vermicelle . Mélangez bien le tout et ça devrait donner ça. Une fois la farce prête, vous pouvez commencer à faire chauffer une casserole d'eau chaude avec une cuillère à soupe de vinaigre blanc. Préparez votre plan de travail avec de grands torchons humides ou des plaques pour rouler les nems ou les rouleaux de printemps que vous pourrez trouver par exemple chez Asia Marché . Image du site Culinotests Une fois, l'eau bien chaude. Trempez les galettes et les disposer sur votre plan de travail sans qu'elles ne se chevauchent. Mettez une cuillère à café de farce et roulez!! La technique, c'est de ne pas mettre trop ni trop peu de farce pour que l'ensemble soit bien réparti dans le nem. Voici une vidéo pour vous aider. (non ce n'est pas moi) Voici de mon côté ce que ça donne : Il ne faut pas oublier de les recouvrir d'un torchon humide pour qu'ils ne s'assèchent pas en attendant la cuisson. Cuisson - 10 minutes Un petit tour dans la friteuse électrique ou non pour une pré-cuisson (si vous souhaitez les congeler) ou une cuisson pour dégustation immédiate. L'huile ne doit pas être trop chaude sinon des bulles vont apparaître sur la galette. Faîtes bien chauffer votre friteuse et ensuite baisser un peu la température à 190°C. Astuce : Il faut placer le pli sur le fond du panier à friture afin que les nems ne s'ouvrent pas. Pour une pré-cuisson, il faut juste qu'ils soient cuits donc ils ressortiront blonds de la friteuse sinon pour une dégustation immédiate, faites-les dorer à souhait. Vous pouvez bien entendu adapter la recette avec les ingrédients que vous souhaitez et ajouter une note personnelle à votre recette. Vous pouvez accompagner ces nems avec de la salade, de la menthe, de la coriandre et toutes les herbes que vous aimez. Vous pouvez trouver les produits dans les épiceries asiatiques habituelles : - Paris Store : 1 impasse Marestan 31000 Toulouse Tél.: 05 62 11 53 50 - King Fat : 157 Route Labège 31000 Toulouse Tél.: 05 62 71 38 40 - Hyper Asia : 322 route de Saint Simon 31100 Toulouse Tél.: 05 61 41 76 32 - Vietnam Distribution : 8 avenue de Lyon 31500 Toulouse Tél.: 05 61 58 25 50 Et si vous n'avez pas la motivation pour les faire, vous pouvez me les commander et venir les chercher!! Bon appétit, bien sûr*!! * Joël Robuchon

Source: maryline-cuisine.blogspot.com

Cela fait seulement quelques mois que le risotto est entré dans notre cuisine, mais depuis, on peut vous dire qu'on les enchaîne : le véritable milanais au safran, celui aux champignons, version nature au parmesan, ou avec des pointes d'asperges vertes ... on expérimente et on ne s'en lasse pas! Le dernier en date? Et bien "p'tits pois-jambon" à l'occasion du challenge lancé par Riso Gallo pour l'ouverture de sa page facebook . Et sachez que cette version de risotto est bien célèbre du côté de Venise, chez "les rois du ptit pois", mais sous une appellation tellement plus douce à l'oreille : le Risi e Bisi (avec l'accent je vous prie, et là, on fond littéralement...)! Il est réalisé de préférence avec de la pancetta. (Merci Stéphanie !) C'est parti pour la recette, astuces et conseils à la clé! Ingrédients (pour 4 personnes): 300 g de riz carnaroli 1 petit oignon 1 verre de vin blanc 1 litre de bouillon de volaille ou de légumes 100 g de petits pois écossés 60 g de tranches très fines de jambon de Parme 30 g de parmesan Ptits pois - jambon Ecosser les petits pois et les plonger dans une eau bouillante salée pendant quelques minutes, le temps qu'ils cuisent suffisamment tout en restant fermes. Placer les tranches de jambon de Parme sur du papier sulfurisé, à plat, entre deux plaques de cuisson et enfourner pour une petite dizaine de minutes à 180°C pour qu'elles cuisent et deviennent un peu croustillantes. Tailler le jambon en petits morceaux. Cuisson du risotto Préparer un litre de bouillon de volaille ou de légumes. Il devra être frémissant tout au long du mouillage du riz, donc le laisser à feu tout doux à proximité. Couper l'oignon finement. Le faire revenir rapidement sans le colorer. Ajouter le riz et mélanger jusqu'à le nacrer. Ajouter le vin blanc et lancer le chrono pour 18 min à peu près! Dès que le vin est absorbé, commencer le mouillage du riz en versant deux louches de bouillon. Remuer constamment et rajouter une louche à chaque fois que la précédente est complètement absorbée. Continuer jusqu'à épuisement du bouillon ou du temps, mais n'oubliez pas de goûter, la cuisson peut bien sûr être de plus ou moins 18 min. Ajouter les petits pois et les dés de jambon de Parme. Mélanger le temps de réchauffer les derniers ingrédients ajoutés. Couper le feu et ajouter le parmesan. Laisser à couvert pendant quelques minutes puis servir. Indispensable! - remuer sans cesse le riz en maintenant un feu suffisamment vif mais pas trop non plus - ne rajouter du bouillon que lorsque la précédente louche a été absorbée - éviter les bouillons-cubes classiques qui sont souvent trop salés et peu naturellement parfumés au point de dénaturer complètement le goût du risotto (par exemple, nous on aime bien utiliser la version bouillon à infuser Ariaké de Robuchon).

Source: 4hbricoleur.blogspot.com

Un premier novembre un poil maussade, histoire de colorer notre journée un passage au Marché de Niort ce matin m'a donné une idée ! De façon imprévue je tombe sur le stand d'une productrice de tomates anciennes, à 3.80 euros le kilo, dans un premier temps je passe mon chemin, le prix me faisant hésiter, pour finalement revenir dessus en fin de marché et littéralement craquer sur ce panel de couleurs, de formes, de tailles. Il faut dire qu'une des précédentes épreuves de Masterchef avec Joël Robuchon me trottait en tête, sur cette recette de départ si simple : la salade de tomates et la transformer en un plat gastro. L'idée de relever un petit défi personnel me plaisait. A mon tour de transformer une simple salade de tomates en une entrée raffinée ! Je les déballe, les nettoie délicatement, les photographie sous toutes leurs coutures, puis vient la découpe et la dégustation, il y en a pour tous les goûts des sucrées, des acidulées, des fermes, des douces, des croquantes, des jaunes, des rouges, des oranges, des tachetées, des allongées, des rondes, etc ... Je me suis amusée à toutes les découper de façon différente, retirer les pépins à certaines d'autres pas, je me rends compte du boulot que ça demande, pour la disposition sur l'assiette je l'ai faite au feeling, l'impression d'avoir une toile blanche devant moi et de disposer de la peinture ici ou la. En même temps pas si simple, je suis pas une pro mais il faut trouver un équilibre visuellement. Vient la recette, je n'ai pas la prétention d'avoir fait une entrée gastro, mais juste travaillée et raffinée. Je me suis amusée du moment où j'ai choisie les tomates sur leur étal, leur découpe, la disposition dans l'assiette, la recherche d'une vinaigrette au terme de la dégustation ! Ma salade de Tomates : Pour 4 personnes Ingrédients : Environ 700 g de tomates anciennes de petites tailles 1 oignon rouge de la coriandre fraîche Ingrédients pour le vinaigrette : 4 cuillères à soupe d'huile de tournesol bio ou de bonne qualité 2 cuillères à soupe de sauce soja 1 cuillère à soupe de sauce worcestershire 1 cuillère à soupe de ketchup du poivre 1 petite gousse d'ail écrasée (retirez le germe !) Lavez vos tomates, les séchez délicatement, les découpez de différentes façons. Puis disposez les dans des petites assiettes. Coupez en rondelles très fines votre oignon rouge, avec une rondelle, détachez chaque cercle de cette dernière et disposez sur vos tomates. Émincez de la coriandre et la parsemez sur la salade. Enfin préparez votre vinaigrette, mélangez l'huile de tournesol, la sauce soja, la sauce worcestershire, le ketchup, l'ail et le poivre ( je ne mets pas de sel dans cette vinaigrette car la sauce soja et la sauce worcestershire en contiennent suffisamment). Versez l'équivalent d'une cuillère à soupe de vinaigrette sur et autour des tomates. A déguster de suite ! A accompagner avec du pain grillé frotté à l'ail et huile d'olive Quelques photos du Marché de Niort, bien fourni et coloré ... Bonne semaine Lily' FOLLOW ME ON Twitter / Facebook / Instagram

Source: lilyskitchenbook.blogspot.com

Achards de palmistes (La Réunion) Antipasti de courgettes à la menthe (Italie) Antipasti de poivrons grillés (Italie) Asperges rôties à l'huile d'olive Artichauts confits (Italie) Aubergines à la vapeur au gingembre Aubergines au porc haché (Chine) Aubergines Donburi (Japon) Aubergines de Mansouria (Maroc) Brocolis grillés au piment et à l’ail Brocolis sautés au wok (Chine) Butternut, panais et pommes de terre rôtis aux herbes Cappuccino de carottes jaunes au bleu et piment d'Espelette Carottes en chermoula (Maroc) Caesar salad (USA) Chou-fleur rôti Cocos de Paimpol à la Elvira Cocos de Paimpol à la tomate Coleslaw aux cranberries (USA) Cumin rice (Inde) Fenouils braisés aux anchois et aux câpres (Italie) Fenouils confits au citron Frita Galettes de pommes de terre à la tomate et au chèvre Garbure (Pays Basque) Gâteau de pommes de terre au fromage de brebis basque Ginger caprese (Italie) Gratin de butternut à l’estragon Gratin de côtes de bette Gratin de côtes de bette au St Nectaire Gratin de courgettes à l’estragon Haricots Borlotti frais en salade (Italie) Harira (Maroc) Légumes sautés à l’indonésienne Lentilles façon Robuchon Mashed potatoes au cheddar (USA) Minestrone (Italie) Méli-mélo de légumes Patates au Bleu Petits pois au bacon et oignons nouveaux (Angleterre) Pommes de terre Hasselback Pommes de terre rôties a la graisse d’oie (Angleterre) Peperonata (Italie) Petits navets glacés Piperade (Pays Basque) Ratatouille Salade artichauts, tomates, feta Salade de bœuf façon thaï Salade de chou aigre-douce (Thaïlande) Salade de concombre (Thailande) Salade de crevettes à la citronnelle (Thaïlande) Salade de fenouil, grenade et estragon Salade de feuilles d’épinards ET fleurs de ciboulette Salade de papaye verte (Thailande) Salade de pastèque, féta et coriandre Salade de pommes de terre / Potato sarada (Japon) Salade de pommes de terre aux maquereaux, curry et amandes Salade de poulet, agrumes et grenade à la Nigel Slater Salade d'orange a la poutargue Salade Landaise Soupe de courge musquée aux épices torréfiées Soupe de tomates et haricots tarbais Soupe d'orties Tarbais frais façon sud-ouest Tarte aux cistes Tarte aux oignons caramélisés Tarte fine à la tomate ananas, poireau et camembert Tatins d’oignons, ventrèche et sirop d’érable Tortilla de patatas (Espagne) Velouté de chou-fleur au garam massala

Source: undimanche.blogspot.com

Gros coup de mou ces jours-ci, et grand besoin de vitamine C. Marion l'avait certainement pressenti quand elle m'a apporté des bergamotes à la fin de la semaine dernière. Drôles d'agrumes encore une fois, de la taille d'une orange, un look très rustique. La chair n'est pas excellente, elle ressemble à celle d'un pamplemousse jaune pas très juteux. Tout l'arôme, délicieux, est dans le zeste. J'en ai fait des mini tartelettes, que les voisins nous ont aidés à terminer, parce que décidément, nous n'avions pas faim. Eux ne se sont pas fait prier. Le goût est légèrement différent de celui du citron, il y a un soupçon d'amertume supplémentaire, et le parfum de ... la bergamote. Je vous recommande aussi cette recette de pâte sucrée, un peu difficile à travailler, mais si fine, une vraie pâte de pâtissier. Mini tartelettes meringuées aux bergamotes (pour environ 12 pièces) pâte sucrée 1 gousse de vanille 60g de beurre à température ambiante 60g de sucre glace tamisé 2 jaunes d'œuf à température ambiante 150g de farine tamisée 1 pincée de sel fin Fendre la gousse de farine et mettre les graines dans le bol du robot. Ajouter le beurre et mixer jusqu'à consistance lisse. Ajouter le sucre et mixer jusqu'à ce que le mélange ait la consistance d'un glaçage épais. Ajouter les jaunes d'œufs, mixer. Ajouter 135g de farine et le sel. Mixer jusqu'à ce que la farine soit complètement absorbée. Si la pâte parait très collante, ajouter le reste de farine (je n'en ai pas eu besoin). La pâte ne doit pas former une boule, il ne faut pas trop la travailler. A l'aide d'une raclette, la verser sur du papier sulfurisé. L'aplatir en cercle et la mettre au réfrigérateur pendant au moins une heure et jusqu'à 24 heures. Note: c'est une recette tirée de Le meilleur et le plus simple de Robuchon , de Joël Robuchon et Patricia Wells. La première fois que je l'ai faite, je n'ai réussi que très difficilement à l'étaler, elle est très collante et se déchire. Cette fois-ci, juste après l'avoir faite, je l'ai étalée finement en cercle entre 2 feuilles de papier sulfurisé, et conservée au réfrigérateur jusqu'au lendemain. Le résultat était parfait. crème de bergamote jus de 2 bergamotes zeste d'une bergamote 1 oeuf entier plus 2 jaunes 1/2 tasse de sucre * 60g de beurre doux * mesure US - 1/2 cup = 118 ml Dans un cul de poule, fouetter ensemble le jus de bergamote, le sucre et les œufs. Faire cuire au bain marie sur une casserole d'au bouillante pendant environ 10 minutes, en remuant constamment, jusqu'à obtenir une consistance crémeuse. Hors du feu, incorporer le beurre et le zeste. Réserver. Meringue 3 blancs d'œufs 1/2 tasse de sucre glace Battre les blancs en neige. Ajouter le sucre et battre jusqu'à ce que la meringue forme un bec sur le batteur. Préchauffer le four à 170°C. A l'aide d'un verre ou d'un emporte-pièce, couper des cercles dans la pâte pré-étalée et garnir les moules à tartelettes. Cuire les fonds à blanc pendant 10 minutes (la pâte était très froide, elle ne s'est pas déformée). Garnir les fonds de crème à la bergamote, puis d'une grosse cuillerée de meringue. Remettre au four pendant environ 10 minutes, jusqu'à ce que la meringue soit un peu dorée. Non seulement c'est délicieux, mais en plus il reste de quoi faire un joli pot de bergamote curd à étaler sur vos tartines. Pour d'autres recettes de bergamote, allez voir le gâteau moelleux de Fabienne, et les petits gâteaux moelleux à la bergamote et huile d'olive de Lilo. En dehors des gâteaux, j'ai idée que ce goût irait très bien avec un poisson ou des coquilles st Jacques.

Source: undimanche.blogspot.com

Recettes24 is a recipe search engine that find recipes with advanced filters like ingredients, categories and keywords.
Recettes24 does not host recipes, only links to other sites. | FAQ | Privacy
Copyright 2018 ® - Contact